Sept Piliers Enrubannés de Feu – Récit

écouter >

introduction en musique…

En ce temps-là, très chers Amis, venait de se produire une Catastrophe planétaire.
(Ce n’était pas la Terre je vous rassure ! Mais cela aurait pu y ressembler…)

Et nous jouions mes frères et moi, dans les décombres peut-être mais aussi dans les Jardins, qui par chance n’avaient pas cessé de produire leurs fruits !
Oh, que c’était compliqué pourtant de survivre..
Mais en tant qu’enfant, quelle importance quand on joue, n’est-ce pas ?

petite séquence musicale
puis des notes ponctuent les paroles…

J’étais l’aînée d’une grande Fratrie et j’en étais fière – moi la seule fille !
Chacun de mes Frères était un petit trésor pour moi.
-Même si certains pouvaient être assez casse-pieds, vous n’en doutez pas !-
J’avais donc un certain privilège…

…Je vois que j’ai commencé à parler « au Passé ». Mais quel est le sens d’un Passé? N’est-ce pas tout autant un Futur?
Car lorsque nous renversons le sablier, tout recommence.
Je ne sais plus – mais je joue.

Ce sont les Jardins qui ont tout permis.
Jardins de Feu, Jardins de Cristaux, Jardins d’Etoiles, Jardins de Fruits et Légumes.
Jardins… de ce qui n’a pas vraiment un nom plausible dans cette langue…
-« Batraciens » peut-être? Oui ! Batraciens, Reptiles…
Jardins réservés aux Dragons – mais dans lesquels nous savions nous introduire. (chuchoté) ..En douce !!

J’aimais beaucoup m’introduire dans le Jardin des Dragons -surtout lorsque la nuit n’était pas loin- et je chantais parfois.
Sachant que certain petit dragon, mon Ami, n’était pas loin.
…Et je l’entendais respirer quand je chantais.
Voici par exemple une des choses que j’aimais chanter :

chant simple et joyeux, avec son refrain

…Et ainsi de suite..!  Vous connaissez n’est-ce pas cette chanson.
– Non?? …Ah? Pardon… Bon c’est une chanson que nous chantons beaucoup, nous : tous les enfants la connaissent et puis les parents aussi.

Donc mon Ami ce petit dragon, il aimait bien que je chante cette chanson.
J’en chantais d’autres aussi, et lui donc je l’entendais respirer – je vous l’ai dit.
Ça faisait peut-être un peu comme ça:

plusieurs souffles flutés modulés : respirations ardentes du dragon

…Vous avez compris maintenant que c’est ça que j’aimais n’est-ce pas : l’écouter !
Pour cela j’avais besoin de ne pas être dérangée.

Donc mes nombreux Frères n’étaient pas là, il n’était pas question que j’en emmène un avec moi ! Je vous ai dit que j’entrais en douce dans ce Jardin, et je prenais toujours soin qu’aucun d’Eux ne me suive, ni même ne m’observe, lorsque je traversais les différents Passages, dont certains étaient interdits – car ils étaient minés figurez-vous ! Enfin c’est ce qu’on nous disait…( Je suis toujours là n’est-ce pas.)

un chant dansant avec tambour – puis des sons vocaux

C’est ainsi que j’ai grandi pendant cette période-là.
J’ai donc appris à cultiver dans ces Jardins -en particulier les Jardins de Feu et le Jardin des Dragons – des Facultés que sans-doute j’avais besoin de développer.

Vous me direz :
 » Tout ça est bien joli !..Et alors ? Nous développons tous des Facultés, n’est-ce pas?
C’est quoi ton histoire ? Rien de très original pour le moment !! »
– …Ah bon, vous trouvez ? – soupir…  Je vais continuer quand même :

jeu musical intense et feu – un peu agressif

Je peux continuer si vous voulez ! Et –grognement– je ne raconterai plus rien d’autre..!
…Bon. Je sais que j’ai un peu mauvais caractère et que je me vexe !

Enfin c’était la Musique du Jardin de Feu : celle que j’aime bien!
J’espère qu’elle vous a plu.
Pour moi elle est très importante. C’est dans ce Jardin de Feu que j’ai appris à construire les premiers Piliers.
…Il y avait beaucoup de gens qui voulaient construire des Piliers, mais ça n’était vraiment pas facile et pour y arriver il fallait : du savoir-faire et puis un peu d’aide aussi, et de la Chance.

J’ai eu du savoir-faire.
Je pense que mon Ami le Dragon m’a aidée.
(petit rire complice)…En douce !

Et donc j’avais construit ces premiers Piliers en prenant du Feu – et puis aussi d’autres Choses dans les autres Jardins : quelques Légumes, un ou deux Cristaux…
– Ah!? Je n’ai pas parlé des Animaux – Si, j’ai parlé des Reptiles et des Batraciens..!

Enfin, lorsqu’ils ont vu mes Piliers -les autres- ils ont un peu fait la moue, parce qu’il y en avaient qui étaient jaloux.
– Mais ceux qui savaient vraiment les faire n’étaient pas jaloux : ils étaient fiers de moi tout simplement – …Et donc on m’a demandé un jour de participer au Chantier de construction des Sept Piliers.

Ces Sept Piliers vous vous en doutez étaient fort importants -à ce moment-là du moins- et ils servaient :
L’un à maintenir un endroit de la Voûte Céleste qui flanchait un petit peu,
Le second : à aider le premier Pilier.

Le troisième servait de Décor pour leurrer ceux qui auraient voulu faire des Bêtises par rapport à ce coin de la Voûte Céleste qui flanchait (et qui aurait pu avoir des fuites, ce qui n’était vraiment pas du tout recommandé).

Ensuite le quatrième Pilier, lui, servait à rassembler les Femmes principalement, pour qu’elles viennent chanter ensemble car cela maintenait le Fonctionnement de notre Monde et c’était donc tout à fait vital…. – Il y avait déjà un Pilier de ce genre, plus ancien, mais il avait vraiment besoin d’être remplacé.-

Le cinquième Pilier concernait les Jardins. Autour de lui les Jardins s’organisaient. Je ne peux pas l’expliquer très bien mais il permettait que tous les Jardins soient installés, fonctionnent, sans qu’aucun des Jardins ne prennent trop d’énergie par rapport aux autres – et il était donc tout à fait indispensable également.

Le Sixième Pilier était réservé à certains Savants. Je n’étais pas censée savoir ce qu’ils en faisaient ( j’avais ma petite idée mais je n’ai jamais trop pu la vérifier ).
En tout cas il était très très spécial, et même si je pouvais le construire je ne savais pas forcément ce qu’ils allaient en faire… En tout cas, il était dans un Matériau que vous pourriez croire du cristal mais qui était un Matériau de Synthèse, très vibrant, et qui demandait beaucoup beaucoup d’attention, de soins et de savoir-faire – et de Chance.

Enfin le septième Pilier était Musical.
Ça ne s’explique pas, n’est-ce pas, vous avez compris : c’est indispensable dans une Architecture comme ça, vous en conviendrez. Car bien évidemment, vous n’ignorez sûrement pas qu’une telle Architecture est totalement solidaire, mais que Chacun de ses sept Piliers ne peut exister sans les autres et qu’inversement les autres ne peuvent pas exister sans Lui… (Vous le savez, n’est-ce pas?) – Ça n’est pas très original non plus.-

…quelques respirations fort présentes du Dragon

– O Toi mon Ami Dragon je t’aime !!!

…Il m’a beaucoup aidée pour construire ces Sept Piliers.
– Car, entre nous : je n’en menais pas large quand même ! J’avais un petit peu bluffé au moment de la confrontation avec les autres Techniciens possibles. C’est moi qui avais remporté le suffrage. Je savais que je pouvais le faire mais bon, voyez : j’avais quand même sacrément le trac ! –
…soupir…  J’ai commencé par le Pilier Musical en fait – parce que c’est comme ça qu’il fallait faire.
Je vais vous donner un petit exemple de ce que j’avais mis dedans :

…une mélodie agréable et complexe, entrainante…

…Etc – sur le même Thème, avec des développements..!

Quand j’ai terminé ce Pilier, je l’ai scellé avec du Feu, un Ruban de Feu…C’était ma Technique. Les autres faisaient un peu autrement mais moi c’était ma Technique, je l’avais expliquée, il n’y avait pas de surprises. Et du coup mon Ami Dragon pouvait ainsi contribuer – d’une façon très très spécifique évidemment, vous vous en doutez, en respirant un peu.

vives respirations du Dragon

Ensuite j’ai fait le Pilier des Jardins.
C’était un plaisir ! Vous avez compris à quel point j’étais familière avec les Jardins, à quel point ils avaient compté dans ma première jeunesse.
Cela nous a pris quelques décennies de travail et le résultat était tout à fait magnifique. Quand il a été prêt, il y a eu une Inauguration – et juste la veille de l’Inauguration, je l’avais scellé aussi de Feu. Inutile de dire que mon ami Dragon n’avait pas cessé d’être à mes côtés.
– …Vous voulez l’entendre, encore !?

 respiration brève du Dragon

…Voilà.
Ensuite, je ne me rappelle pas très bien dans quel ordre j’ai tout fait.

J’ai fait le Pilier pour les Savants, ils étaient pressés. (Peut-être même que je l’ai fait en même temps que celui des Jardins parce qu’ils étaient pressés de l’avoir.)
…Je ne peux pas vous dire ce que j’ai fait puisque c’est très confidentiel..(soupir)… J’ai eu un Effacement de mémoire après l’avoir fait – comme ça tout allait comme ça devait.
Je l’ai scellé de Feu, oui ça je m’en rappelle. Mais ma foi je ne sais même pas s’ils ont gardé ce que j’avais mis comme Scellement de Feu puisque, je vous dis : je n’y ai plus du tout eu accès après. Juste les Savants…(soupir)

Le Pilier des Femmes était très important.
Et pendant que je construisais les autres, elles avaient continué à venir chanter auprès du Pilier traditionnel.
J’ai donc fait de mon mieux pour leur faire un très très beau Pilier. J’ai employé beaucoup beaucoup de matériaux nobles, de Fleurs, d’Etoiles, de Cristaux, de Légumes, quelques Lézards par-ci par-là, et d’autres…
Du Feu bien sûr… –voix confidentielle : De la Bave de Dragons !… Mais ça je ne l’ai dit à personne. Je peux vous le dire parce que vous êtes loin !..-

– Et voici le Chant qui a eu lieu pour la première fois autour de ce Nouveau Pilier des Femmes – que j’avais bien sûr ceinturé de Feu avant cela, lorsque je l’avais terminé.

beau Chant lent intense

Ainsi notre Monde fut maintenu, avec ce Nouveau Pilier des Femmes dont j’étais très fière. Et moi aussi je venais chanter lorsque c’était mon tour.

…Je ne vous ai pas parlé des deux premiers Piliers qui devaient soutenir ce coin de la Voûte Céleste qui flanchait un peu, mais bien sûr je n’avais pas attendu tout ce temps pour les faire – car cette histoire de fuites possibles il fallait s’en occuper assez vite n’est-ce pas ! (Il y avait eu quelques fuites d’ailleurs mais c’était sans gravité : juste certains enfants ont été frappés d’une sorte d’amnésie et sont devenus de Grands Fous célèbres, et respectés, dont notre Roi avait grand besoin d’ailleurs pour le conseiller.)

Ces deux Piliers donc, ont été solidement faits.
L’un supportant l’autre, je vous le rappelle : ça valait mieux.
Et là aussi le ceinturage de Feu que j’ai réalisé était une véritable avancée technique pour justement gérer ce genre de problème.
– Est-ce que ça arrive chez vous de temps en temps?… Non??!…
Enfin, vous ne savez pas – peut-être que ça arrive?!.. Vous êtes sûrs que vous ne savez pas ?! – Holaa – moi je me méfierais un peu – Mais bon, enfin il y a des gens qui s’en occupent je pense? – Hum…

Bon enfin toujours est-il que chez nous voilà comment ça s’est passé : il faut que je vous donne un peu la mémoire de ce ceinturage de Feu-là.

une série de respirations vives et actives du Dragon

– Avouez que ça le méritait, n’est-ce pas !!

Je n’oublierai pas de vous parler du Pilier dont je n’ai pas encore parlé – le Pilier servant de Décor pour leurrer ceux qui risquaient de faire des Bêtises.
Celui-là était d’une extrême importance.
Et en fait je n’ai cessé de le rénover, de le perfectionner, de le mettre à jour, tout au long de la construction des autres Piliers.

Il était composé d’une quantité de Leurres mouvants qui se déplaçaient avec la lumière et le vent, renvoyant des miroirs à ceux qui s’en approchaient – et qui ainsi se voyant eux-mêmes se mettaient à se contempler inlassablement car ils se trouvaient si beaux qu’il n’arrivait plus rien d’autre dans leurs actes ni dans leurs pensées que de se contempler, jusqu’à ce que le vent tourne et que le miroir bouge un peu… Alors ils avaient complètement oublié ce qu’ils voulaient faire avant, et ils repartaient un peu penauds en se disant qu’ils avaient des choses à faire et qu’ils devaient être en retard.
Il y avait ça.
Il y avait d’autre part des Volutes d’Illusions drapées, brodées, serties, dentelées, qui s’élançaient autour de ce Pilier : montant, descendant, tournoyant, et dans lesquelles se prenaient là aussi les Pensées et les Actes de ceux qui auraient pu faire des Bêtises.
Là ils se croyaient carrément « Maîtres du Monde » car ils jouaient à n’en plus finir dans ces entrelacs avec beaucoup de plaisir, et ils acquéraient véritablement une habileté sportive, acrobatique, de haute-voltige. Et ils ne s’en lassaient pas. Et de ce fait, n’est-ce pas, ils ne pouvaient plus faire de Bêtises – jusqu’au jour encore une fois où, comme les autres ils retombaient et s’en allaient un peu penauds, en se disant qu’ils avaient oublié qu’ils avaient des choses à faire.
Il y avait également des Sons.
Des Sons extrêmement jolis, qui eux aussi tournoyaient, chamarraient, produisaient des Extases Sonores et puis des Danses Illusoires, dans lesquelles c’était un Plaisir de se laisser aller.

A vrai dire, je ne vous cacherai pas que ce Pilier servait également de Distraction à certains, car c’était vraiment très très agréable de venir jouer avec tout ça. Et il y en avait pour lesquels, voilà : c’était un passe-temps, un passe-temps de Qualité !

Je n’avais absolument pas lésiné sur la Qualité : ni des matériaux, ni des artisans -qui avaient réalisé tous ces détails car moi je ne savais pas les faire- ni sur l’Agencement général des diverses Parties les unes avec les autres.. Ni enfin sur la Qualité très particulière du Ruban de Feu que j’avais installé autour de ce Pilier-là pour le sceller. …Voulez-vous en entendre un petit avant-goût?  – Cela ne vous surprendra peut-être pas, car je sais qu’aujourd’hui un tel Pilier c’est monnaie courante et que je pense que vous en avez beaucoup chez vous. Mais quand même, ça me fait plaisir :

respirations rythmées, vives et variées du Dragon

En fait mon Ami le Dragon est très très fier de pouvoir vous exprimer un peu, à travers ses respirations, tout son intérêt pour vous.
Car il ne m’a pas quittée depuis tout ce temps-là.
– Bien sûr, il continue d’habiter son Jardin et moi j’habite là où j’habite – Mais nous nous retrouvons : nous avons tellement travaillé ensemble que ça n’est pas très difficile de nous retrouver – et je ne suis pas frappée par les interdits qui étaient en vigueur lorsque j’allais dans le Jardin en douce.

…soupir… C’est une belle histoire n’est-ce pas, notre histoire ? Et elle n’est pas finie..!
(Je parle de mon histoire avec mon Ami Dragon et de son histoire à lui avec moi.)

Maintenant je dois vous dire que l’Ensemble de ces Sept Piliers Enrubannés de Feu comme je vous l’ai raconté en détail, une fois parfaitement constitué et installé en tant que « Septénensemble », a été reconnu par l’Ensemble des Habitants de notre Monde comme Ce qui véritablement servait à Tout ce qui avait été prévu et que je vous ai exposé.

Il a été propulsé également dans d’autres Dimensions.
Et cela j’avoue que j’en ai été très très honorée, très fière, très…Très humblement touchée, Car je n’avais pas connaissance, quand je l’avais fait, de ces possibilités-là.

…J’ai donc dû de ce fait, moi, renoncer complètement à faire d’autres Piliers, car cela n’était plus mon privilège. C’était devenu évidemment Quelque Chose qui ne m’appartenait plus, mais également il n’était pas question que Quoi que ce soit soit dupliqué, soit refait (même autrement).
J’ai donc dû accepter -oui- de ne plus envisager d’en faire d’autres.

Mon ami Dragon m’a aidée dans ce moment-là car j’étais triste. Tout en étant très fière et gratifiée de ce qui s’était passé, j’étais triste.
Je ne savais plus ce que j’allais faire – vous comprenez ça n’est-ce pas?
Eh bien voilà ce qui alors s’est produit :

musique mélodieuse, vivace

Je me suis donc tournée vers la Musique.
Et j’ai eu beaucoup d’Enfants…
J’ai également continué mon amitié avec le Dragon et j’ai continué à faire des Rubans de Feu avec lui. Ce qui fait qu’aujourd’hui, n’importe qui peut me demander un Ruban de Feu et nous le réaliserons avec la plus grande Joie, la plus grande Conscience, la plus grande Attention, le plus grand Amour.

Mais ce n’est pas tout :
J’ai aussi continué à chanter avec les Femmes autour du Pilier, ça oui. J’ai cultivé des Cristaux dans le Jardin des Cristaux, ça oui. J’ai élevé quelques Batraciens et Reptiles dans le Jardin qui était le leur et qui l’est toujours.
Et il y a des choses que je ne vous dirai pas car je les garde pour moi.
Mais j’ai été heureuse de pouvoir vous conter ce Récit des Sept Piliers Enrubannés de Feu, car on me l’a demandé.

Et voilà donc également ce que je suis devenue : je raconte et je parcours les Univers ainsi.
Soyez en Paix.
Alleluia

 

via Christine Anne K. le 14 septembre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Vos Dons sont bienvenus et joyeusement remerciés.

Merci pour vos dons et l’Abondance partagée qu’ainsi nous co-créons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.