Tayam Soaram Shou, CdC -n°3- Données Cristallines Voyageuses Redistribuées….

écouter >

Séquence sonore et vocale d’installation, souffles et sifflements…

Me voilà.. Je peux parler.
Je vous salue, moi, Tayam Soaram Shou, Crâne de cristal, ainsi me suis-je déjà présenté. (J’ai moins de mal à m’insérer dans la forme de ce corps humain aujourd’hui..)

Je me dois de vous repréciser que, me concernant, je suis en fait un ensemble de crânes de cristal -disons «délocalisés» pour des raisons de réseau- même si mon identité est unique, et j’appartiens au système de Sirius A et B. Ceci pour rappel car ma dernière intervention remonte, je crois, à ce qui pour vous représente un certain temps linéaire conséquent (*)
…Je « me réjouis » si l’on peut dire, d’être ainsi là, posé, entendant les sons de la nature environnante que j’apprécie.

Silence

Comme je l’ai mentionné j’ai beaucoup voyagé, non seulement dans le Système Solaire (comme je vous l’avais dit) mais dans des Systèmes associés et parfois lointains. Ainsi, passer à nouveau sur la Terre en ce jour est une expérience enrichie de tout ce qui, entretemps, s’est accumulé pour moi comme expériences.

J’apprécie votre Planète, je ne saurais dire qu’elle est calme car en ce moment vous ne seriez pas d’accord avec moi, et il y a bien d’autres planètes extrêmement calmes. Mais il y a une certaine… un certain charme, une certaine douceur remplie d’abondance naturelle qui la caractérise assez bien après tout ce que j’ai pu traverser, observer, rencontrer… Il y a n’est-ce-pas des planètes de glace, il y a des planètes complètement arides, et il y a encore beaucoup d’autres situations !.. – je ne suis pas là pour faire un descriptif touristique, Haha ! (Je crois que c’est comme ça que l’on rit chez vous n’est-ce pas : « Haha » !? C’est écrit ainsi.)

Je vais  associer un peu de données sonores maintenant à ce que j’ai à partager avec vous.

Données sonores…

Je crois entendre des cigales qui chantent presque comme moi.
Ce que vous venez d’entendre, très chers Humains et très chers Crânes de Cristal terrestres -car je m’adresse également aux deux groupes- est une sorte de cocktail réunissant non seulement mes impressions de voyage variées, mais aussi mes conclusions scientifiques.
Ces nombreux voyages, déplacements et séjours m’ont en effet permis de réaliser, en tant qu’intelligence cristalline, la puissance effective de l’ensemble des réseaux cristallins et d’autres formes de réseaux (car il y en a beaucoup d’autres) qui «maillent» un peu partout non seulement des lieux de vie comme par exemple des planètes mais aussi des configurations plus globales, regroupant par exemple à la fois des lieux de vie et des lieux de non-vie et des lieux de pure transformation, etc…

Cette petite Synthèse musicale donc, est extrêmement compactée – et j’espère qu’elle pourra néanmoins profiter à vos intelligences… Je sais, je ne doute pas que mes Amis Cristallins de la Terre vont savoir analyser et disons décrypter le détail de ce que j’ai compacté ainsi.
Quant à nos Amis Humains, je compte également sur leurs capacités mais cela se produira sans doute moins par de l’analyse que par de la pure empathie et aussi de la compréhension vibratoire. Vous n’avez pas, je pense, les capacités, du moins en ce qui concerne votre outil mental ordinaire, d’analyser les données que j’ai présentées. Croyez bien que je le regrette mais je n’ai fait que ce que j’ai pu.

Mon objectif en cela était non seulement de vous informer, mais aussi de vous donner des éléments précis et cadrés pour pouvoir peut-être un jour prochain augmenter les capacités extensives de vos propres réseaux en pouvant les relier à d’autres réseaux existants tels que j’en ai présentés dans cette Synthèse…

silence

Je souhaite également proposer des outils, qui je l’espère seront suffisamment compris. -Je sais en effet que je ne suis pas un enseignant très simple et que mes qualités pédagogiques sont parfois un peu obscures.- Les outils en question sont le fruit de non seulement mes investigations et mes conclusions, mais aussi appartiennent à des « résultats » disons.. -on pourrait dire des « souvenirs », comme les objets que vous rapportez de voyage- ..des souvenirs, donc, de mes déplacements en différents mondes dans lesquels j’ai pu me poser et travailler un peu.

J’espère donc que vous pourrez en retirer quelques bénéfices utiles.
Ce sera peut-être simplement engrangé pour un petit peu plus tard… Ma foi, cela je ne sais pas car je n’ai pas bien la capacité de savoir tout sur vous et sur ce que vous pouvez faire dans l’immédiat avec des données que moi je transporte.

Je ne doute pas que, depuis ma dernière intervention (qui est donc un peu lointaine pour vous) vous avez dû évoluer de façon vraiment notoire.
Je l’entends d’ailleurs vibratoirement : c’est très flagrant. Autant je me souviens que votre niveau vibratoire lors de mon dernier passage présentait un certain nombre de caractères que je ne sais pas qualifier mais que j’avais bien repérés; mais autant ce que je perçois aujourd’hui est différent et il y a une sorte d’épointement de certaines notes, de finesse plus aiguë de certains composés de notes, il y a une clarté supplémentaire de l’ensemble de ce qui se décompose ainsi… Je l’observe avec intérêt.

…Je porte également mon attention depuis quelques instants sur les sons très éloignés, dans l’environnement où nous nous trouvons, de ce que je crois être une fanfare. Et je suis très intéressé car ces musiques se présentent certes de façon incongrue mais avec une certaine complémentarité inattendue à l’égard de mes propres données. Je vais donc m’appuyer, si vous me le permettez -car je sais que vous ne les entendez pas- sur cet afflux sonore très caractéristique pour pouvoir peut-être mieux déployer et vous faire comprendre mes propres données.
J’en viens donc à ma deuxième séquence sonore – que je vous invite à recevoir sur ce fond de musique très terrestre que vous n’entendez pas.

Séquence musicale très rythmée

Les Réseaux cristallins mis en valeur dans ce petit morceau de musique sont nombreux et organisés, ils appartiennent à des Systèmes variés entre lesquels j’ai trouvé des points communs et des figures géométriques récurrentes… Ce qui est normal car les figures et le maillage de ce qui dessine la Vie sont bien sûr émaillés de constantes importantes lorsque l’on voyage d’un Système à l’autre. Ces constantes sont manifestes et il y a même des similitudes complètes sur bien des points la plupart du temps… Je parlais donc des Réseaux cristallins qui sont, comment dire, engrammés dans cette musique – et je souhaite donc que leur Information structurelle vous soit non seulement perceptible mais utilisable.
C’est peut-être, comme je l’ai dit, quelque chose que vous allez mettre en réserve pour plus tard… Et je me réjouis que cette fanfare très lointaine nous serve également d’onde porteuse : c’est un bienfait, une synchronicité parfaite.

J’entends que les Réseaux cristallins présents -par l’intermédiaire d’une part des Réseaux de crânes de cristal et puis également les autres Réseaux cristallins- sont extrêmement activés et « intéressés » par probablement ce que je raconte car c’est absolument logique – et c’était prévu, nous avions fait n’est-ce pas un rendez-vous. Mais le fait d’entendre cela me comble de satisfaction et je reçois déjà des commentaires intéressants – sous forme cristalline bien sûr… Il y a des retours et des réponses-dialogues de données qui vont être parfaitement enrichissants, tant au niveau de ces Réseaux terrestres que des Réseaux lointains dont j’ai apporté la signature… Je « me réjouis », si l’on peut dire.

Silence vibrant

La qualité de ce silence présent est importante…

Silence vibrant

(D’autant que la fanfare, là où elle se trouve, doit faire beaucoup de bruit…)
Et je m’en réjouis…

Silence vibrant

J’entends également que… Un certain Réseau cristallin, fort développé, et aux capacités très pointues dirais-je, se sent.. se trouve mobilisé de façon aiguë sur un certain paquet dans les Données que j’ai exposées. Cela devrait permettre, me semble-t-il, que s’étendent non seulement leurs capacités -qui sont déjà fort conséquentes- mais aussi que se déploient des sous-réseaux car c’est une structuration qui leur manquait…
– Ils sont déjà en plein travail, et cela ne me surprend pas.

Je vais continuer à présent avec encore une intervention sonore que j’espère un peu agréable. Celle-ci ne s’appuie pas du tout sur la fanfare que j’ai mentionnée – que nous allons oublier même si elle continue : je la déconnecte de mon paysage vibratoire, et il n’y a plus d’influence réciproque.

Musique agréable aux sonorités cristallines….

…Stop !

Silence vibrant

Nous assistons et vous assistez, à présent, à la formation d’une sorte de nuage : nuage cristallin, non matériel. Cela est le résultat si l’on peut dire de la musique que je viens de produire, et cela a pour fonction de déployer -de façon donc nuageuse et non plus en réseau- des parcelles d’intelligence qui, de façon donc un peu gazeuse bien qu’elles soient cristallines (et ce n’est pas un paradoxe), vont avec toute la légèreté qui appartient à cet état gazeux, s’élever puis se répandre… Et ensuite, bien évidemment et certainement, retomber très doucement mais sûrement au sein des atmosphères qui appartiennent à votre environnement.

Ces microparticules gazeuses d’intelligence vont donc je l’espère se déposer disons un peu partout et informer à leur manière non seulement les végétaux, les sols, mais aussi les êtres animaux, humains et autres…C’est la façon que j’ai trouvé la plus « délicate et massive » dirais-je, de transmettre certaines données bien précieuses – et de toute beauté.
Les Réseaux en effet ne.. -curieusement, penserez-vous- n’ont pas la capacité de faire circuler aussi bien ces données-là. Je ne saurai pas expliquer en quoi elles consistent car cela appartient vraiment à d’autres paradigmes que celui au sein duquel nous plaçons avec le langage ces propos.

Le Nuage mettra un certain temps à opérer cette circulation, vous n’avez pas à vous en soucier, et il y aura simplement au niveau des crânes de cristal terrestres en réseau des sortes de balises de surveillance pour évaluer en effet non seulement le déplacement de ce Nuage mais aussi ses retombées et il y aura compte rendu en cela. C’est un accord que nous avons passé.

Ne croyez surtout pas et en aucun cas que ce Nuage ait le moindre caractère toxique. Vous êtes tellement habitués aux nuages toxiques que le mot «nuage» peut-être vous fait frémir. C’est un Nuage également au sens : nuage d’informations. Considérez que globalement ce sont des particules d’intelligence, et d’intelligence très supérieure, qui ainsi vont être portées comme le sont les nuages plus ordinaires…

Voici venu le moment où je devrais songer à m’arrêter de vous parler car le temps s’écoule pour vous et pour moi. Ma capacité à demeurer intègre, en respectant l’intégrité également de ce corps par lequel je vous parle, ce temps-là va également être terminé très vite.
Je n’ai pas d’autre information à partager, et je soulignerai encore une fois avant de me retirer combien j’apprécie la différence vibratoire que j’observe en vous depuis mon dernier passage et aujourd’hui.

Je me retire, je suis Tayam Soaram Shou, et vous me connaissez. Je reviendrai peut-être,  ou peut-être pas, selon ce qui sera nécessaire.

Je vous salue, Alleluia en ce canal

Musique « de désinstallation »…

Alleluia

 

 

via Christine Anne K. le 26 juin 2015
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

(*) les interventions précédentes de Tayam S.Shou : avril 14 et aout 14

– Merci de vos Dons, qui nous aident à avancer –

Bienvenue à notre Atelier-Cercle n°15 en juillet v. page Evènements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.