Anasharanda Ool -n°7- Jeux de Forces

 écouter >

Bien-Aimés Frères et Sœurs de Terre, me revoici : Anasharanda Ool, Elohim de la Terre… Nous nous connaissons bien, n’est-ce pas : à travers tous ces Jeux que nous pratiquons ensemble !..

Silence, quelques trilles d’oiseaux dehors

J’entends que même les oiseaux  vont écouter mes petits amusements !

Claquement de mains

Je commence.
Je souhaite aujourd’hui vous transmettre trois Jeux de Forces.
J’espère que mon vocabulaire convient ?  Il ne s’agit pas de force pour s’imposer : il s’agit d’équilibre des forces – de force intérieure évidement, mais aussi (pour certains) de force physique.

…Je pense que vous adorez avoir un peu de force physique n’est-ce pas ? Ça aide dans beaucoup de situations, ne serait-ce que pour porter vos courses..!

Jeu n°1

Voici donc les éléments de mon 1er jeu – je vous rappelle que je vous invite à vous amuser !

Votre main droite va être mise  bien droite, tous les doigts bien alignés, un peu en tension. Et vous allez installer : pouce contre arête du nez, le tranchant de votre main droite perpendiculairement donc  à votre visage. Vous avez en gros la racine de la main à peu près au niveau du bout du nez et vos doigts peut-être (selon la longueur de votre main….) dépassent légèrement au-dessus de votre front…
Ceci est la première partie du geste

La seconde : c’est la main gauche qui vient se placer dans la même position de main, c’est-à-dire doigts bien alignés en tension, main verticale…Vous allez poser délicatement la pointe, le bout des doigts de votre main gauche en dessous -touchant le poignet- de la main droite.
…Les deux mains sont donc verticalement alignées, la main gauche ne touche pas le visage pas pour le moment.

Vous allez à présent établir par votre conscience un son de connexion entre vos deux mains. C’est très simple : il suffit d’en avoir l’intention et de l’entendre subtilement.

Silence, écoute subtile

Ce son de connexion est également relié à votre cœur, vous l’avez peut-être déjà perçu.

Silence, écoute subtile

Vous ne devrez pas abuser de ce geste car c’est aussi un stimulant cardiaque : il y a à l’employer avec mesure et réserve !

…Vous allez maintenant désolidariser votre main gauche de la main droite sans quitter néanmoins  la position des mains. La main droite se décolle du front et vos deux mains vont se trouver paumes face à face sans se toucher (vos coudes sont légèrement écartés, vous faites quelque chose de joli : pensez à un yogi ). Vous restez là quelques instants.

Le son de connexion est maintenant comme une sorte de petit matelas entre vos deux mains, et vous pouvez très légèrement appuyer / désappuyer sur ce petit matelas – sans toucher vos mains pour autant…

Vous allez ensuite baisser la main droite, en sorte que le bout des doigts de la main droite va toucher donc le poignet de la main gauche : de façon à inverser par rapport à ce qui se faisait. Néanmoins la main gauche ne touche pas le front !.. Vos deux mains sont donc  à la verticale l’une au-dessus de l’autre et à la verticale devant vous -devant votre visage, à quelques centimètres- et vous allez à nouveau simplement mettre en conscience le son de connexion avec votre cœur…

Vous allez également visualiser un cercle -ou bien une sphère, à votre convenance- autour de vous, dont ce son serait le Centre.

Silence, écoute subtile

Si vous êtes fatigués de (maintenir) vos mains vous pouvez les relâcher, tout en continuant à observer encore quelques instants ce Centre sonore et sa circonférence…
Vous continuez donc d’entendre le son subtil que vous avez créé…

Silence, écoute subtile

C’était donc notre Jeu n°1 ( je ne lui ai pas donné de nom).
…Prenez le temps de respirer tranquillement après ce Jeu…

Pause en silence

 Jeu n°2

…A présent : mon Jeu n°2 de cette série.
Je le trouve très amusant, j’espère que vous aurez la même impression.

Silence vibrant

Vous allez employer vos deux mains et vos deux pieds, pour une fois simultanément !
…Vous joignez donc vos pouces et vos index de chaque main -leurs extrémités se touchant, créant un petit anneau- que vous allez enfiler sur chacun de vos gros orteils (sans croiser les mains !)…

…Puis vos autres doigts -c’est-à-dire, les trois doigts de chaque main qui vous restent libres, vont se poser sur la pointe des autres orteils…(Ce qui est très amusant c’est qu’il y a trois doigts de mains et quatre doigts de pieds ! …Je vous laisse gérer cette petite énigme )

…Vous avez plusieurs options de position pour faire cela.
Donc je ne sais pas, mais si vous êtes assis dans une sorte de tailleur et que vos talons peuvent se toucher : c’est tout à fait amusant.
Si vous êtes (installé) autrement, vous pouvez peut être également faire toucher vos talons.. Et si vous ne pouvez pas faire toucher vos talons : eh bien ma foi amusez-vous quand même !..

Vous allez à présent avec votre voix émettre trois sons – avec une petite pause entre chacun de ces trois sons. Ces trois sons doivent être naturellement faits en conscience d’être reliés à votre posture des mains et des pieds et des talons …
Je vais y aller :

Ououou   (note aigüe retombante)………
Naaaa  (note moins aigüe)………
Teueueu  (note plus basse)……..

Silence vibrant

Je vous recommande d’essayer de faire les mêmes syllabes que moi pour ce Jeu, car si vous faites des sons libres, c’est tout à fait possible – mais cela aura d’autres effets que vous ne maitriserez pas…!

Vous restez donc ensuite quelques instants en silence …
Observez la circulation de l’énergie dans votre corps..
Et remerciez …c’est important.

Vous pouvez ensuite lentement relâcher d’abord vos doigts de mains, défaire vos petits anneaux…  Désolidarisez vos doigts : vous pouvez agiter vos doigts de mains, et puis vos doigts de pieds …Et puis doucement vous installer comme bon vous semble…

Là aussi je vous invite à rester un petit moment à respirer tranquillement car, cela n’a l’air de rien mais ce Jeu déclenche de nombreuses fonctions.

Pause en silence

Jeu n°3

J’avoue que j’hésite pour le troisième Jeu car j’ai un double choix.
Et je sais que je ne veux vous donner qu’un seul Jeu, sinon ça fait trop…Peut être pourrai-je faire une sorte de pile ou face ?…
A vrai dire ce « pile ou face » m’inspire : et voilà, j’ai choisi !…. Donc vous allez poser la plante de votre pied gauche le long de votre genou droit, à peu près sur l’intérieur de la cuisse. Débrouillez-vous pour être confortable, si vous êtes assis sur un siège évidemment vous avez le support du siège -si vous êtes debout ça devient une vraie posture de yogi !- le choix vous appartient…
Vous avez le droit de soutenir votre pied gauche avec une main. Tant que c’est possible il n’y a pas de problème.

Donc, c’est la main droite qui va se poser de l’autre côté du genou.
Ça veut dire que votre genou droit est bien emballé d’une part entre votre pied gauche et votre main droite – paume du pied gauche, face à la paume de la main droite : ne cherchez pas de fantaisie à ce niveau-là.
…Vous allez maintenant devoir lâcher votre pied avec la main gauche, car il faut qu’elle aille tapoter un peu le  genou droit….  Tapotements

…C’est amusant n’est-ce pas ? ( en continuant de tapoter)…Je savais que ça vous amuserait.
(Vous devez trouver cela complètement loufoque…) J’aime beaucoup vous amuser de cette façon car moi-même je m’amuse beaucoup à créer ces Jeux – mais je vous rassure : ils sont d’un sérieux.. Inimaginable pour vous !

Voilà, vous pouvez ralentir vos tapotements après un certain temps. (Vous pouvez le faire longtemps si ça vous plait, il n’y a pas de problème.)

L’effet est à retardement : vous ne sentirez pas spécialement d’afflux d’énergie pendant cette pratique-là, mais cela agit plus tard.. Ensuite vous pouvez donc arrêter vos tapotements : vous restez, vous le…-aah – je me mélange ! – Vous allez laisser encore un petit peu votre main et votre pied (contre le genou) , puis tranquillement laissez relâcher tout seul …
Et restez simplement dans ce relâchement – comme si vous ne pouviez plus bouger.
Ça veut dire que votre jambe gauche retombe de tout son poids là où elle se trouve, vos bras et votre autre jambe aussi, naturellement.
Et vous respirez……..
…Vous allez pouvoir replacer votre jambe gauche comme bon vous semble.

Et nous avons maintenant : la 2ème partie.

Donc, vous allez poser votre pied droit contre votre genou gauche, à peu près de la même façon. Et cette fois vous poserez…
Là il faut vraiment que votre jambe droite et votre jambe gauche soient soutenus par un siège je pense ! A moins que vous soyez un grand yogi expérimenté encore une fois pour le faire debout – ou dans le vide ! (N’est-ce pas très amusant?)
…Vous devez donc poser cette fois votre paume de main droite sur votre pied droit et la paume main gauche par-dessus la main droite.

Ce n’est pas tout à fait fini :
Vous avez maintenant à installer une sorte d’Arc d’énergie entre vos deux genoux.

..Le genou droit donc porte la mémoire de ce qui s’est fait juste avant : c’est de l’information …Donc, il y a cette circulation d’informations -que vous pouvez visualiser éventuellement comme un fil ou un flux d’une certaine couleur entre vos deux genoux.
Et la mémoire du rythme du tapotement doit s’insérer dans ce flux d’information...

…Avouez que c’est encore plus loufoque que ce que vous auriez pu imaginer : je l’ai trouvé très amusant quand je l’ai créé… Mais je vous garantis que ça marche !

La dernière étape va consister à décoller votre main gauche de la main droite et à donner une bonne petite tape bien claquante sur votre genou gauche ! (claquement)
C’est la clôture.

Vous pouvez ensuite claquer vos deux mains : cela ne fera jamais de mal !
(deux claquements de mains) …Ça remet tout d’aplomb : droite et gauche etc.…

Vous pouvez à présent rester de nouveau tranquillement relâchés ……..

Observez–vous.

Silence vibrant

…Physiquement…

..Cellulairement …

…Electro- magnétiquement…

…Musicalement…

Silence vibrant

Et encore une fois : remerciez-vous !….

Ce petit programme de l’auto-remerciement est très utile dans certaines configurations : il a son côté harmonisateur et son côté stimulant; il remet à jour certaines relations entre « fonctions » …

Pause en silence

Je vais jouer un peu de musique avant de continuer…

Musique instrumentale
Silence vibrant

…Il faut donc que je tente de vous expliquer deux ou trois choses au sujet de ces trois Jeux, car je sais que cela vous intéresse – et c’est tout à fait légitime.

Le premier Jeu a pour effet de relier l’ensemble de vos corps subtils (dont certains sont encore en construction) avec la médiane de votre champ bio-électrique. Bien sûr ils sont déjà reliés à la structure de votre champ bio-électrique – mais ils peuvent se décaler (etc),  Il peut y avoir des petits dérèglements qui sont tout à fait naturels…
Par conséquent le fait  « d’opérer » ce Jeu permet par ce réalignement d’optimiser un certain nombre de fonctions. Et la force -cette mystérieuse force dont je vous ai parlé et qui ne consiste pas seulement à porter vos courses- fait partie de ces fonctions.
Voilà ce que je saurai dire pour le jeu n°1.

Le jeu n°2 : a pour objet d’installer une sorte de pont.
C’est un pont sonore qui vous relie d’une part les uns aux autres, d’autre part à des champs telluriques importants de la planète Terre dans lesquels vous puisez naturellement de l’énergie, et réciproquement vous en redonnez aussi.
Il a enfin pour fonction de rééquilibrer entre votre cerveau droit et votre cerveau gauche certaines dissymétries qui sont naturelles (et qu’il ne s’agit pas de les normaliser en les rendant symétriques!) – mais dont l’interface peut être aussi moins opérationnelle qu’idéalement elle pourrait l’être.
Par conséquent le fait de faire ce Jeu va optimiser également cette interface entre votre cerveau droit et votre cerveau gauche.

Silence

Le 3ème  Jeu… Celui que je vous ai donné et non pas celui que je ne vous ai pas donné : je dois ne pas me tromper moi-même ! (C’est donc le Jeu avec le genou puis le genou et la claque finale.)

Ce 3ème Jeu vous met en condition d’être le meilleur récepteur possible pour certaines sources d’énergies naturelles et cosmiques.
Certaines de ces sources sont dans notre planète Terre, d’autres sources proviennent d’autres objets cosmiques – que ce soient une ou deux planètes, quelques astéroïdes, un ou deux trous noirs, et d’autres choses encore – vous savez que le cosmos est rempli d’une foule de « choses » que vous ne connaissez pas toutes…!

Le fait de vous relier à ces sources d‘énergie – même si cela peut vous étonner de jouer avec vos deux genoux de cette façon-là pour le faire… ( j’avoue qu’il y a un « petit dispositif » intermédiaire qui permet que ce Jeu vous relie à ces sources d’énergie : cela n’est pas totalement direct ! Mais le dispositif est installé.)
Donc le fait de vous relier à ces sources d’énergie est tout à fait intéressant : car d’une part vous les diffusez -vous informez la Terre et l’Humanité de ces autres sources d’énergie- et d’autre part vous en bénéficiez naturellement dans votre propre énergie.

Je pense que j’ai dit tout ce que j’étais capable de dire.. Et je pense que cette série d’explications (même si vous la trouvez peut-être mystérieuse) est tout à fait suffisante pour que votre mental s’harmonise avec votre physique pendant que vous faites ces Jeux, en leur donnant un sens !… Ce qui je le sais fort bien est de la première importance dans la plupart de vos comportements, et c’est tout à fait respectable !

Il me reste donc à jouer encore un peu de musique, cela me fait plaisir et cela contribue également à l’harmonisation de tout ce que nous venons de mettre en place.

…Musique instrumentale vibrante…

 

Je sais que j’oublie souvent de vous donner des indications de durées et de fréquences pour chacun de ces jeux, mais je les donnerai.

Pratiquez-les : à votre rythme, selon votre plaisir !
Ne tombez pas dans l’illusion de croire que si vous les faites beaucoup-beaucoup-beaucoup ça va vous rendre encore plus fort ! Cela serait très naïf de votre part.

Néanmoins il est tout à fait agréable et amusant et intéressant d’informer votre corps régulièrement avec ces pratiques.

Il me reste donc très chers Frères et Sœurs à vous saluer.

…Je sais que ma sœur Eluhyam va intervenir un peu plus tard, et je m’en réjouis.
Je viendrai l’écoucher – l’écouter en cachette !  (… »l’écoucher en catette !  »  vous n’avez pas l’habitude que je fasse des jeux de mots stupides mais voilà c’est fait !)
Je suis néanmoins Anasharanda Ool, Elohim de la Terre et je vous envoie mes respects.
Je Vous salue de toute ma Joie et je vous dis à bientôt.

Alléluia

.

via Christine Anne K. le 3 mars 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.