Agol Edar N de Zan. Lois du Feu & Unité

Agol Edar N Lak nous délivre en tant qu’initié l’ensemble des Lois cosmiques de l’Elément Feu , et nous invite à renconter la vibration de Zan, son monde d’Unité

lien d’écoute : http://vimeo.com/34518001

 Introduction en langue stellaire 

Que mes salutations vous parviennent Très Chers, Très Respectés, Frères et Soeurs de Terre et du Système solaire. Mon nom se dit Agol Edar N Lak. Le monde où je vis se nomme Zan. Zan est un monde d’Unité qui n’appartient pas à la Galaxie dont vous faites partie mais qui n’en est pas éloigné. Zan fait partie d’une ceinture, ou d’une couronne pourrait on dire, de mondes d’Unité qui gravitent de concert en une forme que vous pouvez apparenter à une forme circulaire.

J’ai pour titre Agol, car ainsi que d’autres Etres portant ce titre en différentes localisations, je suis dédié de par cette appartenance au soin et à la présence d’un certain Elément. Nous sommes en quelque sorte les Gardiens, les Responsables et les Chantres des Eléments en leurs différentes formes, localisations et manifestations. Je viens m’exprimer en ce jour, par la voix que nous avons choisie, à la fois pour témoigner un peu de ce monde d’Unité auquel j’appartiens; et par ailleurs pour instiller quelques vibrations Elémentales, nouvelles pour vous probablement. L’Elément auquel principalement je réfère se nomme dans ma langue Loud Ek et, dans votre système de représentations, correspond à ce que vous nommez le Feu.

silence

Nous sommes donc vous et moi, pour ainsi dire, reliés physiquement par cette chaleur et cette vivacité tant matérielles que subtiles. Mais je ne suis pas là pour vous faire un cours sur le Feu, car le Feu dont je parle prend des formes variées – et que vous pourriez probablement juger fort différentes, en grande partie, des aspects que vous connaissez, là où vous êtes et de part vos systèmes scientifiques. Sachez simplement qu’au même titre que tous les Eléments c’est un composant primordial de la Vie, et que j’en suis donc un Initié, un Gardien et un Accompagnant, ainsi que je vous l’ai dit.

…Je vais donc vous transmettre une petite série disons d’ouvertures (je ne trouve pas de mots plus appropriés dans votre langage) à de nouveaux aspects et formes de cet Elément, qui peuvent se révéler fort utiles et enrichissants dans votre patrimoine, en cette aube de Cycle en construction que vous êtes en train de vivre et d’initier.

silence

Il y a 7 Lois qui régissent, qui régulent et qui maintiennent la Forme, les formes de cet Elément Feu, au sein non seulement de cet Univers mais de la plupart des autres Univers (à l’exception d’un ou deux). Pour mieux comprendre la pertinence et l’étendue de ces Lois je vous indiquerai simplement que le Feu participe d’un grand nombre de Géométries, d’Architectures, d’Orchestrations. C’est un Elément structurel, dynamique, un Elément de Vie comme je l’ai dit. Il n’est pas -juste comme vous le connaissez- un élément qui flambe, consume et éclaire. Il a également d’autres attributions, que je ne saurais véritablement nommer dans votre langage et dans le paradigme auquel je suis tenu de m’accrocher pour vous parler, c’est à dire le vôtre.

Je vais donc simplement vous délivrer ces 7 Lois sans commentaires et il se produira simplement ce qui doit se produire : vous allez les entendre et les engrammer.

Ces Lois n’ont pas d’ordre strict, disons qu’elles se présentent en Cercle. Je vais donc les énoncer sans employer de numérotations et je m’en excuse.

En voici une:

Transmission sonore et vibratoire.

En voici une autre:

Transmission sonore et vibratoire. 

Loi suivante :

Transmission sonore et vibratoire. 

En voici une autre:

Silence vibratoire. 

Loi suivante:

Transmission sonore et vibratoire.

Loi suivante.

Silence vibratoire 

Et enfin la dernière Loi, que voici :

Transmission sonore et vibratoire.

Je pense que vous avez peut-être pu noter, remarquer, que certaines de ces Lois vous sont effectivement inconnues, et que probablement les deux dernières que j’ai présentées vous sont un peu plus familières…Ne vous étonnez pas si chacune de ces Lois semble s’exprimer dans une forme sonore assez différente de chacune des autres. Cela est ainsi. Elles ont différentes origines, cela peut être une forme d’explication à ce qui pourrait vous poser question. Outre ces Lois, comme je l’ai dit, le Cercle de ces Lois est d’une importance absolue, que vous devez considérer clairement… Je sais que vous n’êtes pas accoutumés à ce que les Lois se présentent en Cercle -mais en revanche je sais que vous avez appris la nature et certains fonctionnements des Cercles.

…Ce Cercle a donc un Centre. Ne cherchez pas à comparer cette notion de Centre avec ce que vous connaissez par rapport à ce que savez des Lois. Voyez le comme le Centre d’une géométrie qui condense et redistribue les énergies et les données dans toutes les directions auxquelles il est lié. Je vais donc vous délivrer -et je le répète cela est fort important- l’identité sonore et formelle de ce Centre, qui est tout à fait spécifique et ne ressemble à aucun autre. Pour cela je vais vous demander d’employer la fonction visualisante de cet outil que vous nommez votre mental, et vous allez créer en visualisation un cube. Et je vous invite à faire que ce cube soit en mouvement tournant sur lui-même, à une vitesse disons confortable, ni très lente ni très rapide. Et cela génère une grande énergie – comme vous pouvez peut être déjà le constater.

Nous appuyant donc sur cette représentation je vais vous donner maintenant les éléments sonores qui servent disons à sa contruction, à sa structure et à sa dynamique… Je vous invite d’ores et déjà à recevoir cela dans le plus grand détachement et à ne pas jouer avec cette Forme, car cela serait probablement peu apprécié par vos propres structures. Après cette petite mise en garde je vous donne ces éléments sonores :

transmission sonore et vibratoire en plusieurs étapes

Clôture de transmission de ces données.

silence

Comme je vous l’ai dit en introduction, ces 7 Lois et ce Centre du Cercle des Lois étaient destinés à être engrammés en vous. Vous n’avez donc pas d’effort de mémorisation ni d’enregistrement ou de réécoute laborieuse à prévoir.

Cet Elément certes n’est pas le seul qui compose vos structures de Vie, mais en revanche il est fort important et pertinent aujourd’hui que vous ayez ces ouvertures pour pouvoir le concevoir de façon plus étendue, plus proche, plus variée, plus constructive; et pour mieux intégrer son fonctionnement et sa dynamique propres dans la mise en place des nombreuses structures de Géométries de Lumière, Grilles, Architectures sonores et vibrantes, qui constituent un grand nombre des Constructions que vous êtes en train d’élaborer pour mettre en forme (nous le pensons du moins) ce qui appartient à la nouvelle Ere que vous avez à réaliser.

Il importe entre autres choses que vous soyez conscients -cela vous étonnera probablement- du rôle musical que détient et que dénote cet Elément Feu dans de nombreuses compositions.

Il importe également que vous ayez notion que la Lumière Véritable et le Feu éclairant sont deux choses distinctes – car je crois savoir que cette confusion serait assez répandue de par votre système de représentations encore en cours… Il est certain que dans votre monde le Feu éclaire; mais la Lumière (que ce soit la Lumière de vos Etres, la Lumière de vos coeurs, la Lumière des grands Etres les plus sacrés pour vous, la Lumière des Géométries de Lumière dont vous connaissez quelques unes) n’est pas la lumière du Feu telle que vous la connaissez. Néanmoins, le Feu, au même titre que les autres Eléments, participe à la composition de la Lumière Véritable… J’espère que cette distinction, cet éclaircissement vous apportera, conjointement à la réception de ces Lois, quelques ouvertures enrichissantes, productives, éclairantes dont vous saurez tirer j’en suis certain le plus grand profit.

Avant de me retirer je voudrais, pour clore cette intervention, témoigner simplement de la Vibration du monde d’Unité Zan auquel j’appartiens, et je vous invite donc à visiter (pourrait on dire) la Plage vibratoire qui permet d’accéder à cette connaissance et à cette expérience de Zan.

long silence vibrant

…Je vous invite donc également à engrammer cette expérience d’un monde d’Unité; et puissent le Feu de Zan et Celui de la Terre et du Système Solaire coexister, co-créer, co-être – au sein des Lois que je vous ai présentées ainsi qu’au sein des Lois de l’Harmonie, des Lois de la Vie, des Lois de nos Univers.

Je vous remercie. Alléluia. Je suis Agol Edar N Lak, de Zan, et je vous salue.

via Christine Anne K. le 28/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Peuple Fourmis de Heja-Terre

 

Nous, Peuple Fourmis, peuple sacré et fondateur de nos oeuvres et réalisations, vous saluons, Amis de la Terre et de feu-eau-air-éther. Soyez conscients en vos corps et constructions intérieures des possibilités de déplacer et replacer des éléments, du feu, de l’eau, de l’air, de l’éther, de la terre -sachant que cet élément, que nous savons tant creuser et labourer, se subtilise et se fluidifie de plus en plus. Ishan Ouh’d Ellin’es Hij’n Et Ey Aga’l En’neza Hej.

Acceptez intérieurement de déconstruire, de recomposer, de venir à bout de cette recomposition « divine » en toute beauté et travail intérieur. Nous savons les lois de la déconstruction et du passage et vous les transmettons en ce message. Enaj’al Tonna He Ando’es Ezül Tag’o L.

Avec tout notre Amour, dans l’oeuvre infinie et le Service de l’Un-Source de Tout. Agash All. Alleluia

 

 

via Christine Anne K. le 06/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Peuple Serpent de Ae Hll Noad

 

Message du Peuple Serpent du Peuple Ae Hll Noad :

Hola Amis de la Terre et du Feu-Air-Eau. Soyez convaincus de notre collaboration pleine et entière dans les processus de vie accélérée que vous allez traverser ensemble. Les Eléments qui vous composent vont se conjoindre dans de nouvelles formes de vie, et la Mue sera nécessaire dans bien des configurations… Notre Mue est notre force, et nous vous en offrons les données dès aujourd’hui.

– Ssssssss Asss Llll Ô Ala ‘Ng Ezzzz Ela Ajj Ounn’sssss Huuu –

 

 

via Christine Anne K. le 01/08/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°15 / Suraïvan

(ces questions font directement suite à l’intervention d’Istom Huiam n°2 concernant l’inscription de nos lignages en nous)


Concernant les lignages, nous avons dit-on des lignages à la fois de peuples célestes et de peuples stellaires, et nous avons aussi des lignages par les Eléments. C’est du moins ce que nous croyons savoir. Peut-on avoir une vision plus claire là-dessus ? Je crois qu’il n’est pas facile pour nous tous de faire la différence entre peuples célestes et peuples stellaires par exemple… Y a-t-il d’autres choses à comprendre pour cette clarification ?

Mes très Aimés, je suis Suraïvan et je vais répondre dans la limite de mes attributions et de mes capacités. Vos lignages sont certes relativement nombreux. Votre planète a été ensemencée il y a bien longtemps par différents peuples. Et les peuples célestes et les peuples stellaires ont contribué à cet ensemencement.

Un peuple stellaire est un peuple dont l’origine relève d’une localisation dans l’univers des planètes, des galaxies, des soleils (étoiles), des trous noirs, des trous blancs, des objets cosmiques, etc. dont votre univers est peuplé. Ainsi tel peuple stellaire sera originaire de telle étoile ou de telle galaxie ou de tel système solaire dans telle galaxie, et leurs noms sont extrêmement variés. Vous êtes un peuple stellaire de la même façon : vous êtes les Terriens. Il n’y a aucune différence de qualité en tant que peuple stellaire entre un Terrien et un être issu d’Alpha du Centaure B, dans lequel il y a plusieurs systèmes solaires avec leurs planètes. Prenons par exemple une planète qui s’appellerait « Isterula X »… Vous avez donc des origines stellaires en tant que parenté. Si vous vous référez au système de parenté que vous avez sur la Terre, vous avez des cousins, des ancêtres, vous pouvez avoir dans votre famille d’origine une personne qui vient d’un certain pays : c’est la même chose, toute proportion gardée. Je suis conscient que mon exemple n’est pas parfait car il va vous induire dans quelques illusions : prenez-le donc avec un certain lâcher, ne calquez pas de façon stricte vos systèmes de parenté sur ce qu’est un lignage stellaire. J’ai juste essayé de vous donner une approche un peu familière mais cela n’est pas identique.

Un peuple céleste n’est pas localisé sur une certaine planète, ni une certaine étoile. Un peuple céleste est localisé dans une dimension, ce qui est un autre système de localisation, qui est vibratoire et qui n’est pas, disons, géographique ou plutôt « universographique », et vos lignages avec un peuple céleste sont beaucoup plus directs. Votre appartenance d’origine, effectivement, va vous relier à tel ou tel peuple céleste. Il y a ainsi, pour employer des noms, ceux que vous connaissez le mieux : des Elohim ou des Nephilim, et il y en a beaucoup d’autres… Ce sont les lois de l’incarnation qui régissent ces appartenances.

Vous pouvez donc avoir à la fois un lignage avec un peuple céleste et un lignage stellaire, et puis vous pouvez d’ailleurs avoir une parenté stellaire plus complexe dans certains cas, et en ce cas, c’est en tant qu’appartenant à votre peuple céleste que vous vous êtes localisés dans tel ou tel planète ou système planétaire : ce qui vous a donné la vibration et une histoire en ces lieux (en tant par exemple qu’Elohim ou Nephilim, pour reprendre les noms que j’ai donnés).

La Terre a été ensemencée donc par des êtres d’origines variées qui ont souhaité faire cette expérience d’incarnation très particulière. Et donc vous restez reliés, dans vos corps humains et dans votre oubli radical de tout cela, dans vos ADN et particulièrement dans ceux qui ont été réactivés très récemment, à ces lignages.

Le lignage par les Eléments est un lignage encore plus essentiel. Vous êtes effectivement – en sus de ce qui a été dit – liés à la famille de tel ou tel des Eléments, dont vous ne connaissez que quatre (Terre, Eau, Feu, Air) mais qui sont à vrai dire un petit peu plus nombreux.

La lignée de votre propre famille est également un repère important, car il s’y transmet des vibrations auxquelles vous pouvez vous référer dans la géométrie de tous vos lignages. J’essaie de prendre un exemple simple : votre père et votre mère, par exemple, peuvent être issus et sont généralement issus de peuples célestes différents et de peuples stellaires différents. Vous allez donc vous retrouver à combiner également, à titre secondaire, certaines de ces données. Tout cela repose bien évidemment sur les lois de la génétique. Mais n’oubliez pas qu’à ce stade, la génétique est vibratoire et non pas seulement observable au microscope.

Les lignages dont vous parle Istom Huïam sont bien évidemment en priorité vos lignages de Lumière, et non pas les nombreux accidents de parcours et interconnections dont votre histoire personnelle est le fruit. Le lignage de Lumière réfère d’une part au peuple céleste auquel vous appartenez, mais également à la Lumière de votre Être, car votre Être est éternel et votre Être est relié à la Source. Votre Être peut également être relié très spécifiquement, par exemple, à la Mère des Mères,  au Sans Nom -je prends là pour exemples des appellations qui vous sont un peu familières… Il y en a d’autres, dont je ne sortirai pas la liste ici car votre mental ne ferait que s’emballer à disséquer des données sans doute nouvelles pour beaucoup, et cela  n’est pas l’objet de notre propos : nous parlons là de structure et non pas de liste exhaustive.

Voilà, j’espère avoir donné quelques éléments de compréhension à cette réponse qui, dans votre système de pensée et de langage, n’est pas facile. Je vous remercie.

Il est beaucoup dit et observé qu’un certain nombre des enfants qui s’incarnent aujourd’hui proviennent directement des étoiles. Peut-on avoir quelques commentaires éclairés à ce sujet ?

Mes Aimés, tous vos enfants viennent comme vous dites des étoiles, de même que vous. La différence peut être que beaucoup de ces enfants effectivement, aujourd’hui, en proviennent directement. En cela, ce sont des êtres extrêmement précieux qui ont fait le choix de venir, autant vous accompagner que remplir certaines tâches ou missions. Leur état humain peut les fragiliser, et certains ne pourront pas remplir leur mission -ou du moins rencontrent des difficultés- alors que d’autres fort heureusement savent très bien être ce qu’ils doivent être, remplir leur mission, et néanmoins épouser la condition d’enfants sur la Terre qu’il ont choisie.

…Il m’est demandé de ne pas en dire davantage. Alleluiah.

via Christine Anne K. le 7/02/2011 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eshtananda – n°4


Eshtananda
je suis, et je vous salue.

Que la Lumière vous habite car vous êtes flocons de
Lumière, vous êtes formes de Lumière, vous êtes jeux de Lumière. Nous utilisons
des géométries de Lumière et des gammes harmoniques de Lumière dans nos créations.
Ainsi êtes-vous appelés vous-mêmes, en tant que co-créateurs de certaines tâches
ou réalisations, à vous harmoniser d’abord par la pensée ainsi que par votre
cœur avec ces gammes, avec ces géométries subtiles qui sont auto-créantes à un
certain stade de leur évolution, puis qui se stabilisent dans une forme. 

 

La
vibration des éléments est également l’un de nos matériaux de prédilection.
Vous avez rencontré, je crois, le Bateleur des Eléments il y a quelque temps.
Je ne m’étendrai donc pas sur certains propos concernant les Eléments, qu’il
vous a déjà délivrés. Mais sachez que la vibration de chaque Elément est
également composant et structure, densification parfois, des formes qui sont
d’abord vibratoirement lancées en tant que Lumière. Lorsque je dis lancées,
vous pouvez imaginer comme un jeté de dés, un jeté de billes, un jeté de
bâtonnets; sauf que ceux-ci ne retombent pas et que, par la force de notre Joie
et de notre concentration, ils s’organisent librement pour élaborer l’ébauche
de ces géométries, qui à ce stade sont auto-créantes, c’est-à-dire que ce qui
les constitue bouge encore, joue, pianote, constituant ainsi des formes qui se
cherchent, cherchant la beauté et la structure et la vie dans la meilleure
forme qui puisse être, ainsi que dans le plaisir de celui est aux commandes  (si
l’on peut dire, en votre langage), de cette création.

 

Les
sons interviennent de façon absolument primordiale dans le lancer de ce que vous
pourriez imaginer  en tant qu’exemple comme des bâtonnets de Lumière, puisque nous
avons parlé de bâtonnets – sachant qu’il existe bien d’autres formes que des
bâtonnets par ailleurs. Les sons, donc, les couleurs , les nombres, et des
harmoniques de nature inconnue actuellement à votre système mental, s’organisent,
jouant, créant, cherchant la meilleure structure, la meilleure forme; avant de
passer dans un temps ultérieur à l’insertion de la vibration de tel ou tel Elément, lesquels se combinent généralement presque en totalité, pour aboutir à
une densification satisfaisante lorsque nous créons dans la densité. Si nous
créons dans le subtil il n’y a donc pas densité, mais la vibration subtile des Eléments intervient également en tant que telle et de la même façon… Il ne s’agit
pas là de vous donner un cours de création telle que nous la pratiquons,
mais simplement d’informer vos structures d’intelligence créatrice afin que vous
puissiez développer davantage de facultés et de liberté dans ce que vous avez
très prochainement à créer.

 

Votre
cœur est en partie le siège des sons. Disons qu’il est organe, y compris au
sens le plus subtil du terme, qui reçoit, redistribue et choisit -dans la reliance
de sa vibration à celle de la Source dans un instant donné- la perfection du
son qui va être agissant pour organiser ces géométries de Lumière auto-créantes
qui sont le stade, disons premier, d’un travail de création. Il n’est pas à
vrai dire, dans notre langage, de premier, de second ni de dernier, car nous
travaillons dans la synchronicité et non pas dans un temps linéaire -je suis
donc un peu embarrassé avec certaines notions qui me sont assez étrangères. Si
nous utilisons les nombres, ce n’est pas au sein d’un déroulement linéaire tel que votre forme de temps actuel vous le donne à concevoir.


Ainsi,
la géométrie de votre soleil est en cours de transformation.

Il ne s’agit pas
de vous expliquer en détails avec les notions que je viens de vous présenter le
processus, mais simplement de vous inviter à harmoniser vos cœurs avec cette
nouvelle géométrie à venir, car vous êtes reliés à votre soleil. Sachez que
vous êtes également co-créateurs de votre soleil. Je pourrais dire pour vous
éclairer un peu – en utilisant ce que je peux de votre système de pensée – que
si vous êtes co-créateurs de votre soleil, le soleil lui-même est co-créateur
avec vous et, par ailleurs, ce que vous appelez l’univers ainsi que de
nombreuses interactions -sonores, lumineuses, structurelles- de technologies
appartenant aux peuples célestes ainsi qu’à certains peuples stellaires (et qu’il
n’est pas opportun de vous expliquer, car tout cela créerait une grande confusion
probablement !) …Contentez-vous d’intégrer dans votre conscience votre place
immense et nécessaire de co-créateurs en ce qui concerne les nouvelles
géométries de votre soleil. Votre volonté n’a rien à faire là-dedans,
rassurez-vous. Cela se fait. Votre conscience, et non pas votre volonté,
est l’outil. Plus votre conscience s’éveille et s’élève vibratoirement, plus
votre outil transmet des vibrations d’une nature qui évolue vers plus de
finesse, de Joie, vers des gammes sonores plus subtiles, et ainsi s’élabore
progressivement mais sûrement cette immense co-création. Le soleil également
vous guide, disons par des sortes d’appels vibratoires auxquels vous répondez
et réciproquement.

 

Je
vous invite donc à vous réjouir des images que peut vous procurer la
description -bien succincte, mais tout à la fois très complète- de ce processus
tel que je viens de vous le faire connaître. Sachez que votre conscience émet
des sons. Encore une fois, il n’y a rien de volontaire là-dedans, mais il peut
y avoir intention. L’intention n’est pas volonté – du moins pas volonté au sens
où le mental humain terrestre peut s’emparer de certains choix, de certaines
décisions et de certaines prises de pouvoir sur un objet, sur un désir… Si
votre volonté est reliée en toute pureté, en toute simplicité, en tout abandon
à la volonté de la Source -ou à celle du soleil puisque nous parlons du soleil -, là elle se joint avec votre intention.

 

Je
vous invite donc à laisser monter librement les vibrations de votre conscience,
à libérer la pureté des sons qu’elle peut émettre, en imaginant que ces
vibrations émises par vos consciences s’organisent comme les bâtonnets dont je
vous ai parlé, pour aller co-créer une forme qui est à la fois musicale,
géométrique, lumineuse, et bien d’autres paramètres encore. Cela interagit avec
les informations qui par ailleurs proviennent de ce soleil en pleine
révolution, ainsi que des autres co-créateurs que j’ai mentionnés. Tout cela
est donc comme un immense jeu auquel vous participez. Imaginez un instant comme
il est réjouissant de participer à ce jeu céleste, avec tous ces partenaires
cherchant la musique la plus plaisante, la plus accomplie, ainsi que la forme
la plus satisfaisante, fonctionnelle et belle.

Voilà ce que j’avais à vous
dire, chers Humains, à l’aube des jours où vous allez découvrir tous ces
nouveaux pouvoirs de vos vibrations, de vos consciences, de vos intelligences
et de vos Êtres, dans la Lumière qui intérieurement va se révéler pleinement en
vous si prochainement… Ce dont nous nous réjouissons infiniment car ainsi nous
assistons, comme des parents qui s’émerveillent des progrès de leur enfant, à
une nouvelle étape de ce développement de vous dont vous êtes co-créateurs avec
nous, qui sommes vos co-créateurs à l’origine de votre cycle terrestre.


Ainsi
en est-il. Je vous salue. Je suis Eshtananda et vous me connaissez.

via
Christine Anne K. le 09/09/2010

Ces
messages
sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Le Bateleur des Eléments

Ce message fait suite à l’intervention d’Orionis.

 

Moi qui vous parle, je suis vibration… Je ne crois pas connaître le nom que vous employez pour moi. Suis-je même connu de vous ? Je suis venu m’adresser à vous quelques instants, pour vous communiquer la vibration de Joie pure qui nous anime en ces instants de révélation où votre système solaire change de vibration.

 

Je sais que vous aimeriez que je me donne un nom. J’appartiens aux étendues des eaux célestes, là où leur horizon rejoint les airs et où le feu, dans son expression la plus vibrante, leur permet de se rejoindre. Il n’y a pas de terre mais il y a la vibration des minéraux. J’appartiens au domaine de l’éther, probablement, ainsi que vous le nommez, ou peut-être à celui plus subtil encore du sixième élément que vous ne connaissez pas encore et dont je ne dévoilerai pas le nom ici même  (quoiqu’il me semble que certains d’entre vous l’ont appris…).


Ainsi donc, sachez que la danse des Eléments est perpétuelle et prend toutes les formes, toutes les vitesses, tous les chemins, épouse toutes les conditions, pour se glisser entre les doigts de la création et faire durer celle-ci une fois que les créateurs ont terminé leur part de travail.

 

A mon niveau, les Eléments se conjoignent et se redistribuent. Je suis donc un artisan, un athlète et un joueur des Eléments. J’ai choisi le masculin pour me désigner mais à vrai dire, cela n’a pas d’importance. La carte du tarot n°1 nommée le Bateleur pourrait être ce qui me correspond le mieux : vous pouvez me nommez « le Bateleur des Eléments », si cela vous convient. Cela me plait assez…

 

Apprenez, chers Humains de la Terre, que vos corps ainsi que vos pensées sont une délicieuse composition, savamment orchestrée, de ces Eléments, les Eléments étant à la base de toute vie, utilisés dans toute création, que ce soit dans leur forme la plus dense, ou la plus éthérée ou la plus subtil, ou simplement pure vibration.

Aujourd’hui, peuvent vous aider les éléments.

C’est Orionis qui m’envoie vous expliquer que vous auriez intérêt à rencontrer l’aspect subtil des Eléments, et non pas seulement leur aspect dense.

Ainsi, votre élément le plus dense qui est la terre se retrouve en tant qu’élément dans ses aspects vibratoires dans vos pensées, vos émotions et votre éther, ainsi que dans des vibrations encore plus subtiles qui parcourent les flux d’informations savamment orchestrées en géométries de Lumière. Il en est de même de chacun des Eléments.


Lorsque vous allez vous transformer, les Eléments ne cesseront de vous constituer mais leur composition, le rapport entre dense et subtil entre eux va se modifier pour la fluidité des processus que vous êtes en train de traverser. Votre conscience individuelle ou collective de cette présence des Eléments, de leur vie et de leur interaction ne peut que vous aider à fluidifier vos processus physiques, mentaux, émotionnels et subtils, ainsi que votre montée vibratoire.


Votre montée vibratoire s’effectue dans de meilleures conditions si les Eléments en vous sont harmonisés. Pour harmoniser en vous ces éléments, la conscience est un des meilleurs outils. Pensez donc avec Joie et avec Amour à votre terre, à votre feu, à votre eau et à votre air, à votre éther, et si vous voulez pour certains, à cet autre élément dont je ne dirai rien en ce jour (sachez simplement qu’il est encore plus subtil que le plus subtil de ceux que je viens de nommer).

 

Je dois vous parler quelques instants de l’Alchimie et des alchimistes, que nous honorons grandement, nous, les bateleurs des Eléments. Néanmoins, il importe aujourd’hui de se libérer de certaines croyances, car elles freinent inutilement les processus naturels que vous avez à traverser. Je veux dire par là que les processus alchimiques et leurs codifications des Eléments ne vous sont d’aucune utilité, en ce jour et en ce temps de votre montée vibratoire, pour améliorer votre montée vibratoire. Ils ont servi à autre chose, mais ne confondez pas leur utilité passée et une utilité présente qui ne serait qu’une voie d’illusion, avec tout mon respect et mon amitié pour les grands seigneurs de l’Alchimie -qui eux sont en accord avec mes paroles-.

 

Je vous salue. Je ne répondrai à aucune question, cela n’est pas de mon ressort. Soyez en Joie et faites danser les éléments.

via Christine Anne K. le 18/08/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Eloha n°2 + Dauphins de Sirius





Le canal établit le contact en faisant vibrer des sons…

 

Que la voix de ce canal se fasse la
route que j’emprunterai au travers des sons.

 

Je danse les sons. Eloha je suis,
danseuse tournante et paisible, immobile, tournante, relevante… Les mots de ma
danse n’appartiennent pas au lexique que vous employez et j’en suis, non pas
ennuyée, car je ne connais pas ce mot, j’en suis étonnée et mon étonnement est
un rire.

Que les perles de mon rire viennent
jouer à vos oreilles. Ainsi se fait la création des sons. J’égrène les perles
que ma bouche chante et danse dans l’infinité des mouvements qui se jouent et
se dansent autour de moi, par moi.

 

Aujourd’hui, je ne suis que jeu et
perles.

Je vous lance mes perles. Attrapez-les, ou ne les attrapez pas, mais
jouez avec moi.

Les perles dont je vous parle dépassent en beauté ce que vous
pouvez concevoir dans les représentations qui constituent votre dictionnaire d’images
et de sensations. Ne vous arrêtez pas à ces limitations et jouez avec moi, car
notre jeu est tout-puissant.

Ainsi se crée ce que nous avons à créer vous et
moi.

Riez, dansez, allumez vos lampes, chantez les fluides qui sont en vous et
autour de vous.

Créez les fluides en les chantant : ainsi se propagent les
sons comme l’eau se propage, disséminant la vie. Ainsi vous pouvez disséminer
par le rire et les chants ces eaux si légères et rieuses que je vous instille
dans notre jeu.

Sachez que je suis la plus grande joueuse de sons, de formes,
de matrices neuves et embryonnaires, sans cesse en mouvement. Je ne m’arrête
pas.

 

Vous êtes, vous êtes la joie de mes
perles, vous êtes ceux pour qui parfois je les fais rouler. Je suis votre
diseuse de perles et vous êtes ceux qui disent, ceux qui perlent. Et je vous
retourne car je joue, ne l’oubliez pas. Je vous fais rouler dans mes paroles
aujourd’hui, en ce jour : cela est le jeu de cet instant.

Dansez. Que dansent en vous les
perles, les sons, les joies et les fluides, les petits jeux que j’invente à
votre intention ou bien à celle d’un autre univers.


Ne croyez pas que je sois
futile : mon jeu n’est que service. Je remplis ma fonction, je réalise ce
que je suis. La joie de ma tâche est sans fin, ses possibilités également.

Néanmoins,
je ne vis que dans la simplicité et l’humilité au regard de ce que j’accomplis.
En cela, appelez-moi une travailleuse, bien que ce mot ne puisse que me faire
rire : il appartient à la vision si étriquée que, encore aujourd’hui, vous
avez à partager dans cette matrice malheureusement si limitée depuis si
longtemps.

 

Sachez que mes perles, celles que
je fais rouler, celles que j’engendre, ont pour matière et seule matière l’Amour,
qui est aussi Lumière et Vérité. Viennent également les éléments avec lesquels
j’interagis.

Ainsi il y a ce que vous appelez Terre, il y a Eau, il y a l’Air
et le Feu, il y a la vibration que vous intitulez parfois Ether. Nous jouons
beaucoup ensemble – alleluiah ! – ainsi que je vous ai vues jouer au bord
de la rivière il y a si peu de temps, en ce jour.

Réjouissez-vous de la danse
des éléments, par exemple dans cet orage qui s’approche de vous dans l’instant
et le lieu où vous êtes. Dans cette danse des éléments, puisez l’énergie de
votre part créatrice.


Ainsi nous jouons vous et moi.

 

…Nouveaux
sons vibrés par le canal…

 

Ne vous intéressez plus à l’adulte
que vous êtes. Quittez-le comme une vieille enveloppe. Ne l’utilisez que pour
certaines tâches, si vous tenez à le maintenir encore, dans un petit jeu. Mais
soyez les grands joueurs que vous êtes.

Jouer, me dit-on, signifie créer, et
non pas passer le temps de façon futile.

Jouer est une énergie fluide dans
laquelle n’intervient pas le moindre calcul, ni la moindre tergiversation.
Abandonnez les tergiversations, ainsi que votre manteau usagé d’adulte fatigué.

 

Je suis Eloha, un octave ou deux
au-dessus de Marie, bien qu’il n’y ait ni dessus ni dessous, ni avant ni après,
ni plus ni moins. J’interviens – ainsi que je l’ai déjà dit – dans la
préfiguration des formes par les sons et les jeux de Lumière, de Joie, des
éléments, et du plaisir de la Source à se déployer en ses innombrables,
infiniment multiples facettes, éclats, gouttes et manifestations.

 

Je vous salue.

 

Vous aurez la visite d’Eshtananda d’ici
deux jours, comme vous le savez. N’attendez pas d’autres visites de nous, les
Elohim, en ces jours qui viennent.

 

 

Les
Dauphins de Sirius se présentent :

 

…Vous avez le salut des Dauphins de
Sirius, qui se réjouissent du temps que vous traversez… si bref à présent.

 

Ne vous méprenez pas sur ce que
vous avez à faire ou à ne pas faire.

Soyez simplement et jouez, ainsi qu’Eloha
vous l’a proposé.

Soyez légers, ne vous attardez pas à penser que vous avez des
affaires à régler. Cela est de fort peu d’importance et n’appartient qu’aux
ultimes jeux que vous avez si savamment élaborés dans votre dimension. Soyez
donc les joueurs joyeux, libérés de votre manteau d’illusions.

 

Acceptez que vos corps se
réduisent, si l’on peut dire, à de simples jouets. Ainsi serez-vous allégés, et
consacrez-vous – ainsi qu’il vous l’a déjà été dit à de maintes reprises – à la
Joie intérieure qui vous envahit de plus en plus et à la certitude de cette Joie,
qui est la seule réalité qui ne s’évanouira pas – du moins en ce qui concerne
ce que vous appelez réalité encore aujourd’hui.

 

Que la perfection de cet instant ne
vous quitte pas. Qu’il en soit ainsi.

 

 

(Une
session de questions/réponses nous est ensuite proposée)

 

J’accepterai de répondre à une ou
deux questions si jamais il y en avait…

 

Je
suis la proie depuis quelque temps d’une agitation sans objet, d’une incapacité
à me centrer, à méditer, à retrouver cette joie, cette paix, qui s’habitent
pourtant de plus en plus souvent. Merci de m’éclairer.

 

Sœur terrienne, tu parles de la
joie et la paix qui t’habitent de plus en plus souvent, donc où et ta question ?

 

C’est
que je les ai perdues, que je ne comprends pas pourquoi et que je ne parviens pas
à les rétablir, à retrouver ce centre…

 

Nous te dirions volontiers, sœur :
« Allonge-toi et fais le dauphin. » C’est ce que nous savons faire.
Le dauphin agite et fait onduler son corps et rit. Le dauphin est sage, le
dauphin est relié à la Source, le dauphin n’administre pas les affaires. Retrouve
le jeu dans ce que tu fais, guide-toi sur la dimension du jeu, en espérant que
cet avis, bien lointain, puisse t’aider.

 

Chère sœur, tu as tout notre Amour
et notre Joie. Nous nous rions de toi, car tu sais bien que tu n’as pas perdu
le contact.

 

Pourquoi
je ressens autant de difficulté à me relier à la Source ?

 

Quel est la part de ton mental,
chère sœur, dans la pensée de cette difficulté ? Est-ce que la Source te
semble si lointaine, toi qui pourtant semble aussi outillée de conscience ?
Peut-être t’es-tu en quelque sorte égarée dans divers plans de conscience à
travers lesquels tu es amenée à voyager pour remplir les tâches qui te sont
allouées… Il importe que l’axe de ta reliance à la Source fasse l’objet par toi
d’une sorte d’élagage, afin qu’il apparaisse et soit maintenu visible, lisible,
perceptible et audible. Tu peux t’accorder un peu de temps pour cela. Il ne
nous appartient pas de te conseiller sur la méthode car de nombreuses méthodes
existent et en même temps la seule voie passe par votre cœur.

Il se pourrait que ta reliance à la
Source n’ait pas d’autre forme que le fait de ton corps, de ta voix, aussi étrange
cela puisse-t-il paraître.

Si c’est à un niveau subtil que tu ne touches pas ta
reliance à la Source, sache que cela est temporaire. En effet, il semble que
ton travail t’oblige à certains renoncements par moments. Mais ne perds pas
espoir ni confiance, et ton amie ici présente, par la voix de laquelle nous
parlons, peut t’apporter parfois, comme tu le sais ainsi que d’autres
personnes, le réconfort et la reliance lorsque tu t’en sens privée.

Nous te saluons car il nous apparaît
que ce travail que tu réalises te demande beaucoup de sacrifices en ce domaine,
et nous observons la qualité de l’être qui effectue ces multiples tâches. Sache
que tu peux te relier à nous afin d’échanger, de recevoir et de rire un petit
peu. Amen

 

Je
vois de plus en plus souvent dans ma vision intérieure les dauphins…Je me
rends compte que cela n’est pas une question…

 

Chère sœur, cela n’est pas une
question. Réjouis-toi, comme nous nous réjouissons, de ton passage lorsque tu
voyages entre les dimensions, car tu sais que c’est une étape dans les
ascensions ou les translations qu’il t’arrive de réaliser pour toi. Bien-aimée,
comme d’habitude, notre monde n’est pas celui que tu habites. Néanmoins, tu y
es accueillie comme tu le sais, avec beaucoup d’attention et de fraternité et
nous te remercions de tes visites. Sache également que tu peux t’adresser à
nous en certaines occasions, justement lorsque tu souhaites voyager, car notre
monde est une porte pour toi, ainsi que pour d’autres.

 

Quel
est ce lien d’Amour qui me relie à vous ?

 

Cette question est très « humaine » : vous projetez du personnel dans vos questions!

Néanmoins, il est clair que
certaines résonances se font entre certains êtres. Nous nous réjouissons que tu
te sentes en résonance avec nous, et toute notre amitié et notre fraternité
sont à ta disposition. Nous observons ta vie et ton travail. Il nous arrive de
te procurer des informations car nous sommes des relais. Peut-être est-ce là la
nature du lien.

 

Nous vous saluons, avec tout notre
Amour.

Mitakuye oyasin, comme
disent certains de vos peuples.

 


via
Christine Anne K. le 13/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.