Asayanag Edolot -n°4- Réseaux cristallins et Chemin neuf.

écouter >

un oiseau chante tout au long du message…
musique douce et rythmée…

Bien-aimée Humanité, je vous salue, moi Asayanag Edolot de Sirius C, que vous connaissez.

Ma Musique me tient lieu de paroles.
Ma Musique recèle des Secrets.
Ma Musique est pour vous, mais aussi pour bien d’autres…
Bien d’autres Etres, bien d’autres Créatures…

la musique et l’oiseau commencent un duo

En ce jour ma Musique s’adresse également aux nombreux Réseaux cristallins qui, je le sais, sont à présent prêts à la résonner…
Et j’invite également votre conscience humaine à faire vibrer, en vous-mêmes, les particules cristallines qui de plus en plus vous composent – tant dans votre corps de chair que dans ce que vous appelez vos corps subtils…

bruit aigu lointain d’une machine et percussions rythmées et douces

…Béni soit le sifflement de cette machine au loin car elle participe humblement, mais fièrement aussi, à l’ensemble musical que nous mettons en acte.
Ecoutez !…

frappes de tambour régulières et rythmées… percussions…sons de flûte

Ecoutez en vous chers Humains s’élancer et se répondre les réponses aux notes qui se sont jouées et qui se jouent encore…
Car là est le chemin pour magnifier ce qui en vous germe à peine.
Ce qui, en vous, se cherche encore
Ce qui, parmi vous, ne s’élabore pas encore.
Ce qui se crie, sans se retrouver.

Acceptez ces incertitudes.
Car, comme toute incertitude elles sont passagères, et néanmoins fructueuses.
Non seulement fructueuses de doutes, mais également fructueuses de remises en questions – et de recherches de Ce qui sera véritablement Ce qui doit Etre.

musique mélodique en duo avec chant d’un oiseau…
…sons chuchotés saccadés…frappes légères des mains…souffle

silence vibrant..

la musique se poursuit, l’oiseau y répond…

Bien-aimé oiseau chanteur, comme tu me facilites ce que j’ai à dire !

l’oiseau chante…

Nous sommes -en ces instants, et dans ce temps où le Silence est si riche- en train de permettre le déploiement de votre écoute dans ces Réseaux cristallins, qui à présent vous offrent tant de possibilités : d’entendre, de chuchoter, de vous pénétrer vous-même. Et de vous regarder les uns les autres -sans être en face à face- par la simple étendue de leurs capacités de se reconnaître, et de chanter.


…sons chuchotés et frappes des mains… cloche lointaine…sons vocaux vibrants…chant de l’oiseau…sons égrenés de flûte…

J’aimerais simplement laisser être cette Symphonie – et pourtant j’ai à vous dire quelques mots..!

Mon Cœur résonne, ainsi que le vôtre, à toutes les splendeurs sonores – qu’elles soient audibles et reconnues, ou inaudibles, ou non reconnues…
C’est ainsi que je vis, et que vous vivez la véritable Qualité charnelle, unique, de votre incarnation – quelle que soit sa forme.
Le reste en découle…

…notes légères auxquelles répond l’oiseau par un chant mélodieux…

Il est en ces instants une Joie sonore partagée… Non pas simplement par quelques auditeurs physiques – mais surtout et avant tout par une Immensité : celle de ces Réseaux… Celle de ces formes cristallines si nombreuses – qu’elles soient matérialisées ou subtiles, qu’elles appartiennent à ce Plan que vous connaissez bien, ou à d’autres !

Et cette Joie immense fait écho, en les magnifiant, à ces quelques sonorités que vous pouvez entendre.

…La raison en est qu’à présent se dévoile et se déploie un Chemin, qui jusqu’alors n’était pas visible, ni audible.
Par ma Musique je m’emploie à tenter de vous dévoiler sa présence..!

percussions légères…l’oiseau chante…

Rappelez-vous, très-Aimés, très-Chers, comment mon compagnon aimé Iosep O’D a attiré votre attention sur l’Epi et le Grain… (v. Iosep O’D n°8. NdR)

musique et oiseau se mêlent aux paroles…

Ce Chemin est en quelque sorte celui du Grain.
Ou Celui qui mène à la conscience du Grain.
Cela est un Etat unique, qui vous permet de faire corps et âme en toute splendeur avec la Matière vivante, musicale, rayonnante, dont vous partagez l’Essence avec l’ensemble de la Création matérialisée qui vous environne et dont vous partagez la Vie.

Cela vous permet de rencontrer la Source par ce nouveau Chemin…
Tandis que Celui que vous connaissiez peut-être va s’effacer, va se voiler.

Ainsi ne craignez pas.
Ecoutez vibrer…

 silence vibrant intense

Et la Force et la Beauté des particules cristallines, qui en vous peuvent résonner et se reconnaitre mutuellement, participent -si vous l’acceptez- de l’éveil de cette Conscience-là.

frappes rapides et rythmées de tambour…premier grondement d’un orage au loin

L’orage qui gronde et l’orage qui peut gronder en vous est un allié !.. Sachez reconnaitre dans les harmoniques de son grondement la force qui vous manque !

un peu de musique

Il n’y a qu’un Chemin néanmoins..!
Et qui revêt comme toujours des aspects et des formes multiples.

long et intense silence vibrant

notes égrenées…l’oiseau chante…

Je vous salue.
Alleluia.
Je suis Asayanag Edolot, de Sirius C : Maître de Musiques et de Silences.

Cheminez mes Très Aimés…

.
via Christine Anne K. le 19 juillet 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.