Iosep O’D n°11 – Rassemblement vibrant, vs. Doute & Nuit Noire.

écouter >

Humanité Très Aimée, Très Chérie – que Nous suivons avec toute notre Attention
Je vous salue, moi Iosep O’D, que vous connaissez.

L’Ensemble que nous formons, Nous en Sirius C -dénommés Maîtres, Guides, Saints, Mentors et autres appellations- Nous Vous saluons et Nous Vous rendons grâce, de toute la profondeur de nos cœurs, à cet instant où il nous est donné de communiquer si aisément et si directement…

Car, bien que ces Messages soient en apparence lus par un nombre relativement limité d’êtres humains, il est vrai qu’en réalité leur pénétration et leur diffusion sont immenses : bien plus que vous ne pouvez le concevoir dans vos représentations quantitatives, linéaires, fermées…
Nous rendons grâce par conséquent à la véritable ampleur et aux effets -mesurables par nous- de toutes ces Communications.
Que ce soit par la voix de ce canal que j’emploie, ou par certaines autres voix…
(Je dis bien « certaines », car il y a encore d’autres voix qui ne parlent pas pour nous.)

Il y a une importance aujourd’hui à ce que vous abandonniez ces notions de limites, de quantité, d’audience chiffrée, de lecture ou non-lecture. Car toutes ces données, dites « statistiques » on peut dire,  n’ont aucune forme de véracité au regard de ce que nous transmettons.
Ce que nous transmettons se diffuse, est amplifié, retransmis par des voies bien plus subtiles que celles que vous pensez maîtriser – qui consistent à lire, à écouter, à dire « j’ai lu, je n’ai pas lu ».

Il importe que vous ouvriez donc la notion même de ces limites.
Car il importe que vous ayiez conscience, en vos personnes (et au niveau le plus ordinaire de vos personnes), du Nombre véritable que vous êtes – incarnés et non incarnés, humains et autres, autres habitants de la Terre, autres habitants du Système Solaire, autres habitants d’autres formes de vie qui ne sont pas répertoriées dans ce que je viens d’énoncer, mais qui appartiennent bel et bien à la grande Constellation qui œuvre, écoute, reçoit, engramme, rediffuse, fait vivre la Force et les Contenus de ces Messages…
…Ne voyez pas en ces déclarations une sorte de chant de gloire égotique et magnificateur sur l’amplitude de notre audience. Et s’il y a une forme d’autosatisfaction, elle est bien simple et juste, et elle repose sur la Foi, sur la juste Vibration des cœurs, et non pas sur des mesures chiffrées abondantes – même si ces mesures sont accessibles.

Ces constatations  ne sont pas destinées à faire reluire notre pouvoir à vos yeux (petit rire). Il s’agit juste, encore une fois, d’ouvrir vos propres limites et d’installer, en vous, les aspects de confiance -et de conscience également- que vous n’êtes pas seuls… Car il en est encore certains qui sont dans un sentiment de solitude et qui croient ne pas avoir vraiment d’amis.

…court silence vibrant…

Eh bien, vous n’êtes pas véritablement frappés de cette solitude !
Même si peut-être certaines personnes dans leur environnement de personnes pensent vivre cela.

…quelques gazouillis d’oiseaux… silence vibrant…

Il importe donc, en ce jour, de célébrer cette immense Confraternité – et non plus de focaliser un isolement.

… long silence vibrant…

La Force de la joie des cœurs est perceptible dès lors que vous acceptez qu’elle existe, et il s’agit bien d’un Ensemble constitué – et non pas de petites palpitations disséminées, isolées, perdues dans une masse non vivante : cela n’est qu’une représentation illusoire qu’encore vous avez, et dont sans doute certains ressentent encore le besoin, pour des raisons un peu mystérieuses, sans doute – car il y n’y a pas de véritables raisons à entretenir ce sentiment-là.

Il y a bel et bien Rassemblement.
Il y a bel et bien Confraternité, Immensité d’un nombre, immensité d’une Configuration.
Il y a bel et bien Acceptation de Tous par Tous et en Tous.
Car à l’unisson il y a ce Chœur partagé
Qui encore pour certains semble une notion théorique – mais qui, véritablement, englobe et fait vivre la Totalité dont vous êtes partie prenante, chacun, chacune.

…silence vibrant…

Cette Totalité, cet Ensemble, a une certaine Vibration.
Vibration commune peut-on dire car, bien évidemment, les différents niveaux et formes qui la composent portent leurs propres vibrations.
Mais la Vibration générale de cette Totalité porte cette Totalité.
Et lorsqu’elle est en vous perceptible -et elle l’est !- vous ne pouvez pas, vous ne devriez pas la perdre.
Car rien ne peut ni la détruire, bien évidemment, ni la masquer.

Tout ce qui pourrait la masquer, en vous, dans votre Conscience personnelle, serait un état de Doute.
Et lorsque le Doute se produit, il a bien sûr pour caractéristique de nier et de renier ce qui cependant est là.
Il impose alors une déformation, une distorsion diraient certains, par l’intermédiaire de configurations mentales qu’il excelle à employer; et se donne par conséquent le pouvoir de donner à croire que ces vibrations ne sont pas, ou ne sont plus présentes.

De tels états de Doute sont un Passage que beaucoup d’entre Vous (et je dirais même certainement tous) ont rencontré ou rencontrent encore – car de tels Passages appartiennent au Chemin.
Il y a ainsi des Portes à franchir. Et parfois certaines de ces Portes s’habillent ou se masquent dans les vêtements du Doute.

…silence vibrant…

Pour aller plus loin dans une analyse, je pourrais dire qu’il y a une sorte de Doute qui ne sert qu’à établir un meilleur Discernement et qui permet, disons de « remettre certaines pendules à l’heure » -pour employer une expression à laquelle je n’adhère pas spécialement, mais qui vient bien dans ma phrase- Et ce Doute-là n’est certes qu’un Passage, dans lequel l’intelligence est stimulée, et qui permet une sorte de passage en revue de croyances à éliminer, d’incertitudes à clarifier, de ressentis plus ou moins vibrants à identifier, et de clarté personnelle à établir ou rétablir.
Ce Doute-là est, disons, dynamique.

Mais il est une forme de Doute également, beaucoup plus retors dirais-je, car il s’installe, il attriste, il égare et il ferme les issues. Et bien loin de clarifier quoi que ce soit, il s’emploie à ajouter, encore et encore, davantage de confusion, d’immobilisme, de peur, de baisse vibratoire bien évidemment, de colère, et autres émotions négatives qui fleurissent dans son jardin…

Il est clair que cette seconde forme de Doute n’est pas dynamique – et lorsqu’elle se propose, se produit, elle permet cependant, parfois et même souvent, ce qui se nomme « la Nuit Noire de l’Ame »…

Cela est un chemin douloureux car les issues semblent ne pas exister.
Cela cependant permet, à terme, une grande Transfiguration..!

Et lorsque cette Transfiguration finit par se réaliser, la Vibration de Joie et de Certitude qui alors se manifeste est comme une fleuve, qui vient alimenter soudain l’Ensemble de Ce qui, pourtant, semblait se suffire à soi dans la Totalité que j’ai évoquée – et qui cependant, en tant que Totalité ne cesse, encore et encore, de s’ouvrir à ce qui peut la parfaire et la faire croître, vivre, se nourrir, se redistribuer et être cet Ensemble vibrant et infini dans ses quantités et ses qualités.

… silence vibrant…

Que les Doutes puissent vous servir de levier !
Que les Doutes, s’ils existent, vous permettent de cheminer encore davantage vers ces Transfigurations – et je m’adresse là bien évidemment à ceux qui, apparemment, ne lisent pas ces Messages, mais qui cependant en ont connaissance à d’autres niveaux.

… silence vibrant…

Observez, Très Aimés, la Vibration authentique qui, en cet instant, va et peut enflammer les cordes chantantes de votre cœur.

… long silence vibrant…

Que Ceux qui ne doutent pas – ou qui ont franchi la mer des Doutes avec Foi, Humilité et Joie, offrent à Ceux qui ne l’ont pas franchie la Beauté de leur regard, c’est tout !
Il n’y a pas de Bonnes Paroles à produire.
Il n’y a pas de « je sais’. Il n’y a pas de « je compatis » (du moins en paroles !).

Il y a : « Je te vois, tu es là, je te reconnais, je sais que tu peux.
Mais je te laisse traverser Ce qui te nourrira bien mieux que toutes paroles. »

… silence vibrant et chant d’oiseau…

…Car l’oiseau parlera bien mieux que vos personnes..!
Car celui qui doute doit trouver en lui-même le ressort
Et c’est ainsi que votre regard peut l’aider à produire cette lumière réfléchie pour trouver Ce qu’il doit découvrir dans sa propre « obscurité », disons (avec des guillemets).

Ne forcez pas votre regard. N’exercez pas un pouvoir par votre regard.
Simplement donnez, ainsi, la Vibration de cette Totalité telle qu’en vous elle est vivante, présente et reconnue.

Il n’y a pas que votre regard qui vibre cette Totalité, bien sûr.
Il y a votre corps, votre voix, votre intelligence.
Et c’est Cela qui vous réjouit tant lorsque vous partagez, les uns avec les autres, des instants de vie.

… silence vibrant et chant d’oiseau…

Nous sommes donc, Nous les Présences installées en Sirius C et parmi Vous, les Garants également de la Vibration et du Chant de cette Totalité, de cette Confraternité multiforme,  multi-niveaux, multi-localisations – et cependant tout à fait terrestre en ce qui vous concerne..!
Ainsi : Elle ne peut être déstabilisée – je l’ai déjà dit : je le répète !-
Elle ne peut que s’amplifier avec les innombrables Transfigurations qui peu à peu viennent La rejoindre et La nourrir encore.
Ainsi : cette Force de la Joie et des Transfigurations ne cesse d’être et de se répandre.
Ainsi : vous êtes de plus en plus nombreux.
Ainsi : aucun isolement n’est véritable.
Ainsi : aucune Nuit Noire de l’Ame ne peut être définitive.
Ainsi : vous êtes dans une Multiplicité variante, infinie, innombrable, pleine et plénifiante
Qui ne cesse d’expanser cette Joie, cette Certitude, cette Clarté, cette Evidence, cette Simplicité.

Cela Est – et je m’en réjouis.
Je me réjouis également des nombreuses Transfigurations encore en devenir et des Nuits profondes que certains encore expérimentent, car tout cela a un Sens qui est absolu, nécessaire et parfait.
Ainsi : ne tremblez pas!
Ainsi : vivez !
Ainsi : chantez votre Essence et ne vous posez pas de question inutile !

Nous sommes Nous, les Êtres de Sirius C, toute Bienveillance et toute Sérénité face à Ce que vous pouvez traverser.

Je vous salue, moi,  Iosep O’D, que vous connaissez, du Plan vibratoire de Sirius C que beaucoup d’entre vous connaissent et fréquentent – n’en doutez pas!

Alleluia !

 

via Christine Anne K. le 7 octobre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
 Cercle de co-Création n°8 -Astoyala Edj  :  17-19 novembre 2013 – 
avec participation physique ou distante active : voir en page Evènements  

3 réflexions sur « Iosep O’D n°11 – Rassemblement vibrant, vs. Doute & Nuit Noire. »

  1. Je vous salut Amis de Sirius, de nous envoyer de si réconfortants msg
    Nous sommes heureux de ces contacts, sachant que nous ne sommes
    jamais seuls, puisque vous avez la possibilité de nous contacter.
    parce que vous êtes plus léger que nous qui sommes encore dans cet espace temps, un peu coincé nous voudrions bien nous envoler à votre rencontre.

    Espérons à bientôt…
    Marie-Thé

  2. Simplicite et merveilllleux MYsterrre
    Du regard a la Joie!!
    Abondance de la Dance
    A travers les Virevolte de la Vie benie!
    Grace a Toi,
    Messager de Lumiere..
    Pour la vibrante Paix de votre
    Coeur !,,
    Grace a vous
    Tous
    D’Etre!!!!!!
    ….YYYYYYY…Un…YYYYYYY….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.