Marie-Madeleine -n°12- L’Appel vers la juste Place

cliquez pour écouter

Ô bien-aimée Humanité, Frères et Sœurs que je chéris, c’est moi Marie Madeleine, de Sirius C que vous connaissez.

Quelle joie de revenir ainsi m’entretenir avec vous.
Écoutons, ensemble, la vibration de nos cœurs réunis…

Silence vibrant

Il n’est que le Silence n’est-ce pas, pour partager au plus profond et au plus vrai ce qui rassemble nos cœurs, et les fait être dans leur Unité, les uns avec les autres….

Et cependant je viens vous parler, car c’est bien sûr aussi ce que vous attendez, et je m’en réjouis…

A présent, nous avons, vous et nous, beaucoup de choses en commun, beaucoup de joies à partager, beaucoup d’intelligences aussi à partager et à faire co-agir…
Cela est votre véritable destination, et cela est notre véritable fonction -en ces instants avec vous- : partager, être ensemble, co-agir, co-réaliser…

Silence vibrant et tintements de carillon en arrière plan

Lorsque je parle de réaliser, il ne s’agit pas tant de faire matérialiser des créations ou des projets que simplement de les faire exister, dans toute leur intégrité et leur complétude. Ce qui demande -comme vous le savez certainement- un certain nombre d’opérations, de réunions de compétences, d’habiletés, de savoir-faires, de joies, d’intelligences, de créativités, etc… partagés.

…Or, il arrive encore que certains ne soient pas exactement en fonctions : soit parce qu’ils sont encore dans une sorte de flou, soit parce qu’ils ne sont pas véritablement à la Place que définitivement, ils devront occuper…

Et cela n’est pas choquant, car cela est le fait de l’ensemble des changements et des remises en route, remises à niveau, etc, qui se sont déroulés -et se déroulent encore, bien évidemment- dans la configuration générale de cette nouvelle entrée en Cycle. Pour la Terre entre autres -ce qui vous concerne- et pour d’autres systèmes qui, bien que lointains et inconnus de vous, sont véritablement en interaction, et avec lesquels également il importe que vos places et vos fonctions à chacun soient en Harmonie authentique.

Car lorsque cette Harmonie authentique est impeccablement installée, la vibration, disons des interactions, des œuvres, des relations, des partages d’intelligences et de créations, est à son optimum – et dans sa plus grande beauté, sa vérité, sa simplicité.

Lorsque l’Harmonie est réalisée, il y a simplicité.
Et c’est cela le véritable Etat dans lequel nous devons et pouvons interagir avec joie, avec lumière, avec intelligence partagée, avec amour et avec unité.

Lorsque l’Harmonie n’est pas encore parfaite il y a quelques complications, quelques détournements d’énergie, qui peuvent affecter l’harmonie et l’énergie de tout un ensemble.

…Cela est donc un but, peut-on dire à présent : faire que chaque être, chaque créature, chaque voix, chaque intelligence, chaque cœur puisse être véritablement à la Place la plus harmonique, la plus simple et la plus exaltée – exaltée dans son cœur et sa lumière, non pas exaltée dans l’ excitation…

silence vibrant

Observez donc, quelques instants, en vous même, ce qui sans doute peut ressembler à un appel : Appel intérieur de vous-même, de votre être, à réaliser cette Harmonie, à la vivre, à la nourrir, à la partager.

silence vibrant, écoute…

Il en est certes parmi vous un certain nombre qui, déjà, ont su faire en sorte d’être dans cette Harmonie véritable, et de trouver ou d’être guidés vers leur juste place, leur véritable attribution.
Et en ce cas cet Appel peut-être dont je parle ne sera pas ressenti comme criant.

Mais alors vous saurez chanter la Vérité de cet Appel autour de vous pour les autres, ceux qui encore ont besoin de trouver la guidance ou le chemin en eux-mêmes – ou parfois avec l’aide de l’extérieur, un petit peu, pour pouvoir reconnaître la nécessité, disons, de se déplacer un peu…

silence vibrant

Il y a en vérité plusieurs formes d’Appel, de même qu’il y a beaucoup de formes d’attributions et de places… Mais chacun et chacune, immanquablement, ne peut qu’entendre -dans la forme qui lui correspond- la vérité de cet Appel ou bien celle de ce Chant dont j’ai parlé…

Votre Appel intérieur est par conséquent un Etat unique, qui n’est pas celui de l’autre. Et c’est pourquoi la Place de l’autre n’est pas votre Place, de même que votre Place n’est pas celle de l’autre : il ne peut y avoir de confusions, cela n’est plus de mise…

silence vibrant

Occuper sa véritable Place représente la véritable Liberté.

Occuper une Place erronée représente une forme d’entrave, de pression, de stress parfois.

silence vibrant

Ne vous méprenez pas en croyant qu’une place correspond à un emplacement rigide dans un troupeau de moutons en chemin : chaque mouton est à sa Place, même si il n’est pas toujours exactement disposé au même endroit du troupeau à tout instant !
Sa Place est d’être parmi les autres dans ce troupeau là.
Sa Place est simplement de vivre là où il est appelé à être tout naturellement de par ce qu’il est, de par la joie qui le fait être au milieu de ses frères et sœurs.

…Vous n’êtes cependant pas des moutons -car je sais bien que cette métaphore est un peu péjorative dans votre conception mentale..
Mais rappelez vous que vous êtes des agneaux.
Rappelez vous les paroles de mon Aimé Compagnon : chacun de vous est un agneau, et chacun de vous a sa place dans les bras de son pasteur.

Cela est une Parabole.
Et il n’y a donc pas d’humiliation au fait d’être dans cette parabole l’un des moutons ou l’un des agneaux de ce beau et vaste troupeau qui chemine si allégrement, et si humblement, dans la lumière et sur le chemin de la Vie – telle qu’elle se dirige à tout instant vers la Lumière.

L’humilité en effet est d’une grande importance dans la Vérité de votre Place authentique : c’est en cela que vous êtes un agneau.
Car celui qui n’est pas au bon endroit pourrait se trouver -pour continuer la parabole- dans un troupeau qui n’est pas celui de ses frères et où il doit faire semblant d’être l’un d’eux ; auquel cas beaucoup d’égo est nécessaire, pour survivre dans ce troupeau qui n’est pas Celui qui est harmonieux…

Pensez également à un essaim d’oiseaux.
C’est exactement la même image que celle du troupeau, si ce n’est que le pasteur en est absent.
Mais chaque oiseau dans le vol migrateur occupe la Place qui lui est dévolue dans l’instant et permet à la formation de se déplacer en toute liberté, en toute harmonie, en toute efficacité.

Soyez donc bien au sein de la Formation à laquelle il est juste que vous apparteniez de par Ce que vous êtes.

silence vibrant

…Écoutons dans ce silence.
…Ecoutez l’Appel de Ce qui véritablement vous invite à rejoindre votre juste Place, parmi ceux avec lesquels vous êtes bien et en Harmonie…

silence vibrant

Écoutez encore.
Car même si vous croyez ne pas L’entendre, Il n’est simplement peut-être pas encore arrivé au stade où votre perception mentale sait Le reconnaître…

Mais lorsque vous l’entendez véritablement, une joie extrême surgit en vous.
Car c’est l’Appel de votre essaim d’oiseaux, de votre troupeau, si amical et enveloppant.

C’est l’Appel du chemin par lequel il est si simple pour vous de passer, et si joyeux…
Et c’est là que vous pouvez servir véritablement, en trouvant -ainsi que je l’ai dit, et je le redis- votre Liberté véritable et entière. Votre Plénitude. L’entièreté de votre Essence authentique. La Vérité de votre Lumière dans toute son intégrité.

Silence vibrant

J’entends, moi Marie Madeleine, qu’à présent vous entendez ces Appels.

J’entends la vibration de Joie et de Vérité qui commence à naître, et qui émane de vous tous… Elle est encore étonnée de se découvrir elle-même !

Cet Appel est encore balbutiant – mais si heureux, si véritable, si vibrant : je l’entends.
J’en suis traversée et vous aussi…

Sachez que, dès lors que vous savez (ou saurez) reconnaître le son et l’authenticité de cet Appel en vous même, vous n’aurez aucune difficulté -aucune !- à cheminer vers votre Place. Et cela sera d’une grande simplicité, croyez moi, car Cela est la véritable façon d’être…

Ce que vous connaissez encore dans votre monde humain et ses vieilles structures encore plus ou moins en fonctionnement, n’est pas cela.
C’est une lutte souvent. C’est une errance souvent également.
Il y a des rivalités, il y a des compétitions, il y a des erreurs , des injustices, il y a des égos qui s’emballent, il y a des prises de pouvoir.
Il y a des incompétences, il y a des frustrations.
Il y a des échecs même, et il y a des laissés pour compte.
…Cela n’est pas du tout le modèle auquel vous devez vous référer pour comprendre mes propos !

Lorsque vous êtes à votre Place dans votre Essence et avec votre cœur, vous ne pouvez qu’être à votre place là où vous êtes. Et si vous devez changer de place là où vous êtes, cela ne peut que se faire harmoniquement. Ayez confiance, abandonnez-vous…

Et si la Parabole du troupeau vous est plaisante et si vous avez besoin d’un pasteur : projetez-vous dans cet agneau qui chemine entre et parmi ses frères et derrière son pasteur.
Et si vous n’avez pas besoin d’un pasteur : soyez cet oiseau qui vole en formation avec ses frères… Ou qui vole pour les rejoindre, car il entend leur cri joyeux : et il le reconnaît dans tout son corps et ses cellules.
Rien n’est plus simple…

silence vibrant

J’ajouterai enfin que certains, un certain nombre, peuvent également se comparer à des acteurs dans une distribution théâtrale ou à des danseurs dans une chorégraphie.
…Vous occupez alors un certain rôle, une certaine place -pendant un temps donné- et cela dans la plus grande Discipline, la plus grande Joie.
Et vous tenez votre rôle. Et vous savez que votre rôle n’est pas celui du voisin, et que le rôle du voisin est indispensable à l’accomplissement de votre propre rôle dans le cours de la pièce de théâtre ou de la chorégraphie.

Et c’est avec Joie que vous faites partie de la troupe, et que vous suivez les directives qui vous sont données par le metteur en scène ou par le chorégraphe – qui vous a peut-être choisi ou que vous avez peut-être choisi.

Cela est également un modèle, une Parabole qui a peut-être tout son sens pour vous…

Lorsque vous êtes un acteur ou un danseur, votre compétence peut vous permettre de jouer des rôles différents selon les opportunités et selon, disons les différentes pièces de théâtre ou les différentes chorégraphies dans lesquelles vous aurez à intervenir.

Et chacun de ces rôles vous demandent toute votre compétence et une adaptabilité certaine à ce nouveau personnage ou à cette nouvelle danse.
Et en ce cas là, vous savez le faire et vous le faites de votre mieux !
Et cela est Joie, cela est Simplicité, cela est Accomplissement, cela est Liberté, cela est Service. Et vous êtes au service de l’ensemble…
Et lorsque vous avez à changer de rôle, vous le faites avec la même perfection.
Votre égo, en ces instants, n’a pas sa place…

Silence vibrant

Entendez donc, encore une fois, et encore plus précisément, bien-aimés Frères et Sœurs , la Joie de l’Appel en vous…!
La Joie d’offrir votre habileté, vos compétences, votre malléabilité parfois, dans l’Harmonie du Service qui vous est proposé, demandé, attribué.
…Car c’est ainsi, encore une fois, que vous cheminez.
Car Nous cheminons tous. C’est l’un des aspects essentiel de la Vie et de l’Evolution.

Ainsi donc vous cheminez dans l’Harmonie et l’entourage qui sont justes et harmonieux dans l’Ensemble. Et cet Ensemble est un Tout.
Et ce Tout est une Unité.
Et cette Unité est la Force et la Lumière de l’Un – manifesté en chacune de ces Places, qui ne sont pas interchangeables, qui sont ce qu’elles sont, et qui sont votre Liberté la plus vaste, la plus magnifique, la plus pure, la plus authentique, et votre Joie la plus belle…

Quoi de plus beau que de se sentir à Sa Place !

Vous le savez très bien, car lorsque vous le vivez -même dans des situations très banales- vous le savez. Vous le goûtez, vous vous en nourrissez, vous vous en réjouissez et votre cœur en est grandi…
Vos yeux brillent, votre âme exulte, votre existence a tout son Sens.
Vous êtes heureux : comme l’agneau qui vient de naître et qui pourtant sait qu’il est à sa Place dans le troupeau cheminant dans la lumière…

Silence vibrant

Voilà donc ce que j’avais à partager avec vous en ces instants, moi Marie-Madeleine, du Plan vibratoire de Sirius C – que vous connaissez et que vous fréquentez et dans lequel nous partageons, comme je l’ai dit et rappelé, nos intelligences et nos actions.

Je vais vous saluer.

Un Chant suivra mon intervention et vous permettra de mieux entendre cet Appel intérieur et cette guidance vers la Place de votre vraie Liberté.

Je vous salue. Je vous dit à bientôt mes très-aimés.

Alléluia

via Christine Anne K. le 2 février 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cette intervention est suivie d’un Chant qui la complète : écouter ce Chant.

.

1 réflexion sur « Marie-Madeleine -n°12- L’Appel vers la juste Place »

Répondre à saunier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.