Marie Isis Eloha du 13/05/13 : Acceptation véritable de l’Unité

écouter >

(Chants d’oiseaux et nombreux bruits de vie, dont machines, en arrière plan)

Très-aimés, me revoici : Marie, Isis, Eloha – fondues d’une seule et même Voix unifiée, comme Nous l’avons déjà exprimée à d’autres reprises.

Il est un Temps à présent…
Où une telle unification prend de plus en plus de valeur et de sens
Dans le cortège des processus qui se font -connus ou inconnus de vous-
Et où se dénouent de plus en plus pour vous les faux attachements, les liens illusoires, les identités absurdes ou erronées.

silence vibrant

Écoutez en vous-même : Ce qui est si simple, si unique, si parfait…

Ce vers quoi vous désirez vous rendre et Ce pour quoi parfois (à certains d’entre vous) le chemin est encore fort compliqué…

…Écoutez votre Unité intérieure vibrante, simple, chantante comme ces bruits cristallins et cet oiseau…

silence vibrant… (on entend toujours un oiseau chanter au dehors, plus toujours un certain nombre de bruits plus éloignés, machines etc).

Respectez la cette Unité.
Choyez-la !
Elle vous appartient – non pas comme une propriété mais comme une Essence de vous-même…
Acceptez-vous de n’être plus rien d’autre que Cela ?
…C’est une question !

Accepteriez-vous de perdre tous les bruits qui vous entourent et leurs repères, pour n’être plus que cet Embrasement intérieur, qui brûle encore en vous les illusions les plus profondes (et dont vous n’êtes même pas conscients!) – et qui vous permet de rencontrer cette Unité : simple.
Si simple qu’il n’est même pas possible parfois pour vous de la déceler, de la reconnaître, de l’accepter…

Il s’agit bien d’Acceptation. Et je reprends ma question :
Accepteriez-vous ? Êtes-vous prêts ?

silence vibrant
Car cette Acceptation implique une kyrielle d’abandons, y compris d’abandon de vous-même :
De ce que vous croyez être.
De votre personne.
De vos projets illusoires.
De vos constructions éphémères.
De vos croyances en vous-même..
En ce que vous avez cru construire, comprendre, maîtriser…

Accepteriez-vous d’abandonner tout cela ?

silence vibrant …le même oiseau chante à tue-tête dehors

Et pourtant écoutez cet oiseau : il n’a rien que lui-même et il chante à merveille.
…Vous n’êtes pas capables encore de chanter comme cela, pour la plupart d’entre vous, car vous vous êtes encombrés !
Cela n’est pas votre faute, mais il est Temps de vous désencombrer.

Et il est Temps d’une autre façon à présent.
Car ces choses là vous ont déjà été dites, à d’autres reprises, et en d’autres temps.
Mais à présent ce Temps-là vous invite à un lâcher plus conséquent, moins complaisant…

Long silence vibrant

Acceptez-vous, mes très-aimés, d’être véritablement mes très-aimés?

Vous l’êtes bien évidemment, quoi qu’il en soit…
…Mais accepter de l’être n’est pas si facile car cela implique finalement tout cet Abandon, pour pouvoir être au cœur de vous-mêmes encore plus embrasés par cet Amour si simple – que simplement dans la croyance émotionnelle que vous êtes très-aimés !…

Il n’est plus de répit car devant vous se dresse ce qui peut s’apparenter à une grande vague dont le déferlement ne vous laissera aucun choix -ou fort peu…

Cela vous poussera à être véritablement à la mesure de cette Acceptation sur laquelle je vous questionne.

Entendez en vous-mêmes ce qui encore fait obstruction à de tels abandons, ce qui fait obstruction à cette véritable Acceptation.

Bien-sûr si c’est votre mental usuel qui se complait à entendre ce mot Acceptation avec condescendance, vous allez croire que vous avez tout accepté et vous resterez dans cette croyance jusqu’à la fin !
Et bien ce n’est pas de cette croyance qu’il s’agit.

Il s’agit d’autre chose : il s’agit d’être vraiment emporté
Sans contrôle
Sans certitudes
Sans croyances
Dans une sorte de vague intérieure qui elle, vous oblige à vous accepter dans cette Nudité à laquelle je souhaite vous offrir de parvenir, par mes mots.

Je sais parfaitement que mon langage est abstrait – mais la Vibration qui dans cette intervention que je vous offre se glisse comme l’eau qui imprègne, Elle, va vous confronter à la réalité de Ce qui n’est pas une croyance mais un véritable Abandon, nécessaire, qui encore une fois est le seul authentique chemin pour vous conduire à cet Embrasement, à cette vérité et à cette Unité.

…Vous ne savez même pas ce que veut dire le mot Unité !
C’est également pour vous un mot abstrait.
Fort peu d’entre vous en ont véritablement la conscience véritable, authentique, sincère, dénuée de tout trafic mental !…

…Vous n’avez pas l’habitude de m’entendre vous parler ainsi : ce sont pourtant des propos de mère.

Une mère, certes est aimante et enveloppante à l’infini, mais une mère est également exigeante et doit savoir vous indiquer le bon chemin pour ne pas rester à mi-chemin ! Quoiqu’il vous en coûte dans l’instant – ou quoi que vous croyiez qu’il vous en coûte !

silence vibrant

Je vais donc demander cette fois à mon canal d’employer son art de faire des sons pour vous transmettre – et non plus par les paroles qui vous arrangent et qui dans leur abstraction conviennent au besoin de superficialité de votre mental qui va croire qu’il a compris ce que c’est que l’Unité et l’Abandon…

Le pouvoir donc de la pure vibration portée par les sons va vous offrir une autre perspective -c’est du moins ce que je souhaite.

Je vous demande donc de vous ouvrir à recevoir cette autre perspective avec Acceptation et amour de vous mêmes…

Musique douce et vibrante (« transcendante ») où se mêlent harmonieusement les chants d’oiseaux.

Silence vibrant

Je sais que vous pouvez !
Je ne vous demande rien d’impossible…

Silence vibrant et chants d’oiseaux

Cette Acceptation de l’Unité -et non pas du mot unité- est capitale pour votre vérité et votre ultime retrouvaille en vous-même avec Ce que vous croyez souvent atteindre mais qui vous échappe souvent également – et que parfois vos égos se disent avoir atteint alors qu’en vérité vous n’avez fait que L’effleurer pour Le reperdre…

Vous êtes donc parfaitement aptes à rencontrer cette Acceptation, à la vivre, et à la faire vibrer enfin !

court silence vibrant

…Il est étrange n’est-ce pas que je vous tienne de tels propos.

Il n’y a plus de repères, voilà pourquoi !
Il y a simplement ce qui vous fait être, et qui vous appartient.
Il y a simplement le fait de s’abandonner à ce qui dans l’instant est votre vérité, sans aucune projection mentale, égotique, vers une Vérité future…

Silence vibrant

Croyez bien (et cela non pas en tant que croyance mais en tant que certitude du cœur !) que j’ai -et que Nous avons, Nous les Mères fusionnées- tout l’Amour pour vous qu’ont les mères :
C’est à dire un Amour indivisible, incoercible, inaliénable, entier, joyeux, invincible…
Et c’est bien cela -cet Amour-  qui nous fait exiger de vous la vérité de cette Acceptation en vous-mêmes !

C’est la joie de vous savoir réalisés, arrivés, accomplis, vrais, qui Nous fait palpiter le cœur et qui Nous amène à vous tenir ces propos qui vous ont un peu dérangés…

…Et c’est parce que les paroles s’usent, et ne sont plus entendues que superficiellement, que le Mystère de la musique a pris le relais…

Sachez qu’une clé pour atteindre et comprendre en vous ce qu’est l’Unité, c’est bien entre autres aspects cette Fusion qui est la nôtre : Mère Créatrice, Mère Incarnatrice, et Mère incarnante/incarnée… (*)

Et même si mentalement cette déclaration ne peut être décortiquée au-delà d’un certain jeu mental; vibratoirement elle a toute sa force !
…Je ne souhaite pas faire appel à votre mental : je souhaite faire appel à votre Intelligence supérieure, et à votre Vérité ! Et là, la Vérité de cette vibration d’Unité ne peut être masquée par des mots.

L’oiseau au dehors chante fort
L’oiseau lui chante sa vérité – car il n’a pas de mental, il n’a pas d’égo, il vit dans l’instant.

Recueillez-vous donc pour retrouver en vous ce chant intérieur : si simple !
Si joyeux !
Si authentique. Si vrai.
Si parfait…

Silence vibrant autour de l’oiseau qui chante de plus belle (c’est un véritable concert !).

Soyez cet oiseau mes très-aimés ! – sans perdre tout ce qui vous fait être de magnifiques créatures divines, humaines !

Nous vous aimons.
Je vous aime : Nous et Moi, Marie / Isis / Eloha. Mères à l’Infini…
Avec notre exigence, et la pureté de notre Amour entier, invincible – mais exigeant…

Soyez !

Alléluia
.

(*) pour mémoire, et dans l’ordre de « densification » donné par elle-même ci-dessus : la Mère Créatrice = Eloha la Mère Elohim ; la Mère Incarnatrice = Isis ; et la Mère incarnante/incarnée = Marie.
Chacune d’elles est intervenue en sa propre essence ici durant ces 3 ans , et souvent aussi en fusion – comme aujourd’hui… C.A.K
.


via Christine Anne K. le 13 mai 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

écouter le Chant qui suit et complète cette intervention >

.

1 réflexion sur « Marie Isis Eloha du 13/05/13 : Acceptation véritable de l’Unité »

  1. Perfection,Christine,de ce chant d’acception..
    Reflet d’une trace d’eau a travers la rose eau!
    Don et reception
    Diffusion integration de l’intime moi au coeur du soi.
    Tenir la note sans le Fil,
    La main sans la paume,
    Le baiser sans la joue..
    Marie
    Isis
    Eloha
    Unite du Sacre ,du present
    Sans ..e…moi..
    Beni soYons a l’
    Un ..fini…
    Ainsi et Elle ,
    Ailes,Allez,
    Aimee.
    VVV.vibrante du Don..
    A l’Unisson..s..
    HosannnnnnnA!
    A u coeur Divin
    A Toi!

Répondre à Marie-Christine Dowdeswell Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.