Aloyan Er – Mondes d’Unité

Nous sommes introduits à l’existence des mondes d’Unité, et visitons ici vibratoirement et engrammons différents espaces de vie de l’un d’eux, où nous sommes invités.

lien d’écoute : http://vimeo.com/34600924

Long chant inaugural

Que mes salutations vous parviennent. Je me nomme Aloyan Er Idoul Et. Je suis l’émissaire, peut-on dire, membre de la Confédération Galactique, appartenant de par mon origine à un Monde d’Unité présent dans votre environnement galactique, et dont le nom peut se dire dans cette voix humaine : You’oushoul Aak’n Out.

C’est en tant que représentant de ce Monde d’Unité que j’ai été mandaté pour m’adresser à vous. Ne croyez pas pour autant qu’un Monde d’Unité soit un lieu d’exception rare. Mais cependant il y a, ne serait-ce qu’au sein de notre galaxie, des mondes où l’Unité est plus ou moins configurée, plus ou moins expansée, plus ou moins constante.

La dualité telle que vous la connaissez, cependant, est très exceptionnelle, très réduite, c’est-à-dire en l’occurrence à votre Planète (bien qu’elle soit en voie de disparition accélérée depuis quelques temps), et elle existe en quelques localisations assez peu nombreuses où elle est également, pour la plupart, en voie d’effacement.

Mais les Mondes d’Unité, qui sont tous véritables, n’ont pas toujours les mêmes structures, les mêmes aspects, les mêmes espaces. Et celui dont je viens a été considéré particulièrement facile à appréhender par votre système d’écoute et de compréhension, à la différence peut-être de certains autres qui ne pourraient pas vous sembler aisés à percevoir, du moins pas de la façon dont nous souhaitons vous le faire percevoir. Car ce qui nous importe (lorsque je dis nous, je me réfère à la Confédération Galactique), c’est de vous faire entendre et percevoir la qualité vibratoire, sensorielle -évidente et perceptible à une partie de vos structures mentales et d’intelligence- d’un Monde d’Unité tel que le vôtre peut l’être… Il importe en effet, souvent n’est-ce-pas, qu’un modèle soit disponible  (je dirais même, quelques modèles) car cela vous donne des balises, des repères, des représentations et des mémoires de ce que vous avez pu enregistrer comme modèles. Donc ceci, considérez-le, en est un.

Je sais qu’il vous a été donné extrêmement récemment la vibration d’un autre Monde d’Unité, celui de Zan qui se trouve en ceinture externe de notre Galaxie. Le nôtre n’est pas identique.

Je vais donc continuer, mes Très Chers, Amis et Frères et Soeurs humains de Terre, après ce préambule, à vous faire part de quelques expériences pour vous faire partager, sous différentes formes, certains états de ce vers quoi vous pourriez désirer tendre, en votre quête de transformation de vos conditions de vie et de votre structure vibratoire, tant corporelle que planétaire. Mon intervention, passé ce préambule, va donc être assez rare en paroles. Disons que je vous emmène en visite.

Je vais donc vous faire découvrir un premier « espace » disons, que l’on pourrait qualifier (de votre point de vue) d’un espace de jeu. Je vous rappelle que le jeu est une activité essentiellement créatrice – et non pas une activité de divertissement pure et vide de sens, comme certaines confusions pourraient vous porter à le croire.

Voici donc que je vous ouvre à ce premier espace :

long silence vibrant

Je perçois à quel point vous vous y sentez bien et j’entends bien que vous souhaiteriez y rester encore un long moment. Néanmoins, je crois qu’il nous faudra continuer notre visite d’ici quelques instants. Mais rassurez-vous, nous restons dans le même Monde.

Je vais donc à présent, mes très chers Frères et Soeurs, vous introduire dans une architecture propre à ce qui structure notre Monde. Vous allez donc parcourir en quelque sorte à votre gré, de la même manière, les éléments et les formes de cette architecture qui, je n’en doute pas, va vous plaire très certainement, peut-être tout autant que ce que vous venez de traverser.

Voici donc ce que cela vous propose :

long silence vibrant, suivi d’un chant

Cette architecture que je vous laisse encore visiter est donc, comme je vous l’ai fait entendre, chantante en certains points – d’une façon qui n’est pas très aisée à décrire à votre niveau, mais disons que ces aspects chantants font partie de ce qui la maintient et sont parfaitement vivants. Cela, pourrait-on dire, alimente, nourrit, fait circuler une forme de vie dans l’ensemble de la structure : celle que vous êtes en train de parcourir à votre gré, ce dont je ne saurais vous priver; quoiqu’ensuite nous aurons encore quelques autres configurations à vous proposer de visiter.

Je vais à présent vous inviter à accepter de terminer cette visite pour l’instant, pour que je puisse vous introduire dans la figure suivante de ce Monde d’Unité, le mien, que je vous fais découvrir… Nous allons donc à présent vous faire pénétrer ce que vous nommeriez une sorte de texture, et qui est un espace de création de la Vie et de soin dans notre système de vie unitaire.

Voici donc :

long silence vibrant

…Comme certains d’entre vous sont peut-être capables de le percevoir, dans cet espace l’onde principale qui porte cette texture épouse la forme de ce que vous appelez l’infini ou le lemniscate. Et je pense que cette donnée peut vous fournir un programme extrêmement intéressant pour vous, qu’il vous appartient de transposer -à votre gré bien évidemment- dans ce qui chez vous peut s’y prêter. Il y a également, comme peut-être vous le remarquez d’autres formes, d’autres ondes, d’autres fréquences précises qui structurent l’ensemble de cet espace. J’ajouterai que quand je dis « cet espace », il ne s’agit pas tant d’un lieu que d’un archipel de lieux, mais qui sont unifiés par une même forme vibratoire et sonore qui est donc en très grande partie ce que vous êtes en train de visiter.

Je pense qu’il n’est pas approprié de rester davantage en cela. Je vais donc à présent, mes Très Chers, vous introduire doucement, pas à pas, dans la suite de notre programme de découverte.

Apprêtez-vous donc à pénétrer en ce que vous pourriez apparenter, de par votre propre expérience locale, à ce que vous pourriez appeler un milieu aquatique (c’est du moins le type d’impression que vous allez avoir) …En réalité, il s’agit-là de la visite d’une partie de nos structures d’échanges et de travaux collectifs.

Je vous invite à être attentifs à l’ensemble des aspects et configurations sonores subtiles qui tissent ce milieu , dans lequel à présent vous êtes libres de circuler, ainsi que vous l’avez fait dans les précédents.

long silence vibrant

Vous êtes là – et je pense que vous en êtes probablement un peu surpris – dans le niveau le plus intense de notre vibration d’Unité, alors que probablement vous auriez pu vous attendre à ce que des espaces d’échange et de travail soient parcourus de nombreuses polarités avec des différences de potentiels, des différences d’intensités, des différences nombreuses, des oppositions, des non-circulations locales, et une certaine complexité …Je vous invite donc à observer et à engrammer que cela est très probablement tout à fait autre, et que cette référence à l’élément liquide que je vous ai fait entrevoir au début n’est pas dénuée de pertinence dans cette expérience d’Unité que je vous fais partager…

Observez, écoutez, absorbez…

silence vibrant

…Je crois percevoir que cette expérience pour vous n’est pas très aisée. C’est en partie dû à la qualité vibratoire à laquelle vous n’êtes pas accoutumé, mais aussi au fait que votre compréhension probablement se confronte à une forme d’inconnu.

Nous allons donc à présent – et je vous remercie infiniment de la qualité de votre présence en ces lieux et ces espaces, que nous allons clôturer par un espace-structure de repos, que je vous laisse expérimenter, encore une fois dans la paix, la lumière, et l’accueil de ce Monde d’Unité, le mien, que je vous fais visiter.

Reposez-vous donc quelques instants dans cette Forme d’accueil.

silence vibrant, suivi d’un chant

…Je ne saurais, mes Très Chers Frères et Soeurs, vous demander moi-même de quitter cet espace où vous êtes invités. Je vais donc quant à moi achever mes paroles et vous saluer, sachant que cet espace vous reste ouvert et que son accueil ne saurait vous indiquer que le temps est écoulé. Vous serez donc, bien évidemment, largement à même d’achever l’expérience lorsque ce sera pour vous l’instant de le faire. Et j’ai confiance que ces cinq expériences que je vous ai fait partager sont à présent engrammées en vous.

Cela est donc le moment où moi je vous fais mes salutations, et je vous laisse reposer si tel est votre désir. Et ne vous en privez pas.

Alleluiah. Je suis Aloyan Er.

via Christine Anne K. le 30/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *