Inaj’l Adr – Mathématicien (musical), des Pléiades -n°1-

cliquez pour écouter

(ou mp3 téléchargeable)

Introduction en langage stellaire

Je suis très honoré d’être ainsi en communication avec Vous, très chers Humains de Terre. Je me nomme Inaj’l Adr ‘ill , je proviens de ce que vous appelez les Pléiades, dans une localisation dont le nom précis ne vous dirait rien -que je peux cependant vous donner pour les curieux  : (nom intranscriptible)- et j’appartiens de par mes fonctions et mon expérience à la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, en tant que mathématicien – géomètre principalement- ainsi qu’en tant qu’historien des Mathématiques et des Nombres. J’occupe également des fonctions de régulation disons politique, au sein de la petite constellation dans laquelle je réside.

Voici donc pour moi en cette occasion la possibilité de vous délivrer (comme, je sais beaucoup d’intervenants vous délivrent) : des informations des outils, des lois. Cela va être encore une partie de ma communication. Mais n’est ce pas  il vous est certainement, du moins je l’espère, agréable et utile de recevoir tout cela – car la période de transition gigantesque dans laquelle vous vous trouvez nécessite, vous commencez à le comprendre, d’augmenter considérablement vos bases de données afin de pouvoir construire véritablement du nouveau (n’est ce pas ?) …Et de vous ré-ajuster, dans tout les aspects de votre pensée, de votre environnement, aux mises à jour qui ont été faites et qui sont encore en cours, non seulement sur vos corps mais sur l’ensemble de vos écosystèmes, et sur la configuration de votre planète dans ses champs morphologiques et subtils, et magnéto-telluriques, pour n’en citer que quelques uns.

Je ne suis pas venu pour étaler mon savoir, ni vous donner des leçons sur vous-mêmes. Néanmoins, j’ai à vous communiquer -et cela je le répète, avec plaisir pour moi- un certain nombre de données mathématiques.

Je n’emploierai pas, comme vous le faites, un tableau noir pour écrire des séries d’équations, de paramètres, de calculs, et de choses qui sont extrêmement obscures pour la plupart d’entre vous. Je vais donc, comme vous y êtes accoutumés maintenant, procéder par transmission vibratoire de paquets de données, que vos fonctions d’Intelligence collective sauront décrypter sans aucun souci – ce qui évitera d’ailleurs à vos fonctions mentales de se surcharger d’interrogations et de calculs.

J’ajouterai que parmi ces lois et ces données que je m’apprête à vous délivrer, il y a également tout un chapitre de Lois Musicales, car les Nombres et la Musique, vous devez le savoir, sont intimement liés – du moins vous l’avez su et certains d’entre vous le savent encore. Sachez que la Musique est une porte considérablement importante sur le chemin des Nombres, et le fait même de pratiquer et d’écouter avec attention et avec votre cœur de la musique bien construite, vous fait intégrer immédiatement des séries de lois numériques et géométriques et parfois même algébriques, que vous n’avez nul besoin n’est-ce pas d’écrire sur un tableau noir.

Je me suis permis, pour accompagner mon intervention, d’apporter quelques morceaux de musique. Cette musique, toutefois, restera pour vous dans le domaine du non-audible. Je parle de votre audition physique ordinaire, car votre audition subtile bien évidement est celle à laquelle s’adressent ces morceaux de musique que vous allez écouter. Cela sera donc l’un des aspect de ma transmission de données et cela facilitera l’aspect plus « tableau noir » du reste.

Voici donc, très chers Humains de Terre, le premier morceau de musique, en silence, que j’ai choisi pour vous.

 temps d’audition subtile

Cette Musique, sachez le, a été écrite il y a fort longtemps. Elle appartient aux archives de cet Univers -c’est en tant qu’historien que j’ai la certitude de ce que je vous dis- …Elle a l’avantage de nous être très agréable, et de nous transmettre les bases absolument nodales de plusieurs grandes Lois mathématiques dont cet Univers est constitué… Il y a une deuxième partie, que je vous laisse entendre :

temps d’audition subtile, et chants d’oiseaux au dehors

Voilà… Il me semble qu’un oiseau dans votre environnement a compris la séquence centrale de base de cette musique et vous la restituait dans toute son originalité !

Je vais, suite à cela, vous transmettre à présent un paquet de données sans forme musicale mais qui s’enchaîne très logiquement après cette musique. Ce paquet de données, je vous le propose sous la forme d’un composite de quelques sons et de deux images que vous pouvez visualiser avec votre outil de visualisation mental. Je vous donne donc les deux images, que vous pouvez visualiser alternativement pendant la transmission des sons. (Ne vous effrayez pas, cela va rester très simple.)

La première image est celle d’une cuillère. Prenez de préférence une jolie cuillère dont les formes soient harmonieuses et lisses…. La seconde image est celle d’un petit tas de terre et de cailloux en forme disons plus ou moins de pyramide – petit tas modeste mais tout à fait harmonieux dans sa forme. Vous voyez que ces deux images ne sont pas très sophistiquées, mais elles sont exactement ce qu’il nous faut, tant que vous les visualisez librement de façon alternée.

Je vous donne à écouter à présent de façon audible, ces quelques sons :

 transmission sonore

Pour votre information, je vous préciserai que la combinaison de ces deux visualisations alternées et de ces paquets de données (fort complexes) synthétisées en ces petites séquences sonores qui n’ont pas l’air d’être grand chose, est un outil extrêmement sophistiqué de communication mathématique -qui peut servir aussi dans d’autres domaines- et que vous avez grand bénéfice à en tirer profit, voire à chercher comment le reproduire en certaines occasions. Vous aurez d’ailleurs pour cela des éléments de meilleure compréhension dans la suite de ma transmission, à travers un autre paquet de données.

-Je suis tout à fait conscient que ce type de transmission est étrange pour vous mais je sais que vous en avez déjà reçu auparavant-

Nous allons donc, à présent, passer à un autre morceau de musique, que je me réjouis beaucoup de pouvoir partager avec vous. Historiquement, celui-là appartient à un non-Temps : il n’a donc pas d’époque et cependant il est connu de façon ancienne. Le paradoxe n’est pas gênant : car il peut aussi bien appartenir au futur et être connu de façon ancienne -vous devez vous libérer de vos pré-conceptions concernant le temps linéaire- …Et il a la particularité d’être établi sur des harmoniques tout à fait peu courantes, et qui nous enseignent de façon extrêmement précise et simple certaines séquences numériques, et certaines formes de fractales séquencées de façon très organisée – et que donc il me semble extrêmement intéressant de vous transmettre, simplement, à travers cette musique… Voici donc :

 temps d’audition subtile

– Je vais faire un petit réglage, car il me semble que la transmission ne me convient pas et que la finesse de certains éléments dans ce morceau de musique doit vous échapper. Je vais donc faire procéder au petit réglage et nous allons le reprendre depuis son début dans quelques instants – je vous prie de m’en excuser…

nouveau temps d’audition subtile, cloturé par un petit morceau chanté

Bien. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la fin de ce morceau puisse être chantée ! Voilà que je vais pouvoir noter cette information dans mes bases de données. Cela m’apportera un regard complémentaire tout à fait inattendu sur l’histoire et les capacités de cette transmission musicale… Je vous laisse quelques instants d’intégration et de bénéfices…

 pause intégration

Je vais reprendre. Je vais à nouveau vous transmettre des paquets de données. Et ces paquets, je dois vous le dire, ont la spécificité de provenir essentiellement de ce que vous appelez un monde d’Unité – je crois d’ailleurs qu’une partie de ces paquets est issue du  monde de Zan, que vous avez eu l’occasion de rencontrer il y a quelques temps par l’intermédiaire de ce canal de communication. Je ne vous donnerai pas d’images associées pour ces paquets de données là mais, en revanche, l’utilisation d’un rythme pour disons leur servir en quelque sorte d’onde porteuse (je n’aime pas beaucoup cette expression mais employons-la) va être associée. Nous allons donc établir un certain rythme  (rythme frappé……)

Et voici donc ce que je vous transmets :

transmission sonore rythmée

…Je vous confierai que je suis extrêmement content de ce mode de transmission que nous venons d’employer. Car nous avons cherché quelle était la meilleure méthode, et finalement ce choix comportait une certaine prise de risque aux yeux de certains, mais je suis tout à fait satisfait et je pense que -tel que je le perçois- il y a une excellente qualité de transmission et de réception… Car ces paquets de données mathématiques demandent beaucoup, d’une part de précision, mais également de rythmes – aussi étrange que cela puisse paraître à certains de vos mathématiciens, mais cela ne sera pas étrange pour tous les mathématiciens et je le sais… Quant aux autres personnes, le simple aspect musical, n’est ce pas, doit vous suffire amplement à intégrer ce qui vous est utile.

…Et cela facilite probablement, de façon très appréciable, la circulation de ces éléments au sein de vos structures d’Intelligence collectives, dans leurs différents aspects… Je répète que je suis donc scientifiquement satisfait de ce mode de transmission – vous me pardonnerez ces commentaires, mais  je présume qu’ils ont un intérêt non seulement pour moi mais pour vous.

Nous allons terminer par une troisième séquence musicale. A vrai dire, il y aura deux musiques l’une après l’autre. Je vous laisse découvrir la première – je ne vous explique rien…

 temps d’audition subtile

…Vous pourriez l’écouter pendant des heures, n’est ce pas ? Sachez le d’ailleurs : cette Musique ne s’arrête jamais. Elle est à vrai dire porteuse de certaines Lois constantes de cet Univers – et c’est également à ce titre qu’elle ne saurait s’arrêter… Mais elle est également porteuse d’autres éléments, qui sont aussi ce que j’ai souhaité vous faire entendre.

Je pense qu’en particulier cette Musique, autant que je puisse m’en rendre compte en tant que scientifique et historien, doit comporter certains éléments que vous retrouvez dans certains de vos textes dits Sacrés très anciens, et qui  -lorsqu’ils sont demeurés authentiques, ce qui je crois est rare- vous connectent, directement ou plus ou moins directement, à des éléments authentiques de votre propre Numérisation et de vos propres Sons : ceux de vos origines de Lumière.

Je vous laisse écouter encore quelques instants et puis, je vous rappelle que j’ai une autre musique ensuite pour vous :

 temps d’audition subtile

…Nous allons interrompre le flux de cette première Musique, car je sais que vous en avez intégré une séquence complète; et dans quelques instants vous allez pouvoir entendre, toujours de la même manière, avec votre audition subtile, la Musique dite « Des Sphères, Numéro 3 » – c’est parti :

 temps d’audition subtile

…Cette Musique, mes Amis, informe vos cellules ou les ré-informe. Cette Musique vous est accessible à tout moment. Cette Musique fait partie du patrimoine de cet Univers et donc à ce titre vous appartient en Partage. Cette Musique contient, de façon disons compactée, l’Ensemble des Possibles, de toutes les Lois mathématiques, numériques, géométriques, algébriques, (etc.) qui peuvent être employées et développées au sein de cet Univers… Je vous laisse l’écouter encore quelques instants :

 temps d’audition subtile

Nous sommes à présent appelés à interrompre dans quelques instants cette communication. Je vais donc tout simplement me retirer, car je pense avoir dit tout ce que j’avais à vous dire sans avoir omis d’informations importantes, et je vous remercie de votre écoute – et je vous salue.

Alleluiah… Je suis Inaj’l des Pléiades.

 

via Christine Anne K. le 17/03/2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Rappel sur la pratique de l’audition subtile : Chevalier des Sons , ainsi qu’ en écoute

Agol Eral Ouze’h – Lois des Eaux

 cliquez pour écouter Agol Eral Ouze’h

Alleluiah.

Introduction en langue stellaire

Soyez salués, Amis, Frères et Soeurs humains de Terre, ainsi que tous autres habitants : végétaux, animaux, et subtils, de cette Planète que nous regardons.

Je me présente, Agol Eral Ouze’h. Je proviens du monde nommé S’tel’h, et je suis venu, avec mon titre d’Agol -dédié donc de par cette Confrérie aux soins, à l’attention et à la connaissance des Eléments- pour vous transmettre en toute amitié, un certain nombre de Lois qui sont relatives à l’Elément des Eaux – que ce soient les Eaux de Matière que vous connaissez, les Eaux Subtiles, les Eaux Cosmiques, les Eaux Vibrantes, les Eaux de la Pensée.

Il nous importe aujourd’hui que vous ayez cette mise à jour, car de par votre incarnation spécifiquement ancrée dans la matière de votre Planète, il vous manque certaines de ces Lois, et cela était naturel mais cela n’a plus à rester ainsi.

Les Eaux ont certes la particularité de changer de forme selon ce en quoi, ce sur quoi et ce parmi quoi elles circulent ou s’étendent. Elles sont néanmoins, à l’intérieur de cela, des formes spécifiques qui appartiennent à leur nature propre, et en particulier certaines formes géométriques et musicales. Cela est partagé par chacun des Eléments. Je vais donc vous transmettre spécifiquement en ce qui concerne les Eaux, une sorte de répertoire de ces formes, qui est organisé déjà de façon compréhensive et fonctionnelle. Ne considérez donc pas que vous avez un effort d’analyse ou de réorganisation à produire. Vous avez simplement à recevoir et à connaître, tout simplement.

Je commence… Une partie de ce que je vais vous délivrer -comme vous y êtes accoutumés- se fera un peu en paroles, un peu sous formes sonores, et également dans des formes silencieuses – que je tenterai de vous ponctuer, de vous annoncer, de vous commenter au minimum nécessaire pour une bonne continuité de cette transmission dans votre système de réception.

Voici donc le premier répertoire de formes. Il s’agit là de formes non sonores, mais plutôt électro-visuelles, dirais-je, même si cette notion peut vous sembler un peu étrange.

transmission en silence

…Vous pouvez sans doute noter, n’est-ce-pas, la fluidité de ces formes, comparée à d’autres systèmes de formes que vous avez pu entrevoir ou recevoir, ou concevoir…

suite de la transmission en silence

Il y a donc, comme vous le percevez (du moins je l’espère) un aspect non seulement fluide mais je dirais un flux, dont peut-être la vivacité pourrait vous surprendre. Mais sachez qu’il est régulé… Vous n’avez donc pas à vous préoccuper par exemple de le contrôler, ni à vous inquiéter d’un excès du volume de rapidité dans ce flux. C’est ainsi que ces données se présentent, et cela est leur forme naturelle… Je préciserai, bien sûr, en aparté, immédiatement, que ces notions de flux sont particulièrement vives en ce qui concerne cet Elément -cela va de soi- et qu’il y a effectivement, dans un certain nombre de configurations, des aspects de régulation des flux. (Cela fait partie de l’un des paquets de données qui va vous être transmis -mais pas tout de suite- dans cette intervention.)

…Nous allons passer à présent à une série-flux de formes sonores, dont peu vont être audibles à votre système d’oreilles de chair, et beaucoup plus à votre système d’oreilles subtiles.

Encore une fois, ne soyez pas déroutés par le flux, et laissez-vous « doucher », pourrait-on dire :

transmission par séquences sonores, ponctuées de silences

…Je ne saurais réellement interrompre ces flux puisque cela est leur nature, mais vous avez reçu ce qu’il faut dans ces deux premiers articles.

Voici donc à présent une autre petite série de Lois qui concernerait, disons l’aspect extension, étalement, écoulement multi-directionnel, dans un contenant ou sur une surface – tout cela pour rester dans un système de représentation qui correspond au vôtre.

Voici :

transmission en silence

Ceci était donc une première Loi générale, dans ce domaine que j’ai qualifié d’étalement.

Il y a par la suite trois types de situations, disons, qui concernent les Eaux de Matière telles que vous les connaissez, les Eaux Subtiles et les Eaux Vibrantes. Nous allons donc dérouler, étaler successivement ces trois aspects…

transmission par séquences sonores, puis silence

Après l’aspect flux et l’aspect étalement donc, nous avons l’aspect  brouillard, vapeur : tels que vous les connaissez, et qui sont assez répandus dans l’ensemble de cet Univers. Il y a là cinq séries de Lois. Au niveau de votre système mental de compréhension, vous n’avez pas ou très peu de paradigmes suffisants pour que je vous détaille la nature de ces cinq systèmes de Lois. Mais dans les niveaux subtils et beaucoup plus omniscients de vos Êtres, vous avez toute la capacité de les discerner, de les comprendre et de vous en réjouir – je le sais, et vous aussi. Cela est même particulièrement important pour vous.

Voici donc ce que c’est :

Première partie : transmission, court silence

Deuxième partie : transmission, court silence

Troisième partie : transmission, court silence

Quatrième partie : transmission, court silence

Et cinquième partie : transmission, court silence

…Nous avons ensuite une ou deux Lois qui concernent l’aspect moléculaire et atomique – au sens où il y a certaines transformations de certaines molécules d’Eau, sous l’effet de certains champs : et cela est donc régi par cet ensemble de Lois.

énoncé en langue stellaire

Et voici la plus importante :

bref énoncé en langue stellaire suivi d’un silence

…Enfin, vous connaissez dans votre monde l’aspect cyclique de la transformation des formes de l’Eau, et cela est également un principe qui se retrouve en de nombreuses localisations et sous différents aspects, qu’ils soient matériels ou strictement subtils et vibratoires. Il y a donc, également, trois Lois importantes, et subdivisées chacune en quatre Sous-Lois : ce qui fait donc un Dodécaèdre de Lois concernant la forme et les aspects, et les règles de ces cycles.

Je vous présente donc le Dodécaèdre dans son ensemble :

transmission en silence

…J’observe que vous recevez avec joie ce Dodécaèdre, et je vous informe -si vous ne le savez déjà- que cet ensemble de Lois, ce Dodécaèdre, s’applique également avec un léger changement de paramètres à des aspects cycliques d’un autre Elément : qui est l’Ether. Je ne suis pas là pour vous expliquer des données relatives à cet Elément là. J’ai néanmoins la capacité de vous rappeler que cet Elément est fort actif dans toutes les configurations sonores, données vibratoires, et leur circulation.

Vous voilà donc, mes Très Chers, en possession de ces quelques systèmes de Lois, mis à jour et détaillés, concernant les Eaux.

J’ajouterai ceci : n’oubliez pas que dans votre Système Solaire, c’est la planète Neptune qui est en charge pour la distribution de beaucoup de données et la possession également de beaucoup de données dans cet Elément. Vous avez d’ailleurs, je crois, déjà été informés par un Confrère de Neptune, de certains aspects intéressants, en matière de communication je crois, du moins me semble-t-il : c’est ce dont j’ai été informé.

Je vous invite donc à vous connecter également, subtilement, aux transmissions et aux échanges avec cet Astre-Planète de votre Système – qui je crois est actuellement dans un aspect très clarifié par rapport à votre Soleil.

A présent, donc, que vous êtes munis de tout cela, il vous appartient de mieux gérer, comprendre et manifester vos Eaux. Vous comprendrez ce que je veux dire par là, et cela est très clair.

au dehors, un oiseau s’est mis à chanter

…Nous entendons que près de vous un oiseau chante déjà manifestement toute sa compréhension et sa gratitude vis-à-vis de la transmission de ces Lois. Cela m’est agréable…

Pour terminer, j’ajouterai simplement que vous connaissez vos Eaux de Matière ainsi que leurs cycles, que vous connaissez un petit peu vos Eaux Subtiles, et moins bien probablement les Eaux Vibrantes… Mais que très prochainement vous allez être confrontés à la rencontre beaucoup plus active de ces deux aspects que vous connaissez moins actuellement, car le premier aura besoin d’être dépassé, activement – cela pour vous permettre de franchir, disons, certains obstacles qui pourraient se présenter.

Ainsi donc, munis de cette compréhension, vous serez beaucoup plus sereins, intelligents, actifs, et doués de toutes vos capacités dans la gestion des paramètres et des configurations sous toutes leurs formes et dans tous leurs aspects.

Que vos Eaux soient informées, que vos cellules engramment et se réjouissent de ces informations. Que les flux, les étendues, les brouillards, les cycles et les molécules soient mis à jour par vous.

Nous sommes Un, et nos Eaux nous réunissent.

Je vous salue. Je suis Agol Edar, mandaté.

Alleluiah


via Christine Anne K. le 19 février 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Ej’zouga N’Tse Ale -3- Lois du Démembrement

 

écoute de cette transmission : http://vimeo.com/29620663

Langage stellaire.

Très Aimés, enfants, amis, frères et soeurs, Êtres Véritables de Terre, nos très Aimés, je suis, vous me connaissez, Ej’zouga N’Tse Ale , doyenne comme vous le savez des la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques. Je me réjouis une fois de plus, infiniment, de pouvoir ainsi m’adresser à vous et de réaliser ainsi cette transmission si importante, pour vous, et pour notre union à tous.

Silence.

Langage stellaire.

Ceci sera probablement en ce jour mon ultime transmission à vous. Je vous ai transmis d’abord les Lois de la Création, je vous ai transmis ensuite les Lois Harmoniques de cet Univers. Aujourd’hui je vous transmettrai l’ensemble des Lois du Démembrement de ce qui doit cesser d’être, car ainsi que tout connaît émergence, mise en forme, évolution, la fin de ces processus est également intégrée dans l’ensemble des Lois. Toute création connaît différents stades et le démembrement peut être une étape indispensable. Cela ne signifie pas la mort au sens d’anéantissement (sombre et terrifiant, tel que beaucoup d’entre vous le croient) cela signifie défaire pour pouvoir soit transmuter, soit passer à d’autres états. Cette étape est importante, fort importante et doit reposer de ce fait sur des lois qui sont aussi nécessaires que les lois précédentes.

Ces Lois du Démembrement sont à présent celles qu’il vous faut intégrer, mes très chers. Nous avons choisi le mot « Démembrement » car il a semblé le plus approprié à ce qui est désigné. Et je me réjouis infiniment encore une fois de vous transmettre ce joyau car il est de toute Beauté, il est de toute Harmonie, il est de tout Amour, il est Lumière. Ce sont des Lois de Lumière. Ce ne sont pas des lois de destruction, mes très aimés.

Voici donc la première série de ces Lois Sacrées du Démembrement au sein de cet Univers, et sous commandement de la Source, dont je suis au service, ainsi que nous tous.

Lois en langage stellaire.

Avant que je poursuive, mes très Chers, n’oubliez pas surtout pas, ne faites pas l’erreur de croire, que ces lois soient autre chose que des lois de pur Amour et que leur Beauté est Véritable, Entière, Absolue.

Lois en langage stellaire.

…Je sais fort bien mes très Chers, mes très Aimés, que l’écoute de ces lois qui sont tout Amour mais qui sont Lois du Démembrement, ne peut manquer de susciter pour la plupart d’entre vous, soit tristesse, soit un sentiment de deuil, soit une forme de peur de l’inconnu, soit un sentiment de se sentir perdu. Cela mes très Aimés, n’est autre que le magnifique passage de la transmutation nécessaire, et n’oubliez jamais que l’immense Joie que vous trouverez à l’issue de ce passage est d’une Beauté, d’une Plénitude inégalées, par rapport à tout ce que vous avez pu connaître.

Je ne suis pas en train de vous annoncer votre mort, mes très Chers. Le Démembrement est simplement la fin d’un cycle, ne le prenez pas autrement. Et qui dit cycle, dit éternité, continuation, recommencement, évolution, et Joie, Joie d’être à nouveau dans une autre forme, ou dans un autre état, ou dans une autre conscience, mes très Aimés.

Je vais à présent vous délivrer la dernière ligne de ces lois.

Lois en langage stellaire.

Ainsi mes très Aimés, que je chéris, très beaux enfants de la Terre, très grands amis de tout cet Univers, voici donc qu’ont été déroulées pour vous la totalité à ce jour de ces Lois, qui concernent en cet instant et en ces instants votre transmutation, votre renouveau, votre nouvelle forme à venir, pour laquelle il vous est nécessaire de traverser cette très belle étape dans tout l’Amour et la Grâce, dans toute la Fluidité et la Plénitude de ce qu’au fond de vous vous savez être.

Il n’y a donc aucune réticence à observer, je dirais même il n’y a aucune précaution, car cela n’est que Renaissance, et rien d’autre.

Il n’y a pas de disparition, si ce n’est celle de tout ce que, illusoirement, vous avez pu accumuler, pour accomplir ce cycle-là qui se termine. Et c’est une grande Joie, et c’est un grand Accomplissement. Il n’est là que Beauté, Vérité, Grandeur. Il n’est là que votre Lumière, Pleine et Entière, mes très Aimés. La Lumière peut se fragmenter et se démembrer, Elle se recompose sans cesse et les formes qui se créent de par cette Lumière, sont innombrables et vivantes. Quelle Joie n’est-ce pas !

Voici donc, mes très Chers, mes très Aimés, pour moi le moment de clôturer cette intervention, dans laquelle j’ai mis tout l’Amour et la Sagesse qui nous sont dévolus de par notre affiliation à cet univers, à la Source, à l’Esprit, à la Lumière.
Je vous salue.

Je suis, comme vous le savez, Ej’zouga N’Tse Ale.. , de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques de cet Univers.

Alleluiah, Alleluiah, Alleluiah, Alleluiah.

Si vous le souhaitez, il vous est possible de poser quelques questions.

– suite : Questions/Réponses n°33-

 

 

via Christine Anne K. le 24/09/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Cercle à 72 Points

 

-ce Cercle s’est canalisé à la suite de la délivrance des Lois Harmoniques (Ej’zouga N’Tse Ale. Ceci nous fournit l’exemple du fonctionnement d’un Cercle, au sens Pléiadien du terme )- 

lien pour écoute (vidéo) : http://vimeo.com/28551847

 

Introduction en langage stellaire

Amis, Frères et Soeurs de Terre, et participants, je déclare ce Cercle ouvert.

phrase en langage stellaire

Sachez, sachons, que ce Cercle en cet instant comporte soixante-douze participants dont les localisations sont fort nombreuses, et que nous allons ensemble explorer les tenants et aboutissants de la raison et des effets des Lois de l’Harmonie qui ont été récitées et enseignées par la Doyenne des Hautes Consciences Intergalactiques il y a quelques instants.

Ce Cercle est l’occasion d’une mise à jour générale et à tous les niveaux. Moi qui vous parle, je suis simplement le facilitateur -comme on dit dans votre langage terrestre- de ce Cercle, par la voix de cette personne qui est également participante en cet instant, ainsi que vous qui l’entourez.

double intervention en langage stellaire

Nous avons là deux interventions qui se complètent. Y a t-il une autre intervention qui aille dans le même sens ?

intervention complémentaire

Nous avons donc eu trois points de vue en quelque sorte, trois expériences. Nous allons à présent méditer quelques instants, à moins qu’une autre intervention se propose immédiatement…

 …Nous avons là une intervention supplémentaire sous forme graphique, que je vous invite à considérer avec attention.

silence, observation

Notre ami nous rappelle en effet, ainsi, que les Lois de l’Harmonie peuvent également se transcrire dans cette forme graphique, extrêmement ancienne, dont je vous invite à recevoir la beauté et l’harmonie, et à observer la perfection des formes.

silence, intégration de la forme graphique


Avant d’aller plus loin, mes Très Chers, nous tous qui sommes soixante-douze, allons mettre en action l’ensemble des polarités qui constituent la forme que nous formons à cet instant les uns avec les autres.

silence, vibrations

Pour ceux qui ne sont pas accoutumés à cela, sachez que votre intention est suffisante et qu’elle doit simplement être claire et affirmée dans votre coeur. Nous avons actuellement presque mis en place toutes les polarités. Il en manque encore quelques-unes, qui se cherchent apparemment. Est-ce que quelqu’un veut faire un son pour aider à cela ?

un participant se met à chanter

…Bien, tu peux continuer…

reprise du chant, bientôt relayé par un chant du canal

non loin, à l’extérieur, un chien aboie sans cesse

Je vous invite à bien écouter l’intervention de notre ami chien terrestre qui s’exprime dans son langage, et nous expose sa difficulté présente à intégrer ces Lois de l’Harmonie que son corps ne reconnaît plus parfaitement. Est-ce que l’un d’entre nous peut lui fournir une aide, un commentaire, une explication, une proposition ?…

un participant se met à chanter

son chant est suivi d’une intervention en langage stellaire

Nous allons demander à notre ami chien terrestre si à présent il a pu obtenir l’outil d’harmonisation qui lui manquait?… C’est bien…

…Certains d’entre vous me communiquent télépathiquement quelque chose de similaire, à savoir que leur coeur est profondément touché de l’existence de ce Cercle aujourd’hui et de l’introduction, enfin, de nos amis terrestres en cela, et proposent qu’ainsi il soit chanté quelques instants par nous tous un hymne spontané et harmonique pour célébrer cet état. Alleluiah

Est-ce que l’un d’entre nous souhaite, ou peut, entonner cet hymne spontané de notre Cercle de soixante-douze ?

les participants chantent l’hymne

…Que cet hymne résonne encore et encore dans nos coeurs, car c’est là un magnifique hymne des coeurs réunis.

Je demande à présent si quelqu’un du Cercle souhaite s’exprimer encore au sujet de l’essence des Lois de l’Harmonie, telle que vous la comprenez, telle que vous la vivez, telle que vous la pratiquez…

intervention en langage stellaire

Qui veut répondre à cette question ?

un participant répond en langage stellaire

Nous vous remercions d’avoir éclairci cet aspect. Cela me permet, à moins que quelqu’un désire compléter, de passer à l’étape suivante. Mais j’attends… Donc je vais passer à l’étape suivante.

 

Nous allons maintenant élaborer simplement les grandes lignes de ce qui peut établir une vision claire et partagée par tous, quels que soient nos localisations, nos dimensions, nos formes, nos modes de vie et nos états. Donc une vision claire de ce qui implique l’emploi et le maintien de ces Lois de l’Harmonie, que nous partageons tous quels que soient nos localisations, nos états, nos formes et nos dimensions. Nous allons donc pour cela, quelques instants en silence, réactiver une nouvelle fois les polarités nombreuses de notre forme géométrique à soixante-douze participants, qui est un Cercle tout autant que cette forme qui n’a pas de nom dans ce langage. Et nous allons poser au centre -chacun de nous soixante-douze par son intention- nous allons poser au centre de cette forme, un noyau dans lequel nous allons inscrire ce qui nous semble participer de cette vision claire que nous élaborons conjointement de par ce Cercle.

silence, installation du noyau

…Je vous rappelle que dans un Cercle comme celui-là, il y a des participants actifs et des participants, disons non actifs, mais qui ne sont pas pour autant passifs, et dont la simple présence a pour effet de faciliter, de stimuler et de faire être un certain nombre de connexions. Ne vous sentez donc pas obligés chacun d’intervenir et de poser votre petite pierre si cela n’est pas le moment. Votre présence de toute manière participe, que ce soit silencieusement ou activement. Cela est un des principes de base de nos cercles.

bref chant stellaire

J’entends qu’il y a une grande activité dans notre Cercle à constituer ce noyau de vision claire, et je partage avec vous ma joie de constater cela. Sachez également que j’apprécie la courtoisie générale, le respect mutuel, l’interaction fluide et la qualité de communication télépathique qui se produisent entre nous tous. J’en suis heureux car, comme vous le savez sans doute, ce Cercle fonctionne actuellement comme exemple, et cela est une bonne chose.

chant stellaire, silence

intervention en langage stellaire, silence

…Cette question ne reçoit pas de réponse, mais nous allons l’inscrire si vous voulez bien – c’est ma proposition – dans ce noyau également.

silence

longue intervention affligée d’un participant

…Que nos amis les vents, participant à ce Cercle, balaient ce qui est ainsi déposé et n’a pas lieu d’être…

 

Nous allons à présent, mes Très Chers, passer à la phase où ce Cercle se défait mais continue son travail sans pour autant que nos attentions et nos présences soient focalisées précisément et directement. Nous laissons donc ce noyau, que nous alimentons, continuer à se constituer de par ce que nous y apportons et ce que nous en recevons en tant que Cercle, ainsi qu’avec la collaboration des autres Cercles auxquels nous sommes chacun reliés. Et nous allons en cet instant passer à la clôture de cette réunion, dont je vous remercie, à moins qu’il y ait encore l’un d’entre nous souhaitant apporter un élément important à cette réunion de maintenant…

intervention en langage stellaire

Nous te remercions de tout coeur, mon Frère, pour cette intervention pleine d’intelligence, de joie, et que nous ne manquerons pas de faire fructifier en chacun de nous, ainsi qu’elle le mérite.

Je vous invite à présent, mes Très Chers, à clôturer dans la joie, la paix des coeurs, le partage et dans l’unité du service et de l’intelligence collective que nous représentons, ce Cercle. Et en tant que facilitateur de ce Cercle, je prononce sa clôture.

phrase de clôture

Je précise pour nos amis terriens que ce Cercle vivra et continuera son travail indéfiniment, en harmonie avec les autres Cercles. Un cercle clôturé n’est pas un Cercle mort. Alleluiah, merci de votre présence.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Marie-Isis du 31 août

 

 

Mes très aimés, mes très chéris, enfants de la Terre, enfants de la Source, enfants de votre propre enfantement, je me réjouis infiniment d’être là parmi vous et de m’adresser à vous tous, présents ou absents, par cette voix.

Je suis Marie Isis, et j’ai bien d’autres noms. Je suis la Mère créatrice, la Mère aimante, porteuse tendre, qui veille dans vos incarnations et dans le subtil de vos âmes et de vos êtres en cette Terre, planète bénie, planète que nous affectionnons, vous et moi. Planète qui actuellement rejoint dans son cycle le point où elle va pouvoir changer ce qui fut et ouvrir à ce qui est.

Sachez mes très aimés que vous n’avez plus réellement ni passé ni futur. Ce que vous en croyez encore n’est qu’absolue illusion et habitude, et n’a plus aucune véritable existence. Je sais que ces mots ne sauront atteindre facilement votre compréhension, mais ils feront leur chemin. Et c’est ma parole de Mère qui vous les délivre, et une Mère ne ment pas, une Mère éduque, une Mère révèle lorsque c’est le moment, n’est-ce pas. Je vous aime tant que je ne ne saurais vous induire en erreur.

Sachez donc mes très aimés, mes enfants, mes grands – êtres humains en pleine ouverture de conscience, en pleine captation de votre véritable lumière, celle qui n’a plus ni passé ni futur mais qui n’est que votre présent éternel. Sachez donc que vous êtes à présent accueillis, pleinement, en ce que vous devriez être si vous ne l’êtes déjà. Et il n’est plus temps d’être craintif ou de croire que vous avez encore le temps, puisqu’il n’y a plus de Temps. Vous êtes donc appelés, mes très aimés, mes très chers, mes tendres agneaux, à vous avancer : pleinement lumineux, pleinement Etant, dans la gloire de votre propre éternité, la vôtre, celle que votre lien indéfectible à vous-même et à la Source en vous, et à la Source en tout ce qui vous entoure, vous confère de toute évidence, de toute Vérité, de tout Absolu et de toute Simplicité.

Vous avez à présent et dorénavant, devant vous, la route ouverte, lumineuse, simple, de votre Ascension, de votre Réalisation, de votre Vérité pleine et entière, de votre Gloire, de votre Royauté partagée – car la royauté dont je parle n’est pas un pouvoir sur les autres, mais simplement une culmination naturelle de votre être dans sa splendeur.

Appelez donc en vous-même ce qui encore a besoin d’être appelé. Appelez en vous-même ce qui n’a pas entendu. Appelez en vous-même la Joie qui encore se tapit au fond d’un petit recoin où elle a encore peur d’être entendue. Appelez-la au grand jour et laissez-la vous guider. N’ayez pas peur d’elle, car elle n’a peur de rien. Cette Joie qui est la vôtre et qui est celle de tout l’Univers est le joyau le plus magnifique, le plus vrai, le plus impérissable que vous ayez non seulement à montrer, mais à être tout simplement.

Mes très aimés, mes très chéris, je suis moi-même extrêmement attentive à votre progression. Je suis la Reine qui vous a fait Roi et Reine. Je ne suis pas dominatrice, je suis accueil, royauté accueillante, royauté partagée, royauté culminante, royauté sereine, royauté glorieuse, royauté aimante. Et vous êtes vous-même cette royauté, dès lors que vous l’acceptez, vous l’êtes pleinement, mes très aimés. Cette royauté, de même que moi, est tout autant votre origine que votre fin – sachant que passé et futur ont été rangés au placard des illusions, c’est votre présent et votre éternité dont je vous parle, ce qui à vrai dire n’a cessé d’être et ne cessera, puisque cela est.

Voici que l’Amour absolu est en vous. Voici que l’Amour absolu étend sa lumière tout à l’intérieur de vous, dans les moindres replis, recoins, passages oubliés. Voici que l’Amour absolu étend sa lumière tout autour de vous afin de vous faciliter le moindre pas, de vous ouvrir la route dans toutes les directions. Car sachez-le, vous avez le Choix de bien des directions, et cela est important. C’est comme si la rose des vents toute entière s’ouvre à vous. Ce Choix est maintenant, ce choix est possible, ce choix est vrai, ce choix est réel, ce choix est absolu et ce choix est léger, ce choix est Joie, ce choix est Vérité, entièreté, absoluité. Ce Choix réside dans votre coeur. Et je vous observe avec tout mon amour dans cet état, où la joie et la découverte se mêlent certainement à cette découverte du choix, ou à cette certitude du choix. Peut-être que certains d’entre vous jouent à se demander, pour faire durer le plaisir, disons quelques instants de plus, quel est leur Choix. Mais en vérité vous le savez, en vérité il n’y a pas tant à s’interroger, qu’à affirmer et qu’à être, car cela ne peut qu’accroître votre Lumière tout simplement et définitivement.

Votre Beauté est pleine et entière. Votre Beauté vous illumine. Votre Beauté est la plus sure des vérités et votre Vérité est la plus sure des beautés. Cette Beauté n’est autre que cet Amour absolu qui vous fait être ce que vous êtes, qui vous êtes, là où vous êtes. Et croyez-moi vous Êtes, et vous ne pouvez pas ne pas Être. Nous Sommes, à vrai dire, vous à mon côté et moi à votre côté. Il n’y a pas tant de différences car nous sommes tous dans l’Un et ce sont les voies de l’Un qui nous unissent et qui tissent entre nous tout ce qui nous fait être ensemble, nous réunit, nous harmonisent, nous attribuent à tous et à chacun notre place, notre fonction, notre vérité, notre service.

Ce sont les voies de l’Un qui nous font être non seulement ce que nous sommes, mais ce que nous devenons, car chaque être est en évolution. Et cela n’est pas un paradoxe indiquant que le futur serait revenu : l’évolution fait partie de ce présent, de cette éternité absolue, qui est la vraie vérité. L’évolution d’un être est simplement ce qui est sa véritable vie. Nous sommes donc tous, vous et moi, et tous les autres autour de nous et parmi nous, en train de vivre dans cet instant éternel et cette évolution magnifique, les voies de l’Un, les voies de l’Amour, les voies de l’Absolu, les voies de la Vérité, les voies de l’Harmonie qui nous lient.

Il vous a été rappelé tout récemment l’ensemble des Lois Harmoniques de cet Univers et je m’en réjouis. Cela est une grande Joie, cela est une grande Vérité, cela est une très grande Lumière et cela est une grande Simplification. Sachez que vous n’avez pas à redouter l’emploi de ces lois – et que le mot « loi » ne vous effraye pas : car la loi qui punit et la loi qui contraint n’appartiennent qu’à l’illusion de votre système de dualité, encore un petit peu présent dans ce que vous croyez, mais qui n’est plus véritablement. Sachez donc que ces Lois de l’Harmonie sont liberté, congruences, co-réalisation, cocréation, conjonction des différences, harmonisation des tâches, harmonisation des altérités, complémentarisation de ce qui semble ne pas se ressembler.

Ces Lois de l’Harmonie sont indispensables à toute forme, à tout mouvement, à toute musique, à toute vérité partagée, à tout espace de vie, à toute relation, à tout travail en commun d’évolution. Elles contribuent bien évidemment à l’Harmonie de la Paix, de la paix active, de la paix constructrice, de la paix créatrice, de la paix vivante, de la paix qui crée la joie entre tous, entre tous les peuples de cet univers et de ces dimensions – qui sans ces lois se rencontreraient avec parfois incompréhension ou aveuglement. Ainsi ces Lois nous unissent tous et nous font être dans la Joie des voies de l’Un.

Je vous encourage donc à les pratiquer, à vous remercier vous-même de les avoir entendues et de les avoir intégrées. Je vous encourage à être Harmonie et à harmoniser dans la Simplicité, la Vérité et la Joie et l’Amour tout ce qui vous fait être, chacun avec soi-même et chacun avec les autres, chacun avec le Tout.

Sachez mes très aimés, qu’ainsi ces Lois Harmoniques vous relient à la beauté des Nombres, à la perfection des Musiques célestes, et que vous ne sauriez désirer y échapper. Car un tel désir ne serait, à vrai dire, qu’un reste d’égo illusoire et bien peu propice à votre véritable Etre, à votre vie de Lumière et d’Unité, et à votre Joie de partager l’immense espace de Beauté, de Vérité et d’entièreté qui s’est offert à vous à présent, dès lors que vous acceptez d’y pénétrer.

(moment de silence)

Ainsi mes très aimés, mes très chéris, me voilà, moi, Marie Isis et de tous les noms qu’en cette Terre on peut me donner, si réjouie, si pleine de gratitude envers vous de ce que vous êtes en train de devenir. Me voilà à vos côtés, me voilà en train de chanter les voies de l’Un pour vous et avec vous et par vous. Ainsi se trace l’évolution maintenant, dans le présent éternel de ce que vous êtes, et il vous appartient de la tracer au mieux de ce que vous êtes véritablement et dans la beauté de l’ensemble de ces Lois Harmoniques, qui ne peuvent qu’embellir, et faciliter, et grandir tout ce que vous êtes, chacun avec soi, et tous avec tous, dans la Beauté des voies de l’Un, dans la Vérité, dans la Lumière ultime qui vous fait être et que nous sommes tous, dans la Grâce de la Source Une, que nous sommes tous et qui nous fait être tous.

Je vous aime, je vous salue. Je vous regarde, je suis avec vous et vous êtes avec moi, mes très aimés, mes très chéris.
Je vous dis à bientôt dans la Grâce de nos rencontres. Amen. Alleluiah. En ce jour 31 août de l’année 2011 de vos calendriers.

 

 

via Christine Anne K. le 31/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ej’zouga N’tse’Ale -2- Chant des Lois Harmoniques + Chant Liquide

 

-lien pour écoute (vidéo) de cette canalisation : http://vimeo.com/28468821

-lien pour écoute du Chant « Liquide » donné pour meilleure intégration http://vimeo.com/28553288

 

 

Introduction en langage stellaire

Mes Très Chers, mes Aimés, me voici quelques instants parmi vous, à nouveau. Vous me connaissez : je suis Ej’zouga N’tse’Ale, doyenne, ainsi que je vous l’ai dit (ceci étant un mot de votre vocabulaire) parmi les Hautes Consciences Intergalactiques qui s’adressent à vous depuis quelque temps, par la voix de ce canal que nous apprécions et dont nous remercions la constance.

séquence en langage stellaire

Je suis parmi vous, mes Très Aimés, mes Préférés, aujourd’hui pour vous adresser, non plus les Lois de la Création mais l’ensemble des Principes Harmoniques qui gouvernent non seulement ces Lois, mais également tous les mouvements des astres et des corps, ainsi que les Lois Harmoniques des musiques fondatrices, porteuses et essentielles à cet Univers.

Ces Lois Harmoniques sont au nombre de soixante, sachez-le, et se divisent en cinq parties de douze.

Voici donc la première partie de ces Lois Harmoniques qui sont essentielles à tout ce qui est, à tout ce qui se crée, à tout ce qui se vit, ainsi qu’à tout ce qui se défait, dans cet Univers et donc en chacun de ses êtres, en chacune de ses formes, en chacune de ses configurations.

Chant des Lois Harmoniques, première partie


Que vos coeurs soient bénis. Voici la seconde partie :

Chant des Lois Harmoniques, deuxième partie


Que vos coeurs soient illuminés. Voici la troisième partie :

Chant des Lois Harmoniques, troisième partie

Que vos coeurs soient égaux. Voici la quatrième partie :

Chant des Lois Harmoniques, quatrième partie

Que vos coeurs soient Lumière et Vérité. Voici la cinquième et dernière partie de ces Lois Harmoniques :

Chant des Lois Harmoniques, cinquième et dernière partie

Quand vos coeurs reposent, vivent, se nourrissent et fructifient l’essence de ces Lois et leur usage, mes Très Aimés, Enfants, Frères et Soeurs, Amis, humains et animaux de la Terre, nous voici à présent sur le bord de ce qui vous permet de vous unir à l’ensemble de vos Frères et Soeurs de cet Univers et de ses multidimensions.

Je vous ai confié ces Lois Harmoniques car, à présent, non seulement vous pouvez les connaître dans leur intégralité et leur authenticité, mais vous le devez – car ainsi vous seront évités et proscrits un certain nombre d’erreurs, de confusions, d’incompréhensions ou de blocages, qu’il n’est plus de mise que vous rencontriez sur votre route harmonique, mes Très Chers, mes Très Aimés.

Sachez, mes Très Aimés, que la simple écoute de ce qui a été dit et chanté permet très simplement et uniquement à votre corps, à votre être, à tout ce qui vous constitue dans la matière, le subtil et la Lumière, de retrouver la phase harmonique juste et de connaître ces Lois. Vous n’avez pas à chercher d’autres moyens de les intégrer si ce n’est de vous les rappeler dans votre coeur à chaque instant. Et si d’aventure il vous arrivait de craindre de les avoir oubliées ou de ne pas savoir les utiliser, référez-vous simplement à la mémoire de votre coeur, qui ne saura que vous les restituer immédiatement, en toute sûreté et en toute Lumière. Qu’il en soit ainsi et il en est ainsi. Alleluiah

Je ne vais pas rester davantage, et je vous fais mes adieux en ce canal. Je suis Ej’zouga N’tse’Ale et je vous aime, ainsi que nous tous vous aimons.

Il vous est proposé la possibilité de poser quelques questions si vous le désirez concernant ces Lois, et éventuellement des sujets connexes.

(cf. Questions/Réponses n°31)

via Christine Anne K. le 30/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ej’zouga N’tse’Ale -1- Poème des Lois de la Création

 

-pour écoute de cette canalisation avec son très beau Poème : http://vimeo.com/27710565

 

 

Introduction poétique en langage stellaire universel…

Bien-Aimés de la Terre, Frères et Soeurs galactiques, préférés de mon coeur – vous ne me connaissez pas encore, mais je vous connais. Je me présente : Ej’zouga N’tse’Ale Otshi… Je suis en quelque sorte le Doyen -ou la Doyenne- de la Confrérie des Hautes Consciences Intergalactiques, dont vous connaissez déjà quelques membres.

Je m’adresse à vous avec cette affection que j’ai mentionnée, car en effet votre Peuple, votre Humanité, votre Terre, sont très chéris de moi de par ce que je suis. Je ne suis pas venue pour vous fournir un récit de cela; mais en revanche je tenais à partager ma joie de m’adresser à vous, cela est important. (Même si la Joie est un état partagé de toute éternité par nous tous, il s’agit là néanmoins d’une forme de joie disons individuelle  – et ce même si les émotions, que vous connaissez bien, ne nous sont pas si familières, du moins dans la forme où vous les expérimentez).

…strophes scandées et rimées d’un texte poétique, en langage stellaire

C’est bien une sorte de Poème que je vous récite : Poème fondateur, Poème créateur, Poème de la Haute Conscience -« haute » signifiant éclairée, nettoyée, omnidirectionnelle, partagée-… Ce Poème, dont cela est un extrait, nous relie les uns aux autres. C’est un chant, c’est un joyau, c’est une clé, c’est une danse.

suite du Poème…

…Il est temps pour vous d’entendre cela : car bon nombre de vos Êtres savent le reconnaître et le comprendre, après l’avoir sans doute oublié ou mis de côté… Cela nous relie tous à la Création de cet Univers que nous partageons et que nous faisons vivre, et dont nous réactualisons perpétuellement les musiques, les formes, la vie – sans pour autant les bouleverser, et au contraire en respectant ses lois, qui sont inscrites également dans ce Poème. J’emploie le mot poème pour me référer à votre lexique, mais ce Chant est bien plus qu’un simple poème. Il en a la beauté, la métrique, et la notion de quintessence dans son expression…Mais ce n’est pas l’oeuvre de hasard d’un poète de hasard : c’est le Chant des Lois de la Création, qui nous relie les uns aux autres dans l’Harmonie, la pérennité, la Joie, l’Être…

Je suis actuellement désignée, au sein de la Confrérie des Hautes Consciences et en tant que Doyenne, pour être la Gardienne de ce Texte, de ce Chant, de ces Lois.

Ma mission très affectueuse en cet instant est donc non seulement de vous les faire réentendre et réengrammer, mais également de vous faire savoir qu’une Loi supplémentaire est ajoutée, pour vous, et en raison de la beauté et de l’exception -dans notre Univers- de ce processus d’ascension que vous êtes en train autant d’expérimenter que de co-créer – d’où ma très grande joie dans le fait de m’adresser à vous!

suite du Poème…

…Un grand Cercle est rassemblé – tant dans les multidimensions que dans la Galaxie et l’Univers dont nous sommes – pour l’écoute de la nouvelle strophe, en quatre parties, de ce Poème de la Création : qu’à présent je vais dire de tout mon coeur, de toute ma joie, de tout mon service, de toute ma grandeur et mon humilité, de tout mon Être uni à tous les vôtres…

Poème-Chant de la Création : dernière strophe

…Que la vibration, splendide, de cette nouvelle strophe de notre Poème des Lois de la Création, se répande, infuse, diffuse, effuse, transfuse l’ensemble de nous tous, tous les Êtres, les aspects, les lieux, les plis, les débuts et les fins de cet Univers. Et qu’en soit informé chaque autre Univers, dans le respect de ces nouvelles Lois supplémentaires, dans l’Amour, dans l’Unité.

Nous allons maintenant sceller cela… Voici le Sceau :

sceau/séquence sonore

Je demande à tous les Êtres ayant entendu ce Sceau de soulever la respiration qui est celle de leur corps quatre fois, dans le respect et l’intégration de ce Sceau : maintenant…

silence, vibration et intégration

Cela est fait.

Laissez-moi, mes Très Chers, vous informer à présent que ces nouvelles Lois ne sont bien évidemment pas rigides, ne sont pas des contraintes, mais vous donnent la possibilité d’être au mieux de ce que vous pouvez être parmi nous, et nous donnent la possibilité -réciproquement- non seulement d’accueillir en toute fluidité, limpidité, ce que vous devenez parmi nous, mais vous donnent la possibilité de nous informer par ce que vous êtes en train de devenir… Tout cela dans le cadre de ce Poème de la Création de notre Univers, et non pas de façon désordonnée.

Je vais donc, mes Très Chers, vous saluer, et sachez que mon Amour, mon affection, sont toujours dirigés  autant vers vous que j’affectionne, que vers tout autre. Alleluiah

Je suis ce j’ai dit, et je me retire.

 

 

 

via Christine Anne K. le 06/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.