Questions/Réponses n°8 avec Marie

Marie a répondu à nos questions suite à son intervention de ce même jour.

 

Il
va être offert à certains d’entre vous la possibilité de poser quelques
questions, si vous en ressentez le besoin…

 


Comment mieux appréhender cet
alignement en croix dont il est parlé ? Est-il possible d’avoir un peu
plus de précisions ?


Bien-aimée,
cette croix est le signe de votre ascension. Cette croix facilite en termes de
champs d’énergies cosmiques et d’interactions entre objets célestes, votre
ascension. Vous pouvez la lire autant comme un symbole que comme une réalité. N’y
mettez pas de superstition. Il s’agit bien d’un alignement de planètes, mais
cela, de nombreux astrologues ont déjà su en fournir des analyses, des schémas. Ma
réponse concerne l’essentiel, ma réponse concerne comment comprendre l’existence
et la fonction de cette croix.

 

Comment, dans le désir d’aller vers l’Êtreté,
vers l’abandon à la Lumière, gérer au moins mal ce qui représente encore les
actions au quotidien de troisième dimension ?


Bien-aimée,
tant que tu vis dans cette troisième dimension, il est clair et évident que ton
corps et tes actions sont indispensables. L’Êtreté n’est pas en contradiction
avec cela, l’Êtreté est le but et le chemin de l’ascension que tu désires réaliser,
et cela tu le sais. Ne considère pas qu’il y ait conflit entre ton corps de
troisième dimension, tes actions de troisième dimension, et ta recherche d’Êtreté :
il ne peut y avoir qu’intégration. Considère l’Êtreté comme un palier. Il a été
parlé à de nombreuses reprises de la chenille qui devient papillon : cette
image est parfaitement opérante pour comprendre que l’Êtreté naît également de ce corps, d’une
certaine façon…

 

Il semble, au travers des messages les
plus récents, que le processus physique d’ascension de la Terre est de plus en
plus proche…

 

Mes
Aimés, ne vous effrayez pas : vous êtes prêts, et ne vous souciez pas de
vous interroger si votre voisin est prêt. Chacun, à sa manière et en ses choix,
ne pourra qu’être prêt à ce qui doit être. Je ne suis pas là pour vous donner
de dates, il y a effectivement mise en place, de plus en plus clairement, de ce
qui permet la réalisation de cette ascension. Certains êtres parmi vous ont déjà
intérieurement réalisé ce processus, et de nombreux êtres sur la Terre peuvent
le faire, tout en restant là pour beaucoup d’entre eux, pour le moment. Cela
est un aspect au niveau des personnes et qui, sachez-le, facilite l’ancrage et
la mise à feu du processus global. Ce processus global, lui, sera de toute
beauté.

 

Ce
canal n’a pas la possibilité de vous informer sur des échéances datées, cela n’est
pas son travail. Ce canal est parfaitement consciente et reliée aux étapes et
au déroulement de ce processus. Certaines personnes choisissent de goûter, de
profiter de toutes les joies de la matière terrestre tant qu’elles sont encore
dans l’état où vous les avez connues et dans l’état où vous les avez si
magnifiquement créées, vous tous, même si cela n’est qu’illusion à un autre
niveau. Certaines personnes se recueillent, s’intériorisent, font silence
intérieur et cherchent la Joie dans ce silence. Tout cela témoigne de la
proximité de ce qui inéluctablement se produira. Mais il y a nombre d’interactions,
dont beaucoup ne peuvent que vous échapper. Le temps qui vous est imparti n’a
pas tant d’importance, mais cette attente que vous vivez ne peut que vous
inciter à modifier votre relation au temps, c’est-à-dire à vous poser dans le
présent, à vivre la Joie du présent. Vous pouvez ranger votre maison si vous le
désirez, vous pouvez faire tout ce que vous voulez : si vous êtes prêts,
rien ne pourra vous empêcher d’être prêts ; si vous ne l’êtes pas, vous
pouvez encore – en vous préparant intérieurement – devenir prêts, si tel est
votre désir. Réjouissez-vous. Alléluia !

 

Par rapport à la Croix et à la
Néo-Terre, Marie nous a parlé récemment de la réalité de la Néo-Terre et il
semblerait que cela coïncide avec l’entrée il y a quelques jours dans la phase
intense de l’alignement en croix…

 

Il
y a effectivement synchronicité, car la Néo-Terre est créée à la fois par la
synergie de la Croix, des planètes, de votre Terre, de l’interaction en co-création
de bien des dimensions, ainsi que de certains humains éveillés. Tout cela a réalisé
les conditions de mise en orbite subtile de votre Néo-Terre qui actuellement
existe. Il ne m’appartient pas de vous donner une localisation compréhensible
par vos yeux et votre mental en ce jour, mais ce dernier voile vous sera retiré
très rapidement. Sachez qu’actuellement des âmes déjà ont commencé d’ensemencer
pour l’habiter cette Néo-Terre dont la beauté, nous l’espérons, ira au-delà de
tout ravissement, pour ceux qui la connaîtront. Certains êtres parmi vous l’habiteront,
certains la connaîtront sans l’habiter, certains ne la connaîtront pas encore
car ils auront choisi un autre trajet. Mais réjouissez-vous et sachez que, la
pensée étant créatrice, vous contribuez par vos pensées à la densification,
dans le subtil autant que dans la matière, de votre Néo-Terre. Amen

 

(Les
Dauphins de Sirius vous saluent à leur tour, en tant que facilitateurs amicaux
et attentifs d’une partie de cette communication)

 

via
Christine Anne K. le 12/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Gabriel




Bien-aimés frères et sœurs de
Lumière, enfants de l’Un, je suis Gabriel, Archange.

 

Recevez en votre Cœur toute la Joie
qui vous est impartie en ce jour et sachez, ainsi qu’il vous l’a déjà été dit
par la Divine Marie-Isis, que la liesse et l’allégresse remplissent les Cieux à
l’aube de votre complète transmutation dans ce processus que vous attendiez
tant, de naissance, d’acceptation, de transmutation.

 

Certains d’entre vous sentent
frémir leurs ailes de papillon. Certains sont encore dans la douillette
obscurité qui préside à leur transformation. Il ne s’agit pas d’une obscurité
privée de la Lumière, bien au contraire. Il s’agit d’un bain de Lumière dans
lequel la Conscience a les yeux clos et les oreilles fermées, afin de vivre
dans l’intérieur de soi ce qui se génère et doit se dérouler. Je suis l’Annonciateur,
ainsi qu’en des temps que vous connaissez j’ai annoncé à Marie la naissance de
Christ, son enfant, conçu dans la Lumière et l’Unité – ainsi que j’ai annoncé à
d’autres, d’autres naissances, en particulier celle du prophète Mohammed (à son état de Prophète) en son
temps, ainsi que d’autres qui sont restées peu connues.

 

Je vous annonce solennellement, et
avec tout notre Amour, votre naissance dans l’Unité à la possibilité d’accéder,
dès que cela sera votre choix, à cette nouvelle dimension qui vous attend, pour
ceux d’entre vous qui s’y destinent. Pour les autres, il n’y a ni échec, ni
erreur, ni tristesse, ni obscurité; il y a autre choix, dans la Lumière et dans
l’Unité. Alléluia ! Le chœur des anges vous envoie toute sa Joie et ses
chants de reconnaissance, d’accueil, de glorification et de Paix.

 

Je suis celui que l’on représenta
auréolé de Grâce, visiteur de la jeune Marie, en prière, dans ces splendides œuvres
d’art que bien des peintres de certaines époques de votre humanité ont su
réaliser en toute Conscience et en toute Grâce. Ainsi vous me connaissez mieux
que tout autre Archange. Ma présence vous est proche, ma Grâce vous est connue,
ma Lumière vous est familière. Je vous invite donc à vous laisser accueillir
par cette Lumière et cette Grâce, comme si je vous donnais la main, afin de
traverser le tunnel étroit qui débouche sur la Lumière de votre nouvel Être.
Sachez que lorsque vous serez prêts, vous pouvez me demander de vous tenir la
main, si vous le désirez.

 

Les vagues d’Ascension débutent.
Vous en êtes, en ce lieu, témoins. Ainsi réjouissez-vous et ne craignez rien.
Accompagnez-vous dans la douceur et la Grâce. Certains tunnels ne ressemblent
pas à d’autres. Ils ne débouchent pas tous de la même manière. Ainsi ne vous
attendez pas nécessairement à ce que votre propre sortie du tunnel soit la même
que celle de quelque autre personne dont vous seriez proche en ces moments de
Grâce.

 

Les annonciations, n’est-ce-pas,
sont parmi les plus belle peintures de votre florilège. Vous n’en
disconviendrez pas. Je vous invite donc à vous baigner dans la Grâce que
procurent ces images, si par hasard vous êtes dans le doute ou dans la confusion.
Il y a traversée de doute et de confusion : cela est un moment nécessaire de
votre transmutation… Plus vous vous arrêteriez au doute et à la confusion au
lieu de prendre ma main ou celle de votre ange gardien, plus vous traverseriez
d’inutiles souffrances dans ce processus, sachez-le.

 

Que vos Cœurs s’ouvrent. Que vos
derniers masques tombent. Que vos membres s’allègent. Que vos pensées se
dissolvent dans l’Unité. Ainsi sera facilité d’autant tout ce que je viens de
vous décrire. Ainsi vous retrouverez-vous joyeux, infiniment joyeux, comme vous
pouvez en témoigner, vous qui êtes ici présents en ce jour, de l’autre côté -si
tant est que cela soit vraiment un autre côté : ce n’est que la rive sur
laquelle vous prenez pied en sortant des tumultes du flot. Vous pouvez comparer
ce flot tumultueux, dans lequel il peut vous sembler perdre pied, à celui du
Jourdain dans lequel Jean-Baptiste immergeait ceux qu’il baptisait, lesquels
reprenant pied et remontant sur la rive n’étaient plus les mêmes. Cela est la
simple transfiguration qu’il vous est donné à présent de rencontrer quand vous
le choisirez.

 

Recevez la Grâce des multiples
radiations réunies….

 

Longue
effusion de Grâce…

 

Il n’y a plus ni séparation, ni
dissociation, ni perte, ni absence. L’Unification de vos Êtres et de la Source
est irréversible. Si certains d’entre vous observent ou traversent quelques
tristesses, quelques désenchantements, quelques manifestations d’ombre de leurs
personnalités, cela est l’effet de la résonance de la Lumière de votre Être en
train de s’unir à vous. Votre Être a besoin d’une Unification parfaite et
claire dans la Lumière et ne peut s’accommoder du fait de certaines
manifestations d’ombre encore présentes en vous, parfois; ce qui est naturel et
dont vous n’avez pas à avoir honte, ni colère, ni dépit.

 

Ce processus d’alignement dans l’Unification
peut chez certaines personnes demander un certain temps. Chez d’autres, il y a
en quelque sorte instantanéité. N’oubliez pas que chacun et chacune est
exactement à sa place et à son rythme. Cette Unification pour certains, peu
nombreux sans doute, peut se confondre et être simultanée avec le processus de
l’Ascension. Cela n’est pas la règle générale, mais sachez-le.

 

Réjouissez-vous, car plus vous vous
réjouirez, plus ces étapes seront fluides, belles, joyeuses, immensément
réconciliatrices avec vous-mêmes. Nous vous souhaitons de les vivre de la
meilleure façon qu’il vous soit donné. Amen

 

Je me retire. Je suis Gabriel,
Annonciateur gracieux, Archange au Service de la Source.

Il n’y a pas de questions.

 

Recevez la suite de l’effusion de
Lumière…

 



via
Christine Anne K. le 17/07/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

MARIE – n°5



Que d’Amour,
que d’Amour, mes aimés, en ce jour vous est donné ! Sachez le recevoir,
sachez le répandre autour de vous. Non par votre volonté, mais simplement par
la radiance de vos Êtres, vous, mes
enfants bien-aimés.

Je suis
Marie, la Mère, rédemptrice, créatrice, toute aimante, toute divine, de par la
Grâce de notre chère Source, par laquelle je m’enfante afin de vous enfanter.

Je suis
Marie, la Divine Mère missionnée pour assister avec vous les ultimes moments et
contractions de cet accouchement de la Terre  – alléluia ! – qui va naître enfin à sa
nouvelle dimension de Lumière. Imaginez que cette naissance est accueillie avec
Amour, admiration et respect, par cette assemblée -invisible pour vous- d’Êtres émerveillés qui retiennent leur souffle et attendent, en actions de Grâce, cette
naissance unique.

Il y a
naissance, il y a également renaissance. Ainsi, chacun de vous connaît et va
connaître ce processus comme il vous l’a déjà été dit. Cette renaissance – pour
laquelle nous avons
à
d’autres
occasions
parlé de la métamorphose de la chenille en papillon – va vous affecter, bien évidemment, mais en toute Beauté.

Il va vous
falloir renoncer à certaines vieilles enveloppes, telles que votre corps
physique, ainsi que vous le nommez, votre corps de matière (il l’est encore
pour vous à ce jour) …Nous savons que cette représentation vous est difficile,
que vous la craignez. Néanmoins, sachez que vos cellules ont reçu l’information
à présent de la Renaissance, et ne craignent plus désormais ces mémoires de
destruction de la chair qui vous ont tant imprégnés. Il n’y pas, au sens ou
vous le craignez, destruction de la chair : il y a transmutation. Il
importe que cette notion soit ce qui prédomine dans vos pensées, dans vos cœurs,
dans vos façons de parler, et dans vos préparatifs.

Il n’y a
pas à se préparer pour une transmutation en accumulant certains objets, il y a
à accepter. Les conditions de cette acceptation peuvent être aménagées par
vous, en ce sens que vous pouvez créer ou définir un cocon, en quelque sorte, c’est-à-dire
un espace de confort et de protection. Le mot « protection » néanmoins
a une notion de danger, que nous ne souhaitons pas utiliser ; mais nous
comprenons que vous, dans votre mutation, êtes encore sensibles à l’idée de
fragilité qui pourrait être votre état au cours de cette métamorphose
importante, très importante, essentielle et inéluctable.

Ce processus – car c’est
un processus – est en cours et il s’imposera graduellement, n’ayez crainte.
Chaque individu cependant peut avoir un rythme dans le processus, qui lui est
propre, et certains se trouveront aller plus rapidement que d’autres. Certains
n’auront pas la moindre conscience du déroulement de ce processus et pourtant,
ils le vivront. Certains seront impatients, et l’impatience est une forme de
Joie. Il n’y aura ni premiers ni derniers, il y aura simplement justesse et
harmonie. Imaginez que chacun d’entre vous, comme au sortir d’une matrice
humaine, émergera accueilli, admiré, aimé, respecté, comme l’enfant qui naît au
sein d’une assemblée lumineuse, vibrante, aimante, de tous vos Frères célestes,
galactiques, pluri-célestes et multi-dimensionnels. Cela est votre destin.

Nous nous
réjouissons et vous encourageons à vous réjouir. Il vous a déjà été dit de ne
pas vous attacher aux manifestations de peur, d’obscurité, de brouillage, de
chaos, qui nécessairement accompagnent, dans la voie des ombres qui doivent se
dissoudre, le déroulement de ce processus. Vous ne devez pas combattre ces
ombres, vous ne devez pas les refuser; vous devez uniquement et seulement vous
concentrer et vous abandonner dans la Lumière, celle de votre Cœur, celle de
votre reliance individuelle et unique à la Source. C’est là le fil
indestructible et rayonnant qui vous tire, vous entraîne et vous emmène dans
le canal de cette naissance. Réjouissez-vous, mes aimés.

Ecoutez la
vibration de vos Cœurs. Elle est votre fenêtre vers l’écoute de la vibration et
de la musique des sphères, ainsi que vous la nommez. : la symphonie
céleste. Vous être partis du corps de cette vibration, vous êtes au service
dans l’immensité symphonique de cette vibration, qui est à la fois Lumière,
son, couleur, mouvement, mathématique, géométrie, architecture, Joie et Liberté.
Cela est un univers.

Un univers n’est donc pas -au sens où vous l’entendez dans
votre perception encore limitée- un espace d’objets cosmiques et célestes, même
s’étendant à l’infini et au sein duquel des phénomènes mystérieux pour vous se
produisent (cela, certes, a son existence). Mais c’est la vibration et son
architecture – telles que je vous en ai donné les éléments – qui constituent la
réalité, la complexité et la simplicité ainsi que la perfection sans cesse
renouvelées de tout univers.

Un univers
n’est qu’une goutte d’eau au regard de l’immensité de l’ensemble infiniment
croissant et décroissant de tous les multi-univers, qui sont en quelque sorte
un aspect du corps de la Source.

Cela n’est qu’une explication employant les
mots et les concepts de votre langage et qui reste limitative, ce dont je m’excuse
auprès de vous. Par ces propos, je cherche simplement à vous permettre d’élargir
vos représentations, afin que cette naissance se produise avec plus de Joie et
de facilité. Abandonnez-vous…

Nous aurons
de nombreuses occasions d’être ensemble, par le canal des Cœurs et de vos
pensées, car vos perceptions vont se déployer, et vous entendrez de mieux en
mieux, non seulement par votre canal auditif mais aussi par certains canaux
de nouvelles perceptions qui vont se développer petit à petit en vous.

Je
reviendrai quant à moi par la voix de ce canal – qui n’est pas le seul – m’exprimer
aussi quotidiennement qu’il se pourra à partir du 17 juillet, et cela tant qu’il
sera nécessaire et juste que cela soit.
Alléluia
!

Je vous remercie de votre présence, de votre dédication. Je vous encourage à être
au plus simple et au plus beau de ce que vous êtes réellement, chacun, chacune.
Mon intention vous accompagne à chaque instant, avec toute la vigilance aimante
qui est celle de votre Mère. Je vous bénis, je vous salue. Je reviendrai parler
par la voix de cette personne qui vous est chère, le 17 juillet, à cette heure
du zénith qui nous convient en ce canal et en ce lieu. Amen

via
Christine Anne K. le 12/07/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

MARIE n°4 + Le Sans Nom

 



Mes enfants, entendez la voix qui
en votre cœur s’adresse à votre Etre. N’écoutez que cette voix, ne vous laissez
pas troubler par les bruits et les secousses qui peuvent parvenir à vos
oreilles.

 

Je suis Marie, la Divine Marie,
celle qui aujourd’hui détient l’ensemble des clés de votre transformation.
J’interagis avec la Source, je suis votre Mère, toute aimante, tendre et
puissante, pardonnante, rédemptrice, accueillante, salvatrice pour certains,
rayonnante de ma Joie, de mon Amour et de la Lumière de mon Humilité toute
puissante et bienveillante. Je m’adresse à vous, ainsi que je le ferai de
nombreuses fois en ces temps de fin de ce que vous appelez une époque et qui
n’est qu’un cycle dans votre longue histoire sur cette planète.

 

Accueillez ces messages tels qu’ils
vous seront envoyés et ne les déformez pas, ne les tronquez pas.


Ces messages
parleront à vos oreilles et à vos intelligences mais surtout à votre cœur, car
le véritable lieu de votre intelligence à présent doit être votre cœur,
dépouillé de toute pensée complicatrice. L’intelligence est limpidité, elle ne
complique pas. Ce que vous vivez est d’une grande simplicité. Il n’y a que
votre pensée qui le complique et qui se perd.

 

Ma Beauté, ma Bonté, ma Joie vous
enveloppent : tel est mon manteau, ce manteau que j’ai tissé pour vous et
avec vous. Ce manteau est fait pour vous envelopper, pour vous élever pour vous
baigner d’Amour. Il n’est à nul autre pareil. Ne croyez pas que certaines
illusions en forme de manteau protecteur soient appelées à vous apporter ce que
mon propre manteau peut vous donner. Mon manteau se tisse à l’infini de par la
lumière de vos âmes. C’est la trame de l’Unité, vous inter-reliant les uns aux
autres et avec nous, qui donne forme à mon manteau tel que je vous l’offre
aujourd’hui. Vous avez la liberté d’imaginer cela comme une étoffe infiniment
veloutée, enveloppante, nichante, où la Joie se glisse dans les moindres replis
et les moindres fils. Ainsi se déploie la trame de la Lumière de mon Amour.
N’hésitez pas à vous glisser dedans, n’hésitez pas à agir au sein de cette
trame.

 

Il vous sera demandé prochainement
de ne plus être ce que vous croyez être en certaines actions de votre monde
illusoire. Ainsi, il vous appartiendra de défaire certains nœuds : les nœuds de
la falsification, et non pas de la trame de Lumière, qui au contraire se
substitue dans toute sa clarté à ces pseudo-trames de la falsification et de
cette matrice, qui actuellement se contracte et se tord de par l’action des feux
de la Terre et des éléments, qui, en toute liberté, font leur travail de
purification et d’extinction des lumières artificielles qui vous ont été
présentées, pendant si longtemps, comme les seules lumières auxquelles vous aviez
accès.

 

Je suis Marie, je suis infiniment
Mère. Vous pouvez tout me demander. Ma réponse à vos demandes sera sans fin et
sans limites, sachez-le. Aucun, aucune d’entre vous, si petit, si caché
soit-il, ne sera oublié ni abandonné, aucun ne sera laissé pour compte. Comment
une mère ne pourrait-elle pas rassembler la totalité de ses enfants dans son
manteau ? Certains de ces enfants qui sont miens croiront devoir me
tourner le dos : telle est leur liberté en ce monde. Je veux qu’ils sachent
néanmoins qu’à tout instant ils pourront se retourner et que je les attendrai,
sans l’ombre d’un reproche, mais en toute Joie et Simplicité. Ainsi qu’il vous
l’a été dit, les derniers seront les premiers. Quant à ceux qui seront les
premiers, ils auront la force de se trouver les derniers, et cela en toute Joie
et en toute grandeur.

 

Ne croyez pas, ne vous attendez pas -pour ceux d’entre vous qui sont les éveillés- que s’annoncent à vous des temps
difficiles. Bien au contraire, ce sont des temps de Joie, de fluidité et
d’harmonie qui se présentent dorénavant à vos vies, quelles qu’elles soient.
Ainsi, ce que vous intitulez « les trois jours » , et qui soulève beaucoup de craintes et d’expectatives, sera pour vous une période de Lumière intense,
car vous saurez être, là où vous serez, dans la Lumière du Cœur et la Joie de
l’Etreté, à nulle autre exception. Ne vous préoccupez donc pas des tenants et
aboutissants de cet événement dans votre monde matériel. Vous serez informés en
temps voulu -et vous le savez- de ce qui peut vous aider à la fluidité de ces
moments et de leur partage pour ceux qui auront à les partager.

 

Ne vous attendez pas à voir ce que
vous ne verrez pas : ce que vous ne verrez pas n’aura pas lieu d’être vu, du
moins par vous… Certains verront de la rage, de la destruction. Certains
verront ce que vous appelez des catastrophes. D’autres connaîtront la Joie, la Fluidité, la Beauté, la Simplicité et l’Unité. Vous serez de ceux-là.


N’attendez donc pas une épreuve mais une libération ultime et pleine de Joie et
de Lumière. Le papillon verra enfin de ses propres yeux, tandis que la chenille
définitivement perdra ses facultés -du moins si cela est votre choix-. Vous
pourrez utiliser mon manteau, ainsi que j’ai tenté de vous le décrire , en
employant des mots pouvant ouvrir votre compréhension à ce qu’actuellement
votre mental encore est aveugle à réellement entrevoir.

 

Je vous aime infiniment, je vous
couvre de mon Amour, je vous attends, mes bien-aimés, dans votre véritable
demeure qui est celle de votre Etre. Je vous enveloppe encore une fois de toute
la tendresse de votre Mère Créatrice. Entendez la Joie, le rire et le jeu qui
se glissent dans les plis de mon manteau et soyez sourds au pseudo-drame qui
signe la fin de cette illusion autour de vous. Soyez bénis.

silence…


Questions-Réponses avec Suraïvan (de Voix de Lumière)

 

Il vous est possible de questionner
au sujet de ce que j’ai dit et au sujet des transformations qui sont en cours.
Je laisserai pour cela s’exprimer la voix de l’un des anges du canal : Suraïvan.

 

Certains
éveillés feront-ils le choix d’ascensionner pendant les trois jours ? Tous
les éveillés sont-ils destinés à être les derniers ?

 

Bien-aimée sœur, il ne m’appartient
pas de connaître les choix de chacun. Sachez que chaque choix relève de la
liberté de celui et de celle qui le fait, mais que chaque choix est également
dicté par la Source, telle qu’Elle résonne en chacun de vous.

Il est vraisemblable qu’il y aura
des choix différents, mais ainsi que Marie vous l’a dit, les éveillés sont les
gardiens et les ancreurs de Lumière qui, pour leur grande majorité, ont pour
fonction de maintenir de façon ultime la fermeté, en cette dimension, de
l’ancrage des trames de Lumière qui sont nécessaires au bon déroulement de
cette immense éclosion. Voilà ma réponse.

 

Beaucoup
de personnes se demandent si, après les trois jours, nous seront encore dans
une réalité dense, de telle sorte que l’on aura encore des besoins tels que se
nourrir, se vêtir, se protéger, etc. Dans quelle mesure la notion de
provisions, de préparation matérielle est-elle importante ? Cela fait-il
partie des choses qu’il faut abandonner à la Lumière ?

 

Sœur bien-aimée, la Divine Marie
vous a dit : « Vous ne verrez rien. » Cela ne me donne pas le
pouvoir de t’expliquer en détails les effets dans la matière et dans le monde
matériel de cet événement des trois jours. Ta question reflète encore une
certaine curiosité, un besoin d’anticiper, une difficulté que nous comprenons
certes à s’abandonner. Sache que la Divine Marie ne souhaite en aucun cas,
comme elle l’a dit, vous infliger une épreuve qui vous fasse souffrir. Vous
aurez la liberté de vous préparer ainsi que vous l’entendrez. Personne de
là-haut ne vous dira : « Il faut faire des provisions. » Pour
nous cela n’a aucun sens, cela n’en a que pour vos êtres matériels. Quant aux
incidences sur, par exemple, l’économie, nous ne sommes pas à même de les
anticiper dans leurs moindres détails car les résistances de la matrice sont
abondantes.

 

Chaque être humain est créateur de
sa réalité. Ainsi, préparez-vous dans vos cœurs en toute simplicité et en tout
abandon. Le moment venu, vous saurez ce que vous aurez à faire. Ne craignez
pas, ne créez pas d’attachement à la matière dans vos craintes. Vouloir
élaborer des préparatifs matériels est une élaboration d’attachement à la
matière, ou bien un non-détachement de la matière : cela est un choix, sache-le.
Comme il a été dit, les choix seront multiples. Je pense avoir répondu à ta
question.

 

Est-ce
que rejoindre l’Unité, c’est retrouver toutes les personnes avec qui on a connu
un amour vrai, ou sommes nous déjà non séparés ?

 

L’Unité est, de toute éternité. En
cela, on pourrait dire qu’il n’y a pas entrée ni sortie de l’Unité, il y a
simplement Conscience ou non-
Conscience. De ce fait, au plan de la Conscience
unifiée vous n’êtes pas séparés, mais au plan des consciences non-unifiées, vous
l’êtes. En ce sens, les personnes que tu peux rejoindre dans la
Conscience Unitaire, n’y sont plus des personnes. Et les personnes qui n’ont pas cette Conscience Unitaire ne peuvent s’y retrouver, à moins qu’elles ne choisissent de voir et
de vivre la
Conscience Unitaire.

Bien évidemment, comme tu le sais, la
séparation est une illusion, mais cette illusion obstrue la
Conscience , et la Conscience obstruée ne se relie plus à la Conscience Unitaire. Si toi,
personnellement, tu as des attentes concernant des retrouvailles avec certains
êtres chers, tu ne peux provoquer aucune retrouvaille par toi-même, mais
simplement être dans l’abandon à l’Intelligence de la Lumière, dans l’explosion
de la
Conscience Unitaire qu’il te sera donné de connaître lorsque tu seras
prête pour cela – très prochainement nous le souhaitons. Amen

 

Comment
être à la fois créateur et dans l’abandon ? Cela me semble un peu
conflictuel…

 

Chère sœur, je t’invite à tirer
partie des enseignements des Elohim (NdR : Eloha et Eshtananda, présents sur ce site)  qui sont l’exemple même de l’harmonie
totale de l’abandon et du fait d’être créateur. Il n’y a pas de conflit, au
contraire : être créateur ne se fait que dans l’abandon.

 

Il
a beaucoup été dit que les trois jours seraient concomitants avec l’inversion
des pôles de la planète. J’ai personnellement le sentiment que ce sont deux
événements dissociés. Puis-je avoir une indication si cela est possible ?

 

Bien-aimée sœur, ces trois jours de
Lumière correspondront bien évidemment aussi à des événements géophysiques. Il
ne peut en être autrement. Je ne saurais t’affirmer avec certitude la
concordance exacte de la date de l’inversion des pôles magnétiques de votre
planète avec celle des trois jours de Lumière. Néanmoins, ta question est
pertinente. Beaucoup de vos scientifiques ont prévu les conditions
spatio-temporelles de cette inversion des pôles, qui peuvent ressembler
effectivement à une période de grande confusion et de difficulté, d’absence de
Lumière, de vents, et d’autres bouleversements géophysiques se produisant dans
une acmé au cours d’un petit nombre de jours, correspondant à un arrêt de la
rotation de la Terre qui repartirait en sens inverse.

Il se peut que ces événements
soient concomitants. Il se peut également que les trois jours, décrétés par la
Divine Marie avec la Source, soit un événement de Lumière indépendant de cet
ultime basculement géophysique, lequel par ailleurs est appelé à se produire de
toute façon lorsque les conditions seront réunies pour qu’il se produise. Je
pense que vous serez informés, ainsi que Marie vous l’a promis. Par conséquent (comme tu l’as un peu supposé) je ne sais pas répondre de façon tranchée à la
question que tu me soumets. Cela ne m’appartient pas. Recevez tout mon Amour.



Message du Sans Nom

 

Nous
allons avoir un message du Sans Nom, relayé par nos amis les Dauphins de
Sirius, ainsi qu’ils l’ont déjà fait.

 

Je me présente dans mon habit de
Lumière. Je suis le Sans Nom, directement relié à la Source comme
polarité.

 

Restez dans la Présence. Ma
présence, sachez-le, en tant que polarité est un reflet de la Présence
de la
Source. Je vous invite, ainsi que je l’ai déjà fait, à laisser être en
vous ce
que nous avons nommé le Désir. Ainsi vous créez. Ainsi il y a mouvement,
vibration,
il y a Joie. Ainsi se font et se défont les univers, soit qu’ils ont à
naître,
soit qu’ils ont à disparaître.

 

Je vous invite donc à placer la
vibration de votre Désir, Désir d’Unité, en priorité dans la venue de ce
qui
est intitulé « trois jours ». Aucun autre désir, fût-il matériel,
émotionnel, spirituel, n’a sa place.

 

C’est tout ce que j‘ai à vous dire,
mais considérez l’importance absolue de ces paroles et du fait que j’ai
pris ce
vêtement et ce canal pour venir vous les transmettre au nom de la
Source, au
nom de votre Unité. Je vous salue.



via
Christine Anne K. le 17/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

MARIE n°3 + Dauphins de la Terre



Mes enfants,
mes aimés, soyez les bienvenus en ce jour, dans cette maison qui m’accueille
avec tant de grâce et de joie et d’abandon.

 

Soyez
les bienvenus en mon cœur de Mère. Recevez l’infinité de mon Amour, tel l’océan
en vos cœurs.

L’océan est sans limites sur votre horizon, et ses vagues le
parcourent à l’infini. Ainsi en est-il des vagues de mon Amour qui sans cesse
cheminent perpétuellement vers vous, mourant et renaissant sur le rivage de
votre Etre. Ainsi en est-il. Ne voyez pas d’obstacle à cela. Recevez,
soyez.

 

Aujourd’hui
nous sommes, comme vous le savez, dans le temps de ce que vous appelez la Fin
des Temps, et qui n’est que la naissance et l’aube de la Lumière dans vos vies.
Ne vous accrochez pas à vos résistances, à vos croyances, à vos possessions,
qu’elles fussent matérielles, mentales ou spirituelles. Il n’y a qu’à laisser
couler, comme les vagues de cet océan qui perpétuellement viennent et se
recréent, de moi à vous et de vous à moi.


Vous êtes, indéfectiblement, mes
enfants. Je vous annonce votre Etre, tel que je l’ai toujours désiré, aimé, tel
que j’ai choisi que vous soyez, à l’aube des temps où j’ai eu l’immense joie de
créer ce que vous êtes, cette Terre et ses peuples.

 

Je suis
aujourd’hui de retour et très proche de vous. Je veille, et les vagues de mon
Amour sans cesse se déploient et arrivent vers vous pour vous soutenir dans ce
processus d’éclosion, qui pour vous parfois n’est pas si facile. Apprenez à
lâcher les morceaux usés de votre cocon qui à présent veut s’ouvrir. Ne refusez
pas cette transformation de la chenille en papillon. Aucune chenille ne peut
refuser de devenir papillon. Si elle le fait, c’est simplement qu’elle cesse de
vivre.

 

Certains
d’entre vous connaissent la peur face à cette métamorphose. C’est pourquoi je
vous invite à prendre appui sur cette vision de l’océan qui vient vers vous.
Océan d’Amour, océan d’Unité, océan de Joie, océan de complétude. Car vous
serez enfin complets, tel que vous avez toujours souhaité l’être, alors
qu’actuellement le cocon de la chenille (si tant est que vous soyez une
chenille, ce n’est qu’une image) enserre votre corps et vos ailes, et vous
étouffe dans une illusion que vous croyez douillette et confortable. Cela n’est
pas le cas. L’illusion se brise autour de vous, quelle que soit votre décision
d’y rester. Sachez-le : vous n’avez pas le pouvoir de la maintenir. Vous n’avez
que le pouvoir d’être aveugles et sourds – si c’est votre choix-, mais mon
Amour ne peut vous laisser sans issue et, jusqu’au dernier, je vous
accueillerai dans votre éclosion de Lumière, de Joie, de complétude, d’Unité,
de clarté et de réalité. Réalité des mondes de la Lumière qui vous attendent,
réalité de vos corps enfin libérés de leurs formes et de leurs attaches
illusoires, réalité de votre esprit qui enfin reconnecte toutes ses capacités,
votre reliance à la Source et à vous-mêmes : vous-mêmes qui ne faites qu’Un avec
la Source, avec le tout et avec toute la Création et toutes les multi-créations
dont la musique se joue à l’infini et en permanence sans que le temps et
l’espace ne fournissent aucune limitation à cela.


Soyez.

Soyez
la beauté que vous êtes.

Soyez la force et la douceur que vous êtes.

Soyez la
splendeur du papillon.

Soyez la splendeur de votre Etre.

Ne résistez pas à cela.
Cette grandeur vous fait peur, cette splendeur vous fait peur, parfois. Vos
croyances vous empêchent d’accepter que cela est vrai, que cela est maintenant,
que cela est sans restrictions.

 

Je suis
là pour vous aider avec tout mon Amour, à dénouer les fils de vos croyances
limitantes, tendrement, lumineusement, patiemment. Il n’y a pas d’obstacles, je
le répète. Il n’y a que des croyances illusoires. Il n’y a que des attachements
à ce qui n’existe pas. Aussi, abandonnez-vous simplement sur les vagues de cet
océan, qui vous portera avec Amour, tendresse et soin vers cet horizon de
Lumière qui est si proche de vous que vous n’en avez pas idée. Vous êtes cet
horizon, nul autre que vous n’est cet horizon. Cet horizon qu’est vous-mêmes,
vous pouvez le toucher du doigt mais vous ne le voyez pas. Abandonnez-vous sur
l’eau de mon Amour. Fondez-vous dans la multitude des vagues de l’Unité.
Retrouvez la Joie d’être une goutte fondue dans l’océan. C’est là que toutes
vos croyances seront non seulement diluées mais n’auront plus lieu d’être même
un souvenir. Vous retrouverez la liberté, la Joie, l’existence, la réalité.
Qu’il en soit ainsi, mes aimés.

 

Ayez
toute confiance en votre Mère Créatrice et Divine. Ne vous laissez pas abuser
par ce qui vous tire dans le maintien des illusions et des croyances qui
n’appartiennent qu’à ce monde entièrement falsifié et fabriqué. Ce monde
aujourd’hui s’effrite, ne vous accrochez pas à ses miettes. Cela serait sans
espoir.

 

Je vous
aime, je vous aime infiniment, avec tout le respect et la tendresse d’une
véritable Mère qui sait regarder, observer, attendre, aimer, recevoir, donner,
et je me réjouis de votre croissance et de votre retour à l’Unité. Amen

 

 

Accueillez à présent le peuple des Dauphins.

 

Les Dauphins disent :

 

« Nous sommes les relais de l’Amour.
Nous établissons avec vous les trames de Lumière et d’Amour, qui constituent le
treillis permettant à tous autant que vous êtes de vous sentir portés et
encadrés dans ce chemin que vous croyez ne pas connaître. Nous vous quitterons
ensuite, lorsque notre temps sera achevé, pour vous retrouver dans les plans de
Lumière des multi-dimensions auxquels nous appartenons, comme vous.

 

Vous pouvez faire appel à nous intérieurement
car nous pouvons vous guider en cas de besoin. Nous pouvons stabiliser l’Amour
dans vos vibrations individuelles. Il s’agit de l’Amour de Marie, bien évidemment,
et non pas de ce que vous, Terriens, nommez l’amour entre vous.

 

Nous sommes les messagers de l’Amour. Nous
sommes les vecteurs de cet Amour à travers notre voyage dans les eaux qui ainsi
portent cette vibration d’Amour sans cesse jusqu’à vous. C’est tout ce que nous
avions à vous dire, nous les Dauphins qui vous accompagnons.

 

Soyez en Paix, soyez en Joie, soyez en Unité.
Ne vous laissez pas distraire par ce qui n’existe plus. Cela nous fait rire,
parfois, votre entêtement à vous accrocher à ce qui n’existe pas… Et nous
aimons rire cependant. Nous aimons aussi vous voir libérés, vous nos frères et
sœurs de cette humanité en pleine éclosion. »

 

 

… Si quelqu’un a une question, Suraïvan de Voix de Lumière veut
bien y répondre…

 

Beaucoup de
personnes sont dans la confusion, et j’en fais partie, concernant des
informations de plus en plus précises qui nous sont données d’autre part par
Marie, Mikaël, Anaël, sur l’Annonce prochaine de Marie et les trois jours
d’obscurité. Tantôt il nous est dit qu’il y aura une Annonce, tantôt qu’il y
aura deux Annonces, que cette Annonce aura lieu au cours de l’été avant le 29
septembre et qu’elle précédera de trois jour l’entrée dans l’obscurité. Or il
nous est dit encore que l’Annonce et les trois jours ne sont pas concomitants
et qu’ils pourront avoir lieu dans une période de temps réduits qui n’excèdera
pas 2 ans….

Ces informations
ne concordent pas entre elles et peut-être cette confusion a-t-elle pour
fonction de nous faire lâcher le mental… Que faut-il comprendre ?

 

Bien-aimée, il ne m’appartient pas de te donner
la précision que tu demandes car, justement, les miettes auxquelles vous vous
accrochez ont besoin d’être lâchées. Tant que vous aurez peur de ces trois
jours, vous vous poserez des questions. Je n’ai bien évidemment pas la date. La
Divine Marie est totalement libre et toute-puissante – sur décision de la
Source – de donner son Annonce quand le moment sera choisi. Il semble néanmoins
que la croyance en une double Annonce soit le fait de votre confusion. Mais je
ne saurais vous apporter définitivement cette précision. Je vous invite à
lâcher vos peurs, cela est le chemin. Alors la clarté sera avec vous.

 

Nous nous réjouissons, sachez-le, de votre
désir d’arriver à cette étape, et nous sommes sensibles à la Joie qui se mêle à
votre peur. Accrochez-vous donc à cette Joie car elle est le chemin. Comment le
papillon pourrait-il craindre le bouleversement de sa métamorphose, si ce n’est
par l’embarras que cause l’inconnue d’avoir un corps dont on n’imagine pas
encore et dont on n’expérimente pas le fonctionnement ? Ainsi est le
papillon, enfermé, froissé, contraint, aveuglé, dans son cocon.

 

Vous avez, vous, pu expérimenter de façon
fugace, maladroite, mais néanmoins réelle, le fait de vos nouveaux corps, du
moins pour une partie d’entre vous. Ainsi, il n’y a pas de crainte. Ne craignez
pas non plus pour les autres qui vous entourent, car si vous ne craignez pas
pour vous, parfois vous craignez ce qui
peut arriver, lors de cette étape des trois jours, à certaines personnes par
exemple vos enfants, vos proches. Là est un exemple de votre façon de vous
accrochez à des miettes, qui sont le contrôle de la situation, qui sont la
matière, qui sont la croyance que l’on doit secourir l’autre, qui sont les
reliefs de votre ego. N’ayez crainte, ces miettes ne peuvent que se
désintégrer.

Je vous salue. Je suis Suraïvan,
porte-parole. S’il n’y a pas d’autres questions, je me retire.

Que votre journée
soit belle.




via
Christine Anne K. le 12/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.