Iosep O’D -n°3- Cesser les Séparations

cliquez pour écouter

Bien aimée Humanité. Je vous salue.
Je me réjouis, de tout mon Amour, et de mon attention portée si souvent vers Vous. Vous me connaissez, je suis : celui qui se nomme Iosep O’D, ne voulant pas révéler son nom terrestre. Je m’adresse à vous depuis ce Plan vibratoire que nous désignons comme Sirius C.

Nous sommes à vrai dire parfois soucieux, dirais-je, d’observer encore les divisions qui demeurent entre Vous tous : ceux qui les uns et les autres parlent d’Unité, mais qui peut-on dire ne s’acceptent pas les uns les autres avec tant de facilité.

Nous avons choisi il est vrai de nombreuses sortes de canaux et de personnes douées des capacités de transmettre des paroles, des informations – ce que vous appelez des messages, et qui le sont. Ces personnes chacune ont leur identité, leurs compétences, leurs qualités, leurs limites aussi – et cela est choisi. Cela fait que l’audience est ainsi multipliée, et que les formes de communication sont suffisamment « diversifiées » pourrait-on dire, pour que différents groupes d’êtres humains soient en mesure de s’y intéresser et d’intégrer sans difficulté, et avec plaisir et avec joie ce qui est ainsi diffusé…

A cet instant, moi-même, je suis en train d’utiliser le canal d’une de ces personnes, comme vous le savez.

Il y a donc un certain nombre de discours qui, en parallèle pourrait-on dire, traitent du même sujet avec des approches que nous devrions considérer comme complémentaires, car elles le sont.
Or il semble se produire que : encore maintenant, il y aurait certaines formes de méfiance de l’un à l’autre – comme si chacun craignait de perdre sa propre vérité en admettant qu’il est en Unité avec tous ses partenaires. Je parle des individus qui transmettent, et qui effectuent leur Service avec beaucoup parfois de dévotion, et en tout cas d’enthousiasme, de sérénité – d’humilité pour la plupart…Il est donc considéré bien regrettable aujourd’hui que de nombreuses pratiques d’Unité soient en quelque sorte dans des formes de rivalité – et j’emploie ce mot à bon escient !
En effet, quel Sens cela peut-il avoir ? Quelle Vérité cela peut-il véhiculer ?..
Alors que l’ensemble de vos Consciences aujourd’hui ne cessent de progresser dans leur propre Lumière et de baigner encore et encore dans cette expansion de l’Unité, qui fait que véritablement il ne peut y avoir de Séparation ?

Interrogez vos Coeurs mes très-Aimés – et n’hésitez pas à passer au peigne fin en vous ce qui encore témoigne de pensées de Séparation; ce qui encore témoigne de défiance, envers ce qui n’est pas ce que vous avez coutume de fréquenter par exemple, et qui cependant vibre au même titre que ce que vous avez coutume de fréquenter…
Mon propos n’est pas de vous donner des leçons, car je considère que vous êtes bien assez évolués pour vous donner vous-mêmes vos propres leçons.

Mon propos est de vous permettre de vous concentrer davantage sur la véritable Unité et sur le véritable Sens de cet état. Car si entre vous persistent des îlots, des segments, des noeuds, de non-Unité, sachez qu’ils obstruent considérablement -et cela est bien regrettable encore une fois- la clarté des chemins qui pourtant à présent sont si ouverts, si vastes, si pertinents.

…Une des véritables raisons de ce qui vous crée encore ces îlots et ces noeuds de non-Unité est la tendance de votre mental, et de votre ego, à élaborer encore des échafaudages absolument fastidieux dans lesquels s’insèrent des jugements, des critiques, des doutes, des complications, des scénarios… Et où peuvent se mêler ce que j’appellerais des règlements de comptes – bien que ce mot soit extrêmement fort !

Observez en vous mes très-Aimés la liste des comptes que vous avez encore à régler, et regardez-la avec détachement, avec humilité.
Demandez-vous s’il n’est pas temps à présent de vous défaire de cette liste. Est-elle encore vraiment d’actualité ?
N’appartient-elle pas simplement à vos vieux attachements et à votre peur, peut-être inconsciente, de quitter cette Matrice dans laquelle vous avez encore vos habitudes ?!

…Ce à quoi vous êtes en train de parvenir vous offre votre plus grande Limpidité, cristalline – et vous allez vraiment la retrouver.

Est-il vraiment opportun, est-il vraiment nécessaire d’importer dans cette Limpidité quelques vieux bagages de séparation, de jugement, de doutes, de frustation, d’impatience même ?
Cela n’est pas nécessaire, cela n’est pas juste.
Cela n’est pas ce que vous désirez !

Vous désirez être Limpides. Vous aspirez à ce véritable Etat cristallin, car il vous appartient et vous le savez.
Cela est votre Vérité.
Votre Vérité n’est pas ce qui vous retient dans les pensées de Séparation.

Votre Vérité n’est pas ce qui vous prive d’Unité absolue et simple, en créant des complications élaborées simplement par les programmes tumultueux et désordonnés de votre mental ancien – auquel vous êtes encore, nous le constatons, tellement attachés.

Je vous invite donc tout simplement à observer -sans cesse- la qualité de Présence de votre Coeur, la qualité d’Amour et de de Sérénité, de Lumière, de Simplicité qui tout simplement habite cette Vibration.
En tout instant vous pouvez réaliser cette observation.
En tout instant vous pouvez Etre cette Vibration – et ne pas être ce qui encore mentalement vous fait divertir dans les impossibles méandres que vous prenez pour de l’intelligence ou du discernement, dont vous êtes très fiers.

Une parole que vous ne comprenez pas ne s’adresse pas à vous.
Ou bien elle ne s’adresse qu’à votre partie plus Lumineuse : celle qui est affranchie des limitations de votre ego.
Une parole que vous aimez vous est plus facile à entendre, plus facile à intégrer, plus facile à partager…

Mais demandez-vous en quoi la parole que vous aimez vous fait avancer.
La réponse peut être positive – la réponse peut être moins positive, car il y a parfois complaisance – et la complaisance est parfois un frein véritable.

silence vibrant

J’ai connu lors de mes incarnations parfois certaines opprobres, certains rejets. J’ai connu des isolements, j’ai connu l’incompréhension, j’ai connu la frustration.
Mais j’ai connu aussi la véritable Illumination – qui, justement, va se trouver dans le détachement pur de toutes ces « difficultés » disons…
J’ai connu la Joie pure et entière de retrouver en moi, lors de ces incarnations, l’ultime et simple Vérité, légère comme un battement d’aile, de ce qu’au fond J’étais – et qui ne faisait qu’Un avec Ce qui m’illuminait.

J’ai connu le Doute et la Séparation car cela était une étape dans le chemin, pour mieux avancer dans la véritable Simplicité et l’abandon des ferments qui créent ces pensées ou ces émotions.

…Silence vibrant…

Observez en ce Silence la qualité d’Unité en Vous, ou de non-Unité.

Acceptez-Vous tel que vous êtes en cet instant – et avec Amour de vous-même.
Dès lors qu’il y a suffisant Amour de soi, et sans ego, il y a alors possibilité d’Amour entier de chaque Autre… Il ne peut y avoir de peur.

Il ne peut y avoir de peur de ne pas être le meilleur.
Il ne peut y avoir de peur de vaincre ou de perdre – car cela implique toujours une dualité, un conflit, un règlement de compte…

Lorsque l’Amour de soi est véritablement là, dans toute sa Beauté et sa Pureté, ces sentiments-là ne peuvent que s’évanouir, se dissoudre dans cet Amour de soi qui devient, par la force de l’Unité Elle-même : Amour de tous sans distinction.
Sans colère, sans méfiance, sans exclusion, sans attachement non plus.

silence vibrant…

Entendez simplement vibrer votre coeur et Aimez Cela.
N’aimez que Cela et rien d’autre – car il n’y a que Cela, et Cela étant, il ne peut y avoir de différence.

silence vibrant… .

..Je m’adresse aujourd’hui à vous non seulement en mon Nom propre, mais également mandaté par l’ensemble de mes Frères et Soeurs, les Etres résidant dans ce Plan vibratoire… Nous qui, pour beaucoup, avons été comme vous le savez guides et enseignants de vos chemins spirituels passés…
Nous qui avons gravi beaucoup de marches pour aller chercher la Lumière au fond de nous – ayant d’abord cru que nous la chercherions loin devant nous !

Nous sommes donc attentifs aux possibilités d’erreurs qui encore pourraient (comme je vous l’ai dit) vous obstruer un peu le chemin… Et il n’est plus temps de pratiquer ces erreurs car les échéances sont tout à fait rapprochées !

Ce n’est pas, je le répète, une leçon de morale ni une leçon de bonne conduite qui fait l’objet de mes propos : c’est en vérité l’immense Amour qui est la véritable Essence de cette Unité, dans laquelle peu à peu Vous ne pouvez qu’entrer…

Mais c’est à vous qu’il appartient de gommer, de vous détacher encore des éléments de Séparation – car cette Unité, c’est aussi vous qui la faites et, comme il a été bien souvent dit : c’est en vous en tout premier lieu qu’elle doit se faire et c’est en vous que vous devez la trouver, et non pas à l’extérieur de vous.

Cette Unité doit donc devenir une Réalité parmi vous, entre vous.
Et Cela passe comme je l’ai dit par cet Amour de vous-même qui, par la force de ce qu’il est, devient l’Amour de Tous.

Voila ce que j’avais à vous dire en ces instants très-Aimée Humanité, très-Aimés Humains que je chéris, que j’observe, et que je soigne de toute mon attention… Moi ainsi que de nombreux Etres – qui Sommes à la fois parmi vous, et un petit peu plus loin : là où Vous arrivez.

Je vous salue. Je suis celui qui se nomme Iosep O(D de Sirius C.
Par la voix de ce canal choisi et aimé.

Alleluia.

via Christine Anne K. le 16 novembre 2012
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.
Informez vous en page Evènements :
Cercle de co-Création Harmonique le 12 décembre 2012

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.