Iosep O’D – n°15- : Déstructurations des Egos et Véritable Nature de l’Espoir.

écouter >

 

Humanité Très Aimée, je Vous salue.
Je suis Iosep O’D – nous nous connaissons bien…
De ce Plan vibratoire Sirius C que vous connaissez bien également – et où vous êtes nombreux à vous rendre, à séjourner, à passer, à vivre un peu parfois..!

Je parle en ce jour après le « départ des ondes » peut-on dire de notre Compagne Marie-Madeleine qui a eu cette nécessité et qui néanmoins -j’en suis chargé- vous salue de toute sa profonde et chaleureuse fraternité, sa compatissante forme d’Etre et de sagesse.

Je suis donc disons, non pas « son successeur » mais je vais prendre la relève au sens de la régularité et de l’accompagnement, ce qui bien sûr est pour moi un grand bonheur.
…Vous savez que je ne mâche pas mes mots. Cela est donc ce qui sera.

Observons un silence fécond…
Et écoutez, Très Chers, Très Aimés, ce que Vous êtes :

silence vibrant

 

Vous êtes n’est ce pas, pour certains, en colère.
Pour certains, perturbés.
Pour d’autres peut-être, illusoirement contents – mais si vous fouillez, vous observez pertinemment que c’est illusoire !
Vous êtes aussi, pour certains, déçus : car il vous semble que bien des choses espérées ne se produisent pas et que vous stagnez, confrontés à vous-mêmes.
Vous êtes encore, pour quelques uns, malveillants avec vous-mêmes. Ce qui signifie que vous ne vous aimez pas beaucoup et que, peut-être, vous vous attribuez beaucoup de négativité – ce qui vous rend évidemment encore plus inconfortable votre propre confrontation à cela en vous.

Ce sont, mes Très Aimés, de nombreuses facettes à la fois des illusions de l’ego et également de sa déstructuration. Et vous n’êtes pas sortis de l’auberge, croyez-moi!

Néanmoins sachez, bien sûr, que si j’interviens en ce jour à la suite de notre Aimé Jafar Od-Ze, ainsi se nomme-t-il, qui vous a pointé l’émergence d’un Désir (même si ce Désir n’a pas trop d’identité encore pour vous), c’est donc que Cela peut-être contrebalance ces états de Vous, que moi je vous montre du doigt.

silence vibrant
Il est une certaine confusion n’est ce pas, en Vous.
Vous ne savez plus vous accrocher, pour beaucoup d’entre vous, à ce qui jusqu’à présent vous permettait de vous accrocher et vous contentait, vous sécurisait, vous donnait foi en une Vérité plus transcendante que vous-mêmes, mais vibrante et réelle en votre coeur, en vos Etres.

Observez comment cette vérité vibrante aujourd’hui peut-être Vous déçoit elle aussi.
Et sachez en ce cas que ce qui vous déçoit n’est qu’une de ces constructions de vos egos spirituels – qui se sont emparés d’une Réalité pour en faire un objet de contemplation de soi-même et de satisfaction de soi-même.
– Ces processus sont naturels dans la vie de l’ego spirituel. Je ne vous jette pas la pierre mais je les nomme et, j’espère, sans complaisance.-

silence vibrant

Nous avons Nous, ceux de Sirius C, traversé chacun à notre manière, en nos époques, nos incarnations, nos formes de travail, nos quêtes spirituelles et nos accomplissements divers et à présent unifiés; Nous avons donc traversé aussi ces abus de l’ego spirituel, ces facettes d’illusion sur soi-même, ces méandres dans lesquels nos Consciences, parfois, croyaient se trouver en se perdant.
Et mieux vaut, mes Très Aimés, constater que l’on se perd avant d’être allé trop loin dans ces méandres, et donc rectifier un peu la visée, simplement; et continuer dans la Direction qui est Celle qui véritablement a du Sens, de l’Appel, de la Joie, de la Certitude simple et aussi de l’Abandon… Car l’Abandon, le véritable Abandon est un certain ennemi de l’ego spirituel – qui lui cultive davantage… (je cherche un mot?)… disons : le « Non-Abandon » – je trouverai peut-être le mot…

L’ego spirituel par nature craint fort de s’abandonner car il craint de ne plus pouvoir se contempler et s’auto-satisfaire de ce qu’il croit avoir accompli et réalisé. Il a besoin de se voir exercer une certaine maîtrise, et l’Abandon -n’est ce pas?- souvent se conjugue mal avec la pseudo-maîtrise. Ainsi en est-il.
Et permettez-nous d’en rire car nous sommes tous passés par là.

silence vibrant

 

…J’ai commandé, ainsi que le faisait Marie-Madeleine dans ses interventions, un Chant pour cela. Vous allez l’écouter :

Chant
silence vibrant

Ce Chant, Très Aimés, s’adresse à vos structures.
Permettez-lui donc de faire son Oeuvre, et je pense que vous en tirerez profit au sein des quelques confusions qui vous encombrent et dont j’ai parlé.

silence vibrant

Il y a donc, mes Très Aimés, beaucoup de Joie cachée derrière ces méandres un peu désastreux qui se manifestent, non seulement en vous bien sûr, mais parmi vous, à l’extérieur…
Vos systèmes sociaux, pourtant si bien fignolés en général, se démantèlent de l’intérieur.
Des guerres fratricides ne semblent pas pouvoir cesser, et vous renvoient à l’impuissance de vos egos bienveillants. Ainsi qu’à l’indifférence qui vous menace.
…Il y a également beaucoup d’abus, beaucoup de malversations.
Beaucoup d’incompréhensions incompréhensibles au sein-même de vos entourages.
Cela n’a pas d’autre explication que : cela est.
– Je pourrais certes dire :  «  » Cela fait partie du Plan «  », mais ce genre de formulation n’est pas trop mon habitude.-

Je dirai, en revanche :
Acceptez en vous ce qui ainsi se déstructure; ce qui en vous n’est pas confortable du tout, et-cetera… Car c’est bien évidemment la Voie : la Voie vers Ce que vous découvrirez lorsque vous aurez accompli ce travail-là sur vous.

Souvenez-vous de ce Désir que Jafar vous a révélé en vous-mêmes et portez-le – même si vous ne le comprenez pas, même si votre mental entêté peut lui dénier toute vraisemblance, même si..! Conservez-en l’Empreinte car vous la portez, et vous l’avez magnifiée en écoutant ce que Jafar vous a transmis et partagé.

silence vibrant
…Je ne m’appesantirai pas sur tous ces aspects lourds. Je pense que j’en ai assez dit et je sais que je n’ai pas mâché mes mots – ni ce qui au-delà des mots se dit, et se vibre.

silence vibrant

 

La clé de tout ceci, peut-on dire -et je vous invite à méditer très sérieusement cela- serait de pouvoir désigner la véritable Nature et Forme d’un Espoir qui serait véritable, authentique, pur de toute distorsion, et que vous ne connaissez pas !
…Car ce que vous nommez « espoir » est toujours très entaché d’un émotionnel très falsifié, très compliqué, très désinformé également.
La véritable Nature de l’Espoir n’est pas une aspiration de la personne à se faire plaisir : elle est collective, elle est « cosmique » peut-on dire, elle est saine, elle est implacable !
Méditez bien cela.
Et que votre mental le plus intègre s’en empare, l’accepte, le réfléchisse.

Cela contribuera, mes Très Aimés, à ce démantèlement aussi des facettes d’ego spirituel qui toujours vous masquent la véritable réalité de Ce vers quoi Vous tendez et de Ce à quoi Vous devriez aspirer – sincèrement, authentiquement, collectivement, implacablement..!

Voici un autre Chant qui je le sais va compléter mes propos et vous aider.
…Je ne parlerai pas davantage après ce Chant. Je vous adresse donc mon salut et je vous dis à bientôt, moi Iosep O’D de Sirius C.
Ecoutez :

Chant – terminé par un souffle et un sifflement puissant.

Alleluia.

.

via Christine Anne K. le 7 septembre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Vos Dons sont bienvenus et joyeusement remerciés.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.