Samolagar Send’O de Sirius A n°2 – Gérer les Chevauchements d’Espaces-Temps et Plus…

écouter >

Séquence chantée-vocalisée d’ouverture

Je vous salue, chère Humanité de Terre.
J’ai réussi à me caler dans ce corps… Vous me connaissez déjà : je suis Samolagar Send’O de Sirius A. Voici ma deuxième intervention en ce canal.

Je suis, comme vous le savez, d’une forme extrêmement autre que la vôtre.
…Mais il m’est plus aisé que la fois précédente d’intégrer ma conscience et mes outils de transmission dans ce Canal aujourd’hui.

Les sons que vous avez entendus étaient non seulement des sons de mise en forme et d’introduction pour moi, mais aussi quelques notions de technique par rapport à ce que je vais exposer aujourd’hui.
Je me réjouis. Bien que n’ayant pas d’émotions du tout, je suis capable de concevoir ce qu’est le fait de se réjouir.
Et donc je me réjouis véritablement avec mon cœur -car j’en ai un bien sûr- de venir, de pouvoir venir vous rencontrer ainsi et vous transmettre ce que j’ai à faire et à dire.
C’est un honneur.

Court silence

– Je vous propose un silence de constitution de formes qui vont permettre la suite –

Silence vibrant

(Si vous baillez comme mon Canal vient de le faire, c’est une excellente chose !)

Plusieurs bâillements sans retenue du canal

Ainsi les circuits sont ouverts.
Il y a toute une équipe qui conjointement s’associe à nous pour délivrer tout cela.
Qu’ils soient remerciés.

J’ai donc comme je l’avais exposé la dernière fois un rôle assez particulier, puisque je me suis intitulé une plaque tournante (ou un hub) dans la répartition des technologies et des outils qui permettent couramment chez nous de changer à la fois d’espace-temps et de dimension -l’un ou l’autre, ou les deux- et j’ai cette fonction privilégiée et très responsable de coordination dans ces échanges. (Ceci est un bref résumé pour vous rappeler exactement qui je suis.)

Il y a donc à cet instant des espaces-temps qui se chevauchent dans votre propre environnement.
Cela, d’après ce que je sais, s’est installé progressivement depuis on va dire plusieurs mois (…peut-être même un peu plus que cela). Et actuellement Vous n’avez toujours pas conscience bien sûr de cela d’une façon disons « méthodique », qui vous permettrait justement de les gérer avec certains outils que vous pourriez mettre au point vous-mêmes ou bien emprunter, de façon méthodique également, à certains de nos Frères et Sœurs ou à Nous.

De même que les outils que je vous ai transmis lors de ma dernière intervention et qui je le constate vous servent, du moins au niveau de votre intelligence collective : ils servent réellement, et de façon tout à fait intelligente et même créative.
Mais donc tous ces espaces-temps qui actuellement sont en train de.. je dirais presque « batifoler » les uns à côté des autres ou en tout cas se chevaucher – car cela est naturel, les espaces-temps ne sont pas forcément disjoints n’est-ce pas : ils peuvent se juxtaposer, ou bien se chevaucher ou bien encore s’articuler de façon plus.. (quel mot employer ?)… complexe  – s’articuler donc, dans des combinatoires tout à fait reconnues, les uns avec les autres…

Mais cela n’est pas le cas chez vous pour l’instant.
Cela probablement devrait se déployer et se poser ainsi; mais il est encore un peu tôt car justement cette cohérence n’est pas installée ou fort peu – et il faudrait que vous soyez capables vous-mêmes d’y instiller quelques désirs, quelques pensées et conceptions vous appartenant !

Il y a donc une forme de joyeuse effervescence de ces espaces-temps qui sont là parmi vous et dont vous traversez – sans bien vous en rendre compte avec cette conceptualisation là du moins…Vous passez de l’un à l’autre; vous restez dans l’un; vous demeurez dans l’autre; la personne qui est avec vous est dans un autre que celui où vous êtes, cela est très courant !
– J’espère que vous trouvez cela amusant et non pas inquiétant.-

Et donc cette situation est prise dans cet instant là.

Je ne parlerai pas pour l’instant des petites différences de dimensions, qui peuvent également être placées en sus et (…) dans un autre alignement que celui des espaces-temps, mais qui se conjuguent évidemment – de même que les abcisses et les ordonnées qui se conjuguent dans une construction géométrique à deux dimensions.

Je fais une petite pause pour vous laisser intégrer tranquillement ce petit afflux d’informations.

Pause silencieuse d’intégration (effervescente…)

Voici donc qu’à présent il Vous est possible très chers Frères Humains, de gérer un certain aspect de ce chevauchement.
J’espère que nous allons trouver les mots pour exprimer correctement et clairement ce que j’ai à vous exposer. Sinon nous aurons recours à des transmissions sonores, ce qui sera peut-être plus simple également pour votre mental qui n’a absolument pas besoin d’être surchargé – je le sais, on me l’a dit et je respecte cela. Excusez-moi si donc par hasard je surcharge votre mental : je pourrai essayer de me tempérer…

Je vais donc vous proposer -à partir de la kyrielle d’outils dont nous disposons nous pour gérer ces changements d’espace-temps- quelque chose qui a été réfléchi et réadapté pour vous par nos équipes et dont j’ai expérimenté moi-même -ayant eu l’occasion d’expérimenter un corps humain dans ma dernière intervention- donc la faisabilité, qui m’a semblé bonne :
Il s’agit donc essentiellement de gérer -on va dire personnellement d’une part et aussi par petits groupes de deux personnes, d’individualités- un chevauchement d’espaces-temps simple… « Simple » ça veut dire entre deux espaces-temps, voire un troisième. (Au-delà de trois ça devient un peu compliqué pour vous.) Donc, pour que les choses soient claires on va dire que c’est principalement entre deux espaces-temps, et que occasionnellement cela peut permettre d’en gérer un troisième en plus, simultanément avec deux : voilà !

Pourquoi avoir à gérer ces chevauchements d’espace-temps ?
Eh bien parce que le but est de fluidifier, n’est-ce pas, vos propres circulations entre ces espaces-temps; et également le fait par exemple qu’une autre personne peut être dans un autre espace-temps que vous alors que vous êtes en train d’interagir – croyant d’ailleurs que vous êtes dans un espace-temps commun, ce qui n’est pas faux mais qui n’est pas vrai non plus.

Vous avez donc simplement à entendre ce que je vais non pas vous dire dans votre langue mentale mais d’une autre façon avec des sons et avec des vocables particuliers. Et cela va vous donner une sorte de matrice au sein de laquelle vous recevez des configurations que vous allez pouvoir personnaliser (tout cela sans intervention de votre volonté ni de votre outil mental) pour donc savoir mieux gérer, fluidifier ces petites différences et chevauchements donc d’espaces-temps, qui peuvent affecter votre circulation dans vos interactions et dans votre propre vie… Cela peut : je précise, ces chevauchements d’espace-temps peuvent occasionner des fatigues importantes par exemple, sans que vous en ayiez la moindre idée – en tant que cause de la fatigue je veux dire…
Cet outil va donc vous permettre également tout cela -sans que votre volonté s’y mette- de fluidifier ces aspects-là aux niveaux donc des effets sur vos corps physiques, voilà.

Donc je vous ai expliqué.
Maintenant nous allons passer à l’aspect sonore, donc, de cette matrice que je vous ai annoncée.

Séquence sonore précise et fort complexe en rythmes, frottements, vocalises, souffles.

Silence vibrant

Respirez -bien calmement !- au cours de ce silence qui vous permet de bien intégrer les différents aspects de cette matrice et de commencer à élaborer vos propres configurations tranquillement.
Respirez…

Silence vibrant

La personnalisation donc de cet outil va se réaliser en principe sur quelques cycles soleil-terre, que vous appelez je crois des jours et des nuits et vous n’avez, comme je l’ai déjà dit, rien à maitriser. Toutefois vous pourrez activer cela davantage en produisant avec votre voix quelques sons, disons chaque jour, pour améliorer encore la performance individuelle de cet outil qui je le répète est conçu comme un outil à un usage individuel ou de petit groupe.

Comment peut-il servir dans un usage de petit groupe?

Eh bien la matrice individuelle peut se conformer à la proximité de quelques autres matrices individuelles pour former temporairement une matrice conjointe qui donc va fluidifier temporairement aussi les chevauchements d’espaces-temps affectant les individus et donc le groupe en question.
…Cela peut être très utile pour une réunion par exemple.

Silence

Je laisse un peu reposer mon Canal, car cela n’est pas si confortable pour ses structures personnelles.

Silence

Cet outil est donc, de mon point de vue, installé et en cours d’installation.
…Je vous propose de lui donner un petit nom, car cela sera plus agréable et plus significatif pour vous. Et voici donc une proposition : « ashtonn« .. Je ne sais pas si cela vous convient ? C’est un vocable assez simple qui vibratoirement est conforme avec la nature et la forme de cet outil. Et ce mot a l’avantage de ne ressembler à rien de déjà connu pour vous, ce qui assure une belle intégrité à cet outil également.

J’espère donc que vous aimerez l’adopter – ashtonn

…Séquence de sons vocaux
..Un souffle prolongé très léger

Je sais que mon canal se demande si un deuxième individu vient de s’installer à travers ces sons.. Mais non : c’est toujours moi ! Simplement j’ai dû faire une sorte de « giration », de pirouette qui, disons nécessitée par ma fonction de coordination, qui m’a obligé à réaliser – bâillement du Canal – (très bien le bâillement, oui !) réaliser cette espèce de boucle sonore pour pouvoir continuer mon intervention…

 Suite de souffles-bâillements successifs

…Oui : j’ai un peu changé, je m’en excuse. C’est nécessaire à ce que je fais. J’ai dû adopter là une configuration personnelle plus ramifiée que il y a quelques minutes… (Je suis en train de vous parler mais je suis également en train de gérer ces coordinations -du moins une partie d’entre elles- dont j’ai la charge… J’espère que ça ne va pas être trop compliqué pour mon canal.)
Je sens une petite difficulté – je vais donc faire un retour à une forme plus simple.

Nouvelle séquence de sons vocaux (encore un changement)

Voilà j’espère que ça va mieux marcher comme ça.
Je ne vais pas rester très longtemps – Bâillement
J’ai simplement à vous transmettre une certaine information concernant cette fois les changements de dimensions, car vous avez également -à votre insu la plupart du temps- de petits changements de dimensions dont vous n’avez pas le contrôle (sauf exceptions  – certains d’entre vous l’ont un petit peu)… Et cela peut également causer quelques embarras dans vos fonctionnements et interactions.

Je ne vais pas vous transmettre un outil pour cela car je n’y suis pas autorisé.
Ces changements de dimensions vous appartiennent et sont propres à votre propre configuration à laquelle je n’ai pas à ajouter ni retirer quoi que ce soit. Néanmoins je peux vous dire que pour gérer conjointement un changement de dimension avec un changement d’espace-temps, ne vous effrayez pas : c’est possible. Là encore une fois, vous n’avez rien à maitriser avec votre fonction mentale ni votre volonté. Simplement c’est une sorte de commande intérieure que vous pouvez déclencher… Donc il s’agit simplement de vous aligner intérieurement avec un certain Son, que vous possédez déjà, mais que vous ne savez pas forcément reconnaitre.

Je vais donc simplement vous proposer une interprétation vocale de ce Son. Sachant que cette interprétation vocale n’est pas le Son lui-même, qui peut prendre différentes formes -selon chaque individu et même chaque moment- en tant que son vocalisé et audible je veux dire : ce qui est une interprétation vocale du Son réel qui, lui, n’est pas vocal – d’accord ?!

Voilà. Donc une fois que vous aurez entendu cette interprétation vocale de l’instant, et par cette voix-là, de ce Son-là -qui, Lui, vous appartient à vous- vous saurez en vous-même avec une partie de vous qui n’est pas forcément mentalement contrôlée Le reconnaitre et en faire usage pour gérer mieux ces changements de dimensions.

Ça a l’air compliqué mais c’est tout à fait extrêmement, particulièrement extrêmement simple !
Ecoutez maintenant cette interprétation vocale :

Long son vocal modulé, souffle…

Silence vibrant …

…Mon canal est en train d’expérimenter quelque chose !…
– Peut-être vibratoirement pouvez-vous en profiter (?)

Bâillements et soupirs en série …

Cela est provoqué par ce son, naturellement !..

Bâillements encore…

…Il s’agit selon moi de l’interface entre une série de dimensions qui est en train de s’ordonner d’une certaine façon – ce qui va lui permettre de naviguer de façon plus fluide entre ces différentes dimensions. Je le lui confirme.

– Et peut-être que ceux d’entre vous qui  (Bâillement – pardon pour le bâillement) sont capables d’en profiter à travers cette intervention : eh bien c’est tout bonus !..
Cela n’était pas prévu strictement au programme, mais c’est arrivé..-

Quelques bâillements
Court silence vibrant…

J’observe avec joie et intérêt la mise en place de cet outil.
Je vais donc à présent, très chers Humains, vous passer le bonsoir, comme vous dites, et me retirer de ce Canal, moi Samolagar Send O de Sirius A et je vous salue.
Alléluia

Mon retrait va nécessiter quelques petits sons que je vous invite à écouter avec amitié.

Bâillements… Puis séquence de sons vocaux de retrait

…Alléluia !

via Christine Anne K. le 4 février 2015
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Merci de vos dons co-créateurs et partagés..!

cliquez pour le message précédent de Samolagar Send’o de Sirius A.

.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *