Marie-Madeleine n°15 – Choix & Absolution de soi

  écouter >

Bien-aimée Humanité, Frères et Soeurs bien-aimés de Terre, me revoici Marie-Madeleine votre Soeur depuis ce plan vibratoire de Sirius C – que vous trouvez encore mystérieux, même si beaucoup savent le fréquenter.

Je reviens vers vous avec une sorte de compassion aujourd’hui.
Car il nous apparaît que vous semblez fort tourmentés, au sein de processus de clarification et de destruction de vieilles structures attachées à vos personnes, à vos égos, à vos pensées, à vos façons de regarder votre vie…

Lorsque j’emploie le mot « compassion » il ne s’agit pas de pitié ni de complaisance apitoyée et mièvre. Il s’agit d’un regard du cœur et d’une entente profonde de la Vérité de ce qui se joue – ou ne se joue pas.
Cette compassion est donc une forme d’intention tout à fait bienveillante et ferme en même temps à l’égard de vous, de ces petits tourments que j’ai évoqués – car vus par nous ils sont petits. Je sais que vus par vous ils peuvent être moins petits, néanmoins sachez qu’ils le sont. Je sais également que tous ne sont pas tourmentés. Cependant j’ajouterai que ne pas être tourmenté ne signifie pas avoir dépassé les tourments nécessaires !

Ainsi j’inviterai même ceux qui ne se sentent pas tourmentés à s’interroger peut-être -et croyez-moi cela est sérieux- sur ce qui les empêche encore d’accueillir ces tourments. Car ces tourments sont une clarification comme je l’ai dit, et cette clarification est essentielle à la véritable Unité en vous, à la véritable Paix que vous souhaitez tant atteindre intérieurement et extérieurement.

Je vous invite, comme je le fais souvent, à écouter en vous, en vous personnellement et en vous Humanité, tout ce qui s’agite, parfois avec des difficultés de dénouement ou de compréhension. Écoutez..

Silence vibrant
(Un insecte bourdonne fébrilement quelque part dans la pièce, enfermé)

…Entendez cet insecte qui s’agite : n’hésitez pas à reconnaître cet état en vous !

Silence vibrant

Écoutez peut-être votre lassitude…
Lassitude de ne plus savoir comment vous reconnaître vous-même avec vos certitudes habituelles.
Lassitude de ne plus savoir ce qui vous fait avancer.
Lassitude diraient certains, d’être encore là..
Mais la lassitude n’est qu’un aspect.

Écoutez…

Silence vibrant
(bourdonnement encore)

Reconnaissez en vous – reconnaissez avec plénitude et acceptation ce qui en vous trépigne, bourdonne, s’agite, s’épuise… Mais écoutez et reconnaissez également en vous ce qui veut être au-delà de ces encombrements, au-delà des ces scories, au-delà de ces incompréhensions !

Écoutez en vous.
Faites la part des choses car il y a ces deux versants pourrait-on dire : celui de la lassitude et de l’agitation et de l’incompréhension, et celui de l’envie véritable, saine, ferme, authentique et puissante d’être enfin et véritablement libéré -et libérateur- de cela, tout à la fois en soi-même et hors de soi-même. Essayez d’entendre ces deux voix…

Silence vibrant
(L’insecte bourdonne de plus belle)

Décidez-vous de rester cet insecte prisonnier d’une vitre dont il ne sait pas s’échapper ? Ou bien décidez-vous d’être cet envol libéré de toute attache, de toute croyance, de toute structure égotique -si complexes fussent-elles et enchevêtrées les unes avec les autres.

Je vous entends sourire car vous apercevez n’est-ce pas, en vous, ce que certains appelleront « la Faille », et d’autres simplement « l’Ouverture »…

Silence vibrant

Rappelez-vous que j’ai parlé de Défis la dernière fois que je me suis adressée à vous en ce canal. Eh bien ne l’oubliez pas. C’est bien le Défi qui peut vous mener à être celui ou celle qui se libère. Et le refus du Défi qui peut vous mener.. à rien : à rester enfermé dans ces structures et à vous y complaire.

Et c’est là que notre compassion est présente, nous les nombreux Êtres de Sirius C qui sommes vos guides bien-aimés et bien aimants.
Notre compassion je l’ai dit est sans complaisance, mais elle vous guide sur la voie du Défi, et de la Faille par laquelle vous pouvez choisir cette libération.

– Silence vibrant 

Écoutez dans ce silence les nombreuses voix en vous et autour de vous qui veulent cette liberté.
Et « liberté » n’est pas un concept individualiste, bien au contraire !
Liberté signifie : être à sa place, servir, être soi, connaître sa lumière et savoir l’employer, chanter dans le chœur de toutes les voix unifiées…

Silence vibrant

Il y a à présent, très aimée Humanité, quelques options que vous devriez considérer. Ces options sont donc des Choix. Choix : non pas de votre mental si sûr de lui en tant qu’égo, Choix humble et presque soumis, pourrait-on dire. Soumis à votre propre Vérité, s’entend !

…”Choix du Cœur” diriez-vous -mais ce mot est un peu galvaudé également : soyez donc attentifs lorsque vous l’employez à la véritable vibration que vous utilisez en parlant de “cœur” car certains l’emploient avec complaisance également !
Je ne parlerai donc pas de Choix du cœur (même si, en profondeur et en vérité, il s’agit bien de cela). Et ce, tout simplement pour éviter toute tentation de complaisance – car de même que la compassion n’est pas mièvre, le cœur non plus ne l’est pas !

Ces plusieurs options donc, soyez-y attentifs…Il ne s’agit pas pour moi en cet instant de les dénommer et de les lister, car ce n’est tout simplement pas à moi de le faire. Et autant certains d’entre vous sauront peut-être explicitement de quoi je parle, autant certains autres le sauront également, au fond d’eux-mêmes tout simplement.

Ces options impliquent un travail sur vous conséquent, ce que je viens d’évoquer avec mes propres mots dans ce qui a précédé. Et selon, mes très-aimés, l’importance que vous accorderez à la taille de ce Défi qui est présent, que vous le vouliez ou non, face à vous , eh bien cela déterminera votre Choix véritable en relation avec ces options dont je vous parle.

Ces options engagent votre être, votre existence, votre niveau de conscience, votre niveau de vérité, votre qualité de partage, votre Essence même, votre Joie finale.

Ces options engagent l’ensemble du travail et des tâches qu’il vous reste à accomplir tant dans ce monde qu’en tout autre monde où vous seriez un jour présent.

Il n’y a pas de mauvaise option sachez-le.
Il y a simplement pourrait-on dire une sorte de hiérarchie. Et cette hiérarchie engage non-seulement votre Choix, mais votre Place.

Silence vibrant

Écoutez encore : au sein de votre Vérité telle que vous êtes capables de la trouver et de l’entendre – cachée peut-être dans un certain fouillis intérieur, ou bien déjà bien identifiable.

Écoutez.
Écoutez sans vous agiter. Écoutez sans vous perdre…
(l’insecte n’a pas cessé de bourdonner)

Et reconnaissez à travers cela quel est le Choix que vous aimeriez être le vôtre. Et alors ensuite, donnez-vous les moyens de l’accomplir.

Silence vibrant

L’un des moyens pour vous d’accomplir le Choix, le bon, le préféré, que vous aimeriez être capables de mettre en acte, c’est de vous absoudre vous-mêmes…

Absolution – je ne parlerai pas de péché car cela n’est pas un vocabulaire qui m’intéresse, mais : absolution de vos manques, de vos erreurs, de vos égotismes, de vos attachements stupides ou erronés.
Absolution de vos fautes envers vous-même, autant qu’envers d’autres.
Absolution de vos torts et de vos distorsions.
Absolution de vos égos spirituels si pétaradant parfois.

Silence vibrant

L’Absolution de soi-même par soi-même n’est pas aisée : il est bien plus confortable et agréable de recevoir l’absolution d’un tiers aimant, bienveillant, pardonnant (et parfois complaisant, j’ose le dire..).
S’offrir à soi-même l’Absolution implique un chemin de renoncement à toute forme d’auto-apitoiement, et cependant d’acceptation de s’aimer inconditionnellement en regardant sans complaisance l’ensemble de ses erreurs, de ses torts, ses distorsions, de ses manques, de ses faiblesses… et je m’arrêterai là. La liste vous pouvez la faire, c’est votre travail.

S’auto-absoudre n’est pas (et en aucun cas) une voie de complaisance, de facilité. C’est une voie exigeante, radicale – et cependant guidée par l’Amour le plus authentique, le plus persistant, le plus unifié, et humble à la fois, de ce que l’on sait ou veut ou espère être malgré tout !
Entendez bien cela, très-aimée Humanité que je chéris.
Pratiquez cet amour exigeant, et qui abandonne toute certitude d’égo envers soi-même.

Ainsi, cette Absolution sera un jour ou l’autre sur le chemin et s’imposera comme le seul vrai moyen de retrouver la Vérité de soi-même, et de se donner la capacité de faire le Choix qui parle véritablement à votre Être.

Silence vibrant  (…bourdonnement…)

Et s’il y a agitation, s’il y a lassitude, interrogation et défensive, et encore bien d’autres attitudes : eh bien reconnaissez-les. Ne les évitez pas, traversez-les, balayez-les avec soin. Cheminez vers cette Absolution.
Et pour vous aider, rappelez-vous l’aide et le soutien de notre compassion à Nous, les Êtres aimants et les Guides du plan de Sirius C qui Vous accompagnons.

…Un Chant d’Absolution va suivre mon intervention, et sans doute vous aidera à mieux vous engager sur ce chemin…

Très chers Frères et Sœurs, très chère Humanité, je me réjouis de tout cela croyez-le.
Il n’est rien de si négatif, mais au contraire : il y a ce cheminement et ce grandissement qui sont là devant vous et c’est beau ! C’est grand !
C’est votre Lumière qui grandit, qui se forge, qui se retrouve, qui se libère.
Ne tournez pas le dos à cela. Acceptez les défis !

Je vous salue de toute ma fraternelle Joie, moi Marie-Madeleine votre Sœur, et je vous dis à bientôt en ce canal.

Alleluia.
.

via Christine Anne K. le 22 avril 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

                                                           > écouter le Chant d’Absolution qui suit

.

 – Cercle co-Créateur de Vérités Conscientes – 20 mai 2013 –  avec participation physique ou distante active : voir en page Evènements 

1 réflexion sur « Marie-Madeleine n°15 – Choix & Absolution de soi »

  1. Tellement juste ce message qui résonne..oufff!!y a plus qu a………un grand merci Christine,pour tout,et ta merveilleuse voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.