Cercle de Mille Noeuds et Dé-noeuds

écouter >

introduction musicale rythmée avec percussions

Je déclare le Cercle ouvert.
Ce Cercle -dit de Mille Nœuds et Dé-noeuds- se déroule selon les règles de la Nouaison actuelle et de la Dénouaison future, telles qu’elles sont reconnues par nos membres présents et distants.

Il y a actuellement, et nous en sommes satisfaits, des myriades de Nœuds et de Dé-noeuds vivants, actifs ou passifs.
Et lorsque les Nœuds se dénouent il y a activité.
Et lorsque les Nœuds se nouent il y a activité.

Lorsque les Nœuds sont faits il y a tantôt activité tantôt passivité.
Lorsque les Nœuds n’existent plus il y a libre espace, vierge de possibles – ou bien extinction totale de toute activité.

Cela est le schéma de base qui nous permet d’intégrer nos places dans ce Cercle.
Prenez place !

bâton de pluie…paroles chantonnées…
chant avec percussions douces rythmées

Les places sont attribuées.
Les Nœuds s’activent, les Dé-noeuds s’activent également lors de nos Cercles – qui ont lieu rarement et à des périodicités bien définies par le Grand Maître en cet Univers des Périodicités et des Phases Dirigées.
Cette Réunion par conséquent a lieu précisément dans le cadre de la périodicité fixée, et c’est l’occasion d’une remise à niveau, et à plat, d’un certain nombre de Nœuds; et une remise en circulation d’un certain nombre de Dé-noeuds.

bâton de pluie avec les paroles
Nous devons à présent nous regarder les uns les autres dans la beauté de ce que nous sommes, et observer l’infini Tissage qui nous relie les uns avec les autres.

L’activité principale que nous avons en ce Cercle aujourd’hui consiste à refaire certains Circuits et à en retisser quelques nouveaux. Il y a donc une activité principalement de Nouage mais aussi de Dénouage pour permettre ces nouveaux Nouages.
Il y a un ordre à cela.
Voici quelques fondamentaux de la mise en ordre de cette œuvre :

 séquence musicale vibrante, douce et rythmée…onomatopées chantonnées

…Voilà qui va permettre un certain nombre d’opérations dans cette architecture de Nouage avec quelques Dénouages.
Je pense que ceux qui savent quelle est leur nouvelle place vont  pouvoir entrer en action, et les Compagnons Noueurs-Dénoueurs vont se mettre à l’œuvre pour agir ce qui doit l’être.

coups secs du bâton de pluie…sifflements…chuintements

Nous allons observer le plus grand recueillement pendant cela.
Car chaque Nœud, chaque Nouage, chaque Dénouage, se réalise et s’opère dans la conscience la plus impeccable, la plus reliée, la plus méthodique et la plus légère qui puisse être.
Et chacun de nous, membres de ce Cercle de myriades de Nœuds et Dénoeuds, nous sommes dans cette qualité de Présence car la Vibration nous est partagée.

long et intense silence vibrant

Voici un premier temps :

sifflements bruts de flûte

Il va y avoir dans quelques instants serrage des premiers Nœuds de l’opération.
Accordez tous vos Cœurs et vos Conscience à ce serrage s’il vous plaît.

 percussions…soufflement fort, chuintements et sons vocaux…soupir

Et tous nous sommes satisfaits et remplis de Joie car cela est bien fait !
A présent la suite des nouveaux Nœuds et quelques Dénouages peut s’enclencher…
Les participants connaissent-ils tous leur place ?
…Il y en a un qui n’est pas ce qu’il faut..! Il y a un Nœud qui n’est pas placé, qui n’est pas serré à la juste mesure de ce qui va se faire.
…Pouvez-vous lui donner un petit coup de main, vous autres là-bas ?

Ce Nœud a quelques difficultés dirait-on.
Que se passe-t-il ?
Il a subi un serrage trop conséquent, trop appuyé, lors d’une opération un peu hasardeuse un jour…
soufflements, vifs coups de bâton de pluie
Que les Dénoueurs les plus délicats, les plus attentionnés, les plus limpides et les plus glissants soient tous en parfaite formation autour de lui …souffle et bâton de pluie
Et que tous les participants concentrent leur bienveillante attention sur l’ajustement de ce Nœud – qui semble avoir un peu souffert de constriction et de manque de circulation de ses données.

musique avec percussions douces rythmées…puis bâton de pluie léger sur les mots

Il y a une grande Joie ! Il y a une libération importante !
Il y a soulagement de beaucoup de formes qui furent prisonnières de ce serrage malencontreux.
A présent nous observons avec –soupir- certains délices cette circulation libérée, fluide : qui s’harmonise…

Et nous allons intégrer à notre opération générale la remise en place conséquente de ce Nœud-là et des Nœuds périphériques qui ont également un peu souffert de ce trop de tension -car ils ont dû supporter un léger déséquilibre chacun- et nous allons donc intégrer cette petite constellation de Nœuds dans l’Architecture neuve qui est en train de se réaliser en ce jour prévu, périodique, décidé.

saccades vives du bâton de pluie  
Tout se place. L’équipe suivante de Noueurs-Dénoueurs !
Et que les Nœuds qui doivent être défaits à présent relâchent leur énergie en douceur.

série de sons de flûte… percussions légères

Que d’espace libre a ainsi été ouvert par ces dénouages !
Que d’activité, que d’énergie ont été ainsi remises en circulation libre !
…Que d’amusement chez certains ! – Vous avez bien raison, nous ne sommes pas là pour être tristes…

Est-ce que tout a été dénoué ?
Il y a une équipe qui n’a pas terminé. Nous allons soutenir encore leur opération…

flûte et percussions rythmées…onomatopées chantées

Voilà qu’ils ont découvert en dénouant ce Nœud, qu’il y avait à l’intérieur un autre Nœud.
Cet autre Nœud n’a pas été désactivé lors d’un précédent travail… Et nous nous demandons quelle en était la raison – car l’époque où cela fut fait est tellement ancienne que notre base de données actualisée n’a pas archivé ces données-là, qui sont censées être classées…
Nous observons avec, j’avoue, un certain émerveillement ce Nœud-là car il est très vivant ! Il est très actif.
Et d’un consensus qui me semble général, il n’est pas question de le Dénouer..!

chant…percussions légères…soupir

Voilà que la contemplation (un peu stupéfaite au début chez certains) de ce magnifique Nœud, fait avec un Art que nous ne connaissions plus bien que notre Art soit tout à fait consommé – cette contemplation nous procure le sentiment d’une Sagesse que nous sommes heureux de redécouvrir sans doute.

Il se trouve que ce Nœud va s’intégrer parfaitement dans notre Architecture et que, dans la plus éclatante synchronicité, il a parfaitement sa place et va … je ne sais pas quels mots employer dans votre langue : « rehausser, magnifier, expanser, étendre les possibles » de par la vibration de son Nouage.
Ainsi, dès lors que nous lui reconnaissons sa nouvelle Place -qui est à la fois son ancienne Place mais dans une Architecture neuve, n’est-ce pas, à laquelle nous travaillons- nous pouvons continuer notre opération, avec cette grande Joie car nous avons eu (avouons-le) une belle surprise !

J’entends que certains Anciens étaient au courant.
Bien, ils sont restés discrets et nous les remercions de leur Sagesse. L’un d’eux nous dit qu’il a connu ce type de Nouage et qu’il le possède encore en son corps !
Nous aurons donc la possibilité de le réapprendre, et j’entends que certains d’entre nous sont forts excités à cette perspective…
C’est donc avec beaucoup de Joie que nous allons continuer.
Nous sommes donc à notre Phase à présent de renouage et de nouveaux Nouages.
Cela peut se mettre en route : et que les équipes concernées se mettent en place et que tous les participants concentrent leur bienveillante attention et leur Présence impeccable sur ces opérations !
Il va y avoir trois phases de nouage. Soyez donc bien avertis de ce déroulement.

musique vibrante avec percussions

A présent que la première phase de Nouage est en place nous allons nous concentrer sur le serrage de ces Nœuds : ni trop ni pas assez.
Fermeté et solidité.
Souplesse, fluidité, impeccabilité, harmonie, vibration.
Réseau parfait dans sa tension et ses échanges de données et les circulations de tout ce qui vit à l’intérieur de ce Tissage et de cette Architecture
Et la force de ces Nœuds qui fait la Qualité et l’Impeccabilité de Cela.
Nous sommes prêts, tous dans notre concentration pour ce serrage.

Souffle… saccades très vive du bâton de pluie…chuintement et sons vocaux

Serrage accompli.
Le nouveau Nœud -ancien- que nous avons intégré avec tant de Joie est à présent entouré d’une nouvelle architecture d’autres Nœuds, et nous allons continuer.

Passons donc à la deuxième Phase de nouage.
Que les équipes se placent… que les Nœuds se préparent…que l’attention de chacun soit parfaite.

musique rythmée avec flûte et percussions
les percussions rythment les mots

Intéressons-nous à cette Corde qui résiste : ce qui ne veut pas se nouer là-bas, alors que toutes les conditions sont réunies.
Il y a essoufflement des Noueurs.
La Corde a-t-elle été bien traitée ? A-t-elle été aimée, huilée, tissée avec art ?
Comporte-t-elle tous les éléments de tissage et de composition générale qui normalement la constituent ?
Tous les ingrédients ont-ils été utilisés ? Toutes les manœuvres ont-elles été faites ?
Quel est le petit animal qui a rongé certains fils ? Quelle en est la raison ?

Devons-nous abandonner le nouage de ce Nœud en cet instant de notre Réunion si exceptionnelle ?
Y a-t-il une Corde de remplacement parmi nous ? Nous en avons toujours…Y a-t-il le bon modèle ?

un peu de musique … qui se poursuit en fond sonore
Il nous est proposé une solution autre. Car le remplacement de cette Corde entraîne un certain nombre de dénouages périphériques et d’opérations qui peuvent être considérées lourdes – elles le sont.
Il s’agirait de créer à la place de ce Nœud (du moins temporairement) un Nœud Virtuel qui occuperait sa fonction dans l’Architecture.
Nous n’avons pas tant coutume d’inviter les Nœuds Virtuels dans notre assemblée mais nous apprécions leur qualité et leur travail. Nous apprécions la beauté de leur constitution et les Œuvres parfaites que parfois ils contribuent à faire exister.
…La proposition du Nœud Virtuel nous semble donc – j’entends que le consensus est certain – la solution la plus créative.

Et nous entendons que le Nœud ancien et récemment réintégré dans notre Architecture va entrer en résonance avec ce Nœud Virtuel car il en a la capacité, dans ce qu’il est et que nous ne sommes pas !…

Il va donc y avoir mise en place, au sein de ce que nous avons préparé, d’un Nœud Virtuel qui va être intégré dans l’opération de serrage que nous ferons.
Le chanteur des Nœuds Virtuels va intervenir dans quelques instants…C’est à lui !

long chant…puis paroles, sifflement et claquement de mains

Voilà qui est tout à fait fascinant pour nous qui ne sommes pas si coutumiers de la création et de l’installation d’un Nœud Virtuel.
Pouvons-nous à présent réaliser notre opération de serrage de cette série de Nœuds ? Oui ! Concentrez votre attention sur ce serrage, il inclut le serrage du Nœud Virtuel – qui se fera à sa propre manière mais intégré dans l’ensemble.

sifflement et coups brefs de bâton de pluie
…encore un coup !…
sons vocaux vifs et chuintements forts

Tous les Noueurs sont fiers. Nous sommes satisfaits.
Le serrage est réussi.
Les Nœuds sont vivants !

Il nous reste quelques Nœuds à rajouter à cette Architecture. Ce sont les plus décisifs car ils vont relier cette Architecture à plusieurs Réseaux au sein desquels elle s’intègre.
…C’est dans le plus grand silence que les Nœuds et les Noueurs vont se placer, et nous demandons à chaque participant de retenir le moindre bruit.

long et intense silence vibrant

A présent les cordes sont tendues mais souples.
Chacun de ces Nœuds est installé et le serrage va commencer…

 souffle léger, quelques sons de flûte

… les Serreurs se préparent !…

flûte très stridente…soufflements et coups vifs de bâton de pluie… sons vocaux prolongés

Ainsi donc très cher Cercle, très chers Tous, voici que nous avons accompli l’objectif de notre grande Réunion de ce jour.
Ainsi ce Tressage, ce Tissage, ce Nouage va à présent réaliser Ce qu’il doit être :
Permettant que se fassent, se défassent, se vivent, s’activent, se désactivent, se relancent et se dé-lancent, se reposent et se posent, se contemplent et se dansent les innombrables besoins qui à travers ces Maillages cheminent, s’étendent, se rassemblent, vivent et meurent – et bien d’autres choses encore que cette langue que je parle ne sait pas nommer…

musique

La fin de ce Cercle est proche. Il nous reste simplement à œuvrer en silence ensemble pour la magnification de Ce qui s’est déroulé entre nous – afin que nos descendants puissent en bénéficier dans toute sa force et sa beauté, car ce sont eux qui prendront notre place lors des prochains Cercles, comme il se doit.

quelques notes …soufflement

Ce Cercle est clôturé.
Mais notre parfait Maillage se continue et nous relie, à l’infini de la myriade de ce que nous sommes, dans la Conscience la plus pure de notre Service et dans la Joie de notre diversité, d’être l’Expression de l’Un qui à travers nous se manifeste dans son Unicité.

Fin du Cercle des Mille Nœuds et Dénœuds de ce jour-là.
Alleluia.

via Christine Anne K. le 23 aout 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Ce Cercle est suivi du Chant de Résurrection des Peuples Ho-Edocliquez pour l’écouter
 
 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.