Questions/Réponses – n°26

 

 

-ces questions font suite à l’intervention n°4 de Keznoar Nd Hey Az’k –

 

Nous avons, mandaté par Keznoar Nd, un intervenant qui est prêt à répondre à quelques questions éventuelles concernant ces transmissions, entre autres, et éventuellement d’autres aspects, si leur pertinence s’inscrit dans le cadre de cette intervention. Le nom de cet intervenant est Toulan Euz de Shilla’h Outt – c’est un être d’une galaxie éloignée qui appartient au système intergalactique auquel il a été fait référence, et qui est accoutumé à la fréquentation de notre planète Terre.

Je vous écoute.

 

J’ai constaté qu’il y a une différence entre un son entendu dans l’oreille et une vibration perçue. Puis-je avoir quelques explications, puisque le son est vibration et que ce sont en effet deux perceptions très différentes : peuvent-elles aussi s’unifier ?

Chère Soeur de la Terre, votre corps physique a ses perceptions auxquelles s’ajoutent les perceptions de vos corps plus subtils : cela déjà implique une certaine complexité d’analyse. Nous dirons que les vibrations sont perçues par l’ensemble de vos corps, qui répercutent l’information soit à votre corps physique directement, soit à une sorte d’étage intermédiaire qui les répercute en certains points seulement de votre corps physique… Cela dépend des individus, n’est-ce-pas.

La perception des sons par vos oreilles s’inscrit bien davantage dans votre corps physique en premier lieu. Cependant, elle affecte également un certain niveau de ce que vous appelez vos corps subtils. (Je ne vais pas là me référer à votre typologie culturelle des corps subtils telle que vous l’avez employée -et tout spécialement au cours du siècle dernier- car c’est une convention qui vous a été utile mais qui n’est pas véritablement opérante dans la configuration qu’actuellement nous observons, et également de notre point de vue. Par conséquent je m’excuse de ne pas désirer employer le nom des corps subtils que vous avez coutume d’employer, cela n’est pas très pertinent pour ma propre rigueur scientifique et je ne tiens pas à entretenir davantage des illusions à ce sujet.)

J’ajouterai, pour tenter de répondre encore un peu plus à ta question, que donc la perception des sons peut constituer une sorte de pont entre ce niveau subtil -que je viens d’évoquer sans savoir le nommer correctement pour vous- et certains récepteurs de votre corps physique; et que cela est fort intéressant car justement vous avez aujourd’hui la capacité de développer cette écoute intérieure de sons que vous n’entendez pas, tel que cela vous a été enseigné (je crois il y a quelques jours, ou peut-être même hier, je ne sais plus). Voilà, j’arrêterai ma réponse à cet essentiel.

 

…J’ai l’impression que le son « remplit » plus que la vibration ? Est-ce justement une perception du corps physique ou des corps subtils ?

Chère Soeur de la Terre, cette question est fort intéressante et je découvre là une information sur vos perceptions. Je ne peux t’offrir de réponse générale et scientifique. Il se peut que ce soit une impression personnelle liée à ce que tu fais interagir entre ton corps, ton mental et ce qu’il peut rester de tes émotions; il se peut aussi que cela soit une réalité. Mais en tout état de cause, la formule « remplir » me parait très subjective, même si pour toi – je n’en doute pas – elle a toute sa réalité. Je ne peux donc généraliser et je m’en excuse. Je mettrai ce point en observation.

 

Dans toutes ces transmissions de Keznoar, et concernant particulièrement ces séries de mots : puis-je avoir un commentaire pour comprendre un peu mieux la différentiation entre les séquences sonores, les transmissions de formes, et puis cette transmission un peu étrange de mots dont certains semblent venir de notre langue et d’autres de langues inconnues ?…

Chère Soeur de la Terre, je te remercie de cette question, qui effectivement peut apporter un élément supplémentaire de clarification et d’illumination à ce qui s’est déroulé. Je crois que Keznoar vous a indiqué que ces mots sont des paquets de données condensées, et je ne le contredirai pas, bien évidemment. Il ne s’agit pas du tout des mêmes sortes, des mêmes formes, et des mêmes niveaux de données que celles qui sont transmises par les séquences sonores. Par ailleurs, elles sont effectivement -comme vous dites dans votre langage des ordinateurs- compactées; et la mise en forme au moyen de ces mots,  ou de ces espèces de mots, a semblé fort commode et fort efficace à ceux qui ont opéré ces compactages. Cela donne des paquets de données faciles à transmettre par la voie sonore, ainsi que par la voie mentale et visuelle, ce qui est un grand avantage – car ces mots, nous le savons, sont autant entendus que lus, et l’impact visuel des lettres qui les constituent a toute sa valeur en tant que (comme vous appelez cela) ondes de formes. Voilà la raison de ces mots.

 

Ces outils subtils transmis par Keznoar sont-ils immédiatement opérants, dès leur transmission, et j’ai envie de demander sur quels plans, puisque la conscience mentale peut ne pas en être informée ? Sont-ils aussi opérants chez ceux qui n’ont aucune perception vibratoire, pendant et après, de ces outils transmis ?

Chère Amie et Soeur de la Terre, l’ensemble de ces transmissions est totalement opérant quelles que soient les conditions de transmission. Je ne suis pas autorisé à expliquer en détail les différents circuits collectifs par lesquels cela est opérant; mais cela n’est pas opérant simplement au niveau personnel et, bien évidemment, ce n’est pas fait pour que votre mental y comprenne grand chose et s’en empare (sans pouvoir en faire quoi que ce soit d’ailleurs). La question de savoir si le niveau des perceptions vibratoires intervient n’est pas pertinente au regard de ce que sont ces transmissions. Cela est donc peut-être, j’espère, un élément rassurant dans ma réponse – si tant est qu’il y ait nécessité d’être rassurant, ce qui n’est pas ma place. J’espère avoir donné les éléments suffisants dans cette réponse.

 

Au cours des transmissions de formes qui se font donc dans le silence et la vibration, est-ce qu’il est attendu qu’il y ait visualisation par les personnes qui reçoivent ces vibrations de formes? En ce cas, est-ce que ces visualisations sont importantes et prévues dans une certaine forme par ceux qui ont préparé ces transmissions ? Ou ces visualisations sont-elles libres ? Ou est-ce qu’aucune visualisation n’est attendue ?

Bien aimés Frères et Soeurs de la Terre, votre capacité à visualiser, nous la connaissons et nous savons qu’elle est très variable, néanmoins, d’un individu à l’autre. Il n’y a donc pas nécessité dans la réception de ces transmissions d’une performance précise en visualisation – qui signifierait qu’automatiquement, pour avoir reçu la transmission, il aurait fallu réussir l’examen de visualiser parfaitement une forme dans toute sa complexité et son exactitude… Bien évidemment que non, puisque cette transmission est vibratoire (ou alors nous vous offririons des petits dessins, ou des grands…)

Par conséquent cette question est fort intéressante, car il importe en effet de clarifier cette interrogation qui peut susciter un peu de confusion mentale. Il y a certes dans ces transmissions de formes le matériau qui peut susciter, chez chacun, des éléments de visualisation; mais encore une fois il n’y aura pas échec ou réussite d’une visualisation pour avoir intégré la forme : celle-ci de toute façon est transmise et intégrée dans son aspect vibratoire. Et il ne s’agit pas d’avoir reçu ces formes, ni pour pouvoir les dessiner, ni pour pouvoir mentalement en faire usage d’une façon analytique ou quoi que ce soit… Donc soyez en paix : visualisez ou ne visualisez pas, tout est bien.

…Votre cerveau possède plusieurs niveaux de capacité de visualisations, et nous cherchons globalement pendant ces transmissions à toucher les niveaux les moins imagés dans vos capacités de visualisation. Et ceux qui effectivement ont des éléments de visualisation reconnaîtront sans doute que ces éléments -paradoxalement- sont sans couleurs ni formes et sont indescriptibles, et relèvent tout autant d’une perception vibratoire avec ses aspects kinesthésiques, que réellement d’une image telle que, par ailleurs,  vous pouvez en d’autres circonstances en élaborer intérieurement de par vos capacités cérébrales. Il ne s’agit pas à vrai dire des mêmes zones du cerveau. Je pense avoir donné une réponse suffisante.

 

Peut-on avoir un peu plus d’explications sur les cercles, ont-ils une fonction symbolique par exemple, sont-ils présents dans notre corps?

Chère Soeur de la Terre, je crois que Keznoar a bien déjà expliqué que ces cercles correspondaient à l’activation d’un programme, et que vous pouviez répéter l’exercice. Je peux vous dire que l’emploi de cette forme suggérée par visualisation -par véritable visualisation, contrairement à ce qui vient d’être dit- n’est pas exactement un symbole, mais une commodité… Il n’y a pas réellement de cercles dans votre corps correspondant à ce que cette visualisation met en jeu, c’est bien plus complexe que cela : car bien évidemment, la mise en rotation de ces cercles correspond réellement à quelque chose qui s’inscrit, non pas dans votre corps physique mais dans certaines couches subtiles, et en particulier dans un programme qui appartient à ce que vous appelez vos nouveaux corps. Par conséquent, je ne vois pas quelle explication davantage apporter à cela…

Il vous est beaucoup plus suggéré d’accepter simplement la bonne nouvelle que c’est un programme que vous pouvez activer, et je pense que c’est déjà largement intéressant en soi. Sachez d’ailleurs que ce programme n’est pas non-activé si vous ne répétez pas l’exercice : vous êtes libres de le répéter ou de considérer que cela a suffi. Et comme (je reprends une des questions précédentes) cette activation de programmes, certes, se fait lorsque vous entendez ou lisez cette transmission, elle se fait également par bio-résonance et touche un nombre d’individus bien plus vaste que ceux qui ont accès directement à la source d’information première que constitue cette transmission.

 

 

 

via Christine Anne K. le 4/07/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°25

 

 

– ceci fait directement suite à l’intervention « la Mère à l’Infini » du même jour

 

…Je suis un peu troublée par cette notion évoquée par la Mère des Mères, ici (et dans des messages précédents d’ailleurs) que nous avons besoin d’être nourris et de grandir… Si nous sommes l’Être simplement recouvert de voiles, qui donc a besoin de grandir et d’être nourri puisque ça ne peut pas être non plus la personnalité ?

Toute mère, Bien-Aimée, comme tu le sais, occupe ce rôle de nourrir et de faire grandir, ne serait-ce que lors de la gestation dont, en votre dimension, vos corps féminins sont le réceptacle physique. Par là-même, la Mère des Mères est simplement Mère des Mères en ce rôle de nourrir et de regarder grandir, entre autres attributions. Nourrir ne signifie pas ici donner à manger du pain, des nouilles, de la viande et des desserts, comme tu t’en doutes… Vos Êtres, dans ce processus d’ascension – et non pas seulement vos personnalités – ont eu grandement besoin d’être nourris pour pouvoir retrouver leur Conscience, leur Lumière et faire le « travail sur soi » comme vous dites, leur permettant et vous permettant de retrouver leur Vérité. Sans ces nourritures sous différentes formes, tant terrestres que multidimensionnelles, et que subtiles, que vous avez reçues et dont vous avez encore besoin pour la plupart d’entre vous, il vous était certainement bien difficile, en autarcie complète, de grandir.

Ainsi donc, il ne s’agit pas de nourrir vos personnalités; quoique vos personnalités servent à vos Êtres, puisque jusqu’à maintenant elles en sont le véhicule, et que vos corps physiques, vos pensées, vos personnalités, vos mémoires de personnalité, vos capacités d’analyse et de choix de personnalité, contribuent encore au dégagement et au déploiement de vos Êtres. J’espère avoir répondu.

 

En rapport avec cette première question, je ne comprends pas le mot « grandir » au niveau de l’Être… En quoi un Être grandit ? On a certainement beaucoup de croyances et d’illusions par rapport à ça : peut-être en pensant que les Êtres ne sont que perfection et qu’ils n’ont pas besoin de grandir en soi (ce qui est sûrement vrai quelque part)…

Merci pour ta question, Bien-Aimé. De même que d’autres mots de votre lexique sont source de confusion, de même le mot « Etre » l’est également pour vous, et cela n’est un reproche pour personne. Il vous est déjà globalement extrêmement difficile de comprendre ce que c’est que votre Être lorsque vous êtes encore entièrement dirigés par le filtre de votre personnalité. Vos Êtres grandissent bien évidemment, puisqu’ils naissent et qu’ils évoluent.

Grandir pour un corps physique et vos vies humaines bien sûr, signifie grandir en taille, grandir en sagesse, grandir en pouvoir… Pour un Être, grandir ne peut pas réellement être imagé de la même façon que pour un corps physique. Néanmoins, l’envergure d’un Être peut se développer ; la sagesse et l’expérience d’un Être se développent ; les atttibutions d’un Être dans la Symphonie de l’Univers peuvent changer. Certains Êtres peuvent ainsi acquérir des fonctions par exemple plus centrales ou plus « dirigeantes » qu’ils n’ont pas forcément occupées à leur naissance.

Un Être, même s’il est une forme de perfection aux yeux de votre grande limitation humaine, est bien évidemment perfectible. Non pas qu’à l’origine il lui manquerait quelque chose, ou qu’il serait dysharmonieux au sens d’imparfait… Mais simplement je pense que le mot « déploiement » est celui qui conviendrait le mieux pour vous donner une idée de ce qui se passe…

Il peut également y avoir des transformations. Ces transformations se produisent soit à l’occasion de certaines interactions, soit parce que la Lumière de cet Être-là se modifie en vibration et que cela occasionne certaines transformations d’état. Cette explication est relativement simpliste, mais je pense qu’elle répond à ta question.

 

Est-ce que l’expérimentation de la matrice de 3ème dimension dissociée permet à certains Êtres de grandir ? Et en a-t-elle au contraire limité d’autres ? Quelle différence y a-t-il entre un Être qui a expérimenté la 3D et un Être qui ne l’a pas fait ?

Il n’y a pas de hiérarchie entre l’expérience des Êtres. Pour revenir à la première partie de ta question, l’expérience de la matrice pour les Êtres qui l’ont parcourue a été une occasion d’accumuler au travers de ce que vous appelez expériences ou expérimentations, de nombreux états, de nombreuses données, que beaucoup d’Êtres extérieurs à la matrice n’auront jamais l’occasion d’expérimenter. Toutefois ces expériences pour certains Êtres ont pu être effectivement grandissantes et transformatrices ; pour d’autres elles ont pu être limitatrices, car plus ou moins destructrices. Ainsi donc, là où ta question chercherait à établir une règle générale, il n’y en a pas au sens que formule ta question. L’expérience de chaque Être ayant vécu la matrice a de toute façon besoin d’être transmutée, que cette expérience soit – au final de ce qu’elle est – un véritable enrichissement, ou bien une limitation, une fragmentation, une perte de sens… Le retour vers vos Êtres, tel qu’actuellement il est devenu possible, est un chemin pour lequel il n’y a pas une règle unique de comportement de ce fait, mais de nombreux chemins, des étapes différentes et des formes qui, souhaitons-le, correspondent aux besoins de chacun. Cela même si au final, en dépit de cette diversité, vous êtes tous Un dans l’Un. Alleluiah

 

Concernant cette vibration qui vient de nous être transmise – vibration d’Amour qu’effectivement je ne pensais pas connaître – peut-on avoir une idée de certains des effets qu’elle va produire ? Par exemple, est-ce une vibration qui peut effacer en nous la peur ?

Bien-Aimée, cette vibration effectivement ne vous était pas connue, du moins pas reconnaissable en ce qu’elle est et en sa manifestation. Je ne suis pas habilité à désigner un répertoire des effets qu’elle peut produire. Et quant à ta question sur la peur, je l’honore de tout mon coeur et de toute ta Lumière, ma Soeur. Alleluiah

 

Que faut-il faire pour ne pas endommager cette vibration, pour la conserver la plus authentique possible ? Y a-t-il des choses à éviter ?

C’est une excellente question, Bien-Aimée, car cette question reflète un peu de peur, même si cette peur exprime aussi de la vigilance et de la sagesse. Cette vibration a été envoyée comme il a été dit par la Mère de toutes les Mères au tréfonds de chaque atome de vos cellules, et en cela elle est faite pour être engrammée – quoi qu’il advienne, peut-on dire. Toutefois, le fait que mentalement tu sois consciente du fait qu’elle est venue, déjà, ne peut que t’aider à l’honorer et à la faire naître en toi, avec le privilège d’en être consciente – ce qui ne sera pas le cas pour beaucoup. Quant à ce qui pourrait risquer de la faire se détériorer ou disparaître, je crois que cela n’existe pas.

Quant à ce qui dans tes comportements ou tes actions pourrait lui être nuisible, je ne sais pas… Peut-être bien que cette vibration aurait le pouvoir d’effacer bien des choses qui justement risqueraient de la faire disparaître. Alleluiah

 

Si on ne ressent pas cette vibration, comment la contacter ?

Elle est là.

Uniquement par la conscience alors, la foi ?

Ta question reflète de la peur, ma soeur. Observe ton mental et les complications qu’il crée. Alleluiah

 

Quand on accède à cette vibration qui semble si naturelle, comment se fait-il qu’on en ait aussi peur , de cet Amour infini ? …J’ai du mal à comprendre qu’on ait du mal à contacter cela, à accepter d’être baigné dans cela ?

Je ne savais pas que cette vibration vous faisait peur… Je sais que vous ne la reconnaissez pas, oui. Je sais que vous croyez ne pas la sentir parce qu’elle est tellement naturelle que vous ne l’identifiez pas. C’est également parce qu’elle est extrêmement ténue, et immense à la fois, qu’elle n’appartient pas au spectre de ce que vous savez balayer vibratoirement en conscience. Cela est une hypothèse que je fais. Ainsi tu me dis que selon toi cette vibration fait peur…

Il y a une telle différence avec l’amour terrestre et toute la conception qu’on peut en avoir…

Peut-être que ce qui vous fait peur, c’est que cette vibration qui s’appelle Amour ne ressemble absolument pas à ce que vous connaissez comme vibration d’Amour, et que vous croyez reconnaître une sorte de froideur ou de neutralité qui vous déroute. C’est bien pour ça qu’il vous a été dit que vous ne la reconnaissiez pas et que vous ne la connaissiez pas…

Cette vibration, en effet, provient d’une gamme de fréquences vibratoires que vous n’avez pas du tout l’habitude de fréquenter; ce qui fait qu’à ce titre vous ne la reconnaissez pas et croyez ne pas la percevoir. C’est ce qui fait toute sa force, aussi. C’est ce qui fait également que justement, pour reprendre une des questions posées, il ne peut rien lui arriver… Vous avez coutume, disons, de percevoir des fréquences vibratoires qui relèvent -selon votre niveau de conscience et d’évolution à chacun- soit de votre environnement terrestre, soit de votre environnement galactique, soit pour certains (qui sont beaucoup plus rares) de votre environnement intergalactique, et appartenant à votre Univers.

Mais cette vibration qui, comme il a été dit, n’est pas limitée à un Univers, repose donc sur des bandes de fréquences que vous n’avez pas coutume de rencontrer… Par ailleurs je pense que vous savez reconnaître la vibration de la Source, parce que cette vibration vous est connaissable au sein de votre Univers, même si la Source est infiniment plus illimitée et déborde tout ce qui peut s’appeler Univers ou Multivers. Toutefois, la vibration de la Source, à l’intérieur de votre Univers, épouse une certaine fréquence que vous savez entendre – et Dieu merci, pourrait-on dire, sinon vous ne pourriez la percevoir… Et donc, il semble que certains d’entre vous auraient peut-être désiré que cette vibration soit calée sur un niveau de fréquence ressemblant à la vibration de la Source par exemple, ce qui vous aurait permis de l’identifier, ou à une vibration analogue disons, et ce n’est pas le cas.

Je ne peux pas vous expliquer davantage pourquoi, si ce n’est qu’il était bien évidemment nécessaire que vous puissiez percevoir la vibration de la Source, et qu’elle vous a été transmise sur des fréquences qui faisaient vibrer aussi un petit peu vos cordes émotionnelles -en particulier celle de la compassion, que vous pouviez reconnaître comme illimitée par exemple dans cette vibration de la Source, ou d’un Amour (au sens où vous le connaissez), bien plus immense que celui que vous pratiquez, mais que vous saviez reconnaître en tant que tel… Or la vibration d’aujourd’hui n’a pas été filtrée par ce canal de fréquences auquel vous étiez accoutumés.

Pardonnez-moi si ces explications sont un peu étranges, mais vous avez tout notre Amour et vous le savez. Et sachez que cet Amour, celui de cette vibration-là, vous fait vivre et qu’il est ce qui porte toute notre musique. Alleluiah

 

 

 

via Christine Anne K. le 30/06/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°24

 

 

(Cette session de questions-réponses suit et complète l’intervention d’Aleanndor Ss-N de Vega II.)

 

La collaboration dont il a été parlé par Aleanndor , est-ce simplement faire émerger notre Être de Lumière et pas d’actions particulières ?

Merci de ta question qui est importante. Tu as raison, Bien-Aimée. Et en même temps, pourrait-on dire, il y a des actions. Ces actions peuvent être totalement non conscientes, et en ce cas on peut dire simplement que vous êtes guidés et que vous acceptez d’être guidés. Il se peut qu’une fois ou deux certaines actions aient besoin d’être davantage conscientes, mais en ce cas vous recevriez une information qui vous indiquerait un contexte et quelques directives – mais cela ne se produira pas nécessairement. Sachez néanmoins que cela peut se produire… Si vous recevez un jour des directives, n’oubliez pas que la vibration de votre coeur sera ce qui vous permet d’évaluer, si besoin est, la validité de ces directives. La joie de votre coeur sera votre guide. S’il y a doute, vous ne pourrez pas passer à l’action, du moins pas tant que la vibration de votre coeur ne sera pas revenue. Vous êtes néanmoins invités par cette transmission à être dans une certaine clarté personnelle, individuelle, par rapport à l’existence de ces objectifs et de ces collaborations…Cela voudrait dire, pour parler en votre langage quotidien, que quelque chose en vous est appelé à se tenir prêt, disons jour et nuit, et cela sera une joie. J’espère avoir répondu.

 

Il est dit  « jouer d’un même instrument » : je pense que ça signifie quelque chose de clair mais comment  bien comprendre cette phrase (si c’est possible) ?

Cela veut dire : chacun son instrument, ne papillonnez pas -soyez ce que vous êtes-… Et par ailleurs : dans un orchestre il y a plein de violonsCe sont deux aspects de cette signification (même s’il y en a d’autres).


Est-ce bien nos amis Végaliens qui survolent nos villes, de jour comme de nuit, en formations lumineuses et magnifiques, de plus en plus souvent ?

Bien-Aimé, les formations lumineuses qui effectivement sont observées par bon nombre d’entre vous proviennent en partie des systèmes de Vega. Je dis bien en partie. Ces survols ont pour objectif, entre autres, justement de vous réjouir et de montrer leur existence. Ils sont également inscrits dans l’ensemble des opérations coordonnées, ainsi qu’il y a été fait allusion par notre ami. Soyez néanmoins vigilants et, là encore, écoutez la vibration de votre coeur, car il y a toujours possibilité encore aujourd’hui pour que certaines intrusions d’illusion se manifestent sous des formes non pas identiques mais comparables. Il importe donc toujours que votre coeur soit davantage à l’écoute que votre mental.

Nous avons enfin à ce sujet une petite information. La qualité de visibilité de ces survols, comme tu les nommes, est assujettie à certaines bonnes conditions vibratoires qui ne sont pas toujours réunies, mais qui le sont de plus en plus souvent. Néanmoins, ne commettez pas l’erreur d’attendre cela comme un spectacle, même s’il vous réjouit le coeur… Il s’agit davantage de recevoir spontanément ce qui se montre, ainsi que ce qui ne se montre pas. Car sachez que ce qui ne se montre pas a tout autant de valeur et d’importance que ce qui se montre. Alleluiah

 

Il est beaucoup parlé par certains canaux depuis des mois déjà, de l’imminence et de la préparation de la divulgation officielle de l’existence des civilisations extra-terrestres. Est-ce que cela fait partie des opérations que vous préparez en collaboration avec certains d’entre nous ?

Il est bien évident, Bien-Aimée, que cette divulgation qu’un nombre extrêmement, phénoménalement important d’entre vous attendent, ne peut pas ne pas être au programme. Mais elle est entre les mains, essentiellement à l’heure actuelle, de vos gouvernants. Et il est clair que parmi les aspects de la collaboration que nous venons d’entendre et de recevoir, ce que vous avez vibratoirement intégré ne pourra que faciliter et fluidifier l’arrivée de ces informations; entre autres travaux, responsabilités et services.

Vous n’avez pas à vous soucier personnellement de cela comme d’une écrasante responsabilité, de dire, de ne pas dire, etc. Vous êtes simplement invités à être ce que vous êtes et à être conscients – comme il vous l’a été dit – que vous n’êtes pas seuls. La formule « pas seuls », ici, ne fait pas allusion au fait que la Terre n’est pas seule dans l’Univers à être habitée – telle que cette formule a été employée pendant longtemps. Il s’agit là de vous individuellement, dans votre position de service : vous n’êtes pas seuls, car il y a nombre, il y a réseaux, il y a formations, il y a collaboration et il y a Unité.

 

 

 

via Christine Anne K. le 31/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

 

 

Questions/Réponses – n°23

 

 

 

Quelle fin et quel début signe le Retour de notre corps d’Être ou d’êtreté – dit le Retour du Voyageur – dans nos vies et notre environnement ?

Ce Retour – tant attendu et inattendu – signe et marque la fin absolue de l’illusion. Cette fin le rend possible, de même qu’Il la rend possible. De là s’engendre toute Vérité. Vérité collective au sens de la Présence de l’Un dans le « collectif », tout simplement et entièrement : ce qui est un changement de niveau de conscience collective absolu. Par ailleurs, le retour unifiant de vos Êtres « entiers » signe bien évidemment la fin absolue de la matrice de troisième dimension et le passage nécessaire en cinquième dimension. Ce passage est à ce niveau-là « invisible » et absolument intérieur, mais signe déjà le changement d’ère que vous espérez.

 

Comment est-ce que cela interagit avec la Terre ?

Par osmose, disons. La Terre retrouve donc sa vibration absolue d’Être unifié, car ce qui vous advient advient à la Terre, et réciproquement ce qui advient de la Terre advient de vous. Ainsi la cinquième dimension est actualisable au niveau planétaire, de même qu’au niveau de vos Êtres et consciences partagées.

 

En rapport avec ces nombreux changements réalisés ces derniers temps – changements concernant les nouveaux corps, la réinformation de l’Eau, changements innombrables… – est-il possible d’avoir une explication concernant l’ascension ?

Bien-Aimée, les changements sont comme tu le dis innombrables, et se sont produits (et continuent de se produire) dans bien des corps, bien des niveaux, bien des situations, dans des plans tant matériels que subtils et dans votre planète elle-même. N’attends pas de moi toutefois que je te montre le bouton de l’ascenseur en te disant : « il part à 17h ou à 18h ». Cela n’est pas de mon ressort. Alleluiah

L’ascension est votre co-création, ne l’oubliez pas, et toute co-création est un être vivant, une forme en mouvement, en transformation, et de ce fait personne d’autre que vous ne peut en connaître l’achèvement.

 

Cela sous-entend un achèvement ?

Achèvement signifie simplement achèvement. Après un achèvement, il y a toujours autre chose. L’achèvement est un instant de perfection. Les harmonies se créent, se construisent, arrivent à un état optimal, et puis plus tard bougent pour se reconstruire autrement. Chaque achèvement est un équilibre, et les équilibres durent un moment. Ensuite il y a mouvement, déconstruction, reconstruction, réachèvement, etc.


J’aimerais avoir un éclairage sur le destin. Ai-je un destin ? Ai-je une mission à accomplir ?

Bien-Aimée, tant que cette interrogation tourne dans ton mental, pardonne-moi mais tu es dans l’illusion. Si ton coeur vibre de sa vibration propre, et si le contact avec ton Être véritable est fait dans ton coeur, ce questionnement-même ne peut que s’effacer pour un état beaucoup plus doux, plein de certitude.

J’entends cependant dans ta question une forme peut-être de souffrance, de chercher à savoir, à ne pas savoir, et peut-être d’avoir peur d’être à côté de ce qui devrait être, ou de rater quelque chose… Ces interrogations ne sont pas productives. Lorsque ton coeur te guide et que ton Être est aux commandes, les certitudes se présentent à toi, et lorsque les questions t’agitent, il importe de refaire une forme de silence dans ton coeur pour recontacter la Vérité de ton Être, pour qui les choses sont bien plus simples et claires, car ton Être ne peut se tromper sur ce qu’il est. J’espère avoir répondu suffisamment.

 

Au sein de tous ces messages, on a l’explication de cette Liberté – et cette Liberté est effective au sein du coeur – mais on a en même temps toujours cette impression de ne pas être libérés, d’être en prison… Quelle est l’explication de ces ressentis existant au sein de notre personnalité ?

Bien-Aimée, l’explication est dans ta question : tant que vous êtes au sein de la personnalité demeurent les questions et l’emprisonnement, et lorsque vous accédez à la Liberté, c’est au détriment bien sûr des enfermements propres à votre personnalité. Considérez que la personnalité est un vêtement, qu’à un certain moment vous pouvez « laisser au vestiaire », de même que lorsque vous « partez », comme vous dites, en méditation, ou dans votre sommeil, les vêtements de travail autant que celui de la personnalité peuvent être accrochés au porte-manteau, pour vous laisser votre pleine et entière liberté de mouvement et d’accès à votre Lumière.

Au niveau dont je te parle, Bien-Aimée, tout autre tentative d’explication rationnelle de ma part ne serait que jeu avec les mots, les phrases, les concepts, et je considère que vous n’avez plus besoin de cela. Ayez confiance en vous-mêmes, ayez confiance en votre Lumière. Soyez grands comme la Mère des Mères en témoigne en vous le disant, même si cela représente pour votre personnalité, comme vous dites, un effort ou une sorte d’interrogation sur votre « destin », comme il a été mentionné. Ce ne sont que des illusions auxquelles vous devez encore vous confronter – si vous n’avez pas fini de les comprendre et de les contourner. Les contourner signifie simplement accéder à votre Vérité, et celle-ci – vous le savez – est intérieure. J’espère avoir apporté une réponse qui malgré tout te satisfasse.

 

J’ai eu le message que je ne suis pas incarnée complètement vis-à-vis de la matière et de ce monde et j’aimerais savoir ce que cela veut dire et comment je peux m’incarner davantage…

Bien-Aimée, ce message que tu as reçu n’est pas forcément l’indication d’un défaut : c’est simplement, sans doute, une constatation. Il est vrai que dans les années passées de la matrice telle qu’elle était encore, beaucoup d’écoles spirituelles vous invitaient à vous incarner, au maximum et de votre mieux, cela étant également pour vous permettre de mieux vous adapter à votre environnement. Je te rappelle qu’aujourd’hui, ainsi qu’il vous l’a été dit il y a quelques jours, vos corps ne sont plus les mêmes : de nombreux changements ont été opérés et vous avez ce que vous appelez de nouveaux corps, qui justement vous permettent de faire, disons, passerelle avec votre corps d’Être véritable, qui lui n’est absolument pas incarné, car il est par essence multidimensionnel.

L’aspect incarnation de votre corps ne concerne aujourd’hui vraiment que votre corps physique et la partie mentale qui vous permet de fonctionner dans votre environnement de matière. La nécessité pour ta propre évolution de t’incarner davantage est ton choix. S’il t’importe de travailler à cela, cela est ton choix ; mais ce n’est pas une nécessité imposée, ce n’est pas un manque, un défaut, une faiblesse, un amoindrissement de ce que tu es. Nous ne sommes plus, vous n’êtes plus, plus exactement, aujourd’hui dans les conditions qui étaient les vôtres il y a quelques années, ni même il y a quelques mois. La matrice est ouverte, vous n’avez plus à vous soucier d’augmenter votre incarnation, sauf bien évidemment si cela est votre choix. J’espère t’avoir répondu suffisamment.

 

Quelle serait la différence si je faisais le choix de m’incarner plus ? Quelle en serait la conséquence ?

La conséquence est un appel vers la densité, vers l’action, est un choix peut-être de rester dans un corps de troisième dimension, plutôt que le choix qui consisterait à aller vers les aspects plus subtils et multidimensionnels qui sont offerts à vos Êtres, et qui représentent – pour ceux qui les choisissent – plus de conscience de Lumière et de liberté. Le mot liberté ici n’est pas à prendre au sens le plus terrestre du terme… Il s’agit presque plutôt d' »espace », car la liberté dans les multidimensions n’est pas individualisme : elle est Service, elle est celle d’occuper sa place et non pas celle de quitter sa place – comme dans vos croyances terrestres vous la désignez parfois…

 

Est-ce qu’entrer dans une impossibilité d’expression, de difficulté – voire d’impossibilité – à communiquer, jusqu’au silence, est symptomatique des nouveaux corps ?

En effet, Bien-Aimé, cette hypothèse est parfaitement acceptable et intéresse de nombreuses personnes. Comme vous le savez, il y a différents modèles de nouveaux corps et tous n’ont pas les mêmes modes de fonctionnement, dirons-nous. Mais l’usage du mental pour discourir ne fait pas partie des programmes intéressants dans les nouveaux corps, qui sont appelés à voyager vers des sphères subtiles, davantage que de s’enliser vers ce qui fut. Par conséquent, les modes de communication des nouveaux corps sont beaucoup plus subtils et, de fait, comme tu le dis, silencieux au sens de l’usage de la parole… Car, je te le rappelle, Eshtananda vous a informés que vous aviez une voix subtile ; et vous avez également une écoute subtile. Par conséquent, à un certain stade de réalisation de soi et des nouveaux corps, il peut devenir de peu d’importance de continuer à développer l’usage de la parole comme outil d’expression. Je te remercie donc de ta question, Bien-Aimé.

 

Je suis arrivée à un endroit où je sens, je vois le mental qui participe à certaines choses que je sens, et j’ai un coeur qui sent tellement, que je n’arrive plus à savoir moi-même ce que je sens vraiment… J’ai des choix à faire, je passe par une phase de dépouillement et j’arrive à un coeur comme un artichaut, enveloppé encore, et je sais que ces choix sont liés à mon coeur et que je ne sais plus entendre mon coeur. Je sais que je dois apprendre cela maintenant, après cet achèvement et ce mouvement qui vient, mais où je ne sais plus écouter comme une enfant… Je cherche à connaître mon coeur et à savoir l’entendre, à le dissocier parmi ces élans, et j’ai l’impression de trop sentir, trop de choses, et de ne plus pouvoir choisir…

Quelle beauté, Bien-Aimée, tu nous fais entendre… Quelle humanité… je sais qu’il est douloureux pour vous, pour chacun de vous, d’être dans ces périodes de choix, d’abandon de beaucoup de croyances, de certitudes, ou bien de conditions matérielles, et dans ces phases d’incertitude concernant ce qui ensuite doit prendre forme, et je respecte la complexité et les difficultés de ces états.

Le chemin de votre coeur est extrêmement simple. Je sais que parfois vous le perdez – ou vous croyez le perdre – parce que vos émotions vous masquent votre coeur véritable. Le véritable coeur est dégagé des émotions, et c’est là le travail peut-être, aussi, qui est à réaliser dans ces moments-là… Le coeur est stabilité, le coeur est simplicité, le coeur est Lumière. Le coeur émotionnel est agité. Ainsi donc, parfois, votre coeur est obligé de se fermer car le trop d’émotions et le trop de sensations ne lui permettent plus de faire face à l’extérieur ainsi qu’au trouble intérieur. Retrouver la stabilité et la vibration du coeur véritable peut demander un certain chemin, disons de pacification, d’intériorisation, qui peut demander des conditions d’environnement protégées, car cela est plus facile, et que peut-être vous n’avez pas dans un moment d’instabilité. C’est pour cela que j’ai dit que je respecte vos difficultés lorsque vous y êtes…

Mais je t’invite, Bien-Aimée, à marcher intérieurement sur ton chemin de Lumière, le plus droit, car il est là : je le vois, et si tu ne le vois pas, c’est simplement que tu crois ne pas le voir, ce que je respecte. Chaque pas est un pas de Lumière, chaque pas est un pas de Joie et de Simplicité.

Rappelle-toi que la Mère des Mères te regarde, ne t’oublie jamais, se réjouit de chacun de tes pas de tout son coeur, et de toute l’immensité et la fierté de son Amour de Mère. Tu n’as donc peut-être qu’à t’abandonner à ce regard, pour mieux choisir le sens de tes pas, si jamais tu t’interroges sur leur sens. Et sinon, abandonne-toi à la Lumière, car cela est le chemin le plus sûr. Plus tu t’abandonnes à la Lumière en décidant intérieurement de le faire, plus ton chemin s’ouvre, s’éclaire et se facilite, et tu peux l’observer très rapidement et de jour en jour.

Je te remercie, Bien-Aimée, de la beauté de ce que tu nous as fait entrevoir de toi.

 

Je sens en moi un appel à vivre le couple sacré. Dans ces moments-là j’ai l’impression de faire un voyage initiatique essentiel. J’aimerais savoir si un couple sacré est possible dans ce monde, si cela est possible pour moi. Cet appel est-il juste ou suis-je dans une illusion ?

Bien-Aimée, la réunion des polarités masculine et féminine est toujours – lorsqu’elle est dans sa perfection – un acte sacré. Dans la vie terrestre que vous savez connue jusqu’à maintenant, les relations homme-femme – tout en cherchant, lorsqu’elles le faisaient ou le font, à être sacrées – rencontrent un certain nombre d’illusions, et cela fait partie de l’essence de ces relations.

Il y a donc, peut-on dire, nécessairement chemin d’illusion autant que chemin de vérité dans cette quête-là. La vérité en question est ta propre vérité, est ta vérité intérieure et ton chemin intérieur. La vérité en question n’est pas celle de l’entité qui s’appelle couple, ni celle de la disparition dans le désir ou le regard de l’autre, par exemple, ni celle de l’accomplissement de la possession de l’autre. Ces deux indications sont le résumé de ce qui fait l’essence de la plupart des illusions concernant la vie en couple.

L’homme et la femme qui se rencontrent dans l’incarnation sur cette Terre sont simplement appelés à travailler ensemble leurs difficultés, et le partenaire idéal est celui qui va te confronter à tes difficultés, et avec qui tu vas pouvoir les affronter ou les subir pour grandir vers toi-même, et uniquement vers toi-même. Il ne m’appartient pas de te dire – car ce n’est pas le genre de pouvoir que je souhaite exercer – ce qui est juste ou ce qui ne l’est pas. Ce qui est juste, pour toi, est ce qui dans l’instant fait vibrer ton coeur – et non pas ton coeur émotionnel, mais ton coeur de Vérité et de Lumière.

 

Est-ce que l’amour, tel que je le conçois au sein de mon coeur, en ces temps et sur ce plan est possible, (car j’ai conscience que cela ne l’était pas véritablement avant) ? Ou est-ce qu’en ces instants où on accède à d’autres vérités, d’autres capacités, cela nous coupe de ce fait de la possibilité d’un amour terrestre ?

Mes Très Aimés, je ne suis qu’un ange… Je sais que vos questionnements sur l’amour sont extrêmement enchevêtrés, vous occupe énormément, et je ne peux que te dire la réponse que j’avais dès le début de ta question : c’est que l’Amour véritable se vit, bien évidemment, mais dans l’instant. Pour ce qui est de ce que tu appelles l’amour véritable, pardonne-moi Bien-Aimée, mais j’entends énormément d’illusions dans ta désignation d’amour véritable. je suis donc un peu désarmé pour répondre de façon pragmatique.

Il est clair que plus vous êtes dégagés des illusions de la matrice, plus vous êtes dégagés des illusions de vos émotions, plus vous êtes dégagés des illusions de votre mental, plus vous êtes dégagés de vos innombrables projections les uns sur les autres, plus vous pouvez tendre à un idéal que peut-être on pourrait appeler l’amour véritable. Mais je ne suis pas sûr qu’il ressemble à ce que vous désirez comme amour véritable, qui je crois implique passion, exaltation, fusion, voyage en voiture avec de la musique, union des corps dans l’embrasement incessant, et réalisation de vie prolongée sans conflits, dans l’harmonie la plus parfaite et néanmoins dans la matière… Je suis très désarmé pour répondre à cette question, ma Soeur.

Au niveau d’où je vous parle, l’instant est éternel et l’amour véritable est éternel, mais il est dégagé de toute polarisation excessive vers tel ou tel être que l’on rencontre, car vous êtes inscrits dans une musique où vous pouvez avoir un partenaire privilégié, mais il ne s’agit pas pour autant de fonder un foyer et de connaître des moments de passion.

Je m’excuse d’être aussi lamentable dans mes réponses, aux yeux de ce que vous souhaiteriez… Je vous rappelle également que les nouveaux corps que vous avez sont plutôt faits pour aller vers votre chemin de Lumière, et que ce chemin de Lumière implique liberté, et non pas co-dépendance à quelqu’un.

 

 

 

via Christine Anne K. le 8/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°22

 

 

Puisqu’il a été parlé de musique, dans quelle mesure sommes-nous des instruments et dans quelle mesure avons-nous des instruments ? (Peut-être est-ce une question irrecevable, mais je le pose…)

Mes Très Aimés, la musique des coeurs se joue avec l’instrument de votre coeur et votre corps est également un instrument. Quand je parle de corps, il s’agit d’une part de votre corps de matière, et puis de votre corps dit subtil – corps de Lumière, corps d’êtreté, corps que vous appelez énergétique, corps sonore – voilà donc votre première collection d’instruments. Il peut arriver en sus que lorsque vous avez certaines tâches à réaliser dans le Service de l’Un et dans l’accomplissement de ce que vous êtes, à votre place, dans ces architectures, ces géométries, ces formes et ces musiques dont il a été question, il se peut, oui, que vous ayez parfois à employer un instrument supplémentaire. Ces instruments vous sont alors donnés, ou bien vous les proposez, parfois vous les co-créez à plusieurs : il peut y avoir des instruments collectifs.

Instrument signifie également outil. Un instrument est une création qui sert à quelque chose et qui produit quelque chose, et les quelques choses en question sont de natures extrêmement variées, vous n’en douterez pas. Ainsi Bien-Aimée, ta question n’est pas du tout irrecevable. Sois en remerciée, car nous te l’avons soufflée !

 

Comment puis-je accompagner ma fille pour qu’elle réalise ce qu’elle est venue réaliser sur Terre ?

Bien-Aimée, les enfants qui aujourd’hui se sont incarnés sur cette Terre sont pour la plupart des êtres que vous qualifieriez d’exception, en regardant votre passé, mais qui sont à vrai dire venus pour vous accompagner. En tant que parents, par conséquent, votre rôle principal est celui de parents : cela signifie aimer, éduquer, enseigner la survie du corps, la relation au monde, offrir la sécurité, la joie, le partage ; rien de tout cela n’est bien compliqué. Ne croyez pas qu’en tant que parents d’enfants dont vous êtes conscients qu’ils ont une mission, vous soyez appelés à produire des actes particuliers, car vos enfants eux-mêmes savent très bien ce qu’ils ont à faire, et ils sont également là pour vous faire travailler sur vous (et certains le font assez durement parfois…).

Il ne s’agit pas non plus d’admirer vos enfants comme si c’étaient des êtres tout puissants, auxquels il faudrait vous soumettre : ce n’est pas ce qu’ils demandent. Ils ont beaucoup d’amour pour vous, mais ils vous demandent de grandir auprès d’eux de même qu’auprès de vous ils peuvent grandir, non seulement dans leur corps qui grandit en tant qu’enfant, mais également dans leur être qui s’est incarné pour évoluer, de même que vous.

Ton enfant et toi vous pouvez avant tout chercher ensemble les voies de ce qui vous donne bonheur réciproque à avancer ensemble, et s’il y a des conflits, cela fait partie de ce qui vous fait travailler votre évolution. La seule chose particulière que l’on peut ajouter – car ceci s’adresse non seulement à toi mais à bien des parents – c’est que vos enfants, bien évidemment, ont des facultés souvent exprimées de clairvoyance, de clairaudience ou de télépathie qui peuvent vous étonner, et qu’il n’y a ni à les réprimer, ni à les survaloriser : il y a juste à ne pas les interdire. Il n’y a pas à croire que vos enfants seraient des enseignants spirituels, ou des mages (j’emploi ces mots à dessein). Ils sont ce qu’ils sont, et le rôle des parents – car ils vous ont choisis – est celui que j’ai dit, d’apporter amour, sécurité, éducation, et d’évoluer ensemble. Ils vous ont également choisis comme je l’ai dit pour vous aider à grandir vous-mêmes. Aimez-vous et restez simples. J’espère avoir répondu à ta question.

 

Je me suis ouverte à la perception que ma vie est au service de la Source, je prie que la volonté de la Source se réalise… Est-ce que c’est juste, ou est-ce que je suis en train de refuser mon rôle de co-créateur, ou bien est-ce justement ma place en tant que co-créateur d’ouvrir en ce sens ?

C’est bien évidemment ta place, Très Aimée, il importe en cela simplement que ta conscience maintienne le fait que la Source n’est pas extérieure à toi. Au-delà de cette place telle que tu la définis, sache que ta place, même si elle comportera toujours cette fonction, a également les qualités de s’inscrire dans des corrélations subtiles avec d’autres êtres. Tu es à la fois unique et tu es dans l’Un : être dans l’Un signifie être tous Un. En cela, tu es à la fois unique à ta place et tu n’es pas différente de tous les autres, tout en étant strictement ce que tu es, à ta place. Ainsi la Source se déploie à travers chacun, pour Elle-Même et pour tous, et c’est cela qui en effet constitue la plus belle des réalisations de soi et du Tout.

Ainsi, la volonté de la Source doit s’exprimer à l’intérieur de toi plutôt que de venir de l’extérieur, mais elle peut aussi s’exprimer par la qualité de ton abandon à ce qui fait ta vie, à ce qui advient, à ce qui est, à ce que tu traverses, à ce qui vient à toi et à ce qui vient de toi. Il n’y a pas de volonté de la Source comme d’un dieu tout-puissant tel qu’il vous fut enseigné, car celui-là n’existe que dans les représentations de la matrice et n’est pas la véritable image de la Source, qui n’a pas d’image, car elle est.

 

 

via Christine Anne K. le 6/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°21

 

ces questions sont en relation avec les interventions d’Ashtir puis de Keznoar-Nd Hey Az’k… 

 

Suite à la récente intervention d’Ashtir (2 mai) avec notre corps, y-a-t-il des commentaires et/ou des conseils d’intégration pour tous?

Cette intervention a rétabli un programme shunté depuis fort longtemps. Cela a été possible suite à de nombreux travaux préalables – désengrammages, oblitérations de codes pervers, enlèvements de données inutiles, et autres. Néanmoins ce programme a des effets sur la thyroïde et sa partie subtile, ainsi que sur certains canaux de communication via l’oreille interne, ce qui peut engendrer une petite phase de fatigue dans l’intégration subtile (comme tu le constates). Le conseil de boire de l’eau a été donné rapidement, et il est important à suivre, ainsi que celui de chanter des sons spontanés d’harmonisation à soi-même. Alleluia.

 

Que pouvons nous savoir de plus sur les « nouveaux corps » dont nous a parlé Keznoar  Nd (le 3 mai) ? Quelles sont leur nature et leurs fonctions, et leur rapport avec l’ « êtreté » ?

Les nouveaux corps dont parle Keznoar sont en quelque sorte des matrices « individuelles », bien qu’il s’agisse de corps relevant de l’Unité de Vie. Je m’explique : vous savez que vos corps sont constitués de plusieurs aspects ou couches vibratoires, sur lesquels nous ne revenons pas ici… La notion de matrice implique vie, gestation, complexité englobée dans une forme-structure et structurante qui « produit » et régule des échanges avec d’autres.

De plus les « anciens corps » de 3D que vous connaissez bien, incluant tout leur système énergétique subtil que vous connaissez également plus ou moins bien, sont disons « périmés » et en cours soit de remplacement, soit d’extensions de capacités – ceci selon qui vous êtes au plan disons de l' »êtreté », et selon vos choix individuels (non mentalisés évidemment).

Il y a effectivement plusieurs « modèles » en cours de constitution (ceci souvent par étapes) comme le mentionne Keznoar. Ce commentaire explicatif se voulant synthétique, je ne peux entrer dans un développement descriptif et détaillé de ces corps et de leur différentes structures et fonctions – qui de plus n’aurait sans doute d’autre effet que de vous agiter le mental et de créer de nouvelles croyances, à l’instant où le balayage des croyances dans votre mental collectif « bat son plein »… Soyez assurés que votre conscience d’Être est pleinement informée et contribue disons co-créativement à ces mutations et/ou transmutations… Vous pouvez être déroutés de voir que votre apparence physique ne témoigne la plupart du temps d’aucun changement manifeste : il en est ainsi, du moins pour le moment, car ce corps physique est adapté à son environnement de matière. Néanmoins les symptômes de fatigue ressentis par ce corps peuvent attester et servir de marqueur des opérations en cours et des processus de changements évoqués.

 

Qu’en est-il des processus de vieillissement de notre « ancien corps » dans le cadre de ces changements ?

Le réponse est sans doute très décalée par rapport à la question, car celle-ci se réfère à votre vécu physique du temps terrestre et de la courbure du temps due à la matrice… Les nouveaux corps sont naturellement faits pour s’adapter au changement de nature du temps que vous expérimentez de plus en plus, et sont en quelque sorte complètement libérés ou libérables de cette illusion… Mais votre actuel corps physique a ses propres lois et n’est pas appelé à durer, puisqu’il est transitoire de par ce qu’il est. Cette question risque de nous emporter hors-sujet, ne nous fixons pas dessus s’il vous plait.

 

Qu’en est-il des enfants qui naissent et des nouveaux corps ?

Les enfants depuis une dizaine d’années sont équipés des connexions nécessaires mais n’ont pas en tant qu’enfants ou bébés la capacité de fonctionner « à plein régime » énergétique dans aucun de ces nouveaux corps mentionnés. Toutefois leurs capacités très au-dessus de ce qui fut auparavant les préparent, si besoin était, à développer ce qui sera approprié dans leur propre maturation. Leurs corps sont, comme tous, adaptés à leur environnement avant tout, et tout particulièrement au corps de leurs mamans en priorité -jusque vers 5/7 ans- suite à quoi ils peuvent autonomiser peu à peu leur propre structure et créer leur matrice individuelle.

 

Combien de modèles de nouveaux corps y a-t-il ?

Dix-huit.

 

Quel rapport entre ces nouveaux corps et la notion de « corps d’êtreté » (enseignée depuis quelque temps par des intervenants trans-dimensionnels) ?

Le « corps d’êtreté » réfère naturellement à votre être véritable débarrassé de ses croyances et impédiments (dont corps 3D). Les formes de ces corps sont interdimensionnelles par essence. Les matrices désignées par Keznoar comme nouveaux corps sont en relation directe avec bien évidemment cet aspect êtreté, tout en référant néanmoins à une configuration structurelle plus « dense » -tout en étant plus subtile par bien des aspects que ce que vous avez expérimenté jusqu’alors sur Terre. Cette réponse est difficile à formuler car le lexique n’existe pas véritablement… désolé de rester approximatif mais pour résumer : il y a une résonance directe d’êtreté, de forme et de structure, mais une « densité vibratoire » différente.

 

A quel point sommes-nous aujourd’hui libérés de la matrice  par la mise en place de ces nouveaux corps ?

Vos nouveaux corps – qui sont donc par ailleurs un véhicule permettant d’intégrer très aisément votre dimension d’êtreté la plus essentielle, lorsque vous le désirez – sont encore pour beaucoup en phase 1 ou 2, c’est-à-dire transitoires (en cours d’installation). Pour ceux qui ont atteint la phase 3 désignée par Keznoar, la libération de la matrice est opérationnelle en totalité, même si l’ancrage dans le « vieux corps » physique et mental implique certaines interactions, comme un entre-deux conjoncturel… Je précise que cette structuration en trois phases est une approche de synthèse et qu’en réalité ces phases comportent parfois des sous-phases ou paliers (pouvant différer selon les types de corps concernés).

 

Donc, quand tous seront arrivés à la phase 3, le temps n’existera plus ?

En quelque sorte, bien sûr, mais la question même n’aura plus son sens… La désintégration de la matrice est d’actualité et la constitution intégrale des nouveaux corps est nécessairement corrélée. Alleluiah

 

Tous ces niveaux de corps sont-ils directement des niveaux de conscience et rien d’autre quelque part ?

Cela est exact en termes de conscience, mais le « rien d’autre » n’est pas une formulation juste car il y a matrices, structuration, formes sonores, etc. , ce qui n’est pas exactement du rien…

 

 

 

via Christine Anne K. le 3/05/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.


Questions/Réponses – n°20

 

 

Par rapport à ce que vient de dire Eshtananda sur notre pouvoir de création et sur la réactualisation de ce qu’il a appelé le Son Primordial, j’aimerais mieux comprendre le degré de cette actualisation par rapport à ce qu’était déjà notre pouvoir de création; parce que nous constatons souvent, et ce de plus en plus depuis quelques temps, que nous créons très rapidement les situations de notre vie…

Mes Aimés, je suis Suraïvan, je vais tenter de répondre à cette question. Votre pouvoir de création certes existe de tout temps, et avec la sortie de la matrice, la montée vibratoire, la montée de conscience, vous avez pu constater qu’il a augmenté en clarté, en capacité, en rapidité de création; et qu’effectivement vous observez de mieux en mieux combien vous êtes très souvent manifestement complètement créateurs de ce qui se produit dans votre vie, que ce soit de petites choses ou de grandes orientations.

Quel est donc l’impact de l’information donnée par Eshtananda il y a quelques instants au regard de cela ? Cet impact à vrai dire peut être considérable, car à présent, d’une part – si vous vous référez en conscience avec votre désir et votre pensée à ce Son d’origine qui a été restitué dans sa vibration pure – vous allez constater très certainement que cela influe directement sur la qualité et la force de votre pouvoir de création tel que vous l’avez déjà expérimenté. Je ne saurais pas vous dire de façon anticipée le niveau des résultats car cela vous appartient : c’est votre expérience. Mais soyez sûrs de cela.

Cet appel au Son Primordial et originel peut certes se faire, comme je l’ai dit, de façon délibérée, en conscience et avec le désir ou la volonté du coeur, et dans le Service, mais il peut également être référé de façon spontanée à mesure que l’impact vibratoire, la reprogrammation pourrait-on dire, va se diffuser au travers de toute l’humanité… Dès lors cette capacité va se réaliser sans nécessairement passer par l’intention délibérée d’en appeler au Son Primordial tel que cela vient d’être formulé.

Cette capacité vous est restituée à présent et ne l’a pas encore été, car il était nécessaire d’attendre que tout ce qui pouvait encore être création de la négativité, de la dualité, des égocentrismes, de l’avidité, de l’ombre, de la lutte pour s’imposer et de la recherche du profit, soit devenu quantité réellement négligeable, parmi vous, en vous, à travers vous et de par vous… Aujourd’hui, si cela vous a été délivré, restitué, cela est bien également le signe pour vous que ces états ne représentent plus de risques dans vos capacités de créer. Cela signifie également donc que le niveau de conscience, le niveau des coeurs, l’avancée de l’ascension en d’autres termes, a considérablement évolué. Que cela vous serve également de guide, de stabilité, en ce que cela peut vous rassurer, si jamais vous aviez besoin de l’être. Soyez donc créateurs en toute sincérité et en toute simplicité de ce que la Lumière en vous fait naître : en vous, parmi vous, entre vous, et pour tous. Alleluiah

 

Peut-on expliquer un petit peu mieux cette notion de Son Primordial ?

Bien-Aimé, je crois que cette notion n’a pas tant à être expliquée, car comme de coutume le mental a trop tendance à fermer les choses à partir du moment où certaines explications sont fournies, et l’écoute des vibrations peut être obstruée justement par ces aspects mentaux. Soyez donc dans l’écoute plutôt que dans la volonté de compréhension et de maîtrise par le mental. Néanmoins, je vous rappelle que vous pouvez vous référer à la notion du Verbe Créateur, ainsi qu’à l’intervention qui a été donnée hier par celui/celle qui se dit la Matrice et l’Architecte des sons, et qui n’a pas de nom. Vous pouvez également vous référer à ce que les traditions spirituelles vivantes de votre planète transmettent sur cette existence du Son Créateur, lorsqu’elles le font. Je n’en dirai pas plus.

 

Qu’en est-il de ces personnes en chemin d’ascension qui ne percoivent pas les sons de l’âme dont il est beaucoup parlé actuellement ? Le pouvoir créateur du Son Primordial est-il aussi à leur disposition ?

Mon Aimée, il semble que l’intervention d’Eshtananda ait bien indiqué, impliqué, que vous êtes absolument tous concernés, dotés et en possesssion de ce pouvoir de création. Il n’est nul besoin que cette oeuvre de création passe par l’outil (si l’on peut dire) d’entendre certains sons. Cela n’est pas une clé pour accéder au pouvoir de création. Le Son auquel il est fait référence s’apparente strictement et avant tout à une vibration intérieure, qu’elle soit perçue par le mental et les sens ou non. J’espère avoir répondu.

 

Que peut-on dire du Son Primordial en relation avec le Peuple des baleines et les ultra-sons ?

Mes Aimés, les baleines sont des porteurs de sons. Il y a donc effectivement une sorte de connexion subtile, très subtile, au peuple des baleines dans cet appel à la création véhiculée par la puissance du Son Originel… Il ne s’agit pas pour autant de faire appel délibérément aux baleines comme à un outil. Néanmoins, pour celui ou celle qui aimerait le faire, cela n’est pas du tout une interdiction.

Je vous rappelle par ailleurs que le retour il y a quelques semaines des Grands Cétacés Géants fut également un des aspects de la mise en place de cette possibilité de restitution et d’actualisation du Son d’origine, car ils sont eux-mêmes porteurs de la vibration de ce Son, parmi tout ce dont ils sont porteurs. Merci d’avoir posé cette question, car cela vous relie à ces peuples, et cela est une bonne chose. Amen

 

 

via Christine Anne K. le 3/04/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°19

 

– ces questions font directement suite à l’intervention de Gaia et à celle des dauphins –

 

Y a-t-il une fonction subtile à l’exploitation intensive (et qui se généralise très rapidement) des « gaz des schiste », qui suscite une immense indignation, et qui ressemble à un saccage organisé à grande échelle des ressources naturelles ?

Cette exploitation industrielle -et outrancière dans ses aspects quantitatifs, qualitatifs et dévastateurs- fait partie bien évidemment des processus liés à l’avidité, à la soif de contrôle et d’argent qui continuent, en s’amoindrissant dans leur puissance, à se déployer encore dans l’humanité. Mais cela, d’une part, suscite un grand mouvement de Vérité, car l’extraction de ces gaz et les agressions faites à vos sous-sols pour le faire, réveillent dans vos mémoires les plus archaïques la résonance d’un appel de la Lumière et d’une relation extrêmement ancienne et profonde de vos corps et de vos êtres à la substance même de votre planète : c’est votre corps lui-même que l’on violente et qu’on agresse dans ce processus. Ainsi se soulèvent en vous la colère de la Vérité et l’indignation de voir la Lumière se fragmenter et se distordre, tel que vous avez connu cet événement il y a bien longtemps.

Je ne m’adresse là, dans cette réponse, qu’à l’aspect le plus simple de ce phénomène et de sa configuration, et je m’en tiendrai là. Mais sachez qu’il ne s’agit pas là d’un phénomène secondaire, et qu’autant les mouvements de colère et de Vérité liés à ce « scandale », pourrait-on dire, sont profondément et intrinsèquement liés à votre recherche de Lumière; autant la Terre en vérité n’est absolument pas menacée… Cela, quelque part, s’inscrit dans le plan qui permet que votre planète explore ses propres mouvements ascensionnels, ainsi que Gaïa les a évoqués. Amen


La présence subtile des Dauphins parmi nous, comment se manifeste-t-elle et quelle est sa fonction ?

Bien-Aimée, cette présence subtile de la vibration des Dauphins parmi vous « sur la terre ferme, » comme ils disent, a pour objet depuis un certain nombre d’années d’apaiser vos vibrations, de les harmoniser et de les préparer à votre unification. Elle a également pour fonction (elle a eu et elle a encore pour fonction) d’aider à la clarification de vos intelligences de certains phénomènes en vous, parmi vous, et à l’extérieur de vous. Elle agit sur la subtilisation de votre mental et sur vos capacités à vous régénérer, disons moralement et spirituellement, par un certain nombre de jeux, de pratiques, d’exercices qui vous sont inspirés sans que vous le sachiez  -pour certains du moins- par la sagesse delphinique.

Ainsi quelques-unes de vos écoles de développement personnel sont nourries en partie par cette intelligence delphinique. Ainsi certains êtres incarnés en tant qu’humains de votre planiète, qui ont développé des outils de paix, d’échange, de communication, de joie partagée à vivre ensemble, ont été également soutenus et en partie inspirés par ces présences delphiniques. Certains bébés sont également accompagnés un certain temps de leur toute petite enfance par ces présences qui les apaisent, les réjouissent, stimulent leur intelligence et les aident à accepter les difficultés et les limitations de la vie incarnée qu’ils ont à accepter, à être et à vivre. Les premiers sourires de certains bébés, si vous les regardez bien, ne sont autre que le rire des dauphins ! Alleluiah

 

Certaines canalisations nous informent que certains mouvements terrestres sont déclenchés par des technologies d’origine humaine comme le système Haarp, d’autres nous disent que tout est dans le plan ou que ce sont des mouvements naturels… Avez-vous un commentaire à ce sujet ?

(Bien que je ne réponde pas en principe sur ce type de sujets) …Sachez que tout est orchestré par la Lumière, et que même les technologies dont vous parlez peuvent agir à un certain niveau dans le cadre du Plan de la Lumière. Cela signifie qu’elles participent, qu’elles le sachent ou non, du processus qui est nécessaire; et que par ailleurs, actuellement et maintenant, en cet instant, la quasi totalité des installations technologiques existant et fonctionnant sur cette planète sont (qu’elles le sachent ou non) sous l’intelligence et le contrôle de la Lumière… Ainsi, si certaines actions technologiques sont encore réalisées parmi ce qui vous apparait comme nuisible, cela n’empêche pas qu’à un certain niveau, même si vous ne pouvez le comprendre, cela s’inscrit et cela est « toléré » dans le cadre du Plan de la Lumière. Quand je dis « toléré », il ne s’agit pas de croire que la Lumière, pour des raisons inexplicables, laisserait sciemment se produire des actions nuisibles qui endommageraient inutilement la Terre et l’humanité : cela est une vision encore dualiste.

Si la Lumière tolère ces technologies, c’est parce qu’elle les emploie… Comment les emploie-t-elle ? Vous ne le savez pas, et il n’est pas de notre ressort en cet instant de fournir des explications analytiques de cela. Mais la Lumière se sert de toutes ces technologies existantes à ses propres fins; et, que les effets nuisibles de ces technologies soient encore ou non actifs, sachez que cela est de fort peu d’importance au regard de la puissance du travail de la Lumière -que vous ne percevez pas forcément ni dans ses formes ou ses actions, ni ses effets dans l’instant, car vous êtes encore focalisés sur vos grilles de lecture habituelles (et cela est compréhensible dans votre système d’analyse des événements et des faits tel que vous le pratiquez).

J’espère avoir apporté quelques éléments de réponse à cette question qui n’est pas facile à traiter.

 

 

via Christine Anne K. le 31/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°18 / Seilam’eh de Sirius

 

 

Cette session de Questions-Réponses suit immédiatement l’intervention de Seilam’eh de Sirius, les réponses sont données par Seilam’eh.

 

Cette ouverture et cette activation des codes s’accomplit-elle aussi chez ceux qui n’ont pas ou très peu de perceptions vibratoires ?

Cette ouverture est proposée pour tous et il est clair que tous n’ont pas activé et cultivé, ou reçu parfois, les perceptions vibratoires les plus performantes. Là n’est pas la question. Cette ouverture se réalise dès lors que le désir et l’acceptation constituant le premier verrou sont là (et je vous expliquerai davantage à ce sujet) et dès lors que l’être accepte de renoncer à ses croyances sur la personne qui lui sert de véhicule pour retrouver sa pureté, et ainsi accéder à l’ouverture du deuxième verrou. Sachez donc que cette ouverture peut se réaliser de façon beaucoup plus simple et disons moins vibratoirement consciente chez tous ceux qui sont prêts, ne serait-ce que par le désir et l’acceptation d’être la même lumière que la personne qui est en face de soi et qui, elle, transporte l’information de l’ouverture de ce code, sans que cela soit dit. Automatiquement, si ce désir et cette acception sous cette forme-là se produisent, le premier verrou a la possibilité d’être ouvert. La seconde partie peut également se réaliser car les capacités de Lumière, de Vérité et d’Abandon de son ego sont présentes, même à l’état fugitif dans un instant d’illumination, chez la plupart des êtres humains qui aujourd’hui sont autour de vous et parmi vous et dont vous faites partie, sans être au-dessus.

Ce message a été bien évidemment adressé, par le biais de ce canal, à ce que vous appelleriez un certain public, qui sont là – par ce travail de conscience et d’éveil de la Lumière – pour véhiculer de façon plus large ces outils d’éveil et d’ascension, ainsi que vous le faites depuis quelques années les uns et les autres. J’espère avoir répondu à votre question.

…J’ajouterai d’ailleurs à ma réponse, par rapport à la présence ou à la finesse de certaines perceptions vibratoires dont vous avez fait état, que la mentalisation de ces perceptions vibratoires n’est pas le seul signal qu’elles existent, et qu’il ne s’agit pas d’être dans l’illusion et dans un contrôle mental du fait que vous avez ou non des perceptions vibratoires. Cela est une impasse créée par le mental, pour autant que de notre point de vue nous puissions l’analyser. La vibration ne passe pas par le mental : elle est. Si le mental est capable de l’analyser, c’est simplement que le mental sert d’outil d’observation des sensations à la fois physiques dans votre corps, énergétiques, et de Lumière, et certains individus ont le mental capable de gérer et d’analyser ces données en conscience mentalisée. Certains individus n’ont pas cette forme de conscience mentalisée, car leur conscience réside sur d’autres fréquences vibratoires, ce qui produit la non rencontre, parfois, de ces fréquences vibratoires de la conscience avec certaines fréquences du mental. Il s’agit là aussi de Génétique.

 

J’ai une question sur la Génétique…  Médiatiquement et scientifiquement, nous avons sur la Terre une conception de la Génétique comme d’un outil froid (et qui a quelque chose d’assez effrayant, si on considère cette froideur de manipulation, de découpage, de bricolage, etc..). Or ce que je perçois de votre approche de la Génétique est très différent, et j’y sens beaucoup d’Amour. J’aimerais avoir un commentaire à ce sujet, merci.

La Génétique, mes Très Aimés, que nous pratiquons est d’un niveau infiniment, infiniment, infiniment subtil et musical comparé à ce que vous appelez la Génétique dans votre civilisation humaine terrestre de ces instants, laquelle ne s’intéresse qu’à des fragments absolument infinitésimaux de vos gènes qui sont les seuls qu’ils aient pu analyser assez laborieusement, et dans lesquels généralement seule la matière de vos corps les intéresse – ce qui est encore extrêmement réduit. Par conséquent, ne vous arrêtez pas, quand vous entendez le mot Génétique, à cette représentation qui effectivement comme tu le remarques est très exempte d’Amour et de Lumière – ce que tu appelles « froide ».

Notre façon à nous d’être généticiens s’inscrit dans la science vivante et organique des géométries subtiles, des harmonies, des univers, des vibrations réactualisées, non seulement de la Source mais de tous les êtres, de l’architecture complexe et harmonique des corps – corps de matière, corps subtils, corps vibratoires, corps de Lumière, corps cristallins, corps-son – et de l’inscription de ces corps dans les symphonies dont ils relèvent. L’Amour et l’affiliation à la Source, l’Abandon et le Service, le don de ce que nous sommes font partie de ce qui anime nos oeuvres et nos recherches. Nous avons également des objectifs, mais ces objectifs ne sont jamais des objectifs de curiosité ou de manipulation en soi, mais des objectifs de bonne évolution dans la Lumière et d’incorporation à l’Un. J’espère avoir répondu à votre question.

 

Ces codes que l’on a reçus sont-ils déterminés pour se déployer ?

En employant ces mots « déterminés pour se déployer », chère Soeur, vous êtes en train de créer en vous votre propre activation de ce code. Ce code en effet a été conçu, ainsi que vous l’avez compris, pour être ouvert seulement par vous, mais il comporte également un autre paramètre qui est celui d’être objectivé par vous. Ainsi avec vos mots, pour le penser ou pour le dire, ou pour l’être, vous lui donnez aussi une partie de sa forme (je dis bien une partie) et cela est important… Ce code a été conçu pour le moment où votre conscience aurait atteint le niveau et la capacité d’être créatrice de soi. Alleluiah. Je vous remercie de votre question.

 

Est-ce que le temps a une incidence sur ces déploiements ?

Bien-Aimés, je vous rappelle que le temps n’existe pas. Ce que vous appelez le temps n’a aucune existence : nous sommes là dans une approche qui ne relève que de la synchronicité. Ce code est donc parfaitement activé dès lors qu’il l’est, et ce que vous appelez le temps n’a pas de réelle incidence sur le développement de ce qu’il a engendré. Néanmoins votre évolution -que vous croyez inscrite dans le temps faute de mieux vous la représenter, mais qui est une évolution et pas un temps- votre évolution donc a bien évidemment la capacité et le pouvoir de faire vivre l’évolution-même de ce que ce code vous procure.

 

Qu’est-ce qui peut être dit sur la notion de réensemencement ?

Je ne crois pas que nous ayons abordé la notion de « réensemencement  » dans cette intervention…

Il a pu être évoqué le fait que, par contact entre personnes, ces codes pouvaient s’activer par rencontre. Peut-être est-ce là ce que vous entendez par réensemencement?… Si c’est le cas je ne crois pas avoir grand chose d’autre à dire, car le processus en question n’a pas fait l’objet d’une simulation à laquelle je puisse me référer de façon explicative. Ce processus vous appartient.

…Cette notion d’ouverture des codes par rencontre est bien évidemment totalement indispensable puisque, comme il a été dit, il y a un public assez ciblé qui commence à recevoir ces informations et à faire l’ouverture de ces codes; et il importe donc que l’ouverture ne soit pas limitée à ce public ciblé, mais qu’elle se diffuse par la simple qualité des présences d’être à être qui se diffusent et se multiplient parmi vous tous…Donc s’il y a « réensemencement » ainsi que vous le dites, il pourrait s’agir de cela, mais ce mot ne convient pas réellement à la matrice d’informations qui est employée (pour des raisons qu’il serait fastidieux en cet instant de développer). J’espère avoir répondu à votre question.

 

Dans ces rencontres, est-ce que chez les personnes dont les codes ne sont pas encore activés ceux-ci s’activent de manière systématique ?

Cela n’aura pas lieu de manière mécanique. J’ai expliqué en peu de mots, mais en termes clairs je l’espère, que : comme dans le processus que nous avons déclenché ensemble, il y a cette première étape de désir et d’acceptation intérieure de ce qui est rencontré -sachant que ce qui est rencontré peut être justement la perception non consciente de ce nouveau code-  et qu’il y a ensuite ce deuxième déverrouillage qui consiste en une ouverture de conscience (aussi fugace puisse-t-elle être) sur l’abandon de toute image de soi et de toute croyance à son propre sujet, cela peut se réaliser. Cela n’est pas nécessairement instantané, mais cela fait partie des processus dont nous n’avons pas fait la simulation détaillée car ces processus appartiennent à votre évolution et à votre évolution commune, et à la qualité de ce que vous pouvez être ensemble et qui vous appartient.

…Il n’y a donc pas transmission systématique au sens mécanique de ces codes, mais il y a transmisssion systématique au sens vivant et actif, et conscient, de ces codes… Il ne vous est pas suggéré par là d’employer votre volonté pour les transmettre, car cela serait une voie de l’ego, qui n’aurait aucune chance de remplir ses objectifs. Il vous est simplement demandé d’être ce que vous êtes, en toute simplicité et en tout amour, ainsi que vous ne manquerez pas de l’être. J’espère avoir répondu. Amen

 

 

via Christine Anne K. le 30/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

 

Questions/Réponses – n°17

 

 

(Cette session de questions-réponses fait suite aux messages de Marie-Isis et de la Danse de l’Univers.)

 

Est-il possible d’avoir certains conseils pour nous aider à défaire nos constructions de formes illusoires ?

Mes Biens-Aimés, le message de Marie contient dans sa vibration bien des aides en ce domaine, au-delà des mots qui s’y trouvent : vous pouvez donc vous relier à sa vibration. Par ailleurs, sachez que toute initiative, tout geste de liberté et de retour sur soi vous aident à vous débarrasser petit à petit, et bien plus que vous ne le croyez, de ces formes.

Ainsi toi, chère Soeur, tu es débarrassée, et tu le sais, d’un grand nombre de formes, même si tu souffres -et par là-même davantage- de ne pas être débarrassée de toutes… Car plus vous êtes libérés, plus vous souffrirez (sachant que cette souffrance est encore une des dernières illusions qui peut vous attacher) plus vous souffrirez de vous voir, de vous croire prisonniers de certaines formes que vous croyez ne pas pouvoir supprimer, ou défaire, ou transformer.

Vous avez aussi cette capacité de transformer, en vous ! Comment? me direz-vous. La question est difficile car vous êtes toujours mentalement très limités et emprisonnés par vos représentations, ainsi que par les structures matérielles qui vous entourent. Mais vous avez le pouvoir intérieurement de transformer : ne serait-ce que votre relation à toutes ces choses. C’est le premier pas -et si ce sont les premiers pas,  ce ne sont pas des petits pas !- pour les faire cesser, pour les faire tomber en désuétude… Cela est le manteau du derviche : vous pouvez porter votre regard sur l’habit blanc, l’habit de Lumière qui est caché sous le manteau et que vous désirez mettre au jour.

Je ne peux pas te donner de conseils concrets, mais j’espère avoir un peu répondu à ta question.

 

Puisque nous sommes Un, tout en étant une multitude; est-ce que ce désir doit être porté par l’ensemble de la collectivité, ou bien par une partie de la collectivité, ou même par un seul, pour qu’il puisse se réaliser ?

Vous êtes Un, mais le désir doit habiter un nombre suffisant de coeurs. Néanmoins, le désir d’un, s’il est véritablement porté par la Lumière du coeur, peut être d’une puissance colossale, et aller rencontrer les coeurs de bien d’autres.

Lorsque vous aurez réellement accepté et achevé le Passage, ces choses seront beaucoup plus simples. Actuellement, vous êtes dans cette phase charnière où il y a encore beaucoup d’attachement à des choses que vous connaissez, pour beaucoup, beaucoup d’entre vous. Ces attachements n’ont plus trop de raison d’être, mais encombrent les coeurs. La vérité du Passage va pouvoir faire émerger les véritables désirs, et il importe aujourd’hui que ce qui a été dit soit entendu, car c’est le chemin pour que s’autorisent ces véritables désirs, qui intérieurement existent mais ne s’avouent pas, et souvent ne s’avouent pas réalisables. Désirer quelque chose sans croire qu’on peut le faire exister (ou plus exactement en croyant qu’on ne peut pas le faire exister), enlève une considérable quantité d’énergie vitale de réalisation à ce qui est désiré. Et beaucoup d’entre vous sont encore dans cette contradiction.

Ainsi, il ne suffit pas que le désir d’un seul se substitue au non-désir de beaucoup; mais néanmoins ce désir d’un seul peut ensemencer très activement les coeurs de beaucoup. Ces paroles -je l’ai dit il y a quelques instants- réfèrent à la phase charnière dans laquelle vous êtes actuellement. Elles ne sont pas nécessairement valables pour la suite, où les choses seront plus éclatantes et plus simples. Alleluiah, nous l’espérons pour vous.

 

Que penser des mouvements de contestation et de révolte qui sont très nombreux, et dans lesquels il y a des colères, de grandes énergies vitales et de grands désirs de liberté ? Je me réfère tout autant (par exemple) aux mouvements de libération dans les pays d’Afrique du Nord, qu’aux mouvements de mobilisation contre les gaz de schiste, ainsi qu’à d’autres formes de contestation du système qui sont fort nombreuses actuellement… Y a-t-il un commentaire à ce sujet ?

Mes Aimés, tous ces exemples réfèrent bien évidemment à des désirs de Liberté, d’Entièreté, et de Lumière. Et en cela tous ces mouvements et ces causes participent de l’élévation de conscience qui constitue un des éléments essentiels de votre ascension. Il est vrai néanmoins que la focalisation des désirs sur des objectifs qui appartiennent encore au monde de l’illusion ou de la falsification n’est pas forcément souhaitable, mais c’est un chemin.

Ces mouvements de contestations sont donc parfaitement respectables et ont toute leur beauté, toute leur grandeur, et sont porteurs d’immenses potentiels de Lumière – et je dis bien immenses. Ils participent au même titre que le gonflement de la croûte terrestre à la transformation de votre planète. Et si certains d’entre eux s’inscrivent dans les limitations de la vision d’un système enfermant, ça n’est pas bien grave, tant qu’ils ne cherchent pas à nouveau à enfermer qui que ce soit, ou à créer de nouvelles rigidités. Alleluiah

 

 

via Christine Anne K. le 9/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions-Réponses / retournement de la Terre

 

Le « retournement de la Terre  » est de quelle nature ?

C’est une manipulation géo-magnétique et thermodynamique qui en effet « retourne » des champs ex-stables en semi-inversion momentanée, pour quelques heures seulement d’abord, puis de façon plus prolongée encore instable, puis enfin assez définitivement. Alleluia.

…Quelle relation avec l’inversion des pôles magnétiques ou physiques de la Terre ?

Il ya un phénomène de concordance géo-magnétique d’amplitude vaste et qui crée une forme de similitude des manifestations physiques (dans vos corps) mais c’est indépendant. Une synchronicité entre les deux choses (retournement, et inversion des pôles) pourrait avoir lieu, mais n’est pas absolument nécessaire.

Quels sont les effets prévisibles ou imprévisibles de ce retournement ?

Ils sont multiples, et pour beaucoup assez aléatoires; mais il ya dans cette situation instable des changements de polarités qui affectent nombre d’êtres vivants et de structures complexes; ainsi que des retours sur le zéro de très nombreux aspects vitaux à tous les niveaux de la vie sur Terre… Enfin, les conséquences sont/seront en très grande partie votre co-création.

Il est à savoir que les ouvertures de conscience sont pour beaucoup à ce prix, d’où la joie à quoi vous êtes invités.

Ce retournement va donc positionner les consciences sur un plan plus élevé/subtil que la densité?

Il y a dans ce retournement des consciences différentes options associées à vos lignages respectifs. Il est peu facile de généraliser dans une réponse globale et simple; néanmoins on peut affirmer que « la densité » perd du lest dans la majorité des consciences qui y sont encore liées.

Est-ce que tout le monde est prêt pour tout cela?

Oui, absolument. Que les pensées conscientes soient ou non informées, averties et d’accord; au niveau de vos consciences unifiées,de votre mental supérieur et de vos coeurs tout le monde est prêt,et vous n’avez à vous soucier de personne d’autre que votre propre conscience. Alleluia. Amen

 

via Christine Anne K. – 8 mars 2011

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°16 / Suraïvan

 

 

 

(Cette session de Questions-Réponses fait directement suite au message n°10 d’Eloha.)

 

Tout ce qui vient d’être dit résonne en moi en rapport avec le groupe avec lequel je suis. Est-ce que mon ressenti est juste ?

Tout à fait. Il y a juste encore quelques verrous au niveau de ce groupe, et c’est naturel : n’oublie pas que, comme il a été dit, les possibilités sont latentes pour beaucoup. Tu auras d’autres informations sur ce groupe en temps et heure.

 

Par rapport à ces verrous, est-ce par un lâcher prise ou un travail plus protocolaire qu’on peut les faire sauter ?

Ta question, Bien-Aimée, est très pertinente. Les verrous dont j’ai parlé concernent un groupe et les individus d’un groupe. Il n’empêche qu’il y a des verrous d’une manière générale, mais il serait bon d’enlever ce mot au niveau de ta question, car ce mot induit une fermeture et une difficulté à ouvrir qui n’est pas pertinente, malgré la pertinence de ta question. Et le mot blocage que vous employez aussi dans votre psychologie n’est pas bienvenu non plus… Disons qu’il y a des connexions, plutôt, qui ne sont pas encore toutes réalisées, et cela est une affaire soit individuelle, soit collective s’il y a un petit collectif de personnes . Si je prends l’exemple des personnes qui sont là réunies en cet instant : il peut y avoir des connexions qui sont déjà fonctionnelles; il peut y avoir des connexions qui ne le sont pas ou pas encore tout à fait. Cela peut être au niveau d’un individu, comme cela peut être entre les individus, comme cela peut être dans le subtil qui peut se créer à partir de l’harmonie et des harmoniques entre les personnes de ce petit groupe que je prends comme exemple.

C’est donc un petit peu complexe à analyser, et il n’y a rien à analyser : il y a juste à ouvrir son coeur et à être dans la Joie et l’ouverture vis-à-vis des possibles. Les connexions qui ne sont pas encore réalisées ne peuvent que cheminer vers cela et il pourra vous arriver de vous aider les uns les autres -dans la Joie, l’accueil, le partage et l’intelligence partagée- à mieux établir ces connexions et donc à déverrouiller ce qui pourrait être encore verrouillé (comme le mot employé tout à l’heure permet de le dire).

La référence au lâcher-prise naturellement est intéressante. Je te rappelle que le mot « abandon » a été employé par Eloha et qu’il est beaucoup plus juste et harmonieux. Le mot « lâcher prise » connote bien des choses qui appartiennent à la psychologie de la troisième dimension, et qui sont très respectables mais qui chargent un peu ce mot de certaines lourdeurs que nous souhaitons ne pas conserver dans ces élaborations. L’abandon est également une attitude dynamique et de fluidité. Et dans l’abandon, il y a de la Joie, alors que dans le lâcher prise, il n’y en a pas.

Je suis Suraïvan, et je me réjouis de ces interventions.

 

Par rapport à ce qui a été dit, je sens effectivement cette joie cellulaire, et en même temps une très grande fatigue physique, ce que je vis comme des états très opposés, en fait. Est-ce qu’on peut avoir un éclairage ?

Ne vois pas cela comme une opposition, ma Soeur. La Joie est là car l’ascension est Joie. La fatigue vient de la lourdeur que tu es en chemin d’abandonner et qui pèse donc de plus en plus… Mais la Joie est celle de la fatigue et la fatigue est celle de la Joie. Ici la formule « lâcher prise » encore une fois se confronte à celle de l’abandon : si vous ne faites que lâcher prise, vous n’êtes pas dans la Joie ; si vous vous abandonnez, vous êtes dans la Joie… Et la fatigue est bien plus fluide dans l’abandon, mes Très Aimés : elle peut même se transformer en une vitalité insoupçonnée. Amen

 

via Christine Anne K. le 7/03/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°15 / Suraïvan

(ces questions font directement suite à l’intervention d’Istom Huiam n°2 concernant l’inscription de nos lignages en nous)


Concernant les lignages, nous avons dit-on des lignages à la fois de peuples célestes et de peuples stellaires, et nous avons aussi des lignages par les Eléments. C’est du moins ce que nous croyons savoir. Peut-on avoir une vision plus claire là-dessus ? Je crois qu’il n’est pas facile pour nous tous de faire la différence entre peuples célestes et peuples stellaires par exemple… Y a-t-il d’autres choses à comprendre pour cette clarification ?

Mes très Aimés, je suis Suraïvan et je vais répondre dans la limite de mes attributions et de mes capacités. Vos lignages sont certes relativement nombreux. Votre planète a été ensemencée il y a bien longtemps par différents peuples. Et les peuples célestes et les peuples stellaires ont contribué à cet ensemencement.

Un peuple stellaire est un peuple dont l’origine relève d’une localisation dans l’univers des planètes, des galaxies, des soleils (étoiles), des trous noirs, des trous blancs, des objets cosmiques, etc. dont votre univers est peuplé. Ainsi tel peuple stellaire sera originaire de telle étoile ou de telle galaxie ou de tel système solaire dans telle galaxie, et leurs noms sont extrêmement variés. Vous êtes un peuple stellaire de la même façon : vous êtes les Terriens. Il n’y a aucune différence de qualité en tant que peuple stellaire entre un Terrien et un être issu d’Alpha du Centaure B, dans lequel il y a plusieurs systèmes solaires avec leurs planètes. Prenons par exemple une planète qui s’appellerait « Isterula X »… Vous avez donc des origines stellaires en tant que parenté. Si vous vous référez au système de parenté que vous avez sur la Terre, vous avez des cousins, des ancêtres, vous pouvez avoir dans votre famille d’origine une personne qui vient d’un certain pays : c’est la même chose, toute proportion gardée. Je suis conscient que mon exemple n’est pas parfait car il va vous induire dans quelques illusions : prenez-le donc avec un certain lâcher, ne calquez pas de façon stricte vos systèmes de parenté sur ce qu’est un lignage stellaire. J’ai juste essayé de vous donner une approche un peu familière mais cela n’est pas identique.

Un peuple céleste n’est pas localisé sur une certaine planète, ni une certaine étoile. Un peuple céleste est localisé dans une dimension, ce qui est un autre système de localisation, qui est vibratoire et qui n’est pas, disons, géographique ou plutôt « universographique », et vos lignages avec un peuple céleste sont beaucoup plus directs. Votre appartenance d’origine, effectivement, va vous relier à tel ou tel peuple céleste. Il y a ainsi, pour employer des noms, ceux que vous connaissez le mieux : des Elohim ou des Nephilim, et il y en a beaucoup d’autres… Ce sont les lois de l’incarnation qui régissent ces appartenances.

Vous pouvez donc avoir à la fois un lignage avec un peuple céleste et un lignage stellaire, et puis vous pouvez d’ailleurs avoir une parenté stellaire plus complexe dans certains cas, et en ce cas, c’est en tant qu’appartenant à votre peuple céleste que vous vous êtes localisés dans tel ou tel planète ou système planétaire : ce qui vous a donné la vibration et une histoire en ces lieux (en tant par exemple qu’Elohim ou Nephilim, pour reprendre les noms que j’ai donnés).

La Terre a été ensemencée donc par des êtres d’origines variées qui ont souhaité faire cette expérience d’incarnation très particulière. Et donc vous restez reliés, dans vos corps humains et dans votre oubli radical de tout cela, dans vos ADN et particulièrement dans ceux qui ont été réactivés très récemment, à ces lignages.

Le lignage par les Eléments est un lignage encore plus essentiel. Vous êtes effectivement – en sus de ce qui a été dit – liés à la famille de tel ou tel des Eléments, dont vous ne connaissez que quatre (Terre, Eau, Feu, Air) mais qui sont à vrai dire un petit peu plus nombreux.

La lignée de votre propre famille est également un repère important, car il s’y transmet des vibrations auxquelles vous pouvez vous référer dans la géométrie de tous vos lignages. J’essaie de prendre un exemple simple : votre père et votre mère, par exemple, peuvent être issus et sont généralement issus de peuples célestes différents et de peuples stellaires différents. Vous allez donc vous retrouver à combiner également, à titre secondaire, certaines de ces données. Tout cela repose bien évidemment sur les lois de la génétique. Mais n’oubliez pas qu’à ce stade, la génétique est vibratoire et non pas seulement observable au microscope.

Les lignages dont vous parle Istom Huïam sont bien évidemment en priorité vos lignages de Lumière, et non pas les nombreux accidents de parcours et interconnections dont votre histoire personnelle est le fruit. Le lignage de Lumière réfère d’une part au peuple céleste auquel vous appartenez, mais également à la Lumière de votre Être, car votre Être est éternel et votre Être est relié à la Source. Votre Être peut également être relié très spécifiquement, par exemple, à la Mère des Mères,  au Sans Nom -je prends là pour exemples des appellations qui vous sont un peu familières… Il y en a d’autres, dont je ne sortirai pas la liste ici car votre mental ne ferait que s’emballer à disséquer des données sans doute nouvelles pour beaucoup, et cela  n’est pas l’objet de notre propos : nous parlons là de structure et non pas de liste exhaustive.

Voilà, j’espère avoir donné quelques éléments de compréhension à cette réponse qui, dans votre système de pensée et de langage, n’est pas facile. Je vous remercie.

Il est beaucoup dit et observé qu’un certain nombre des enfants qui s’incarnent aujourd’hui proviennent directement des étoiles. Peut-on avoir quelques commentaires éclairés à ce sujet ?

Mes Aimés, tous vos enfants viennent comme vous dites des étoiles, de même que vous. La différence peut être que beaucoup de ces enfants effectivement, aujourd’hui, en proviennent directement. En cela, ce sont des êtres extrêmement précieux qui ont fait le choix de venir, autant vous accompagner que remplir certaines tâches ou missions. Leur état humain peut les fragiliser, et certains ne pourront pas remplir leur mission -ou du moins rencontrent des difficultés- alors que d’autres fort heureusement savent très bien être ce qu’ils doivent être, remplir leur mission, et néanmoins épouser la condition d’enfants sur la Terre qu’il ont choisie.

…Il m’est demandé de ne pas en dire davantage. Alleluiah.

via Christine Anne K. le 7/02/2011 

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions-Réponses – n°14 / Suraïvan

Je suis Suraïvan, et j’accueille vos questions.


Pourquoi nous semble-t-il que la vie est de plus en plus difficile, au sens où Il y a une « différence » de plus en plus déséquilibrante ?…

Je crois avoir compris ta question, Bien-Aimée… Il y a effectivement un écart de plus en plus douloureux, en vous, entre ce que vous désirez être et la pureté de votre Lumière, et l’environnement contraignant et très accéléré, rigidifié, dans lequel pour certains aspects de votre survie vous avez à évoluer et à négocier vos interactions. Il vous a été expliqué, je crois récemment, que vous êtes en train de passer de certaines fréquences à certaines autres, et cela de façon assez secouante parfois. Votre désir également de Pureté, d’Être, et de Lumière, est de plus en plus intense : car vous savez que vous êtes Cela et que, par conséquent les coquilles, les masques, les artefacts, souvent oppressants et certainement vides de sens, que vous rencontrez et qui parfois en quelque sorte vous obligent à danser avec eux, vous sont totalement insupportables de ce fait.

Cela est le chemin car votre Désir est une flamme qui a une grande importance dans le processus qui est en cours. Je vous rappelle les paroles du Sans Nom à ce sujet (récemment sur ce blog. NdR), et cela n’est pas abstraction, car réellemment votre Désir, votre nostalgie d’être ce que vous êtes réellement, est absolument une dynamique très, très réelle, qui permet que votre élévation individuelle et commune se propage, se propulse… Mais il y a effectivement une zone de souffrance, de détresse, d’incompréhension, voire de doute, qui je pense est ce à quoi tu fais allusion.

Nous pourrions vous suggérer, pour amenuiser ces désagréments, de vous tourner davantage vers la nature et les Eléments… Vous pourriez avoir pour jeu ou pour exercice de chercher sans cesse en toute chose la véritable Beauté qui y réside et de vous en réjouir, car cela est à chaque occasion une véritable joie, extrêmement solide et nourrissante : regardez la Beauté et la Joie en toute chose, et non pas ce qui ne va pas. Essayez de contourner les lourdeurs, essayez de vous extraire des ornières en allant chercher la Beauté, la Grâce, et en allant faire chanter votre Lumière intérieure. Cela n’est pas une sinécure : cela est possible pour tout le monde, je vous le garantis. Ce faisant, vous alimentez le feu de la Joie et vous faites disparaître les cendres de la non Joie. J’espère, Bien-Aimée, avoir apporté une réponse à ta question.


Pourquoi y a-t-il des gens qui n’ont apparemment aucune conscience de ce qui est en train de se passer et qui se projettent encore dans un futur « traditionnel » ? Je trouve cela très surprenant…

Bien-Aimé, tu n’as pas à avoir d’opinion sur les projections dans le futur de telle ou telle personne, et je sais que tu pratiques une forme de bienveillance, même si la surprise dont tu fais état est compréhensible. Le chemin de chacun – cela vous a déjà été dit – est unique, et pour certains il est bien préférable de faire des projets dans le cadre de la représentation d’un futur traditionnel, plutôt que de soulever des peurs face à des projections dans un futur que l’on ne sait pas comprendre faute d’être prêt.

Ainsi, ces projections dans le futur garantissent une forme d’espoir et de désir, qui comportent leur Lumière, et tout va bien. …Vous savez très bien que dans certains cas il est bien plus lourd de savoir certaines choses que de les ignorer, et il est bien plus léger parfois d’être confiant dans quelques innocentes illusions plutôt qu’alourdi par la connaissance de vérités que l’on ne sait pas comment intégrer dans un certain moment.

Je vous invite donc à pratiquer la légèreté et la bienveillance, et à ne pas alimenter de doutes en vous par le biais de la constatation que beaucoup de gens se projettent dans ce futur traditionnel : cela n’a pas d’importance.


Des personnes de mon entourage ont pris la décision de quitter leur corps -de se suicider- ou bien en ont profondément le désir intérieur même s’ils ne passent pas à l’acte. Par rapport à tout cela et par rapport à tous les interdits religieux au sujet du suicide, quelles sont vos informations, quel est le rapport avec la Lumière ?

Bien-Aimée, je te remercie de cette question. Il est vrai que cette tentation existe chez un certain nombre d’individus dont le niveau d’éveil rend insupportable de continuer à fréquenter cette réalité dont nous avons parlé dans une question précédente, et il n’y a pas de jugement à avoir en cela.

…La question est complexe en ce qui concerne vos interdits religieux et moraux, car il y aurait à faire le tri entre le juste et le faux dans la cohorte de ces interdits. Bien évidemment, se porter la mort est un acte contraire à la Vie, et par là-même est une forme de déviation et de violence qui n’est naturellement pas souhaitée dans un chemin de vie harmonieux.

Nous souhaiterions, certes, que ces personnes réussissent à trouver un chemin plus paisible et plus harmonieux que ce désir de se donner la mort – cela sans jugement, mais en toute Paix, Bienveillance et Amour. Nous sommes très conscients que certaines personnes peuvent se sentir acculés à cette décision, comme c’est le cas lorsque cette décision se présente véritablement, et c’est bien dommage. Nous ne pourrions qu’encourager ces personnes à tenter de faire leur maximum pour rejoindre la fréquence supérieure stabilisée qui vous a été décrite par notre ami de Sirius C très récemment, (cf. Questions Réponses n°13)  car ainsi peut-être la thématique qui les enchaîne se trouverait transformée.

Sachez néanmoins que si une personne se donne la mort, elle ne va pas « en Enfer » forcément; mais son parcours rencontre de la complexité que, peut-être, si elle le savait à l’avance, elle n’irait pas chercher. Il y a dans cette configuration du fait de se donner la mort volontairement et brutalement, rupture importante dans un ensemble de données où cette personne joue son rôle parmi d’autres, y compris dans les plans subtils; et cela entraîne comme je l’ai dit, des complications qui peuvent avoir des effets d’assez longue portée sur certaines architectures – de polarités par exemple.

J’aimerais donc que ces personnes sachent qu’elles ont tout notre Amour, notre Bienveillance et notre soutien, et que nous les aimons avant tout et quoi qu’il arrive. Amen


via Christine Anne K. le 8/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions-Réponses – n° 13 / Toumo Taho

(ces questions font suite à l’intervention de Istom Huiam)


J’aimerais savoir où Istom Huïam est reparti…

C’est indescriptible dans votre langage. Vous avez une représentation extrêmement limitée de ce que sont les multi-univers et les multi-dimensions. Déjà, vous êtes un peu dans une confusion entre ce qu’est une dimension par rapport à un univers, et les mots de votre langage ne sont pas capables de s’articuler en notions claires et explicites pour vous faire comprendre ce type de topographie. Donc, on pourrait dire que Istom Huïam est partout, ou est tout autour, mais ce ne sont que des mots. On pourrait dire aussi que Istom Huïam habite une île, ce qui en apparence n’a rien à voir. Quant à définir ce que serait cette île, c’est inconcevable encore pour votre représentation actuelle de ce que vous ne connaissez pas. Désolé, c’est très imprécis…

Nous avons beaucoup de mal à nous figurer la réalité du changement dimensionnel au regard de la réalité physique terrienne dans laquelle en apparence rien ne change, et nous sommes cependant conscients d’une forme de séparation, comme s’il y avait deux réalités qui de plus en plus sont parallèles, et soit se superposent soit s’interpénètrent et c’est là que justement nous commençons à ne plus très bien comprendre ou nous représenter tout cela… Et cela met certains d’entre nous dans des formes de doute, de confusion… Que pouvez-vous nous dire ?

Chers et très aimés Frères et Soeurs terriens, je n’ai pas la capacité de me projeter dans votre façon de penser. Il y a effectivement dissociation en ce que nous observons de votre planète – et quand je parle d’observation, il ne s’agit pas que d’observation visuelle au sens où vous le concevez. Nous observons donc une double fréquence qui s’est peu à peu mise en place, et le fait que certains d’entre vous (nous allons employer les termes de fréquence A et fréquence N), le fait que certains d’entre vous ne connaissent que la fréquence A -qui est la fréquence ancienne peut-on dire, ou a fréquence de base, la fréquence la plus basse. Certains d’entre vous connaissent et vivent en partie dans la fréquence N, et certains d’entre vous vivent en très grande partie dans la fréquence N… Il y a entre ces deux fréquences, bien évidemment, des passages ou des ponts. Ainsi beaucoup sont obligés, qu’ils le veuillent ou non, de passer d’une fréquence à l’autre et ceci de façon assez désordonnée… Je crois, que personne, ou à peu près, n’est en état – ne serait-ce que pour des raisons environnementales – de se maintenir dans la fréquence N uniquement, encore aujourd’hui. Il y a néanmoins des individus qui sont suffisamment ancrés dans la fréquence N pour pouvoir la rejoindre assez aisément lorsqu’ils redescendent dans la fréquence A. Il y a toutes sortes de cas certainement, et nous ne sommes pas en mesure de détailler l’immense variété des combinaisons d’oscillation entre ces deux fréquences… Il est clair que nous nous réjouissons car de plus en plus d’individus sont capables de rencontrer la fréquence N et de quitter la fréquence A, que ce soit ou non volontairement, mais à l’occasion de différentes circonstances propices à cela et qu’ils sont capables de créer souvent.

Quand je parle de fréquence A et fréquence N, cela est schématique car il y a en réalité des zones inter-fréquentielles, des fréquences intermédiaires qui ne sont pas forcément très confortables. L’idéal évidemment est que la fréquence N soit la plus pure possible, mais cela n’est pas toujours le cas… Quant à la fréquence A, à vrai dire elle est de plus en plus désagréable, je crois, parmi vous, car elle ne correspond plus du tout à la vibration que vos corps portent ; et les individus qui sont incapables de décoller de la fréquence A pour des raisons environnementales et de conscience ne sont pas du tout à l’aise dans cette fréquence.

Nous observons donc cela, mais nous observons avec le déroulement du temps et des opérations (il y a des opérations de désolidarisation des deux fréquences qui sont en cours), nous observons donc que la fréquence N est très, très stabilisée et qu’elle est de plus en plus continue, et qu’elle va pouvoir -disons, pour employer un mot qui peut vous parler – qu’elle va pouvoir « décoller » de mieux en mieux de ce qui l’attache encore, telles des interférences avec la fréquence A.

Par conséquent, les états de confusion que vous avez mentionnés, vous pouvez les lire comme directement reliés à ces états inter-fréquentiels ou à ces états d’incapacité de décoller de la fréquence A qui peuvent se produire dans certains contextes, sachant qu’il y a quelque chose d’assez gluant dans la fréquence A de par sa lourdeur… J’emploie ces mots qui sont ceux qui conviennent, même si cela peut vous surprendre de parler d’une fréquence gluante : j’en suis désolé mais certains physiciens parmi votre humanité connaissent néanmoins la validité de ces notions.

L’observation dont je peux vous parler également est que, tant que ce que vous appelez votre mental – c’est-à-dire votre système de représentations de votre environnement, et de réflexions/pensées sur votre environnement – fonctionne en tant que tel avec les systèmes de repères dans lequel il est enfermé, cela ne peut qu’alimenter votre confusion : car votre mental comme vous l’appelez n’est pas en état, sauf pour quelques personnes, de rejoindre la fréquence N. Cela est très important. Votre mental est nourri par la fréquence A en grande partie car c’est là qu’il s’est constitué. Par conséquent, même s’il a la notion de beaucoup de faits et d’éléments qui sont constituants de la vie dans la fréquence N, par nature il est incapable de se projeter intégralement dans la vibration de la fréquence N.

La notion dite de supra-mental qui est enseignée par certains enseignants dans votre planète correspond assez bien en revanche à la capacité de penser dans la vibration de la fréquence N. C’est un peu relatif , mais schématiquement je pense que cette notion est convenable. Je vous indique donc par là qu’au niveau d’une installation dans la fréquence N, il y a bien évidemment une intelligence vibratoirement supérieure qui se met en fonctionnement et qui se trouve extrêmement à l’aise dans cette fréquence… Je vous invite donc à avoir confiance dans l’établissement de ce niveau d’intelligence -mais je n’ai pas la recette pour vous proposer de méthode qui vous permette de supprimer totalement le fonctionnement de votre mental et qui vous permettrait de vous installer dans la fréquence N… Il y a également et par ailleurs d’autres paramètres que votre mental qui ont un rôle dans votre stabilisation dans la fréquence N.

Voilà, chers Amis, j’espère avoir répondu.

Pourquoi l’échéance des événements planétaires qui nous sont annoncés par les canaux sont constamment différés ? Est-ce que cela a une fonction, comme par exemple de nous maintenir dans un état d’imminence ? Ou bien attend-on que davantage de personnes rejoignent la fréquence N ?

Chère Amie, je suis perplexe, car je ne connais pas les échéances telles qu’elles vous sont divulguées par vos systèmes de médias, qui bien évidemment utilisent les canaux mentaux auxquels vous êtes accoutumés : par conséquent ces informations ne vous sont pas données dans le niveau de la fréquence N mais plutôt dans le niveau de la fréquence intermédiaire.

… Je parle des annonces canalisées qui nous sont faites en temps terrestre, il nous a par exemple été plusieurs fois annoncé par différents canaux que des événements planétaires majeurs auraient lieu avant la fin de l’année 2010. Or tout poursuit son cours habituel, la matrice bat son plein (en tout cas extérieurement) et ce n’est pas la première fois que ces effets d’annonce restent sans suite…

Je ne suis pas du tout habilité à vous répondre, il faudrait vous adresser à des êtres plus ancrés dans la planète que je ne le suis. Pour nous, les événements sont « à l’heure ».

Tout à l’heure il a été dit qu’une partie de notre ADN était d’origine multidimensionnelle et qu’on ne le partageait pas forcément avec notre famille biologique. Est-ce que cet ADN fait partie de ce que l’on appelle l »‘ADN-poubelle » ?

Bien évidemment. Mais je vous demande instamment de surveiller votre vocabulaire car la résonance des mots est puissante , et tant que vous traiterez votre ADN stellaire d’ADN-poubelle, vous êtes en déficit de communication avec vos lignées !.. La plus grande partie de votre ADN n’a pas été décryptée, soi-disant -et je dis bien soi-disant- par les scientifiques qui s’intéressent à la matière. Une grande partie de votre ADN a parfaitement été décryptée mais cela ne vous a pas été dit , et donc cette plus grande partie de votre ADN contient les informations vibratoires les plus essentielles vous concernant. Une partie de votre ADN également a été manipulée, y compris dans la partie que vous appelez poubelle, et qui n’a pas été opaque à certains manipulateurs. Mais actuellement d’innombrables réparations ont été effectuées. Tout ce propos transmis par Istom Huïam se réfère à votre ADN dans son aspect le plus complet, le plus essentiel, le plus authentique et le plus original, c’est-à-dire un ADN à douze brins minimum et dont les codons ne comportent pas la moindre poubelle, si ce n’est les implants qui ont pu être installés dedans par des technologies fort déplaisantes dont nous n’avons plus envie d’entendre parler (cela, vous pouvez l’appeler poubelle!).

…Rendez-vous compte que l’appellation « ADN-poubelle » désigne précisément dans vos ADN tout ce qui vous relie à la Lumière… Je vous laisse en tirer les conséquences.

Est-ce que la Nouvelle Terre est sur la fréquence N ou sur une fréquence supérieure ?

Cher Ami, le terme de fréquence N a été employé pour les besoins de la démonstration. Cette fréquence en réalité est évolutive, elle n’est pas figée. Donc bien évidemment la fréquence N est porteuse de la vibration de la Nouvelle Terre. Toutefois cette fréquence est encore en évolution; et plus elle se dissocie de la fréquence A, plus évidemment le processus d’installation fréquentielle de la Nouvelle Terre peut se préciser. Je ne peux pas en l’état actuel du déroulement des choses te dire grand chose de plus car la fréquence de la Nouvelle Terre est encore instable; la fréquence N est encore instable même si elle est très stabilisée, et les processus de transformation sont encore en cours. J’espère avoir répondu un petit peu à ta question.

Comment s’appelle celui qui nous a répondu ?

Appelez-moi Toumo Taho. Je suis affilié à Sirius C (mais ne voyez pas cela comme une habitation). Je vous salue.

…J’ai encore quelque chose à vous dire : soyez attentifs justement aux changements que vous ne savez pas suffisamment bien observer, car ainsi vous les portez et vous les faites exister… Tout ce qui en vous est doutes contribue à la durée de ce que vous appelez la matrice. Soyez donc très vigilants dans vos pensées. J’espère m’être fait comprendre. Je vous salue.

via Christine Anne K. le 6/01/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.