Sri Aurobindo – n°2

NB : Ce message d’Aurobindo s’enchaîne avec le message suivant (complémentaire) du Sans Nom, puis les questions-réponses (n°7) concernant la notion du Désir de l’Unité, et une pratique.

Tout cela constitue une continuité, canalisée en 3 phases au cours d’une seule et même séance.



Amis
aimés, je m’adresse à vous en ce jour du 24 mai. Je suis Aurobindo. J’utilise
la voix de ce canal pour des raisons particulières, et non pas pour redoubler
ce qui se dit également en d’autres lieux par moi.

 

Il
importe qu’à présent vous soyez dans le Désir de l’Unité, que ce Désir émane en
toute sincérité de vos cœurs afin que la Lumière de ce Désir puisse accroître
la flamme et le Feu qui se sont installés en vous. Vous avez à présent un choix :
celui de vous élever. Il n’y a pas d’autre choix, car si vous choisissiez de
rester là où vous êtes, vous n’en tireriez aucun profit. Il importe donc que ce
Désir participe à votre mouvement, qui en sera ainsi facilité, car vous avez
encore, bien-aimés, des résistances. Et certaines de ces résistances parfois se
font tenaces, juste avant le moment où elles pourront s’abandonner. Ainsi en est-il
des résistances.

 

Vous n’êtes
pas conscients de toutes vos résistances, mais votre cœur est votre espace de
sérénité, de paix, de conscience, de simplicité, et en cela il vous est un
refuge vis-à-vis de vos résistances qui ne sauraient l’empêcher d’être ce qu’il
est. Nous ne sommes pas en train de juger vos résistances, car cela fait partie
du processus qu’il vous est donné de traverser. Néanmoins, nous attirons votre
attention sur cet état , qui nous semble crucial aujourd’hui.

 

Sachez
que nous vous félicitons grandement de toute l’évolution que vous avez su
accomplir tous ces derniers mois, individuellement et collectivement. Les
résistances dont il s’agit aujourd’hui sont peut-être les dernières (pour
certains d’entre vous) et nous les respectons. Mais il est temps que votre Désir
puisse les consumer à sa manière, en se conjuguant avec le Feu de l’Amour et de
la Vérité, ainsi que le Feu de l’instant présent, qui brûle tout ce qui n’est
pas cet instant présent. Sachez l’utiliser. Dans tout instant présent, vous
pouvez retourner en conscience vers votre cœur pour y être dans la Joie, quelles
que soient les circonstances et quel que soit le contexte de l’instant présent
en question. Apprenez à faire cela , car il importe que vous vous détachiez des
circonstances.

 

Dorénavant
et à présent, il vous sera donné de pouvoir être ce que vous avez depuis des
temps immémoriaux souhaité être, et qu’actuellement vos résistances parfois
vous font oublier…Certains d’entre vous peuvent croire qu’ils sont déjà
arrivés à ce qu’ils doivent être. Sachez que cela peut être une résistance de l’ego,
par laquelle vous vous cramponnez à un état qui est encore illusoire, croyant
que vous avez atteint parfaitement votre Etreté, ce qui n’est pas nécessairement
le cas. Ne voyez là encore une fois aucun jugement de notre part.

 

Il
importe donc que vous utilisiez votre Désir. Qu’est-ce que le Désir ? Le
Désir est pureté, le Désir est mouvement. Le Désir est un mouvement vers la
Joie, qui trouve sa source également dans la Joie. Ne croyez pas que le Désir
soit difficile. Si l’enfant que vous avez su cultiver en vous est capable de s’exprimer,
c’est lui qui est le porteur le plus sûr de ce Désir, car lui ne s’encombre ni
de peurs ni de considérations par le mental, -car le mental va comparer des états
passés, des attachements, des représentations du futur qu’il a forgées pour se
rassurer et va tenter de conserver le contrôle de vos mouvements-. Or le
mouvement du Désir doit être infiniment pur. Il n’a pas à être « mis au
carré » par votre mental. Soyez donc humbles devant votre Désir, car il
pourra vous surprendre par sa beauté et sa puissance, par sa Joie, par son
énergie.


Ainsi en est-il de votre état actuel, mes aimés. Nous vous adressons
tout notre Amour. Sachez que votre Désir éveillera le Désir d’autres personnes,
car sa force rendra possible la conscience de ces autres Désirs. Et sachez que
vos Désirs ne font qu’un, puisque l’ultime pointe de vos Désirs se dirige vers
l’Unité, que vous le sachiez ou non.

 

Je suis
Aurobindo et je vous salue. Je me retire de ce canal.

Recevez
toute la Joie des salutations que nous vous adressons.



via
Christine Anne K. le 24/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.