Aloyana R de Frange C : Conception, Enfance et Grand-Âge..

écouter >

Frères et Sœurs Humains, je vous salue.

Mon nom se dit Aloyana R.
Je suis un habitant de la Frange C.
Vous connaissez la Frange C à travers d’autres interventions, je crois…

On m’a demandé de prendre la parole vis-à-vis de Vous, et c’est un grand honneur dont je ne me doutais pas…
Je suis chargé de vous parler à la fois de nos enfants – et sans doute des vôtres..!

Je sais que nous nous ressemblons par bien des aspects.
…Mais je ne vous ai jamais vus, de même que vous ne sauriez -je pense- me voir.
Ainsi je ne sais pas tout ce qui concerne vos corps, votre apparence, vos façons de fonctionner avec..?
Je connais les nôtres…

Nous sommes nous dans la Frange C, comme vous le savez, dans un processus d’Ascension absolument comparable au vôtre.
Les étapes à ce qu’on me dit se ressemblent.
Elles ne sont pas forcément identiques ou totalement synchrones…
Et je crois donc que, sur certaines Nous sommes un peu en avance par rapport à Vous (…question de circonstances sans doute).
Je sais également que sur certaines autres, Vous avez de l’avance sur Nous…
– Mon propos n’est pas de détailler lesquelles sont lesquelles, je n’ai d’ailleurs pas toutes les informations…-

…Mais en ce qui concerne la venue des enfants et leur élévation, leur éducation, nous sommes paraît-il plus avancés que Vous dans ce processus…

Je dois donc simplement, vous exposer certains faits.
…Et vous délivrer peut-être certains conseils – que l’on va certainement me souffler car je ne me sens pas personnellement habilité à savoir et à comprendre les conseils que Vous devriez recevoir.

…Sachez que je suis également tout à fait à l’écoute de ce que vous pourriez, Vous les habitants de Terre, me suggérer ou bien me raconter…
Je crois savoir, en effet, qu’il y a en votre Planète une grande diversité.
Ce qui chez nous existe mais ne crée pas pour autant de diversité dans les façons de faire ou de vivre…

(…Je suis un peu embarrassé par cette circonstance…)

– Je dois donc vous raconter comment nos enfants sont conçus actuellement…Et cela donc, suite à une certaine Evolution de nos Consciences.
Evolution générale, et puis Evolution de nos Consciences intimes de procréateurs de notre Race, de notre Peuple, de nos Lignées, de nos Descendants : Ceux qui assureront la Suite.
…Et nous souhaitons que cette Suite soit belle et digne de Ce que nous traversons actuellement comme Evolution -désirée et consciente- à laquelle nous travaillons avec une certaine ardeur.

Ce que je vais Vous raconter donc, je le sais, peut s’appliquer en votre monde et vos façons de vivre même si nos corps sont sans doute relativement différents.

Nous avons donc appris, il y a environ une génération (une petite génération) à envisager avec beaucoup plus de conscience la Conception de nos enfants.

…Ceci veut dire que : moi par exemple, je suis un procréateur encore relativement jeune.
J’ai donc été conçu, moi, dans un contexte moins évolué. Mais j’ai eu la chance de l’être néanmoins par des procréateurs père et mère qui souhaitaient que cela soit beau, harmonieux, sacré… Ce qui n’était pas encore le cas, probablement, de toutes les conceptions à l’époque de la mienne…
J’ai donc bénéficié de cela dans mon patrimoine vibratoire.

Entretemps donc, Nous avons connu certains degrés d’Evolution de Conscience à ce sujet -qui ont été médiatisés peut-on dire, répandus, enseignés, partagés-
Ce qui fait qu’actuellement, en tant que procréateur conscient, je ne suis pas du tout une exception.

Il s’agit donc, lorsque nous souhaitons concevoir un nouvel enfant, de nous relier ensemble, principe Féminin et principe Masculin, à la même Source Une…
Au moyen de certains Chants…
Au moyen de la véritable Authenticité de l’Amour qui fait être ensemble,
Mais qui n’est pas un amour possessif
Et qui n’est pas fermé au monde extérieur.

…Nous sommes donc, en ces instants-là, reliés très intimement et activement à ces principes-là.
Et nos chants quotidiens, partagés, célèbrent cet Etat de Conscience au sein duquel nous souhaitons accueillir ensemble l’émergence d’une Conception.

…Il me semble que le vocabulaire n’est pas très facile et riche dans votre expression pour décrire certaines choses en cela…(?)
Je sais pourtant que vous avez littérature et poésie..!
…Mais il s’agit là de notions qui sont à la fois intimes et collectives.
Qui sont à la fois sacrées et organiques…

Je vais vous proposer d’entendre l’un des Chants qui président, entre moi et ma compagne, à la Préconception, dirons nous, d’un de nos désirés Enfant.
Je m’autorise à vous délivrer ce Chant, car c’est un instant de Partage très unique et mon cœur est désireux de la beauté intégrale de ce Partage..!

J’emploie souvent dans mes chants avec mon épouse l’adjonction d’un rythme joué sur un instrument que nous aimons tous deux.

…Ceci est donc un Appel à la bienveillante attention d’un futur Enfant que nous serions prêts à accueillir :

Chant d’Appel vibrant au rythme d’une percussion…

 

Et voilà qu’après ce Chant, généralement nous sommes joyeux!
Nous buvons un grand verre d’eau en riant,
Et en nous connectant intérieurement à Ce qui est pour Nous l’équivalent de votre Soleil dans notre Monde à Nous…

Nos relations sexuelles, intimes homme/femme, dans ces Conceptions, sont particulièrement soignées en ces Périodes-là.
…Et nous prenons soin d’être toujours, non seulement dans un Respect joyeux et sage l’un de l’autre avant tout…Mais aussi nous pratiquons certaines Formes de connections sacrées – que je ne peux vous expliquer en détail car nous n’avons absolument pas les même corps, je reste donc très général…
Nous employons ces Pratiques de connections sacrées au cours de notre Rencontre sexuelle et nous prenons soin d’en être extrêmement conscients ensemble…
Cela quelquefois, s’accompagne encore d’un Chant ou d’un Mantra.

Nous terminons notre Relation par un instant très tranquille et méditatif,
Nous réunissant dans la Conscience partagée :
A la fois de la Source Une,
De Ce qui pour nous représente un Soleil
Et de la Danse des petits êtres non-incarnés qui autour de nous se fait…

Nous sommes dans l’humilité et ne cherchons pas à en capturer un, non !
…Nous attendons, nous, d’être reçus.

Lorsque l’Enfant est conçu et qu’il est porté avant sa naissance, nous pratiquons ensemble encore ces petits rituels de Conscience et certains Chants.
…Et lorsque l’Enfant en vient à naître, nous lui demandons s’il nous accepte toujours pour parents et pour éducateurs.

Nous célébrons son Arrivée par une danse partagée
Et nous lui offrons, symboliquement, le meilleur de nous-mêmes, en présence de la fratrie Et en Conscience partagée de Présence de la Source Une,
Dont nous sommes tous issus et représentants.

Court Silence

…Ceci permet que les enfants qui actuellement prennent vie parmi nous bénéficient d’un état harmonique extrêmement « parfait » -nous espérons… je dirai simplement : « poussé », car je n’ai pas les moyens d’évaluer s’il est parfait…-

Leur remerciement se lit dans leur regard, et généralement la plupart de nos jeunes enfants conçus ainsi ne posent pas grand souci dans leur éducation – au sens où ils n’ont pas nécessité de créer des scénarios de rébellion ou d’émotions négatives pour nous faire avancer…
Car il nous suffit généralement de chanter -parfois à leur demande, et même souvent- pour que se fluidifient les petits nœuds qui sont normaux et naturels dans la vie de tous les jours, les marches de l’éducation…

…Cela ne veut pas pour autant dire que nos enfants sont des petits potentats qui nous dictent leurs moindres désidératas. Ils respectent les choix (la plupart du temps) de leurs parents – car il y a un Accord passé à la naissance, comme j’ai tenté de vous le raconter, qui fait que les choses sont claires, peut-on dire, et que la Conscience est partagée…

Et s’il y a des difficultés à traverser, nous avons également mis en place des systèmes de consultation réciproque entre enfants et parents qui sont, je l’avoue, d’une beauté certaine et semble-t-il, d’une efficacité qui fait le bonheur de tous!..
Bien sûr, nous n’avons pas le recul de plusieurs générations sur cela.
…Je parle donc de phénomènes qui sont encore tout à fait présents, tout à fait neufs.
Et qui probablement vont maturer, comme tout ce qui vit…

J’aimerais, dans un silence, à présent vous donner la possibilité d’entendre intérieurement, à travers disons les technologies de cette intervention, la vibration des enfants dont je vous parle – car j’en ai l’autorisation et la capacité, et ce canal également…

Silence vibrant de transmission

…J’espère que cette transmission se fait (?.. je n’en ai pas le contrôle)…
Et si d’aventure -c’est ce que l’on me souffle à cet instant- vous n’en avez pas une perception claire en nous écoutant là-maintenant, soyez assurés qu’au cours de votre sommeil vous la recevrez avec une amplitude et une précision supérieures…

Silence

J’ai à présent pour tâche encore de vous raconter comment les petits enfants abordent nos « personnes-âgées »…( Ce mot « personnes-âgées » n’appartient pas du tout à ma représentation des corps et de la vie mais je sais qu’il est opportun dans votre langage… Il est un peu étrange pour moi ).

…Nos anciens -ceux qui cheminent physiquement vers une certaine dégradation de leurs capacités physiques optimales et vers un achèvement de leur processus de vie dans cette forme-là- sont très chers à nos jeunes enfants car il y a entre eux de nombreux courants de compréhension, de partage…

…Et tout est favorisé pour que les uns et les autres puissent avoir des moments de Réunion très privilégiés, au cours desquels par exemple ils vont ensemble expérimenter et jouer des jeux sonores, de la musique ( lorsqu’ils en ont les capacités techniques)…
Des jeux également de regards… Des jeux de claquements de langue – me souffle-t-on encore – je ne sais pas bien ce que cela veut dire par rapport à nos corps à nous mais il paraît que c’est juste.. Qu’est-ce qu’un « claquement de langue » ? (Je pense que nous pouvons essayer ?)
… quelques claquements de langue sont faits pour démonstration…
Je vois. Effectivement le bruit, le son m’est familier.

Ainsi donc s‘établit une forme de continuité cyclique entre nos anciens et nos très jeunes qui permet de dynamiser un mouvement sur lequel l’ensemble de la Vie qui est la nôtre, avec toutes ses composantes, peut se régler, s’harmoniser…

Cela crée une circulation que nous les adultes n’avons pas trop la capacité de maintenir harmonieuse car nos diverses responsabilités, occupations, travaux et difficultés de-ci de-là, nous empêchent de la maintenir correctement.
…Cette tâche incombe donc à cette réunion des anciens et des petits enfants.
Et nous leur faisons la plus grande confiance en cela.

Cela permet, dans notre Processus d’Ascension, l’envoi régulier d’impulsions vibratoires extrêmement apaisantes, nourrissantes et harmonisatrices, qui permettent à nos Consciences en Evolution de se stabiliser lorsque les processus sont, disons… difficiles à traverser temporairement.
Je ne sais pas du tout si ce genre de circonstances existent en votre monde – je suppose que probablement pas puisqu’on me demande de vous en parler…

Je souhaite donc également vous partager encore, à ce sujet, le témoignage d’une de nos anciennes -une personne-âgée de chez nous- qui s’est exprimée à travers un petit chant et que je suis habilité à restituer par l’intermédiaire toujours de ce canal. Le voici:

Chant vibrant de l’ancienne

L’ancienne qui a chanté cela se nomme Pountiss Aya Ké (ceci transposé avec vos cordes vocales) et nous l’honorons beaucoup…Elle est encore bien vivante et passe une grande partie de son temps avec des cercles de petits enfants…
Il y en a même qui lui donnent à manger.
Je pense qu’auprès d’elle, ils apprennent énormément. De même qu’elle apprend énormément de par leurs interactions et leurs regards…
Car ces jeux de regards sont absolument fondamentaux dans leurs échanges…

Il me semble que je n’ai rien à ajouter.

Je voudrais simplement vous dire que je suis extrêmement sensible à ma joie de vous parler et également à ce que je perçois de Vous…
Et j’ai beaucoup de respect pour ce que je crois que Vous êtes.

Et même si votre manière actuelle de concevoir les enfants et de les éduquer n’est pas encore arrivée à ce que je vous ai décrit probablement, cela ne retire en rien à mon respect et à ma joie de communiquer avec Vous…

Je vous adresse donc mes fraternelles, chaleureuses et respectueuses salutations, moi Aloyana R, missionné de la Frange C pour raconter tout cela, en ce jour et par ce canal.

Alléluia
…Je vous dis bonne suite mes Frères et Sœurs!

via Christine Anne K. le 13 février 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.