Semalay Son D de Sirius A : Utilité des « Confitures de Sons »

écouter >

Toux du canal
Musique et Chant de présentation

Amis Terriens, je me nomme Semalay Son D.
Je suis du Système de Sirius A – et plus précisément de l’une des planètes périphériques  d’une Frange un peu éloignée de ce Système.
Sur cette Planète nous sommes très spécialisés dans la conjonction et même dirions-nous avec humour : la « confiture de sons et de vibrations » – toux du canal – sachant que cela est un véritable Art !
Car le but n’est pas évidemment de confondre et de mélanger, sans habileté et de façon confuse et chaotique, mais bien au contraire d’assembler et de faire coexister des données qui normalement ont peu de chance de se rencontrer dans les configurations établies…

Cela nous permet de confectionner des formes de matière  –  Hé oui !
…Dont certaines sont tout à fait exportables vers d’autres Systèmes et d’autres ne peuvent exister que très localement. Je suis donc en train de vous dire oui que la conjonction savante de certains sons, peut être improbables, peut permettre de créer des formes de matière.

Silence ….

Vous pourriez trouver très amusant certes qu’à l’occasion de cette communication nous fabriquions n’est-ce pas une matière, mais ça n’est pas possible… D’une part je n’y suis pas autorisé et d’autre part un certain nombre de conditions indispensables ne sont pas réunies. Mais peut-être plus tard, un jour, une autre fois ? En d’autre configurations cela pourrait se faire et en ce cas je n’interviendrais pas seul car il y a une certaine synergie qui se met en place dans ces travaux-là évidemment.

Silence…

La petite séquence musicale que j’ai fait jouer avant de parler correspond à la mise en place de mon intervention car en effet je ne peux prendre voix de façon cohérente, étant donné là d’où je viens, que par l’intermédiaire d’une installation sonore spécifique qui donc a pris la forme que vous avez entendu – et si la personne qui me prête sa voix a toussé, c’est que mon entrée dans sa voix par l’intermédiaire de cela n’a pas été si aisée ni pour moi, ni pour elle. Il n’y a donc aucune interprétation négative ou de distorsion préoccupante à proposer pour cette toux, qui j’espère n’aura pas lieu de reparaitre – sauf peut-être une fois ou deux, qui sait.

Bref silence…

Vous allez à présent entendre une autre petite séquence musicale, qui donc n’a aucun but de création de Matière… Ah la toux arrive – toux du canal – je suis désolé cela semble nécessaire : nos outils sont un peu complexes à transiter et le fait que cette personne ait un gros rhume par ailleurs la rend beaucoup plus réceptive à tout ce qui peut altérer sa perception… Voici donc cette pièce musicale, très Chers Amis, qui provient du bagage précis avec lequel  j’ai préparé cette intervention :

Séquence de sons musicaux désordonnés et puissants additionnée de « grrrrr » vocaux

…C’est donc un petit échantillon de nos fameuses Confitures de Sons !
Et donc celui-là est tout à fait « typique exemplaire » : nous le promenons souvent avec nous lorsque nous expliquons nos méthodes, et si je vous le fais entendre c’est bien parce qu’il va vous permettre de pénétrer une certaine conception, que probablement vous ne connaissez pas trop actuellement et que je vais tenter de vous présenter aussi clairement que possible. Il s’agit d’une méthode de cumulation des données : données émises et reçues de sources extrêmement complexes et variées – « sources » tant en termes de localités que de fréquences et de dimensions, ainsi que d’ « objets cosmiques » divers et non compatibles forcément les uns avec les autres juste là comme ça.
Cette méthode de cumulation donc justement permet de rassembler toutes ces données,  qui autrement ne sauraient être installées ensemble sans un tri extrêmement long et compliqué qui en éliminerait beaucoup et en mettrait de côté et recréerait une certaine forme d’harmonisation, ce qui-là n’est pas du tout nécessaire.

Silence…

Pourquoi est-ce que je vous présente cela ?
Parce que cela n’est pas du tout pour vous ennuyer ni pour meubler un espace avec mes paroles : c’est parce que vous avez besoin de cela.
Pourquoi en avez-vous besoin ?
Parce que justement cette façon de cumuler des données complexes et non forcément compatibles peut vous être extrêmement utile actuellement dans votre tentative de constituer de nouvelles formes et de nouveaux paradigmes -qui justement échappent à l’ordonnancement habituel des données que vous avez coutume de pratiquer- qui nécessitent donc une réorganisation, avec d’autres critères et d’autres méthodes et d’autres formes de certaines de ces données, ainsi que l’input de données externes que vous n’aviez jamais utilisées et qui ne sont pas forcément compatibles à priori d’emblée avec les données que vous avez coutume d’employer et leur ordonnancement…
– Je pense que vous me suivez..?

D’où le fait que cette méthodologie de cumul des données (que je viens de vous exposer, je ne vais pas recommencer !) peut vous permettre, de façon compactée telle que je vous l’ai présentée, de remédier à certaines incompatibilités et à certains …à l’évitement de certaines étapes de tri extrêmement lourdes qui vous feraient perdre beaucoup de temps et d’énergie… Je pense que vous m’avez compris !

Cette intervention est donc, certes un peu mentalement surprenante je présume pour vous (avec mes décodeurs!); mais vous allez comprendre et intégrer ce qui en termes de fonctionnalité, d’efficacité, de méthodologie et de pratique va vous être fourni grâce à nos Technologies entre guillemets de «Confiture de Sons» !

Silence…

Je vous laisse intégrer en silence et c’est important.

Silence prolongé d’intégration…

Sachez que mon cœur se réjouit considérablement de pouvoir vous communiquer tout cela… Et la vibration de mon cœur, dans ses multifréquences conjuguées actuellement, je vous propose de la percevoir, de la ressentir, de la vibrer vous-même, pendant quelques instants à la fois de concentration et de partage.

Silence vibrant des fréquences du cœur de Semalay S D

Vous allez pouvoir imaginer : donc visualisez à présent par exemple que cette vibration de mon cœur que vous venez de recevoir et d’identifier -et qui se poursuit- va se conjuguer avec la fréquence de votre propre cœur individuel ainsi que -comme vous n’êtes pas seuls- les fréquences conjuguées de vos cœurs. Et cela crée une sorte n’est-ce pas  d’entrelacs de fréquences, qui pourrait-on dire se poursuivent sans se mélanger mais néanmoins interfèrent… Et voici que va se créer une fréquence de conjonction -que je n’appellerai pas une confiture car ce serait un peu péjoratif pour la vibration conjointe de nos cœurs- mais cette fréquence de conjonction -forte toux du canal- reçoit également d’autres fréquences, d’où la toux. ( il est difficile n’est-ce pas d’isoler une expérience comme ça de ce qui peut arriver de l’extérieur, et par ailleurs il y a encore des incompatibilités entre nos deux Systèmes qui font que cette difficulté respiratoire nous embête un peu.)
…Mais la conjonction (ne  vous laissez pas égarer par cette histoire de toux !) vous devez la percevoir : car elle se présente comme une sorte de Ruban, de zone surfacée, lisse et texturée en même temps, qui émet un accord sonore assez doux je crois – car de toutes façons lorsque l’on conjugue des vibrations de cœurs l’accord est toujours assez doux…

Silence vibrant… 

Sachez donc à travers cette expérience-là…
Je vous laisse quelques instants pour percevoir encore mieux la qualité de cet accord et de ce ruban que je vous ai décrits.

Silence vibrant… 

Vous remarquerez d’ailleurs que j’ai parlé de Ruban.
Eh bien c’est un premier pas vers justement une matérialisation – qui là n’aura pas lieu comme je vous l’ai dit. Mais si nous étions dans des conditions très privilégiées nous pourrions effectivement avec un peu de temps et différentes interventions arriver à matérialiser ce Ruban soit dans votre espace-temps soit dans le nôtre.

Sachez donc que cette forme de conjonction existe.
Cette forme de résultat -vous en faites l’expérience- peut se produire, existe, et peut vous permettre  de réaliser également des conjonctions que vous n’avez pas l’habitude de pratiquer.
Vous pouvez en effet être amenés à faire se rencontrer non seulement des cœurs mais aussi d’autres vibrations un peu du même type : -toux du canal- celles des consciences par exemple  :

Vous savez qu’il y a différents niveaux de conscience, différentes formes de consciences, différentes formes géométriques de conscience, différentes mathématiques de conscience. Eh bien ces différentes formes ne sont pas forcément aisées à conjuguer comme ça; mais par le biais de cette petite technologie dont je vous fournis l’expérience en direct vous allez avoir la possibilité de mémoriser simplement -et donc de reproduire spontanément- en partie cela à l’occasion de toutes autres situations. Vous allez rencontrer la nécessité de faire se rencontrer et se conjoindre des systèmes de fréquences à vous et externes, par exemple, qu’il va y avoir besoin de tisser ainsi sans que les incompatibilités se manifestent de façons hérissées et repoussantes – ce qui alors oblige à des dispositions fréquentielles et technologiques plus complexes et coûteuses et qui engagent beaucoup plus de temps et d’énergie, encore une fois !

Je vous laisse également intégrer cela.

Silence vibrant…

Le Ruban dont j’ai parlé continue de vibrer et de chanter, car nous l’avons installé, et même si vous ne pouvez pas le toucher il a quand même sa consistance, sa texture etc.

Silence ….

Écoutez bien à présent :

Séquence sonore instrumentale, décousue
…Etcetera !

Silence ….

Cette Séquence sonore donc : eh bien c’est le fruit de notre rencontre qui vient d’être synthétisé et qui n’est pas terminé.. C’est juste une ébauche il manque encore de nombreux sons, mais sachez que notre hypothèse (et la mienne) c’est que nous allons pouvoir matérialiser, chez nous, à partir de cette conjonction de données dont ceci est un petit petit témoin -Il y a également des données solaires importantes et des données grappillées dans le système solaire qui sont nécessaires, mais le focus c’est la Terre, c’est Vous. Il y aura donc très certainement matérialisation de quelque chose, chez nous, dont je suis tout à fait embarrassé pour vous donner une idée descriptive – car dans notre Système pas grand-chose ne ressemble à ce qui constitue ce que vous pouvez vous représenter… Sachez simplement que nous utiliserons, si cela se produit, nous utiliserons le résultat comme une archive.

Et peut-être qui sait, si ce résultat présente une certaine forme harmonique spécifique il pourra être intégré à certaines oeuvres qui alors peuvent constituer des instruments ou des …?.. Je manque de vocabulaire, alors je vais dire : des « choses » , je m’excuse c’est très vague. Des « choses » qui iront servir très loin de chez vous. Car alors un peu de la Matière délivrée par la rencontre de nos consciences à cet instant sera intégrée dans quelque chose de plus complexe et ira informer ailleurs, dans des zones de cet Univers que vous ne sauriez bien évidemment aller pénétrer vous-même… J’espère que cette idée vous est agréable.

Je m’excuse d’avoir occasionné des quintes de toux, mais qui semblaient nécessaire dans la réception de cette transmission. Je vois que c’est calmé.
Et je vous remercie de votre attention et je vous invite à considérer la Qualité de ce que je suis venu vous communiquer et vous partager et j’espère que vous trouverez le meilleur usage à faire de ces petits bouts de nos Technologies que je vous ai transmis de mon mieux à travers le temps et l’espace qui nous étaient impartis…

Je vous salue de tout mon cœur.
Et rappelez-vous le Ruban de la vibration de nos cœurs conjoints : il ne cessera désormais de flotter entre nous.

Je suis Semalay Son D du système de Sirius A en ce jour et je vous salue avec joie en ce canal.
Alléluia !

via Christine Anne K. le 20 novembre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

cercle de co-création n°14 : 15-17 décembre – v. page Evènements

Vos dons sont co-créateurs d’Abondance partagée : merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.