Eloha -n°15- Chants d’une Création très unique

écouter >

Très Aimés, très Chéris…
Je suis Eloha, la Mère Elohim que vous connaissez.

Il y a tant de Jeux que nous avons fait ensemble ! j’entends vos rires tinter de tous les cotés. Il y a tant de créations parmi lesquelles nous avons joué, parmi lesquelles je vous ai introduits -démembrés parfois, pour mieux vous remembrer !- …La liste n’est pas possible à énumérer…
Et cependant, il est une Création, une seule, dont il m’importe aujourd’hui de vous ré-informer. Elle vous concerne, mes Très Aimés, mais elle concerne également ce vers quoi vous êtes programmés.

Il ya des rires et des jeux dans cette Création, il ya des joies et des découvertes, des intelligences partagées, des multi-créations, qui à leur tour engendrent d’autres possibles, et parfois des embryons de mondes, de planètes, de formes musicales… (…je ne trouve pas le mot)…
Je vous transmets en silence : la beauté, la force, la complexité, la perfection de ce qui n’a pas trouvé de mot

transmission silencieuse

Il y a donc dans cette Création très unique dont je souhaite vous parler : tout cela, et encore davantage de ressources.
Elle peut être l’habitacle de nombreux peuples, cohabitant non seulement dans la Fraternité mais dans l’Intelligence partagée, dans l’Unité, dans la Synergie des consciences, dans l’exploration commune des découvertes et des possibles qui sont en quelque sorte des objectifs communs malgré les différences de corps, ou de constitution, des uns avec les autres.

Cette Création est en constante évolution et en constant retour sur elle-même : une forme de régénération diriez vous avec vos mots. Et cependant elle est parfaitement stable. Elle est maintenue par un Chant que je vous laisse entendre à présent, dans le silence (qui n’en est pas un) : car il importe que ce Chant vous soit non seulement connu mais familier.

transmission silencieuse

Vous allez pouvoir mes très-aimés mes très-chéris, si vous le voulez -mais je vous y engage!- engrammer la mémoire de ce Chant par un geste de vos mains que je vais vous décrire :

Vous allez mette vos deux mains paumes face à face et les doigts se touchant légèrement (C’est la première étape pour réaliser ensuite ce geste).. Vos index vont s’incurver, formant l’un sur l’autre ( incurvés) une moitié de cercle, tandis que les autres doigts n’ont pas bougé.. Puis avec vos deux pouces vous allez constituer l’autre moitié de ce cercle : vos pouces et index réunis (donc se recouvrant) forment un rond en quelque sorte, et les autres doigts se touchent toujours à leurs pointes. Vous pouvez aiguiser un petit peu la forme de cette pointe..
Et voilà que ce geste est j’espère tel qu’il doit être..

Maintenez-le et écoutez encore ce Chant…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notez bien que vous pourrez en refaisant ce geste, si vous en avez besoin retrouver intégralement l’entière totalité de ce Chant – et qu’il doit habiter vos cellules, vos circuits électriques, vos vibrations, vos musiques individuelles, vos enveloppes, vos volutes, vos formes, vos danses et vos pensées !

En effet il est de toute importance que vous puissiez avoir ainsi un chemin pour vous rendre en cette Création dont je vous parle – que vous pouvez considérer comme un lieu, qui cependant n’est pas matériel au sens où vous en avez l’habitude, mais qui est un lieu de Vie, de Partage et d’Intelligence, et de Créations et d’Evolution perpétuelle, comme je vous l’ai fait entrevoir.

Musique jouée assez longuement…

J’ai choisi mes très-aimés, très-chéris, de faire usage de cet instrument de musique pour vous donner toute la cartographie, les images, les repères.. Les chemins, les clés, et quelques aperçus des joies et des intelligences que cette Création représente. Ce qu’elle est…

silence résonnant

…Il ne m’appartient pas à moi d’employer son nom, tel que certains d’entre vous déjà la nomment. Mais cela n’a pas grande importance n’est-ce pas que je n’emploie pas son nom – car je sais que ceux qui savent la reconnaitre savent bien de quoi je parle et ce que je viens de vous décrire, de vous rappeler.

silence résonnant

Je vous laisse à présent écouter le chant des ruisseaux qui s’y trouvent : ruisseaux tels que vous pouvez les connaitre, et puis ruisseaux d’autres « choses »… Il y a d’autres Eléments que ceux que vous connaissez dans la matière qui vous est familière, et leurs combinaisons produisent d’autres choses. Là encore il n’y a pas de mots pour pratiquer une véritable précision..

Ecoutez donc chanter ces ruisseaux, car ils vous informent.
transmission silencieuse

…Récemment il vous a été parlé de défis je le sais, et j’en suis d’accord !
Ainsi n’ignorez pas qu’il y a un certain nombre de défis à accomplir pour réaliser l’Entrée dans cette Création si cette Entrée vous appelle.
Et ces défis sont autant d’occasions pour vous de grandir encore et de déployer davantage vos qualités, vos vérités, vos Essences.

Je souhaite bien sûr en tant que Mère Elohim pouvoir me réjouir de vous voir tous réaliser avec succès ces défis.
Je sais néanmoins que certains seront appelés à d’autres défis…
Et ceux-là je les couvrirai également de mon regard.

transmission silencieuse

Il y a beaucoup n’est-ce pas de sous-entendus dans mes paroles. Mais cela est ainsi.
Il ne m’appartient pas à moi d’imprimer les nombreux détails qui sont exigés par vos formes de pensées et votre langage coutumier – je vous les communique à ma façon sans l’emploi des mots, vous l’avez remarqué.
Je vais vous offrir encore quelques ruisseaux sonores :

…Musique jouée…
Je souhaite donc très profondément, très entièrement, vous voir -mes très-aimés, mes très-chéris- réaliser, réussir, franchir ces défis – qui sont à votre portée n’en doutez pas !

Je souhaite vous voir intégrer les formes d’intelligences et de partages, les découvertes, les joies et les avancées… Les créations en retour, et en avancée, que vous pourrez voir,  rencontrer et parfaire en cette Création-là, unique, que je tenais à vous rappeler et dont j’avais joie à venir vous parler aujourd’hui !… Et je l’ai fait.

Je célèbre quelques instants notre présence partagée…
Je vous chéris, je vous observe, je vous crée encore par mon regard.
Et vous vous créez de par la conjonction de vos pas, et des notes de Musique que j’égrène pour vous !

silence résonnant

Je n’ai pas d’autres mots à vous dire.
N’oubliez pas le geste que je vous ai montré.
N’oubliez pas les défis que j’attends de vous voir franchir !
N’oubliez pas qui vous êtes.
…Je ne cesse de m’intéresser à votre destinée, et aux pas que vous faites mes très-chéris mes très-aimés. Je suis Eloha, Mère Elohim en cette Création la Terre – qui n’est pas le nom de Celle dont je vous ai parlé.

Soyez votre Lumière : telle que nous avons aimé qu’Elle puisse être.

Alleluia

 

via Christine Anne K. le 31 mars 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.