Marie-Madeleine : la Vérité, Pont Entre 2 Rivages

Mes très Aimés.
Frères Sœurs Enfants de l’Humanité en Devenir grandiose.

Acceptez sans faillir d’être bousculés en toutes vos croyances et certitudes, car c’est le chemin absolu du Passage –étroit mais vaste– qui Vous mène à votre Vérité tranquille et heureuse, partagée et magnifiante – celle que désespérément Vous poursuivez en tous vos efforts et quêtes depuis « la Nuit des Temps » n’est-ce pas..!

La Vérité n’est pas un Règlement de comptes, mais une Évidence et une Lumière.
Elle se traverse comme un Pont entre deux rivages, dont l’un fait oublier l’autre. Le Pont n’est pas si confortable mais il est sûr et il Vous porte et Vous dirige, sans autre choix que d’abandonner quelques bagages de peurs, de manques, d’incompréhensions et de dégoûts partagés.
C’est une Victoire de Le franchir, mais aussi une simple Allégresse.
Et l’autre Rive ne vous est pas tant inconnue, car c’est bien Celle que Vous avez espéré retrouver et atteindre avec vos enfants et amis, en Tout ce que Vous avez cherché et essayé, dès lors que votre Cœur s’est dirigé avec sa sûreté propre et sa foi.

La Vérité en vérité Vous appartient, en toute Essence et intrinsèquement.
Mais Vous ne le savez pas lorsque Vous la recherchez là où Elle ne sera jamais : dans les discours, les récits fabriqués ou les images partielles et brouillées mentalement qui Vous bombardent.
C’est une Illusion majeure de chercher ainsi des preuves médiatisées, ou des espoirs, inventés par vos troubles et peurs refoulés malgré la sereine Puissance d’un chemin du Cœur conscient – que Vous aviez tant appris à faire taire, mais qui à présent Vous pousse vers cette Lumière tant et tant cherchée ou attendue; même au travers des Illusions infiniment nombreuses qui Vous ont amusés ou blessés, et continuent encore.

C’est cheminer à travers ces Illusions qui aussi –mais avec tant de bagages et complications– Vous amène et Vous pousse vers ce Pont nécessaire à franchir.
Certains reculent, mais peu…
La Joie est contaminante et déferlante : il y a vagues, il y a mouvements tectoniques, il y a marées humaines et révoltes des Consciences oppressées…

Ne paniquez pas Très Aimés, laissez-vous porter dans et par ces mouvements, ces joies, ces non-retours et cette Traversée dont le péril supposé n’est qu’un dernier Voile à souffler pour le dégager.
Votre Conscience libre et entière n’est pas dupe de quelques Artifices, n’est-ce pas. Et c’est Elle qui Vous assure, Vous lave, Vous allège et Vous meut.

Arrêtez de ne pas croire au Pouvoir fulgurant de votre propre Lumière.
Revenez de vos sommeils alourdis, de vos distractions sans vie, de vos croyances lénifiantes, de vos absences de Foi si variées !
La Voie Vous regarde, Vous êtes attendus.

Le Passage si désiré et cherché élague toutes Impasses.
Il n’y a que Cela.
Le Pouvoir absolu d’une Illumination.
La Douleur ineffable d’un Oubli.
La Marche et la Gloire du passage d’un Pont qui appelle.

Je suis Marie-Madeleine.
Celle qui revient et entraîne vers ces Rives.
Alléluia

Oyal Siram A, le 17 février 2019
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr


Merci de vos Dons, Amis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.