Samolagar Send’O, de Sirius A -n°5- Visites d’Espaces-Temps, dont « Forêt de Sapins ».

Samolagar Send’O -qui s’est auto-défini(e) comme étant une « plaque tournante » ou un hub multi-dimensionnel- continue à nous familiariser et nous renseigner peu à peu (et de façon expérientielle plus que théorique) sur la navigation des différents espaces-temps telle qu’elle peut nous concerner nous Humains. Cette 5e intervention nous permet d’envisager un phénomène quasi évident et fluide, et nous invite dans… une « Forêt » que nous connaissions déjà plus ou moins. Bonnes visites !   C.A.K.

écouter >

ouverture : chant percussions et souffles

Très-aimés Humains, frères Humains, vous me connaissez : je suis Samolagar  Send’ O de Sirius A… Je viens de prendre forme de façon conséquente pour pouvoir m’adresser à vous aujourd’hui.

Nous avons n’est-ce pas traversé plusieurs rencontres déjà ensemble, et vous vous êtes je pense aguerris : tant sur ces questions de changements de formes dont je suis tributaire qu’également sur ces fameuses compréhensions des espaces-temps ou de leur multiplicité, de ce qui peut être fait, pratiqué, expérimenté, vécu dans la perspective justement des espaces-temps…

Je salue en ce jour mon Canal qui, sans le savoir, a traversé plusieurs espaces-temps dans sa journée en toute fluidité – ce qui n’était pas toujours le cas ces derniers temps !

Bien sûr elle ne s’est rendue compte de rien car il s’agissait de naviguer entre des occupations tout à fait quotidiennes. Mais justement je tiens à saluer, à honorer et à mettre en valeur cet exemple car cela m’indique qu’un début de fluidité peut se produire dans ces changements d’espace-temps…

– Ne riez pas : ce que je dis est tout à fait exact et ce n’est pas une fantaisie pour accrocher la galerie, c’est réel !-

silencedehors un oiseau inhabituel caquète sans s’arrêter

Je vais, tout en respectant le caquètement rythmé de cet oiseau qui nous accompagne, vous demander d’entendre une plage sonore – qui va nous permettre, ensemble, de continuer nos expérimentations et vos apprentissages dans ce domaine dont je viens de parler.
Entendez :

plage sonore…
…silence vibrant

Ce silence chargé de sons vous permet de voyager à cet instant vers la constitution d’un espace-temps provisoire, qui vous permettra d’accéder ensuite à un autre espace-temps stable.

…Ne brûlez pas les étapes ! Et si je vous ai annoncé le parcours, ne cherchez pas à vous dépêcher. Il importe d’abord de visiter tranquillement l’espace-temps provisoire qui va se
présenter sous peu.
– Vous pouvez le considérer si cela sied à votre imagination comme une sorte de sas ou bien d’espace « entre-deux » ou comme.. une petite cabine d’essayage..-

Vous êtes peut-être un peu à l’étroit dedans mais je pense que vous ne vous en rendez pas compte et cela vous permet d’engrammer un certain nombre de données.
…Il y a également des données à accrocher à la patère qui se trouve là – c’est pour ça que j’ai parlé d’une cabine d’essayage : il y a comme un changement de vêtements (ce ne sont pas des vêtements).
(Pour quiconque s’inquièterait de ce qui se passera au retour : vous retrouverez exactement ce que vous avez laissé pour le reprendre et l’endosser.)

Il y a une procédure dont le temps est à respecter. Je parle d’un temps linéaire en
l’occurrence :

plage sonore avec frappes de mains rythmées, claquements et souffles

Il va y avoir dans quelques instants la possibilité du passage dans l’autre Espace-temps stable.
Cet autre Espace-temps stable appartient à une configuration que nous ne sommes pas capables ni moi ni mon Canal de vous décrire ni de vous détailler et je m’en excuse.
Sachez néanmoins que cette configuration s’inscrit dans un archipel de données qui, parfaitement cohérent, relève des pouvoirs étendus du Système de Sirius A principalement – auquel j’appartiens… Cela ne vous renseigne pas beaucoup mais c’est quand même une petite identification.

Ne craignez absolument aucun trouble au niveau de votre corps physique ni de votre conscience ordinaire.
Vous allez en revanche expérimenter avec certains de vos corps subtils un changement important on peut dire « de texture » et aussi de fluidité de l’espace, et de linéarité dans cet Espace-temps dans lequel vous êtes en train de pouvoir pénétrer ..
Vous y êtes bienvenus je m’empresse de le dire, et bien accueillis, car il est habité.

séquence de sons
silence vibrant

Je vous laisse observer n’est ce pas ..

long silence vibrant

Sachez donc que je vous fais visiter cet Espace-temps et ses habitants pour vous permettre d’évaluer à votre propre niveau la forme de « densité » disons et -comme j’ai dit- de texture et de fluidité très différentes de ce que vous connaissez…

Cela entraine dans cet Espace-temps là une gestion des événements qui est tout à fait autre que ce que vous avez coutume de vivre.
Vous pourriez imaginer qu’il y a une forme d’extrême lenteur mais cela n’est qu’une conception mentale… Il y a certes une apparente lenteur de tout mouvement, mais c’est juste une apparence car l’observateur interne ne le vit pas de cette façon là du tout.

-Vous êtes en cet instant des observateurs externes, bien que conditionnés pour être disons « en interne » en tant que visiteurs.-
…Vous n’avez pas la possibilité de vivre le temps tel que le vivent les habitants de cet Espace-temps là.

Il y a un certain chant qui vous est destiné et je vais demander à mon canal de le chanter, je pense qu’elle en sera capable :

chant émané de cet Espace-temps
eeh ho haa

Ne vous formalisez pas : ce chant n’est qu’une approximation de ce que réellement il est dans l’Espace-temps en question et nous sommes bien évidemment dans une forme de conversion des sons vers le corps humain – dans son assise ordinaire… Car bien sûr le corps de notre canal n’a pas bougé n’est ce pas de là où il est – vous en êtes bien convaincus j’espère !? …De même que le vôtre.

La pertinence de ce que vous pouvez observer et engrammer dans cet Espace-temps -que nous allons ensuite quitter- fait que vous aller rapporter chacun ce que j’appellerai un faisceau d’informations, qui d’une part vous sera propre et qui d’autre part va directement aller fournir votre Intelligence Collective d’une manière que vous n’avez pas à contrôler.

(Il importe en effet que ces informations soient véhiculées par des individus. Elles ne peuvent faire l’objet d’une autre forme de transfert.)

J’entends que vous avez une joie à être visiteurs dans cet Espace-temps et j’en suis satisfait !
Cela est également une gratification pour les habitants de cet Espace-temps…
Il y a de part et d’autres des manifestations d’amitié – et me semble-t-il un désir de renouveler l’expérience d’une manière ou d’une autre.

– Que penseriez-vous si ces habitants-là venaient vous visiter dans votre Espace-temps ordinaire ?..
Je vous laisse méditer cette question.
(…A vrai dire ce serait un peu compliqué techniquement je l’avoue).

Vous allez donc très chers Humains retourner dans la « cabine d’essayage » d’ici quelques nano-instants.

silence vibrant de transfert etc

Vous êtes en train n’est-ce pas de reprendre ce qui vous appartient, et de vous ébrouer un peu me semble-t-il car on dirait que vous en avez besoin…

Je note une satisfaction globale et même une certaine excitation parmi vous.
C’est une bonne expérience donc.

Nous allons produire une trame sonore -un véhicule sonore- pour vous aider à regagner à présent un Espace-temps qui vous est plus coutumier et qui appartient à votre Milieu de vie.
Entendez et naviguez :

sons rythmés de navigations…

J’ai profité de cette séquence sonore pour réaliser pour moi-même un petit changement de forme, qui me permet de m’enfoncer davantage dans un certain Espace-temps, qui est bien de chez vous mais que vous connaissez peu – et je pense que si vous saviez mieux le pratiquer cela pourrait vous apporter de bonnes vibrations et de bonnes expériences.
(Je ne sais pas comment vous pourriez le nommer…)

Je pense que vous pouvez le comparer à une sorte de forêt de sapins dans votre monde matériel et paysager…

Il y a donc ce que je compare à des sapins.
– Pensez aux déploiements réguliers des troncs des sapins dans une forêt de sapins, qui sont comme les piliers, les bornes, les marqueurs – et qui sont vivants…

Il y a donc un aspect rythmé dans cet Espace-temps : rythmé et structuré, frais et agréable.
Les sons y portent d’une façon particulière…
Cet Espace-temps peut se contacter par l’intérieur de vous-même -et non pas spécialement en sortant de chez vous pour aller dans une forêt-
Quoique bien sûr, si vous êtes dans une forêt : de la même manière à l’intérieur de vous-même vous pouvez contacter et pénétrer dans cet Espace-temps.

…Il est très nourri par votre imaginaire mais il est je le répète peu pratiqué par votre conscience active. (Alors qu’il n’est pas imaginaire !)
On pourrait dire presque qu’il est un peu en friche.
Lorsque vous y passez, il me semble que c’est souvent un peu par hasard et vous ne savez donc pas bien -il y a des exceptions bien sûr- mais globalement vous ne savez pas bien profiter de ce qu’il vous offre.

Il peut vous permettre de vous recentrer mentalement d’une façon très conséquente et appréciable.
Il peut vous aider à faire le tri de certaines informations qui vous encombrent.
Il peut relaxer considérablement votre corps physique.
Il peut aplanir et mettre de l’ordre dans vos émotions.

C’est un espace-temps dans lequel il est rare que vous vous rencontriez les uns les autres, néanmoins c’est possible sachez le.
Mais ces rencontres jusqu’à maintenant ne peuvent être vraiment planifiées.
Elles sont me semble-t-il fortuites. Mais je constate qu’il vous appartient néanmoins à vous d’apprendre à pouvoir maitriser davantage les entrées et les sorties – et donc aussi la planification, pourquoi pas, de rencontres au sein de cet Espace-temps là.
(Je ne lui donne pas de nom : ce n’est pas à moi de le faire.)

Comme je constate que vous y êtes bien pénétrés, pour la plupart d’entre vous grâce à mes indications je suppose; je vous laisse le privilège de mieux l’identifier, le traverser, jouir de ce qu’il est – et peut être comprendre, qui sait, déjà un petit peu comment vous pouvez exploiter son existence.

Je suppose bien sûr que vous allez continuer à l’appeler « la forêt de sapins » ou quelque chose comme ça – car bien évidemment si vous le nommez, cela vous rend son identification claire et son accès beaucoup plus clair aussi…

silence vibrant de « la forêt de sapins »

Je pense que certains vont le considérer comme une sorte de refuge…

Sachez cependant observer à quel point cela est juste ou non juste.
Je ne crois pas en effet qu’il soit sain de demeurer de façon continue et prolongée dans cet Espace-temps très intime mais qui n’est pas propice pour autant au développement de certaines de vos capacités actives, ni aux interactions que vous avez à mener entre vous et qui sont nécessaires.

Il y a pour votre information, outre cet Espace-temps là, quelques autres que vous pouvez également tenter de savoir visiter avec méthode.

Le fait d’avoir traversé en ma compagnie ce que vous avez traversé devrait vous faciliter tout simplement l’accès à ces autres espaces-temps. Un peu comme mon Canal aujourd’hui qui, sans le savoir, a traversé je pense cinq espaces-temps différents dans sa journée… Six !

Je n’ignore pas que cela reste fort mystérieux pour l’avidité de votre mental ordinaire, mais cette avidité vous appartient et ces limitations vous appartiennent. Sachez bien -et vous le savez- que votre conscience est beaucoup moins limitée, et heureusement beaucoup moins avide également..!
Si j’avais des émotions je rirais.. Je vous invite à le faire.

J’avoue qu’il est amusant de venir faire cela avec vous par moments.

Je ne vous oblige pas à quitter cette forêt de sapins puisqu’elle vous appartient..
Je n’ai aucune manoeuvre technique à faire pour vous permettre de rentrer normalement et sûrement à la maison – mais je vous rappelle que vous aurez besoin d’en sortir.
Quant à moi je pense avoir terminé mon intervention et je « me réjouis », si l’on peut dire, de ces expériences partagées.

Je me réjouis également de cette fluidification entre des espaces-temps, dont j’ai fait état au niveau d’une personne, mais qui bien évidemment ne peuvent que concerner également d’autres personnes et pas seulement une.

Un jour viendra, je peux l’ajouter, où vous aurez davantage la conscience et l’analyse consciente et de mieux en mieux maitrisée de ces passages entre espaces-temps et de la façon de les gérer au mieux…
Soyez en convaincus.

Je vous remercie de votre collaboration, et je vous salue, moi Samolagar Send’ O de Sirius A. Et je vous dis : qui sait, encore à bientôt ? Je ne sais pas moi, mais disons à bientôt !
Au revoir – et Alleluia.

 

via Christine Anne K. le 22 mai 2015
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Vos Dons sont joyeusement remerciés et honorés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.