‘Senod Rr’A, de Zan. Mathématique sonore & génération d’énergies

écouter

Salutations chers Peuples de Terre et associés.
Je me présente : ‘Senod Rr’A. Je suis un mathématicien du monde unifié de Zan, qui déjà vous a été présenté. ..Je me réjouis de cette connexion et du partage que nous pouvons ainsi développer quelques instants.

Je ne suis pas venu vous faire un cours de mathématique, au sens du moins où vous l’entendez – car chez nous le mot mathématique réfère à des domaines de connaissances et d’actions plus élargis que la stricte science des nombres et des géométries que vous nommez ainsi.
Cela est simplement dû au fait que les nombres et les géométries sont présents à tous les niveaux et gouvernent, peut-on dire, la grande majorité des phénomènes, des êtres, des plans vibratoires, des situations etc…

Son de cloches au loin

Par exemple le son de cette cloche, écoutez-le bien, est pour moi un ensemble de courbes mathématiques sonores et d’interactions de nombreux algorithmes, dans une combinaison qui audiblement à vos oreilles est de toute beauté, mais également mathématiquement.

Ecoute des Sons : Son des cloches ainsi qu’un bruit de moteur

Le bruit du moteur également est constitué d’algorithmes, et toutes les fréquences qui composent un son se décomposent bien évidemment en séries de nombres et d’opérations pourriez-vous dire, ainsi que de formes calculables et quantifiables…

J’écoute avec soin et j’engramme les harmoniques de ce carillon dans mes notes… Cela me permettra peut-être d’élaborer un petit paradigme importé des sons terrestres, et de le faire partager à mes étudiants.

Je m’appuie dessus également pour vous exposer, à vous, un autre petit paradigme importé du monde d’où je viens – et qui rassurez-vous ne va pas avoir besoin d’un tableau noir et de milliers d’équations.
Il s’agit d’un paradigme qui pourrait vous permettre de concevoir tout autrement l’ordonnancement de l’ensemble des sons qui vous entourent et qui traversent vos champs vibratoires personnels, ainsi que la matière de vos corps, pour s’y trouver un peu transformés ou beaucoup transformés.
Vous pourriez ainsi tirer parti, en re-synthétisant certains de ces groupes de sons (qui sont de provenance anarchique) par une forme améliorée de synthèse qui pourrait vous servir à produire certaines fréquences que vous pourriez exploiter en tant qu’énergie – par exemple pour créer du mouvement ou de l’électricité.

Je suis donc bien en train de vous dire qu’à partir des sons anarchiques ou aléatoires, et en tout cas variés qui vous entourent, vous pouvez ou vous pourriez par une certaine synthèse élaborer quelque chose, qui à la sortie vous permettrait un certain voltage de courant électrique !
– Cela peut vous procurer également d’autres formes d’énergie. J’ai choisi l’exemple de l’électricité car je sais qu’il est pertinent pour vous. –

Je ne prétends pas croire qu’à la fin de mon intervention vous serez capables de produire chacun de l’électricité avec votre corps car il est bien évident que pour intégrer les données de ce paradigme, il va vous falloir, disons, un peu de temps et un peu de processus d’élaboration interne..

J’ai cependant espoir de pouvoir vous délivrer suffisamment d’informations – et ces informations seront en grande partie sonores – pour vous permettre de progresser en direction de cet objectif, peut-on dire. Car je suppose que vous serez ravis d’en faire un objectif !
Cela sera également rendu possible par le fait que dorénavant vos corps sont équipés de petites matrices cristallines en évolution : ce qui facilite grandement ces transformations énergétiques auxquelles je fais allusion.
La nature précédente de vos corps humains ne le permettait pas vraiment. Ou du moins n’aurait pu le permettre qu’au prix d’une grosse dépense d’énergie physique, pas forcément très souhaitable pour le maintien de ce que vous appelez votre santé et vos fonctions vitales.

J’ai donc quelques séries de « tableaux noirs » à vous exposer à travers des algorithmes sonores compactés… Je sais que cela ne correspond pas à vos systèmes usuels de transmission ni d’enseignement des mathématiques – mais chez nous et chez beaucoup d’autres peuples c’est fort courant et simple.

Je vais commencer – je vous demande de vous mettre intérieurement en relation, pour cette première série, avec la vibration de la couleur jaune.

Musique instrumentale

C’était donc la série numéro 1.

Je vais passer sans attendre à la série numéro 2, pour laquelle je vous invite à vous concentrer cette fois sur la vibration de la couleur blanche.

Musique instrumentale et sons de voix

Pour la troisième série, je vous invite à vous concentrer alternativement sur deux couleurs.
Les couleurs en question sont rouge et vert.
Cette alternance devrait se faire à peu près au rythme de votre respiration.
(On pourrait dire une couleur correspondant à une inspiration et l’autre à une expiration : c’est approximatif, c’est pour vous donner une indication qui peut vous aider.)
Si ce rythme de visualisation des couleurs est trop rapide, vous pouvez également faire un souffle entier par couleur. (Quand je dis souffle, je veux dire inspir / expir.)
Je vous laisse vous exercer quelques secondes avant de démarrer.

Silence

Je vais commencer.

Musique instrumentale et percussions légères, frottements

Nous allons observer un petit silence d’intégration.
J’aurai encore une quatrième, voire une cinquième séquence à vous transmettre.
Mais vous allez déjà observer les sons environnants, pour commencer à les intégrer au sein de ce que ces 3 séries mathématiques sonores vous ont déjà fourni comme éléments de ce paradigme…

Silence d’intégration

Toux du canal

Il peut y avoir de petites réactions de votre corps, comme cette toux par exemple, ne vous en effrayez pas.

Long silence d’intégration

Chants d’oiseau
Bruit de moteur

Bien, c’est suffisant !

La quatrième série implique que vous vous reliiez soit par simple visualisation, soit de façon plus complexe, à la présence vibratoire d’une abeille.
Cette abeille doit être autant que possible visualisée avec une couleur un peu rousse (car je sais qu’il y a différentes nuances dans le pelage des abeilles pour vous). Ne confondez pas avec la guêpe qui est jaune et noire, même si certaines abeilles le sont. Cette abeille-là, s’il vous plaît, est de couleur rousse.
Vous devez également être en contact vibratoire avec sa vie et son intelligence.
Vous pouvez également ajouter son bourdonnement si cela vous est agréable. (Ça n’est pas nécessaire, mais ça va très bien avec ce que nous faisons.)

Musique instrumentale et percussions légères, son de voix

Silence d’intégration

Vous allez maintenant laisser cette abeille avec laquelle vous êtes encore en contact se mettre à tracer des 8 à l’intérieur de votre champ vibratoire… Que ce soit placé à l’intérieur de votre corps physique, ou juste à côté, ou juste devant, aura le même effet. Ce qui importe c’est que ces 8 soient tout à fait harmonieux et que le vol de l’abeille en train de les réaliser vous soit agréable et tonique.

Silence vibrant

Vous allez laisser venir une deuxième abeille, qui elle va réaliser également un 8, mais perpendiculaire au précédent.
Il y a donc deux abeilles qui simultanément volent en forme de 8 dans votre champ vibratoire, sur le fond inaudible de l’intégration de ces séries mathématiques sonores que vous êtes en train d’engrammer…

Vous allez ajouter deux autres abeilles qui, elles, vont voler en forme de cercles  -perpendiculaires l’un à l’autre- autour de ces deux 8.
Cela forme donc quelque chose qui s’inscrit dans une sphère…

Il est clair que le vol de ces quatre abeilles peut vous étourdir et que mentalement vous n’avez pas à chercher à en garder le contrôle !

Les abeilles sont de grands mathématiciens.

Je n’ai pas re-précisé que cela doit rester pour vous agréable et suffisamment tranquille.
Cela n’est en aucun cas un stress.
C’est une porte qui s’ouvre dans votre conscience et dans votre intelligence.

Silence vibrant

Je vais à présent jouer une cinquième série, qui a seulement pour fonction d’harmoniser et de faciliter, peut-on dire, le passage et l’intégration de tout ce qui a précédé.
– Les abeilles peuvent continuer à voler, mais ne vous fixez pas la concentration sur leur vol. Vous pouvez le garder présent sans vous obliger à cette concentration…-

Et il importe que vous associez la couleur bleu ciel, à présent, à ce que vous allez entendre.

Musique instrumentale

Silence vibrant

Pour clôturer la mise en ordre de toutes ces données mathématiques, je vous invite à présent :
– vous vous souvenez que j’ai mentionné une sphère dans laquelle s’inscrivait l’ensemble des tracés des vols des 4 abeilles –
eh bien ! vous allez à présent installer cette sphère, en la rendant petite,
à l’intérieur très précisément d’une pyramide translucide -que vous pouvez imaginer en cristal parfaitement clair, soit légèrement bleuté, soit de couleur neutre, soit encore de couleur grise…
Ces trois possibilités de couleurs seront spontanées chez vous.
Elles correspondent à différents types de pyramides, et vous savez à laquelle vous référez.
…J’oublie qu’il peut y en avoir une de couleur verte, mais cela ne le forcez pas : si c’est cela qui vous vient, c’était également le bon choix.

Cette pyramide est un résonateur et un synthétiseur et un amplificateur.

N’en déduisez pas, car cela serait prématuré, que c’est au moyen de cette pyramide que vous pouvez générer de l’électricité !
(Je sais que cela est tentant, mais vous vous tromperiez un petit peu…)

Les étapes suivantes vous seront délivrées dans quelques temps – soit par moi, soit par un autre intervenant. Car il est nécessaire que vos corps et vos intelligences intègrent tranquillement ces données.

Avant de me retirer j’ajouterai une précision : j’ai parlé d’électricité, mais cela n’est pas limitatif ! Il y a également d’autres formes d’énergies qui sont rendues possibles par la présence et l’intégration et l’acceptation de ce paradigme.
L’acceptation est importante ! Car si vous ne l’acceptez pas tranquillement et pleinement, vos capacités seront bien plus réduites.

Il me reste à vous saluer et à vous encourager dans cette intégration et cette conscience.

Il ne vous est pas interdit de vous répéter ces images intérieures et de réécouter ces sons autant de fois que vous aimeriez le faire.

Je me réjouis d’avoir pu vous transmettre aussi simplement ces données et je vous remercie de votre écoute.

Je suis ‘Senod Rr’A du monde unifié de Zan, et je vous salue !

Alleluiah

via Christine Anne K. le 3 avril 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.