Questions/Réponses – n°12

NdR : Mille excuses pour les bugs typographiques et de mise en page… Nous cherchons des solutions et mettons les canalisations en ligne malgré tout, car le plus important, c’est le contenu. Merci !


PRATIQUE (avec le Sans Nom en tant que polarité)

Je vous invite dans ce silence à pratiquer quelques instants, sans chercher à comprendre avec votre mental, la nature du mouvement qui vous a été décrite par la voix du Sans Nom. (cf. message de mai 2010 Ndr)

Vous n’avez aucune volonté à mettre dans cette pratique, seule la présence.

Il peut vous être proposé pour cette pratique – afin de maîtriser votre mental – de répéter intérieurement de temps en temps le mot « Sans Nom », simplement pour poser la vibration et non pas comme une répétition de mantra. Ne cherchez pas de résultat, laissez travailler votre cœur.

N’oubliez pas que le Sans Nom est une polarité, et que la mise en présence de deux polarités engendre une vibration que vous appelez un champ. Cela est la pratique.



QUESTIONS – RÉPONSES


Comment fait-on pour contacter la vibration et la polarité du Sans Nom, ainsi qu’il a été recommandé ? Et la pratique donnée il y a quelques mois pour se relier au Sans Nom convient-elle pour cela ? Y a-t-il une méthode plus appropriée à présent ?


Bien-Aimés – je suis Suraïvan – je me réjouis avec vous d’envisager la réponse à ces questions car cela indique que votre seuil est proche et je ne peux que m’en réjouir. .

Pour répondre à ta question, mon Aimé, comment se relier à la vibration du Sans Nom qui effectivement et pour la presque totalité d’entre vous est un être inconnu et qui n’a ni nom ni forme, sachez, mes Aimés, que le Sans Nom comme il l’a dit est la polarité de la Source, que par conséquent la première méthode est de vous polariser vers la Source, tout simplement.

Ensuite, la dynamique de la polarité – ainsi qu’il vous l’avait été expliqué il y a quelques mois – occasionne un mouvement qui est ou qui peut se nommer Désir. Ainsi, le Désir d’aller vers la Source, ou vers le Sans Nom en soi, est une façon de se mettre dans cette vibration de manière projective – et dans l’Intention et dans le Désir – pour peu toutefois que ce désir ne soit pas une sorte de construction mentale mais soit réellement un désir émanant du cœur, en toute simplicité et en toute beauté, en tout Amour et en toute confiance.


Il est donc extrêmement simple, à vrai dire, de vous orienter sur la vibration et la polarité du Sans Nom. Il n’y a que son nom ou son absence de nom qui vous donne l’impression que c’est difficile. Vous pourriez même cesser d’évoquer l’appellation Sans Nom lorsque vous parler par exemple à vos proches de cette éventualité, pour parler simplement de Désir d’aller vers ou la Source, ou vers sa propre Source intérieure, ce qui est exactement la même chose dans ce processus …Cela lorsqu’on reste dans un langage simple, ce qui est une beauté de la compréhension ultime : revenir à un langage extrêmement simple.


Tu me poses la question de la pratique de reliance au Sans Nom qui a été donnée effectivement il y a quelques mois… Bien évidemment, mes Aimés, cette pratique a été donnée dans le but de servir à ce qui est, et particulièrement à ce qui vous est proposé de maintenir. C’est donc si l’on veut une troisième approche, disons plus en conscience (vous pourriez dire plus avancée mais je n’aime pas ce mot), disons plus élaborée et, bien évidemment, cette pratique peut pour certaines personnes être particulièrement enrichissante, dans les cas par exemple où le fait de mentionner en langage très simple le Désir et le Désir d’aller vers la Source sont des expressions verbales qui n’éveillent pas la vibration du cœur car le mental s’en empare et fait blocage. En ce cas, bien sûr, le développement de la pratique qui a été donnée et que vous allez ré-indiquer, je le sais, est une excellente chose. J’espère avoir répondu à votre question, mais j’accueille toute question complémentaire, mes Aimés.



Peut-on pratiquer d’ores et déjà et s’accoutumer à la vibration du Sans Nom, sans attendre le franchissement du Seuil ?


Chère Aimée, bien évidemment. Tu vis et vous vivez un éternel présent. L’emploi de cette pratique par conséquent (je te rappelle qu’elle a été donnée il y a plusieurs mois) n’est pas réservé à un moment ultime d’un certain calendrier, mais d’ores et déjà dans ton présent de chaque jour elle inscrit, si tu le désires, le présent du moment où la vibration du Sans Nom, effectivement, saura t’amener à travers le Seuil que tu désires tant franchir, lorsqu’il se présentera à toi. Amen



De quelle façon partager cette information avec d’autres personnes de façon efficace ?


Vous ne pouvez, bien sûr, partager cette information sur le Seuil et son franchissement qu’avec les personnes qui sont prêtes à envisager cela en toute conscience. Ainsi que je l’ai dit il y a quelques instants, l’emploi de la notion de Désir d’aller vers la Source est une excellente façon, simple, et qui parle au cœur certainement pour la plupart des gens.


Il se peut aussi que pour certaines personnes, et malgré son nom très abstrait, le nom du Sans Nom évoque quelque chose de très vital et de très nécessaire qui appartient à leur propre lignée vibratoire. Par conséquent, ne t’interdis pas non plus de le prononcer, s’il vient à tes lèvres en présence de l’un de tes amis.


Quant aux personnes qui n’ont pas conscience de la réalité de ce franchissement d’un seuil, que dire ? Chaque cas est différent. Tu peux avoir à rencontrer une personne qui est angoissée sans qu’elle sache pourquoi elle l’est, auquel cas pourquoi ne pas lui parler du Désir de retrouver la Source ? Cette information s’engrammera à la place qu’elle doit occuper dans son coeur et dans sa psyché et lui servira le moment venu. On peut parler bien sûr de la Lumière et non pas de la Source.


Y aura-t-il des signes avant-coureurs, personnels ou collectifs, à l’approche du Seuil de Lumière?


Chers Aimés, nous pourrions dire que les signes avant-coureurs sont déjà là, et depuis un certain temps. Si vous parlez de signes visibles, spectaculaires, médiatiques, il s’agit d’autre chose; car en votre cœur, en vos corps et en votre environnement vibratoire, les phénomènes avant-coureurs sont déjà en processus depuis une assez longue période, qui a eu ses étapes. Néanmoins, quand tu me parles de signes, je sais qu’il s’agit davantage de repères soit visibles soit entendables, qui touchent à la fois vos perceptions conscientes et votre mental conscient qui pourrait les analyser.


La question est complexe car un certain nombre de ces signes avant-coureurs au niveau géophysique de votre planète ne sont pas tant révélés par vos médias : le fait que les plaques tectoniques bougent, que le volume de la planète augmente, que les volcans sont en éveil, que les éléments se déchaînent, qu’un certain nombre de conditions climatiques se modifient, que certains événements non saisonniers, ni habituels, comme des inondations ou des feux importants se soient déclenchés, ainsi que des tremblements de terre, sont tous bien évidemment des signes avant-coureurs visibles, palpables, entendables et repérables. Mais vous ne les connaissez pas tous et vos médias ont un art extrêmement consommé de les noyer dans un ensemble d’informations futiles et déroutantes, voire chaotiques, qui absorbent les rouages de votre mental et obstruent votre conscience.

Au niveau de vos corps individuels, sachez que le processus n’est pas identique pour tout un chacun mais que, d’une manière ou d’une autre, il y a en quelque sorte le passage par une perte de conscience : le corps physique observe d’une manière ou d’une autre quelque chose qui ne peut pas ne pas être remarqué, que ce soit sous forme de chaleur ou de tremblements ou de ce que vous pourriez appeler malaise, un sentiment d’étrangeté… Je vous rappelle que lorsqu’une femme accouche pour la première fois, les sensations sont indescriptibles -bien que de nombreuses choses lui aient été racontées- : c’est en les vivant qu’elle découvre de quoi il s’agit. Il en est de même dans ce processus. Par ailleurs comme je vous l’ai dit, il semble qu’il y ait quelques chemins différents possibles selon les personnes, leur état de conscience, leur corps d’autre part, leur choix d’être, encore d’autre part, etc… Et qui font que, ainsi qu’Orionis l’a dit, il n’y a pas de cartographie générale.

Quant à savoir si le Seuil doit être franchi individuellement ou collectivement dans un seul instant, je te répondrai – et c’est un paradoxe – qu’il y a les deux cas; et que de toute façon un franchissement collectif n’est autre qu’un ensemble de franchissements individuels. Mais il est prévisible toutefois qu’à un certain point -et même si des franchissements individuels peuvent se produire chacun en leur temps- il y a planétairement un point de non retour à l’occasion duquel s’établit nécessairement un seuil collectif.

D’autres intervenants dans d’autres canaux ont élaboré certaines descriptions de signes avant-coureurs sous forme de particules de Lumière et de changement dans la radiation de votre astre solaire. Cette nature de signes avant-coureurs peut convenir également à certains d’entre vous, qui sauront les observer. Mais cette observation nécessite sans doute de bonnes conditions d’observation qui ne seront pas forcément l’apanage de tous. Je vous envoie tout mon Amour et vous invite à ne vous effrayer en aucun cas, mais simplement à vous réjouir et à être en paix. Alleluiah



Qu’est-ce que la Nouvelle Terre? Est-ce qu’elle existe déjà?


Chers Aimés, la Nouvelle Terre est votre création. Et cette création en ce sens existe car elle est déjà le fruit du travail de co-création d’un grand nombre d’entre vous qui la souhaitent, et l’imaginent, et la mettent en forme depuis un certain nombre d’années. Ce n’est donc pas une fantasmagorie : c’est une réalité. Ceci étant dit, votre mental n’est pas apte encore à concevoir la dissociation et la forme qu’elle prend, et la forme que prend cette dissociation entre la planète que vous connaissez dans sa forme et son état actuels et ce qui s’appelle la Nouvelle Terre ou la Néo-Terre comme certains le disent.

Sachez que certains déjà ont quitté la Terre pour aller ensemencer la Néo-Terre. Sachez que celle-ci comporte déjà, en cours de co-création, des paysages et des structures. Sachez qu’elle vibre de Joie et d’Amour, mais que paradoxalement elle n’est pas disjointe, elle n’est pas autre que la Terre que vous connaissez. C’est là que votre mental n’est pas apte à concevoir cette distinction qui n’est pas duelle, mais qui néanmoins est une dissociation.

Sachez que le franchissement du Seuil dont il vous a été parlé vous permet d’accéder, si c’est votre choix, à cette Néo-Terre qui est une des destinations que vous pouvez avoir choisies. Vous pouvez également avoir choisi d’autres destinations. Sachez que la Néo-Terre est dans vos cœurs, et que plus vous avez conscience de sa présence dans vos cœurs, plus elle se densifie, si l’on peut dire.

Je ne crois pas pouvoir vous en dire davantage dans votre langage et dans mes attributions en ce jour, mais sachez que vous la faites vivre dans vos cœurs et que les images d’elle que vous avez ne sont pas des fantasmagories : elles sont réelles et vous les faites exister, vous tous. Alleluiah

 

Le Désir d’aller vers la Lumière est une notion universellement partagée et qui n’est dévoyée dans aucun cœur, pour autant que je sache.


via Christine Anne K. le 8/12/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere

Questions/Réponses – n°11 (Orionis + Suraïvan)


Ces questions et réponses viennent  à la suite de l’intervention d’Orionis, lequel a répondu à certaines questions, relayé pour les autres par Suraïvan (du groupe Voix de Lumière).


Une de mes sources d’information principales a insisté sur le fait que la perception de la vibration est le premier critère de la présence de cette vibration, et que donc si la perception est absente, la vibration l’est aussi. Je fais partie des personnes qui n’ont pas de perception, malgré la montée vibratoire, les méditations, protocoles et transformations diverses… Que faut-il comprendre ?

(réponse d’Orionis ) Bien-Aimée, tu es vibration. Si ton mental et ta conscience mentale n’ont pas la faculté d’identifier en toi, en ton corps ou en ton environnement, les phénomènes que tu reconnaîtrais comme vibration, cela ne signifie pas que tu ne vibres pas : cela est impossible. Il est vrai que certaines personnes n’ont pas la faculté d’identifier comme perception vibratoire ce que d’autres vont pouvoir aisément reconnaître et percevoir, et cette discrimination – car il semble là qu’en ta pensée il y ait discrimination entre « ceux qui en ont et ceux qui n’en ont pas », d’une certaine façon – cette discrimination donc est désolante.

Je crois qu’aujourd’hui il serait bon de ne plus s’accrocher aux aspects négatifs de ce dont tu fais état, mais de simplement faire confiance au fait que tu es vibration, et que même si tu n’identifies pas dans tes sensations et tes perceptions, pour telle ou telle raison, des vibrations, cela ne t’empêche pas d’être, de cheminer, de t’élever vibratoirement. Il me semble que l’ensemble des petits conseils de vie quotidienne que j’ai tenté de prodiguer ne t’obligent pas à passer par le fait d’identifier comme vibrations des sensations ou des états, mais suffisent à te faire comprendre que l’élévation vibratoire repose sur certaines attitudes, certains choix et qu’il n’y a pas d’exclus en la matière. Il est vrai que la sensibilité des personnes n’est pas identique, et cela bien évidemment n’implique en aucune manière que ceux qui sont plus sensibles vont plus loin que ceux qui le sont moins.

Je t’encourage donc, mon enfant, à te réjouir dans la simplicité, et peut-être à abandonner tes désirs d’observation de certains marqueurs, au profit de la culture de ces quelques attitudes dont j’ai tenté de dresser une liste non exhaustive. Et sache que si tu ne perçois pas, ou n’identifies pas de perceptions vibratoires, cela n’empêche pas ceux qui t’entourent de percevoir ta vibration et ton élévation vibratoire. Ainsi, sois confiance, sois en paix, sois joyeuse et sois simple. Alleluiah.


J’aimerais avoir une meilleure compréhension. Dans les enseignements d’Ashtir, sur la possibilité de cultiver des changements de forme : je suppose qu’il s’agit de la forme de nos corps de Lumière ou de nos corps d’Êtreté… J’aimerais être un peu éclairée sur cette supposition et également sur l’emploi – pour peu qu’on y arrive – de tels changements de forme.

(réponse d’Orionis ) Mes Aimés, Ashtir en effet vous parle de formes subtiles, car bien évidemment la forme de vos corps physiques est un peu lourde et dense pour que vous puissiez la transformer en Tour Eiffel ou en éléphant, ou en spirale de lumière, ainsi qu’il vous en a donné des exemples. Néanmoins, contrairement à ce que vous pouvez imaginer, vous avez quand même au niveau subtil une certaine marge pour modifier, de façon non visible ou presque non visible, la forme de votre corps physique : cela par la pratique de votre Lumière, cela justement par votre montée vibratoire. Cela n’est pas cependant – ainsi qu’Ashtir vous l’a développé – le choix délibéré d’une certaine forme à adopter; cela se produit, disons, à votre insu.

Par ailleurs et bien évidemment, les exemples proposés par Ashtir concernent en priorité ce qui est appelé votre corps d’Êtreté et il importe – dans l’état actuel de votre conscience et de vos ouvertures de conscience , qui sont progressives – que vous ayez dès maintenant conscience de cette liberté de ne pas être dans une forme figée d’avance, et qu’ainsi vous sachiez que de très très nombreuses formes existent dans l’Univers, et que ces formes sont des corps, et que ces corps correspondent bien évidemment à des êtres, et qu’à un certain niveau vous avez le choix d’épouser telle ou telle forme. Il ne s’agit pas d’un caprice évidemment, car l’humour de notre bien aimé et vénéré Ashtir peut par son ton badin donner à penser qu’un simple caprice pourrait occasionner un changement de forme, cela n’est pas tout à fait le cas : ces changements de forme ont pour fonction de pouvoir épouser telle ou telle réalité, de pouvoir s’adapter à tel ou tel monde et à être en phase tant biologique que vibratoire avec d’autres êtres dans une certaine situation, par exemple pour une période de vie dans une certaine dimension et dans un certain monde habité.

Il y a d’autres raisons et d’autres usages à ces possibilités de changements de forme, mais je crois que l’état actuel de votre ouverture de conscience ne permet pas de les aborder avec suffisamment de clarté. Cela ne ferait qu’emballer votre mental et vous détourner de votre intériorité. J’ajoute que les enseignements d’Ashtir ne vous détournent pas de votre intériorité , car ils vous préparent à être ce que vous serez après un changement dimensionnel; et vous préparent également en vous ouvrant à votre dimension créatrice et co-créatrice. J’espère avoir répondu.


Ma question concerne les trois jours qui ont eu lieu en septembre (qui sont passés inaperçus pour pas mal de gens mais qui ont été bien remarqués par pas mal de gens aussi)… Que peut-on dire aujourd’hui des effets de cet épisode ?

(réponse d’Orionis ) Bien-Aimés, soyez confiants et abandonnez cette anxiété de comprendre et de savoir car elle vous fait descendre vibratoirement. J’ai déjà indiqué, brièvement il est vrai, dans mon intervention du 12 septembre, certains effets que je sais constatables. Mais il est vrai que toute attitude de déni ou de refus de voir certains effets peut suffire à ne pas les voir, et je ne souhaite pas entrer dans les détails, cela n’est pas ma fonction.

Il y a un effet, disons, de calme, d’abandon de certaines illusions, de remise à zéro, chez certaines personnes et au niveau de certains états de groupe : cela se situe au plan des personnes. Il y a par ailleurs des verrous qui ont sauté, des programmations qui ont été nettoyées, des illusions qui se sont éclairées, et je ne vais pas vous faire de liste…

Soyez en paix et écoutez votre cœur. Ne laissez pas votre mental s’infiltrer en vous avec trop de questions et trop d’observations. Amen


Certains d’entre nous, pour mieux s’abandonner au processus et se libérer un peu plus de la matrice, ont choisi de changer de vie de façon radicale. Il nous arrive actuellement dans cette période d’apparente immobilité d’être pris par des doutes, des anxiétés quant à la justesse de ce choix…

(réponse de Suraïvan) Chers Aimés, Orionis vous a parlé de ce qui vous fait monter et descendre vibratoirement dans votre vie quotidienne. Il est clair que le découragement et le doute sont des occasions de descente vibratoire. Ce sont également des petites nuits intérieures qui permettent encore d’aller chercher sa Lumière un peu plus loin, un peu plus profond.

Toute personne qui a choisi aujourd’hui de changer de vie pour aller chercher mieux sa Lumière ne peut se décourager que sur des aspects matériels. Et ce que vous appelez le déracinement est également la traversée d’un état un peu difficile, pour des raisons matérielles, environnementales et sociales ainsi qu’affectives. Mais la Lumière qui est en vous ne saurait être entamée – du moins, nous l’espérons – par ces circonstances qui doivent pousser à la cultiver dans son authenticité.

Les changements de vie sont des situations matérielles, même s’ils sont motivés par des idéaux et des choix spirituels comme il en a été fait état dans cette question. Si ton changement de vie ne te convient pas et te fait descendre vibratoirement, tu peux t’interroger sur la bonne réalisation de ton désir et sur la validité de l’ensemble des données environnementales nouvelles que tu t’es créées. Si quelque chose ne convient pas cela peut être temporaire,  parce que : soit tu n’en as pas besoin, soit tu n’as pas su en rencontrer la vérité encore mais seulement la surface. Et si ce n’est pas temporaire et que c’est absolu : tu as encore le choix d’observer – en ton cœur et non pas en ton mental – la validité des circonstances de vie que tu as choisi de recréer, et tu as la liberté de mieux les recréer. Si tu souhaites retourner en arrière et revenir là d’où tu viens, reprendre ton travail, observe si c’est le bon choix pour toi. C’est ton cœur qui doit te répondre.

Je ne suis pas là pour valider ou invalider le fait que la matrice existe encore, car bien évidemment votre environnement matériel est toujours là, et vous pouvez en être reconnaissants, ainsi qu’il a déjà été dit dans une autre intervention. Votre environnement humain est toujours d’une grande complexité. Il vous appartient avec votre cœur d’élire les personnes avec lesquelles vous souhaitez être. Il est parfois des étapes, et peut-être qu’un changement de vie insatisfaisant n’est qu’une première étape vers une étape suivante pour laquelle ce changement aura été nécessaire afin de rendre possible, dans le temps, l’espace, la matière et l’environnement humain, ce qui pourrait se présenter ensuite mais n’a pas pu se présenter avant.

Paix à vos cœurs. Il n’a jamais été dit que changer de vie serait confortable. C’est une voie parfois, pour certains, d’insécurité matérielle qui oblige de façon drastique à s’envelopper de son intérieur, ainsi qu’Orionis l’a décrit tout à l’heure. J’espère avoir répondu.

J’ai une impossibilité à formuler des projets d’avenir… Est-ce une tendance générale ? Et cela est-il en synchronicité avec la Terre qui s’apprêterait à cesser son mouvement ?

(réponse de Suraïvan) Bien-Aimée, si tu ressens une impossibilité à formuler des projets d’avenir, c’est que tu es bien là où tu es… C’est aussi que ton intériorité t’envahit et envahit ta vie quotidienne, ainsi qu’il vient d’être recommandé et suggéré par Orionis.
Tu demandes si c’est une tendance générale, mais là tu es en train de t’intéresser aux autres et au chemin des autres, tu regardes autour de toi pour voir s’il y a du monde dans le wagon où tu te trouves : cela n’est pas le chemin… Je sais que tu partages avec certains de tes amis cet état, pourquoi donc demandes-tu ce que tu sais déjà ?
Il ne m’appartient pas de te répondre sur le mouvement de la Terre, mais sache que ton intuition quelque part est juste.


J’ai l’impression d’être en demi-sommeil au cours de la journée, ne pouvant vivre que dans l’instant, et d’être très occupée au cours de mon sommeil…

(réponse de Suraïvan) Vis ton intériorité, et si le sommeil est une façon d’être, accepte-le car effectivement ton sommeil est riche, et il ne m’appartient pas à moi de détailler ce que tu vis dans ton sommeil. Vivre au présent, comme tu le sais, est le chemin de l’intériorité, de la non-attente, du détachement de beaucoup d’illusions… Ainsi cette forme de vie que tu décris présente, semble-t-il, un certain nombre de qualités dans le sens de ce qui est souhaité; car je n’ignore pas par ailleurs que tu sais cultiver ton intériorité et ta vibration, ma Sœur, mon Aimée. Ainsi, comme toi-même l’as formulé sans qu’il y ait de question, il n’y a pas de question.

Mais cette constatation est un bon partage : non pas qu’il s’agisse d’inviter tout un chacun au sommeil mais il est vrai que parfois votre sommeil est l’occasion pour vous d’expérimenter beaucoup de changements, beaucoup de voyages, de rencontres, et d’emmagasiner des données vibratoires et des informations indispensables au processus que vous traversez. Alleluiah.

via Christine Anne K. le 18/10/2010
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses n°10 – Voix de Lumière


Où est-on en ce moment ? Beaucoup de choses ont changé et beaucoup de choses n’ont pas changé du tout… et je me sens un peu désorienté parfois, au niveau de ce que l’on appelle la vie quotidienne…

Bien-aimé, réjouis-toi en ton cœur et le reste n’a pas d’importance. Ainsi que Mère des Mères vous l’a dit tout récemment, chaque personne a son chemin et les chemins sont multiples. Vous n’avez qu’à célébrer et accueillir ce que vous êtes vous-même, chacun, ainsi qu’à célébrer et accueillir vos frères et sœurs lorsque vous vous réunissez, lorsque vous vous aimez, lorsque vous partagez certains moments de vie. Le reste n’a pas d’importance. Ne croyez pas que vous avez à vous soucier de comment va le monde.
Cela, de même que la Mère des Mères vous l’a dit, n’est pas une invitation à l’égoïsme ni à la tour d’ivoire, mais simplement à vivre l’instant présent sans vous préoccuper d’avoir à interagir au sein de structures, d’espaces ou de situations qui ne vous appellent pas, lorsqu’ils ne vous appellent pas -et il est peu probable qu’ils vous appellent.

Contentez-vous d’être. Être n’est pas passif : être est Lumière et par là-même actif, mais pas au sens de vos actions physiques… Vous avez bien évidemment des actions physiques à accomplir pour maintenir vos corps et votre vie ensemble, mais faites-le dans l’harmonie et dans la recherche d’harmonie : n’ayez pas d’autre but.

Vous êtes en train de traverser un moment de grand calme, du moins pour certains d’entre vous qui ont compris et accepté certaines choses, compris et accepté que l’illusion n’est que l’illusion, et qu’il n’y a plus à se laisser piéger dedans. Ainsi, ne vous demandez pas où vous êtes : vous êtes là, et autour de vous il y a ce qui est là, il y a ce qui semble être là, et il y a ce qui est là sans se voir. Cette phrase peut vous paraître bien creuse mais cela est l’état dans lequel beaucoup d’entre vous stationnent.

L’ascension est en cours, rien n’est arrêté, et vous n’avez pas à vous soucier de quelque drame que ce soit. Soyez simplement présents en tout instant à vous-même, à votre intérieur, ainsi qu’aux êtres aimés que vous côtoyez ; mais soyez leur présents dans le plus grand respect de ce qu’ils sont et de ce qu’ils ont à être, et que vous ne connaissez pas. Aimez-vous dans l’instant, réjouissez-vous dans l’instant, travaillez dans l’instant, soyez dans l’instant. Ainsi s’ouvre à vous l’immensité la plus absolue et c’est là que vous pouvez découvrir que vous êtes sans limites, ainsi qu’il vous l’a été proposé il y a quelques minutes par la très vénérée Mère de l’Esprit, qui est aussi l’Esprit de la Mère et l’Esprit de l’Esprit… J’espère avoir répondu à ta question.

On nous répète que la matrice n’est plus, alors qu’on ne voit aucun véritable changement dans le monde… Ce maintien de la matrice appartient-il à l’illusion, à l’illusion de l’illusion ? Faut-il comprendre que tout n’arrive jamais qu’à l’intérieur et qu’il n’y aura pas de changement à l’extérieur ?

Chère et bien aimée sœur, le fait même que tu poses cette question indique un état de détachement que tu sembles avoir atteint, tout en pratiquant encore un certain attachement à l’observation de la réalité, du moins de ce que vous appelez la réalité… Plus tu te tourneras vers l’intérieur, moins tu t’intéresseras à l’extérieur, ainsi que tu l’as dit toi-même avec tes propres mots. Cela est effectivement le bon chemin pour sortir de la matrice. Néanmoins, il est cependant vrai que la matrice ne peut que cesser d’être, car ce qui la maintenait close n’est plus, et définitivement.

Ce que vous observez et qui parait ne pas changer appartient certes comme tu l’as dit à l’archipel des illusions dont parlait Eloha. Il importe donc avant tout de vous détacher vous-même de ces illusions, pour leur faire perdre leur épaisseur. Il ne m’appartient pas de te dire qu’à telle ou telle date certaines choses cesseront réellement, dans la matière, d’être. Le travail intérieur est considérable et à partir du moment où les consciences changent, ont changé, et ne cessent de changer dans le sens de cette élévation vibratoire que vous appelez ascension, le monde de l’illusion créé par ces consciences dans ce qu’elles ont eu de figé et de conditionné par la matrice ne peut que perdre son épaisseur, malgré les apparences.

Beaucoup d’entre vous fantasment des scènes de destruction, de désintégration, de paysages d’après une bombe atomique et des choses comme cela : cela n’est peut-être pas le chemin. Le détachement est un bien meilleur chemin… Nous savons que beaucoup d’entre vous souhaitent réellement la destruction, quelque part, de ce monde que vous ne supportez plus, et ce souhait est profondément vivace chez beaucoup d’entre vous, sous différentes formes. L’ascension n’est pas la destruction.

L’archange Mikaël a parlé beaucoup l’année passée de déconstruction : il a été dit que la déconstruction n’est pas la destruction. Si vous ne savez pas voir les effets de la déconstruction, c’est aussi que, malgré vous, vous avez besoin de vous accrocher, à votre insu, à la permanence illusoire de ce qui semble exister dans la matière. La déconstruction a permis à bien des structures et à bien des consciences d’évoluer considérablement et a « donné du mou », pourrait-on dire, permettant le passage d’autres forces : des forces de Lumière et de Conscience, qui font leur travail en s’instillant avec la plus grande puissance à travers tout de qui est.

Il est vrai que certains messages, par de nombreux canaux, ont pu donner des prédictions, des dates, des événements, que beaucoup ont attendus et n’ont pas vus… Il est également des choses que vous ne voyez pas parce que vos perceptions ne savent pas les voir. Aucun de vous cependant ne pourra nier qu’au niveau de vos cœurs et de vos consciences, de vos relations, de la Vérité en vous, il y a une évolution considérable. Et si les objets, les routes, les villes, les infrastructures sont toujours présents, cela vous permet de vivre confortablement dans vos corps, n’est-il pas vrai ? Tant que vous avez des corps…

Ma fonction n’est pas de prédire des événements; je ne fais que répondre de par un certain niveau à vos interrogations, pour vous aider à cheminer dans vos compréhensions de vous-mêmes à travers les événements. J’espère néanmoins avoir pu te répondre.

J’aimerais pouvoir comprendre l’articulation entre les trois jours de septembre (d’obscurité intérieure…), et les trois jours qui sont prédits pour un temps ultérieur, par d’autres canaux…

Cela est simple bien-aimée. Ce canal-ci a dû faire l’annonce comme tu sais de ces trois jours intérieurs, qui ont eu lieu bel et bien pour ceux à qui ils étaient destinés  – il y a eu des observations de faites, et des retours – … Cet épisode était prévu, nécessaire, et a porté ses fruits – assez subtils – parmi une certaine couche de Terriens « éveillés » qui sont les seuls à les avoir ressentis. A présent ces êtres sont nettoyés et aguerris.

L’annonce des trois jours mentionnée par ailleurs est celle d’un événement plus massif, mais pas non plus forcément répétable. Je m’explique : cela signifie que cet événement n’aura pas forcément lieu, en tout cas pas dans la forme « attendue ». Cette prophétie est attendue certes par beaucoup ; mais à présent elle a eu lieu une première fois dans cette forme discrète. Pourquoi aurait-elle donc lieu une seconde fois dans la forme prédite ?… Elle peut se réaliser, ou pas. Et si le niveau de conscience ne la rend plus utile dans la forme initialement annoncée, pourquoi cela serait-il immuable ?… Soyez avertis que ces deuxièmes trois jours pourraient se manifester tout autrement que ce qui est prévu dans vos projections mentales.

…Tout cela peut faire l’effet de désaccords, ou de controverses possibles : pourquoi et comment ?…

Cela est humain. Les trois jours des 11,12,13 septembre ont été véritables et réels. Tous ne l’ont pas compris ou validé : qu’importe!… Rien ne se répète, et aucun futur n’est immuable.

Certaines personnes « en chemin » partagent une forme de peur que « ça ne s’arrête pas ». Que peux-tu nous en dire ?

Mes chers aimés, n’ayez pas peur – même s’il ne s’agit pas d’une peur, car il s’agit plutôt d’un doute ou d’une crainte que d’une véritable peur… Ne doutez pas, mais tournez-vous vers l’intérieur de vous-mêmes car encore une fois le chemin est là… Attendre que le monde s’arrête est une forme d’illusion également, car cette attente emploie les termes mêmes de l’illusion pour se formuler. Craindre que le monde ou que la matrice ne s’arrête pas est un passage qui n’est qu’une expression de cette attente.
Je sais que derrière cette attente, il y a un réel désir. Ayez confiance en votre désir et faites confiance à ce qui se crée plutôt qu’à ce qui se détruit. Si destruction il doit y avoir, il y aura. Mais cherchez en vos cœurs le chemin de la création. Certains canaux savent donner des informations événementielles, matérielles, financières même parfois. Cela n’est pas notre cas, et c’est avec Joie que nous vous saluons.


via Christine Anne K. le 11/10/2010

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°9 (avec Suraïvan)

ceci fait suite à l’intervention d’Ashtir , Elohim

Quelques questions peuvent être
posées à Suraïvan et Voix de Lumière.

 

Lorsque
les corps physiques sont abimés, avant d’être « mis au musée » , une réparation
est-elle prévue ou faut-il faire avec ?

 

Bien-aimée, je me laisserais aller
à te dire que ta question est sans doute très amusante pour Ashtir… Cette image
du musée qui vous a été présentée n’est certainement pas à prendre au sens
littéral, et si tu souhaites que ton corps figure dans une vitrine, en vedette,
dans ce musée, il serait bon, comme tu le crois, qu’il apparaisse en parfait
état.

Mais le langage des Elohim, bien-aimée, lorsqu’ils s’adressent à vous, s’applique
à employer des images qui vous sont familières; car leurs vibrations sont très
éloignées de la vôtre.

Le seul musée qui existe dans l’Univers est les Annales
Akashiques dans lesquelles sont répertoriées, classifiées, maintenues en état
les inconcevables couches d’archives qui rendent compte de tout événement et de
toute forme au sein des différents univers. Ainsi, ce sont les Annales de votre
Univers qu’Ashtir a désigné comme cette partie musée, et il est clair que la
mémoire de vos incarnations est et sera stockée dans ces Annales, mais sous une
forme compactée, à un point que vous ne sauriez imaginer – le mot compacté
appartenant à votre langage informatique, c’est pourquoi je l’emploie… N’imagine
pas que ton corps sera écrasé pour autant.

 


se situe la différence entre ceux qui vont ascensionner avec le corps physique
et ceux qui vont ascensionner avec le corps d’Êtreté ?

 

Bien-aimée, n’oublie pas d’abord qu’il
vous est demandé de vous tourner intérieurement. Ton désir de compréhension et
d’analyse, nous le savons, provient de tes capacités personnelles et de ton
besoin de clarifier tes outils de travail. Nous n’avons pas l’autorisation de
répondre à ta question dans les termes clairs et analytiques que tu souhaites.
Car il importe qu’aucune projection mentale ne puisse être faite par quiconque,
ce qui bloquerait et entraverait les processus naturels de l’Ascension dans
lesquels toute information mentale – bien ou mal comprise – n’a d’autre place
que de gripper la fluidité du processus.

 

J’aimerais
demander si le message de Marie reçu tout à l’heure coïncide – est
véritablement – l’Annonce de Marie, l’Annonce des trois jours par Marie, ou bien
faut-il l’entendre comme une annonce de cette Annonce ?

 

Bien-aimée, ta question est subtile
et nous t’en remercions. Nous n’avons pas, nous, Voix de Lumière, à intervenir
dans cette Annonce des Trois jours ainsi… Je pense que tu es déjà extrêmement
bien informée.

Nous savons simplement que vos cœurs sont prêts, et que si vos cœurs
sont prêts, l’Annonce est imminente. Ne prends pas ma réponse pour une
indication de temps. Ma réponse s’inscrit dans une écoute et une lecture
synchroniques, ce qui n’est pas exactement la même chose. Il ne m’appartient
pas de décrypter pour toi la validité temporelle précise de ce message de la
Divine Marie, qui seule est maîtresse de la délivrance des informations qu’elle
délivre.

 

Est-ce
qu’on peut dire qu’à cet instant, tout le monde est prêt, ou est-on encore dans
l’attente de certains ?

 

Bien-aimée, en cet instant, en ce
lieu et de la place d’où je parle, la seule réponse que je puisse te donner est :
ne te préoccupe pas des autres mais seulement de toi.

 

Je
vous remercie pour la réponse de tout à l’heure… J’ai cru comprendre que nous
aurions tous un service à accomplir auprès de nos sœurs et frères et j’aimerais
savoir si, pour accomplir ce service, ma douleur physique sera disparue ou
atténuée…

 

La première chose que vous ayez à
faire, bien-aimés, pour servir, est d’être des Porteurs de Lumière. Cela n’implique
en soi aucune action physique. Ainsi, à ce niveau de ma réponse, ton corps
physique, qu’il soit douloureux ou non, a exactement la même fonction de
service.

 

Par ailleurs, dans une acception
plus large de ce que pourrait être une distribution des services – s’il y en
avait une -, chacun est à sa place, chacun fait ce qu’il a à faire, chacun fait
ce qu’il peut faire, chacun a ses capacités, chacun est unique. Il y a un réseau
extrêmement précis et personne ne se substitue à personne. Ainsi, si tu ne peux
accomplir physiquement ton service, sache qu’une autre personne peut se
substituer à toi et que cela est son rôle à elle et non pas le tien. Ne vois
pas de contradiction dans mon propos dans ce terme de substitution, car il y a
bien le fait que chacun occupe sa place, et que celui qui peut faire ce que tu
ne peux pas faire ne se substitue pas à toi mais occupe sa propre place.

Est-ce
que nous sommes tenus de diffuser autour de nous l’information des trois jours
de façon active ou bien laisser faire les choses ?

 

Bien-aimée, chacun de vous a ses
priorités, chacun de vous a ses tâches. Certains sont chargés de faire les
messagers, certains activent les réseaux, certains agissent… Il n’y a pas de
règles en cela, ce qui importe c’est d’écouter votre cœur. Ne vous faites
aucune obligation, ne vous sentez pas dans un devoir, ne vous sentez pas
responsables des autres. Sentez-vous responsables d’abord, bien sûr, de
vous-même. Occupez-vous les uns des autres si vous le souhaitez et si vous êtes
en état de le faire : cela est différent de vous sentir responsables des gens
dont vous n’êtes pas responsables.

Ecoutez votre cœur et vous saurez ce que
vous avez à faire. Restez dans la fluidité et dans la Joie. Ne transmettez pas
d’informations de peur, c’est inutile. Mieux vaut ne rien dire que de transmettre
des informations mal comprises, du moins parfois. Chaque cas est différent :
il n’y a pas de règles valables pour tous, si ce n’est comme je l’ai déjà dit,
celle d’écouter votre cœur. Amen

via
Christine Anne K. le 17/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses n°8 avec Marie

Marie a répondu à nos questions suite à son intervention de ce même jour.

 

Il
va être offert à certains d’entre vous la possibilité de poser quelques
questions, si vous en ressentez le besoin…

 


Comment mieux appréhender cet
alignement en croix dont il est parlé ? Est-il possible d’avoir un peu
plus de précisions ?


Bien-aimée,
cette croix est le signe de votre ascension. Cette croix facilite en termes de
champs d’énergies cosmiques et d’interactions entre objets célestes, votre
ascension. Vous pouvez la lire autant comme un symbole que comme une réalité. N’y
mettez pas de superstition. Il s’agit bien d’un alignement de planètes, mais
cela, de nombreux astrologues ont déjà su en fournir des analyses, des schémas. Ma
réponse concerne l’essentiel, ma réponse concerne comment comprendre l’existence
et la fonction de cette croix.

 

Comment, dans le désir d’aller vers l’Êtreté,
vers l’abandon à la Lumière, gérer au moins mal ce qui représente encore les
actions au quotidien de troisième dimension ?


Bien-aimée,
tant que tu vis dans cette troisième dimension, il est clair et évident que ton
corps et tes actions sont indispensables. L’Êtreté n’est pas en contradiction
avec cela, l’Êtreté est le but et le chemin de l’ascension que tu désires réaliser,
et cela tu le sais. Ne considère pas qu’il y ait conflit entre ton corps de
troisième dimension, tes actions de troisième dimension, et ta recherche d’Êtreté :
il ne peut y avoir qu’intégration. Considère l’Êtreté comme un palier. Il a été
parlé à de nombreuses reprises de la chenille qui devient papillon : cette
image est parfaitement opérante pour comprendre que l’Êtreté naît également de ce corps, d’une
certaine façon…

 

Il semble, au travers des messages les
plus récents, que le processus physique d’ascension de la Terre est de plus en
plus proche…

 

Mes
Aimés, ne vous effrayez pas : vous êtes prêts, et ne vous souciez pas de
vous interroger si votre voisin est prêt. Chacun, à sa manière et en ses choix,
ne pourra qu’être prêt à ce qui doit être. Je ne suis pas là pour vous donner
de dates, il y a effectivement mise en place, de plus en plus clairement, de ce
qui permet la réalisation de cette ascension. Certains êtres parmi vous ont déjà
intérieurement réalisé ce processus, et de nombreux êtres sur la Terre peuvent
le faire, tout en restant là pour beaucoup d’entre eux, pour le moment. Cela
est un aspect au niveau des personnes et qui, sachez-le, facilite l’ancrage et
la mise à feu du processus global. Ce processus global, lui, sera de toute
beauté.

 

Ce
canal n’a pas la possibilité de vous informer sur des échéances datées, cela n’est
pas son travail. Ce canal est parfaitement consciente et reliée aux étapes et
au déroulement de ce processus. Certaines personnes choisissent de goûter, de
profiter de toutes les joies de la matière terrestre tant qu’elles sont encore
dans l’état où vous les avez connues et dans l’état où vous les avez si
magnifiquement créées, vous tous, même si cela n’est qu’illusion à un autre
niveau. Certaines personnes se recueillent, s’intériorisent, font silence
intérieur et cherchent la Joie dans ce silence. Tout cela témoigne de la
proximité de ce qui inéluctablement se produira. Mais il y a nombre d’interactions,
dont beaucoup ne peuvent que vous échapper. Le temps qui vous est imparti n’a
pas tant d’importance, mais cette attente que vous vivez ne peut que vous
inciter à modifier votre relation au temps, c’est-à-dire à vous poser dans le
présent, à vivre la Joie du présent. Vous pouvez ranger votre maison si vous le
désirez, vous pouvez faire tout ce que vous voulez : si vous êtes prêts,
rien ne pourra vous empêcher d’être prêts ; si vous ne l’êtes pas, vous
pouvez encore – en vous préparant intérieurement – devenir prêts, si tel est
votre désir. Réjouissez-vous. Alléluia !

 

Par rapport à la Croix et à la
Néo-Terre, Marie nous a parlé récemment de la réalité de la Néo-Terre et il
semblerait que cela coïncide avec l’entrée il y a quelques jours dans la phase
intense de l’alignement en croix…

 

Il
y a effectivement synchronicité, car la Néo-Terre est créée à la fois par la
synergie de la Croix, des planètes, de votre Terre, de l’interaction en co-création
de bien des dimensions, ainsi que de certains humains éveillés. Tout cela a réalisé
les conditions de mise en orbite subtile de votre Néo-Terre qui actuellement
existe. Il ne m’appartient pas de vous donner une localisation compréhensible
par vos yeux et votre mental en ce jour, mais ce dernier voile vous sera retiré
très rapidement. Sachez qu’actuellement des âmes déjà ont commencé d’ensemencer
pour l’habiter cette Néo-Terre dont la beauté, nous l’espérons, ira au-delà de
tout ravissement, pour ceux qui la connaîtront. Certains êtres parmi vous l’habiteront,
certains la connaîtront sans l’habiter, certains ne la connaîtront pas encore
car ils auront choisi un autre trajet. Mais réjouissez-vous et sachez que, la
pensée étant créatrice, vous contribuez par vos pensées à la densification,
dans le subtil autant que dans la matière, de votre Néo-Terre. Amen

 

(Les
Dauphins de Sirius vous saluent à leur tour, en tant que facilitateurs amicaux
et attentifs d’une partie de cette communication)

 

via
Christine Anne K. le 12/08/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Ashtir (un Elohim) n°1 + questions-réponses





Amis, frères et sœurs, enfants de
Marie, enfants de l’Univers, enfants de la Source, créations parfaites, voici à
présent Ashtir qui vous parle.

 

Je suis, dit-il, de la race Elohim,
et dont le corps a choisi d’être éléphant.

Je sais que cela vous surprend. Sachez
que vous avez le pouvoir de façonner votre corps, voire de choisir sa forme.
Avant ce corps-là, que j’ai choisi il y a un certain temps, j’ai eu d’autres
formes appelées corps. J’ai été dodécaèdre, j’ai été vent, j’ai été ondulation
lumineuse, j’ai été son, différents sons. J’ai été vague, j’ai été dauphin, j’ai
été colline de sable, j’ai même été un arbre immense à certaines occasions. J’ai
pu être planète, astéroïde, j’ai été Lumière pure, j’ai été canal pour la
Lumière, j’ai été instrument de musique céleste. J’ai été tout petit, j’ai été
très grand, j’ai été immensément vaste, j’ai été fragmenté en milliards de
particules, aussi bien que densifié en matière très compacte…

 

Je suis auto-créant. Sachez que ce
pouvoir va vous être donné, si vous le choisissez. Ainsi, en ce jour, notre
chère sœur qui vous parle est en train de créer elle-même ce corps nouveau, qui
lui a été conféré à l’occasion de son passage inter-dimensionnel appelé Ascension.

 

Il importe que vous soyez ouverts à
ces données, qui sont certes étonnantes actuellement dans le cadre de vos
représentations -limitées encore, mais pour si peu de temps… Nous savons que
certains d’entre vous choisiront de ne pas faire appel à ces possibilités car
cela n’est pas leur chemin.

 

Si j’ai choisi de m’adresser à vous
comme éléphant, c’est à la fois pour mon plaisir et pour le vôtre. Demain ou
avant-hier, je pourrais choisir d’être un petit tétraèdre cristallin, coloré ou
non, qui pourrait rebondir entre vos mains. Cela n’a pas d’importance car, au-delà
de toutes ces formes, je ne change pas. Je suis. Ma vibration n’est aucunement
modifiée, si ce n’est très légèrement par les différentes formes dans
lesquelles elle se glisse, mais sa fondamentale ne peut en aucun cas s’altérer.

 

J’ai l’air de m’amuser, et pourtant
je suis très respectable : je suis l’un des plus anciens et des plus sérieux
parmi les Elohim. J’ai connu différentes créations, différents stades des
univers. J’ai assisté à la gestation de votre monde, ainsi que de celui qui lui
donna naissance, et encore de ceux qui leur donnèrent naissance. J’ai participé
à l’élaboration des éléments tels que vous les connaissez aujourd’hui. N’oubliez
pas en cela que je suis simplement au Service, et dans la Joie de ce Service
infini. Je n’ai aucun pouvoir personnel (sachant que ce mot « personnel »
appartient au langage de votre dimension altérée). Je ne suis pas une personne :
je suis un Être et une vibration.

 

Il est parmi vous un nombre
important d’êtres humains qui sont directement reliés à nous, Elohim, par
filiation, par transmission et par résonance. Ce sont et ce seront ces Êtres
qui auront le plus de Joie et d’audace pour être créateurs, au jour le jour,
dans les méandres de votre destinée collective qui se crée au jour le jour, tel
un fleuve charmant, enivrant. Pourquoi ce « fleuve charmant, enivrant », me
direz-vous ? Quels sont ces mots ? Vous avez déjà remarqué que nous
avons plaisir à jouer avec le chatoiement des mots : cela fait partie des
vibrations qui mettent en mouvement la Création. La danse et le chant des mots,
tels qu’ils existent dans votre langage parlé nous amusent, et ils vous
profitent et agitent vos cellules et votre mental, ainsi que l’on bat des œufs,
afin de créer de nouvelles formes et d’estomper ce qui n’a plus lieu d’être.

 

Peut-être me trouvez-vous badin, c’est
une de mes caractéristiques. Cela n’est que légèreté, et la légèreté est fort
importante pour un créateur et pour la propulsion dans l’existence d’une
création. Il ne peut y avoir lourdeur, il ne peut y avoir poids, il ne peut y
avoir rigidité dans l’avancée d’une création. Néanmoins, vous n’êtes pas pour
autant invités à pratiquer la fantaisie pure; cela n’est pas du tout notre nature,
ni notre façon de créer, bien au contraire : ne vous méprenez pas. Nous
pratiquons la légèreté, certes, mais dans la concentration la plus droite, la
plus serrée, la plus claire, et dans la Lumière unique de la Source et du Cœur.
Cela est notre seul guide.

 

Ainsi, n’oubliez jamais que c’est
votre Cœur qui est le noyau atomique de votre énergie créatrice, et non pas
votre fantaisie. Que vous décidiez d’être éléphant, cristal, palmier, jonc, bateau,
nuage et que sais-je encore, cela est votre affaire, mais votre Cœur doit
prendre la décision, et lui seul. Pour cela, je me joins aux recommandations
que vous avez reçues tout récemment du vénérable Orionis, en ce qui concerne la
relation à votre intellect. Votre intellect n’est pas créateur, votre intellect
est un outil. Ainsi ce n’est pas votre intellect qui peut vous amener à choisir
d’être éléphant, ou vague, ou canal de Lumière. Il ne peut que vous servir à concevoir
et mettre en forme la vibration de ce que vous choisissez.

 

Voilà ce que l’éléphant Ashtir
avait à vous dire en ce jour. Si je reviens, il se peut que cela soit dans une
autre forme mais vous me reconnaîtrez. Je vous salue et je vous adresse toutes
les vibrations créatives et joyeuses qu’il est en mon pouvoir d’émettre vers
vous. A bientôt.

 

 

Questions-réponses

 

Nous avons la possibilité de
questionner l’ensemble de ceux qui peuvent nous parler, sans distinction, si
vous le désirez.

 


Cette
sensation d’abandon qu’il m’arrive encore de traverser de temps en temps
correspond-elle à des zones d’ombre qu’il faut encore nettoyer ? Est-ce
que cela va durer encore longtemps ?

 

Chère sœur, bien-aimée, il t’a été
dit que tu es créatrice. Cela n’est pas un reproche ni un désir de te
confronter à quelque chose qui te semble impossible. Si tu souffres d’abandon,
c’est que la Joie des retrouvailles est immense. Ainsi, tourne-toi en toi vers
cette Joie-là, car tu peux la trouver. L’abandon, la détresse dont tu fais état
est également, peut-être, un préliminaire du processus d’Ascension qui vous
invite à abandonner tout ce que vous connaissiez. Ainsi, cette forme-là de
sentiment d’abandon peut se glisser dans ce que tu nommerais dans ton langage
tes « vieilles problématiques » d’abandon. Cherche la Joie,
tourne ton attention vers la Joie qui est au fond, vers la Lumière qui est à la
sortie, vers l’Amour qui t’attend. N’appesantis pas ton mental sur ces
questions un peu psychologiques et émotionnelles qui servent ton besoin de t’exprimer,
comme de dernières clarifications. Mais nous t’invitons à chercher la Lumière
qui se niche au creux et dans les replis de ces sentiments. Ainsi tu trouveras
en elle (la Lumière) la Paix, l’Equanimité,
la Vérité et la Joie.

 

Ne vous focalisez pas sur les
aspects psychologiques de vos états. Contentez-vous de les traverser, en tout
abandon à la Lumière, et réjouissez-vous les uns avec les autres, si vous en
avez la possibilité.

 

Nous t’aimons, ma sœur, et nous
veillons sur toi. La Divine Marie t’a dit que tu peux l’appeler à tout instant,
à toute heure et en toutes occasions. Sois en Paix.

 

 

Quelle
est la fonction des messages des Elohim, et ceux reçus particulièrement par ce canal ?

 

Vous êtes appelés à co-créer votre
nouvelle Terre et votre nouvelle humanité. Ces messages sont donc essentiels
pour ceux qui savent les recevoir, ce qui n’est – nous le savons – pas le cas
de tous, afin de déverrouiller, d’ouvrir, d’élargir et de mettre en Joie les
capacités créatives et co-créatives de ceux qui ascensionneront dans les mêmes
plans et qui, lorsqu’ils se retrouveront, auront la Joie d’élaborer ensemble,
par leurs créations, toute leur nouvelle vie.

 

La raison de l’afflux de ces messages
ici, en ce canal, tient au fait de sa résonance et de sa filiation directe avec
ces vibrations et cette famille céleste et planétaire.

 

Nous savons que ces messages parviennent
à la plupart de ceux à qui ils sont destinés, soit directement, soit
indirectement par leurs vibrations, et nous faisons confiance à vos multiples
réseaux de distribution tels qu’ils existent actuellement, pour que s’installe
au niveau de vos Elohim terrestres incarnés les programmations et les
déprogrammations nécessaires à leurs tâches de créateurs.

 

Ainsi en est-il. Vous avez notre
bénédiction, et notre Amour, et nos encouragements. Amen

 



via
Christine Anne K. le 18/07/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Orionis – n°7 + questions-réponses




Le
moment est venu, mes très chers, de vous dire, moi, Orionis, la Vérité ultime
des Êtres que vous êtes.

 

Il
n’y a plus de séparation, et cela, dès maintenant. En ces quelques heures qui
nous séparent encore de la fin de l’illusion, illusion de la séparation, vous
êtes à présent en train d’être unifiés à la Source, aux multi-dimensions, à
tous les Êtres, à tous les frères et sœurs de toutes formes, de toutes
vibrations, de toutes densités.

 

Réjouissez-vous,
ainsi que nous nous réjouissons ! Apportez enfin votre Joie et votre
vibration unique à l’immense multi-phonie, à l’immense danse, à l’immense Joie
-partagée dans le Service- de tous ceux qui constituent la Création, ainsi que
vous la désignez. La Création n’a pas les limites que vous lui avez assignées
dans votre propre limitation. Elle s’étend à des niveaux et dans des domaines
que vous allez découvrir peu à peu avec les nouvelles perceptions qui
actuellement se défroissent, ainsi que les ailes du papillon, en vous et autour
de vous.

 

Il
n’y a pas de séparation, il n’y a pas de dualité, il n’y a pas ombre et
Lumière, il y a une seule et même vibration qui se décline en une multitude.

 

Ainsi,
dorénavant, vous êtes indéfectiblement conscients de votre reliance éternelle
et authentique à la Source, ce que certains d’entre vous nomment parfois Dieu,
parfois autrement.

Recevez dès à présent notre sourire, notre regard, la Joie
de notre Coeur à vous trouver enfin réunis, unifiés, vibrants, vivants : vivants
de Vérité, vivants de Simplicité, vivants de Beauté, vivants de Joie pure. Ne
refusez pas ce déploiement de vos Êtres, et ne vous en effrayez pas. Ne
craignez pas de perdre ce à quoi vous êtes attachés, car ce ne sont pas des
pertes mais des libérations. La Source vous convie à cette incommensurable et
gigantesque ronde qu’elle aime à orchestrer. La ronde n’est pas futile, la
ronde dont je vous parle est Vérité. La danse de cette ronde n’est que l’expression
de la Vie, sous toutes ses formes, à travers toutes les dimensions et les
différentes architectures des innombrables univers qui y participent. Ne vous
effrayez pas de cette immensité. Ne croyez pas que vous allez vous y perdre. Ne
vous dites pas : « Ce n’est pas pour moi ». Cela est en réalité
simplicité, évidence, innocence, énergie pure.

 

Dès
demain (le 17 juillet), l’état de séparation n’a plus lieu même d’être nommé, car il n’existe
plus. Certains d’entre vous déjà connaissent intimement cette Joie de la non-séparation,
nous le savons. Mais imaginez votre Joie à comprendre que cet état sera partagé
par tous, et sans difficulté, bien au contraire…

 

Les
vaisseaux qui à présent entourent votre système solaire et votre planète ont
stabilisé, avec la collaboration de différents êtres dont certains sur votre
Terre, les rayons de Lumière et de vibration nécessaires à l’éclosion de cette Vérité
qu’est la non-séparation pour vous. Vous êtes Un.

 

Certains
egos peuvent croire ainsi qu’ils vont disparaître et s’en trouver inquiets ou en
colère. Ne tombez pas dans cette illusion. Bien au contraire, sachez que vous
allez en être magnifiés et que vous allez resplendir, non pas dans votre ego
mais dans votre Vérité, de toutes les beautés et les qualités qui sont vôtres et
qui vont enfin se révéler dans leur plénitude car il n’y aura plus aucun
obstacle humain ni environnemental à cela -si ce n’est ce que vous pourriez
créer vous-mêmes par ignorance, par peur, ou par attachement à certains vieux
schémas d’illusion.

 

Il
vous a été dit il y a deux jours que le vaisseau des Dauphins de Sirius vient à
vous. Je vous demande d’accueillir cette information avec Joie et bienveillance. Ne croyez pas que les Dauphins de Sirius soient des poissons et que le vaisseau
soit un bocal : ce serait ridicule. Acceptez ce qui est. L’Intelligence
suprême et l’Amour merveilleux qui sont le caractère de ces Êtres ne peuvent
que vous illuminer par leur présence, qui restera distante et dont vous aurez
principalement conscience par l’écoute de votre Cœur, pour la plupart d’entre
vous.

 

Vous
recevrez ainsi un certain nombre de nouvelles vibrations destinées à vous
informer, non pas tant mentalement que cellulairement, ainsi que éthériquement,
dans vos circuits les plus subtils, accompagnant ainsi la transformation
progressive de vos corps dans le processus que vous nommez Ascension. Soyez
dans l’accueil et la simplicité. Admettez et acceptez que vos facultés mentales
telles que vous les connaissiez jusqu’à maintenant se modifient, ce qui passe
par la désintégration d’un certain nombre de fonctionnements mentaux. Vous n’êtes
pas en train de devenir bêtes, ni de perdre les pédales. Vous êtes en train de
devenir connectés à d’autres vibrations qui vous lient à ce que vous appelez
votre supra-mental et qui vous met en relation directement avec les autres
Êtres de toutes ces dimensions que vous êtes appelés à découvrir.

 

Nous
vous avons déjà, à maintes reprises, transmis un certain nombre de
recommandations et d’éclaircissements au sujet de la transformation de votre
mental, dans lesquels nous vous avons invités à maintes reprises à accepter, à
lâcher, à devenir autres et à abandonner certaines prérogatives devenues
obsolètes dans ce que vous appelez votre intellect qui – nous l’admettons – est
parfois d’une grande richesse et d’une grande subtilité, et qui vous est encore
extrêmement utile dans certaines occasions. Cela n’est qu’un outil. Vous n’avez
pas à vous identifier à votre intellect. Vous pouvez le poser, comme on pose
une cuillère, et ne l’employer que lorsque vous avez besoin de l’employer sur
certaines tâches précises. Apprenez cela, pratiquez-le, nous vous laissons
découvrir cet apprentissage, car chacun de vous trouvera ses propres circuits.
En cela vous êtes créateurs de vos propres circuits. La possibilité de leur
fonctionnement a été activée, mais il vous importe, à vous, d’établir les
connexions.

 

La
mise de côté de votre intellect vous permet d’accéder à d’immenses
possibilités, d’une envergure incomparable, par le chemin de votre Cœur et de
votre supra-mental. La notion de supra-mental a été établie et expliquée, par le
vénéré Sri Aurobindo en particulier. Je ne m’étendrai pas en cet instant sur
cette notion, qu’il vous appartient avec votre intellect d’aller rechercher si
vous avez besoin de vous familiariser avec elle dans votre pensée, afin de
pouvoir l’accepter en toute quiétude et en toute confiance.

 

Je
vais me retirer. Je vous invite à quelques instants de silence, dans le
recueillement et l’écoute. Je vous invite à entendre le chant intérieurement
émis par le vaisseau dont je vous ai parlé, cela afin que votre connexion
bienveillante, aimante et accueillante se développe, en toute Joie, en toute
innocence et en toute confiance.

 

Je
vous dis à bientôt, moi, Orionis, Melchisedek.

 

 


Présence des 12 Etoiles de Marie

 

 

Nous
accueillons en silence la présence des 12 Etoiles de Marie : No Eyes,
Snow, Gemma, Thérèse de l’Enfant Jésus, Mère, Marie-Madeleine, Hildegarde, Ma
Ananda Moyi, Sœur Yvonne Aimée et d’autres… Elles nous adressent toute leur
tendresse, leur bienveillance, nous appellent à l’innocence.

 

Il
nous est dit de contempler les fleurs : « Chacune de nous a un lien d’Amour
et de Joie avec les fleurs. »

 

Une
fois de plus, nous sommes invités à entendre dans le silence la vibration, car
ces douze présences sont en train de s’exprimer dans un désordre apparent qui n’est
que Joie et rire.

 

« Nous
vous saluons, disent-elles, nous vous aimons. »

 


Suraïvan se propose de répondre aux questions…

 

 

Je ressens l’Ascension de plus en plus proche.
Cela veut-il dire que nous en sommes effectivement près, voire très près ?

 

 

Bien-aimée,
tu parles de l’Ascension comme s’il s’agissait d’une date. Le processus est
entamé, et tu ne peux en disconvenir. L’établissement d’une date, comme tu
parais le sous-entendre, est une convention qui appartient à votre
représentation du temps. Il ne m’appartient pas à moi, Suraïvan, de te dévoiler
une date, car je n’ai pas cette prérogative, ni même cet intérêt. Il vous est
demandé de vivre au présent.

 

Ce
processus d’Ascension illumine de plus en plus vos corps, vos esprits. Il est
unique et merveilleux. Goûtez-le donc au présent et préparez-vous à accueillir,
ainsi qu’il vous l’a été indiqué, présenté, plus ou moins dévoilé, ce qui ne
peut que vous surprendre dans vos intellects, mais certainement pas dans vos Cœurs.
Il est vrai que le processus est enclenché. Cela vous a déjà été communiqué en
d’autres occasions.




via
Christine Anne K. le 16/07/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Le Sans Nom – n°3 + questions-réponses

(Ce message fait suite au message d’Eshtananda)


Nous
accueillons à présent la vibration du Sans Nom dans le silence de nos
Cœurs.

…Silence…

Bien-aimés, que votre danse
accompagne la voix qui s’exprime sous le visage éclatant et le manteau
blanc du
Sans Nom.

 

Je me réjouis de notre présence
partagée en cet instant si précieux. Je n’ai que peu de mots à vous
offrir car
c’est dorénavant et de plus en plus le langage vibratoire qui est appelé
à
s’installer en vos cellules, en vos consciences et en vos besoins. Je
vous
invite, moi le Sans Nom, polarité de la Source, à tourner vos
aspirations vers
ce silence des mots et des mots inutiles, afin d’accueillir, d’entendre
et
d’harmoniser en vous le florilège des vibrations qui circulent dans
l’harmonie
céleste dont vous être participants.

 

Ainsi, en toute liberté,
pourrez-vous être sans avoir à paraître. Ainsi pourrez-vous entendre
avec votre
Cœur et avec les organes subtils des perceptions nouvelles qui peu à peu
se
déposent et s’installent en vous. Ainsi pourrez-vous chanter vos désirs,
vos
joies, vos demandes, vos affirmations et la présence de vos Êtres dans
l’Unité.

 

…Silence…

 

Que ce silence vous inspire. Je
m’adresse à vous dans le silence. Sachez en vos Cœurs recevoir ce que je
vous
transmets sans paroles.

 

…Silence…

 

Alléluia ! Nous nous séparons
à l’instant, mais sachez que vous pouvez continuer à recevoir, dans le
silence
de votre Cœur, toutes les vibrations que vous souhaitez entendre,
recevoir et
avec lesquelles vous pouvez jouer. Ainsi se profile votre naissance dans
la
Joie.

 

Je suis le Sans Nom, et je laisse
place en ce canal à celui qui répondra à vos questions s’il y en a.

 

 


Questions-réponses
avec
Suraïvan du canal-groupe Voix de Lumière

 


Suraïvan est présent pour apporter
réponse…

 

Pourquoi
j’éprouve autant de tristesse quand j’entends le message d’Eshtananda ou
le
message de Marie ?

 

Sœur bien-aimée, ta tristesse est
un écho de ce qui fut, car en ton cœur réside – nous n’en doutons pas –
la
Joie. Accueille cette tristesse comme les vagues qui meurent sur le bord
de
l’eau. Peut-être est-elle celle de tout ce qui à travers toi trouve son
chemin
pour aller mourir sur la rive. Ainsi ne la prends pas forcément comme la
tienne. Accueille-la tendrement et laisse-la s’écouler avec la Grâce qui
est la
tienne, nous le savons. Nous ne doutons pas de la Joie qui est en toi.
Sa
vibration nous parvient.

 

J’ai
une question concernant ce que Marie nous a dit il y a quelques jours.
Elle
nous a parlé de faire des cocons. Pour moi, il ne s’agit pas tant de
faire un
cocon matériel qu’un cocon d’intériorisation. J’aimerais que cette
notion soit
précisée pour tous, y compris pour moi…

 

Ma sœur aimée, tu connais ton cocon.
Tu l’as déjà créé et tu le sais. Il t’appartient éventuellement de le
tisser
encore davantage avec la Grâce qui t’est propre Quant au cocon de
chacun, il
leur appartient bien sûr de se créer un espace de Grâce, de silence et
de vibration
dans lequel chacun peut trouver la paix, le chemin vers sa propre
illumination,
le recueillement nécessaire pour se préparer, en toute conscience si
c’est
possible, à cette naissance dont il vous a été parlé.

Certains peuvent imaginer la
préparation du chevalier à son intronisation dans la confrérie à
laquelle il
aspire. Certains peuvent avoir besoin de se nicher dans le manteau de
Marie,
autrement dit dans des conditions plus douillettes pour leur Être, dans
lesquelles l’oubli du monde extérieur peut être un souci prédominant.
Certains
peuvent se réaliser un cocon de Joie et de liberté en abandonnant tout
ce qui
les encombre et les tire vers l’arrière, le passé et vers la densité. Il
ne s’agit
pas de se cloitrer. Il s’agit de pratiquer l’apprentissage de se
retourner vers
soi, en créant les conditions personnelles nécessaires à cette pratique.
Le cocon
de chacun lui est propre et est sa propre création.

 

Néanmoins, vous êtes également liés
les uns aux autres par l’Amour, la solidarité et l’Unité. De ce fait,
vos
cocons n’ont pas pour première fonction de vous isoler des autres.

Il
vous est
également possible pour certains d’entre vous de faciliter la
possibilité à une
autre personne de créer son cocon, en lui offrant simplement votre paix,
la
Lumière de votre présence et ce qui peut nourrir tendrement sa
Conscience et l’aider
à balayer ses peurs. Cela n’est pas un acte d’action-réaction, cela
n’est pas
un acte de sauveur, cela n’est pas un acte de dualité. Cela doit être un
acte d’Unité,
d’Amour spontané, sans attentes et sans projections, sans désirs de voir
l’autre
accomplir une chose que vous souhaitez pour lui, car l’autre en cette
situation
est le créateur, entièrement, de ses propres conditions. Il ne s’agit
pas pour
vous d’accueillir quiconque à l’intérieur de votre propre cocon, même
vos êtres
les plus chers. Vos cocons peuvent être en quelque sorte juxtaposés dans
l’Amour
et le respect de la liberté de chacun et l’accompagnement fraternel,
sans plus.
J’espère avoir ainsi répondu à un ensemble de questions qui peuvent se
poser.
Merci d’en ajouter si vous en avez d’autres à ce sujet.

 

Pourquoi
est-ce que je ressens un épuisement. Est-ce parce que je m’expose trop,
je
traîne les pieds ou je manque de foi ?

Bien-aimée, tu ne manques pas de
foi et tu le sais. Pour certains d’entre vous, il y a traversée de
certains
épuisements. Cela se produit en raison de votre lâcher d’innombrables
choses et
habitudes dont vous n’avez plus besoin. Cela provient du feu qui vous
est
envoyé par la Lumière, ainsi que cela vous a été détaillé en d’autres
lieux et
par d’autres canaux. Cela provient du réajustement de vos corps aux
nouvelles
vibrations qu’ils doivent intégrer. Cela peut être également une sorte
de deuil
avant de renaître.

Ainsi, bien-aimée, accorde-toi de la douceur,
concentre-toi,
davantage que sur les choses à faire, sur la création de ton cocon
d’accueil,
de douceur, de retournement vers toi. Ta fatigue peut être passagère ou
bien s’installer
comme une douceur supplémentaire dans ta vie. Ne mets pas de l’anxiété
dans ta
conscience de cette fatigue, ma sœur, et sois toi, avant tout autre
chose.

 

J’ai
une question sur les animaux domestiques. Est-ce qu’ils reçoivent aussi
les
vibrations nouvelles et est-ce qu’on peut leur créer un cocon ?

Bien-aimée, bien évidemment les
animaux reçoivent toutes ces vibrations et sont parfois plus avancés que
les
humains dans le processus d’ascension. Tu n’as pas à créer de cocon pour
ton
animal. Par contre, ton animal peut t’aider à créer ton propre cocon.
Car l’Amour
de ton animal pour toi est immense et sans conditions. J’espère avoir
répondu à
ta question.

 

Les
messages des Elohim et du Sans Nom sont essentiellement des messages
vibratoires, ils nous le disent eux-mêmes… Lorsqu’on n’a pas accès comme
moi à
la vibration, ces messages restent totalement abstraits, comme du vent,
un vent
ravissant, et je note qu’à l’écoute de ces messages je me sens à chaque
fois dans
un état de séparation, ce qui me met en colère contre moi-même. Je ne
sais quoi
faire de cette expérience…

 

Sœur bien-aimée, comme cette colère
est belle ! C’est ta création. Peut-être est-ce la seule façon dont la
vibration provoque en toi de la création pour l’instant.

Il est vrai que les messages des
Elohim, ainsi que tout autre message, note-le bien, s’adressent de façon
privilégiée à certains auditeurs, de même que d’autres messages beaucoup
plus
mentaux s’adresseront à d’autres auditeurs ou lecteurs, ce que tu peux
admettre
sans peine. Vous avez actuellement de par le monde nombre de messages et
de
canaux dont la richesse est multiple et les formes multiples, ce qui
permet de
toucher des personnes dont les demandes, les besoins et les Consciences
ont des
vibrations différentes. Il est donc possible que les messages des Elohim
ne
soient pas la vibration la plus confortable pour toi. Néanmoins encore
une fois
cette colère est une création.


Prends garde que cette colère ne se
tourne ni contre toi, ni contre les personnes qui t’entourent dans cette
situation. Nous t’invitons à employer cette énergie d’une façon positive
et
productive dans une activité de ton choix. Permets-nous de terminer par
une
note d’humour et de bonne humeur. Amen. Nous espérons avoir répondu à ta
question.


via
Christine Anne K. le 15/07/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Les Dauphins de la Terre + Questions/Réponses

(Cette intervention des Dauphins fait suite au message d’Orionis du 18.06.2010.)

Nous avons le bonjour du peuple des
Dauphins qui disent :

 

« Il nous plait d’échanger
avec vous.

Il nous plait de ressentir
l’élévation de votre conscience, nous qui avons été si longtemps gardiens d’une
certaine vibration sur votre planète.

Il nous plait de jouer avec vous,
non plus seulement dans les piscines et dans les vagues, mais dans ces
rencontres plus subtiles.

Il nous plait d’apprendre de vous
comment vous cheminez dans cette expansion qui est la vôtre. (nous ne savions
pas comment vous feriez…).

Il nous plait d’être vos frères.

 

Sachez que la pollution des mers
que vous connaissez nous réjouit.

C’est le signal de Joie que nous attendions
depuis bien longtemps. Nos paroles concernent bien sûr l’expansion et le
déversement du sang de la Terre dans la mer; nous ne parlons pas ici des pollutions
industrielles.

Il est une grande Joie des éléments et de la nature à se mêler
ainsi dans cette danse. Nous savons que cette Joie peut vous paraître étrange,
voire choquante… Si vous ne la comprenez pas, vous n’avez pas à la comprendre,
elle ne vous appartient pas. Sachez simplement qu’elle peut vous apporter un
peu de paix et contrecarrer les peurs qui vous sont transmises au sujet de ce
qui se produit. »

 


Nous pouvons tenter de répondre à
une ou deux questions concernant la nature, telle qu’actuellement elle vous
surprend…

 

Par
rapport aux éléments que nous connaissons, le pétrole qu’est-ce-que
c’est ?

 

Chère sœur, le pétrole est un
liquide organique. Le pétrole n’est pas un élément. Dans le pétrole, tu trouves
un composé de l’élément terre, de l’élément feu, de l’élément eau, ainsi que de
l’élément air lorsqu’il se décompose en gaz volatiles. Ainsi que toute création
sur cette Terre, organique et vivante, l’ensemble des éléments s’y conjuguent
en de multiples combinaisons.

 

Les
pluies et les vents abondants que nous connaissons depuis quelques semaines,
dans une période pourtant presque estivale, sont-ils le signe d’une
purification ? Les éléments ont-ils été libérés de la matrice ?

 

Chères sœurs et frères, réjouissez-vous de la
danse des éléments. Amusez-vous le leur liberté. Ne vous accrochez pas par
conséquent à vos habitudes saisonnières, cela est de si peu d’importance… Une
naissance ne peut se produire sans qu’il y ait de la danse, de l’agitation, de
l’intensité, des contractions. Ainsi, acceptez avec Joie et avec jeu les
multiples changements de temps. Les vents s’amplifieront sans doute et
cependant vous laisseront en paix lorsque vous le demanderez. Les pluies sont
nécessaires car il y a beaucoup de feu…Et il y a interaction entre l’eau et le
feu  : dans la descente des éléments, l’eau est issue du feu.

 

Amusez-vous ainsi que nous nous
amusons. Ne vous attristez pas de ces revirements d’humeur climatiques. Rien ne
doit vous attrister aujourd’hui, chère sœur.

 

Quelles
sont les relations entre les dauphins et les esprits de la nature ?

 

Nous sommes tous au Service, chère sœur.
En cela nous partageons nos tâches et nos joies.

Les esprits de la nature (du
moins une grande partie d’entre eux) et nous, n’appartenons pas à la même
dimension. Néanmoins, considérez-nous comme une fraternité.

N’hésitez pas à
jouer avec les esprits de la nature, ainsi qu’avec nous : cela est aussi
le chemin. Jouer signifie ici s’amuser, créer, être, être ensemble sans attente,
sans relation de pouvoir, tel que vous les humains avez tant pris l’habitude de
croire que vous en aviez sur la nature…

 

Frères et sœurs nous vous saluons, avec toute notre bienveillance et notre Joie.




via
Christine Anne K. le 18/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Les Dauphins de Sirius + Questions/Réponses

(Ce message fait suite à l’intervention d’Eloha du 13.06.2010.)

 


Vous avez le salut des Dauphins de
Sirius, qui se réjouissent du temps que vous traversez… si bref à présent.


Ne vous méprenez pas sur ce que
vous avez à faire ou à ne pas faire.


Soyez simplement et jouez, ainsi qu’Eloha
vous l’a proposé.


Soyez légers, ne vous attardez pas à penser que vous avez des
affaires à régler. Cela est de fort peu d’importance et n’appartient qu’aux
ultimes jeux que vous avez si savamment élaborés dans votre dimension. Soyez
donc les joueurs joyeux, libérés de votre manteau d’illusions.


Acceptez que vos corps se
réduisent, si l’on peut dire, à de simples jouets. Ainsi serez-vous allégés, et
consacrez-vous – ainsi qu’il vous l’a déjà été dit à de maintes reprises – à la
Joie intérieure qui vous envahit de plus en plus et à la certitude de cette Joie,
qui est la seule réalité qui ne s’évanouira pas – du moins en ce qui concerne
ce que vous appelez réalité encore aujourd’hui.


Que la perfection de cet instant ne
vous quitte pas. Qu’il en soit ainsi.

 

(Une
session de questions/réponses nous est ensuite proposée.)


J’accepterai de répondre à une ou
deux questions si jamais il y en avait…


Je
suis la proie depuis quelque temps d’une agitation sans objet, d’une incapacité
à me centrer, à méditer, à retrouver cette joie, cette paix, qui s’habitent
pourtant de plus en plus souvent. Merci de m’éclairer.


Sœur terrienne, tu parles de la
joie et la paix qui t’habitent de plus en plus souvent, donc où et ta question ?


C’est
que je les ai perdues, que je ne comprends pas pourquoi et que je ne parviens pas
à les rétablir, à retrouver ce centre…


Nous te dirions volontiers, sœur :
« Allonge-toi et fais le dauphin. » C’est ce que nous savons faire.
Le dauphin agite et fait onduler son corps et rit. Le dauphin est sage, le
dauphin est relié à la Source, le dauphin n’administre pas les affaires. Retrouve
le jeu dans ce que tu fais, guide-toi sur la dimension du jeu, en espérant que
cet avis, bien lointain, puisse t’aider.


Chère sœur, tu as tout notre Amour
et notre Joie. Nous nous rions de toi, car tu sais bien que tu n’as pas perdu
le contact.


Pourquoi
je ressens autant de difficulté à me relier à la Source ?


Quel est la part de ton mental,
chère sœur, dans la pensée de cette difficulté ? Est-ce que la Source te
semble si lointaine, toi qui pourtant semble aussi outillée de conscience ?
Peut-être t’es-tu en quelque sorte égarée dans divers plans de conscience à
travers lesquels tu es amenée à voyager pour remplir les tâches qui te sont
allouées… Il importe que l’axe de ta reliance à la Source fasse l’objet par toi
d’une sorte d’élagage, afin qu’il apparaisse et soit maintenu visible, lisible,
perceptible et audible. Tu peux t’accorder un peu de temps pour cela. Il ne
nous appartient pas de te conseiller sur la méthode car de nombreuses méthodes
existent et en même temps la seule voie passe par votre cœur.


Il se pourrait que ta reliance à la
Source n’ait pas d’autre forme que le fait de ton corps, de ta voix, aussi étrange
cela puisse-t-il paraître.


Si c’est à un niveau subtil que tu ne touches pas ta
reliance à la Source, sache que cela est temporaire. En effet, il semble que
ton travail t’oblige à certains renoncements par moments. Mais ne perds pas
espoir ni confiance, et ton amie ici présente, par la voix de laquelle nous
parlons, peut t’apporter parfois, comme tu le sais ainsi que d’autres
personnes, le réconfort et la reliance lorsque tu t’en sens privée.


Nous te saluons car il nous apparaît
que ce travail que tu réalises te demande beaucoup de sacrifices en ce domaine,
et nous observons la qualité de l’être qui effectue ces multiples tâches. Sache
que tu peux te relier à nous afin d’échanger, de recevoir et de rire un petit
peu. Amen


Je
vois de plus en plus souvent dans ma vision intérieure les dauphins…Je me
rends compte que cela n’est pas une question…


Chère sœur, cela n’est pas une
question. Réjouis-toi, comme nous nous réjouissons, de ton passage lorsque tu
voyages entre les dimensions, car tu sais que c’est une étape dans les
ascensions ou les translations qu’il t’arrive de réaliser pour toi. Bien-aimée,
comme d’habitude, notre monde n’est pas celui que tu habites. Néanmoins, tu y
es accueillie comme tu le sais, avec beaucoup d’attention et de fraternité et
nous te remercions de tes visites. Sache également que tu peux t’adresser à
nous en certaines occasions, justement lorsque tu souhaites voyager, car notre
monde est une porte pour toi, ainsi que pour d’autres.


Quel
est ce lien d’Amour qui me relie à vous ?


Cette question est très « humaine » : vous projetez du personnel dans vos questions!


Néanmoins, il est clair que
certaines résonances se font entre certains êtres. Nous nous réjouissons que tu
te sentes en résonance avec nous, et toute notre amitié et notre fraternité
sont à ta disposition. Nous observons ta vie et ton travail. Il nous arrive de
te procurer des informations car nous sommes des relais. Peut-être est-ce là la
nature du lien.


Nous vous saluons, avec tout notre
Amour.

Mitakuye oyasin, comme
disent certains de vos peuples.

 


via
Christine Anne K. le 13/06/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses n°7 + Pratique (avec Voix de Lumière)

Ceci fait suite aux messages d’Aurobindo, puis du Sans Nom, au sujet du Désir et de la polarité.



Si jamais il est une ou deux questions
concernant vos Désirs et la façon de les pratiquer, Sohravadi (du canal-groupe Voix de Lumière) va
répondre, avec tout son Amour.

 

Comment faire pour
laisser s’exprimer un Désir dans la confiance que ce ne soit pas une expression
du mental ?

 

Bien-aimée, ton cœur fera la différence. Ta
question implique un usage du mental pour faire la différence…

Si tu confies à
l’enfant que tu es toute ta confiance, ce Désir émergera en toute spontanéité
dans l’énergie du cœur. Je te rappelle qu’il a été indiqué que ces désirs
convergent dans un Désir d’Unité. Par conséquent, il n’y a pas à imaginer que
vous devriez inventer des désirs complexes, originaux, inventifs, car là, vous
seriez dans le registre qui est très beau de votre imagination créatrice, telle
que vous avez appris à la pratiquer dans d’autres plans (et où elle a toute sa
valeur). Le Désir dont il s’agit ici ne passe pas -ou très peu – par ce
canal-là.

Cela peut te paraître mystérieux… Que le mystère ne soit pas une
obscurité. Si tu t’abandonnes à la Lumière, si l’enfant que tu peux cultiver en
toi y trouve sa vie, crois-moi, les désirs de cet enfant sont d’une grande
force vitale.

Il t’a été dit que le Désir est mouvement :
il s’agit donc de laisser être un mouvement.

 

Pour aller plus
loin, comment faire pour éviter que le mental ne s’en mêle ?

 

Votre mental peut être mis au repos. Cela ne
vous est pas facile en permanence. Ne vous créez pas de difficultés en essayant
de le faire quand cela vous est impossible. Mais créez de la facilité lorsque
votre mental est au repos, ce que – par certaines techniques que vous avez
apprises – vous pouvez produire, ainsi que par les états de samadhi que vous
apprenez à pratiquer. Alors, la Joie que vous éprouvez peut engendrer et être mouvement :
mouvement vers la Source, mouvement vers l’Unité, mouvement vers la Lumière,
mouvement vers ce que certains d’entre vous appellent un « retour à la
maison. ». Ce mouvement est Désir. Ne le créez pas de toutes pièces
lorsque votre mental est en action. Vous ne feriez que produire de l’illusion
qui freinerait encore une fois, ainsi que vos résistances, votre mouvement.
Amen

 

Je suis un peu
décontenancée par l’utilisation du terme « désir » qui, dans le
vedanta et le bouddhisme, par exemple, est connoté comme générateur de
souffrance et d’attachement. Pourquoi ne pas employer le mot « aspiration »,
qui est moins connoté et donc moins source de confusion ?

 

Bien-aimée, le Désir est ce qui a engendré la
Création. Il s’agit du Désir de la Source qui a engendré sa première résonance
afin de se connaître, ainsi qu’il est dit dans l’un des livres sacrés de votre
planète, nommé Qûran (Ndc : ceci
est une référence au plus célèbre des « hadith qudsi »
ou paroles sacrées du prophète Mohammed).

Ce Désir est mouvement.

Ce Désir n’est pas un
attachement à des projections crées par le mental vis-à-vis de possessions
terrestres. Ce mot contient de la Joie, ce mot contient de la Lumière, ce mot
contient une vibration de mouvement, ce mot a une verticalité – bien que le mot
« désir » dans votre langue courante se manifeste dans l’horizontalité,
nous en convenons…Ainsi employez-le avec une majuscule.

 

Le Désir d’Unité est la Vérité de ce qui vous
constitue car, ayant été désirés par la Source, vous ne pouvez que désirer la
Source.

 

Le mot « aspiration », certes, a de
belles qualités, mais il ne peut se substituer à cet élan créateur. Le Désir,
le mot « désir » est solaire, le mot « aspiration » serait
plus lunaire. Par ailleurs, le mot « aspiration » connote la
séparation. Il est en lui-même l’existence première de la séparation et la
reconnaissance de celle-ci. Il est un reflet du mot « désir ». C’est
en ce sens qu’il est lunaire. J’espère avoir répondu à ta question.

 

Je vous salue.

 

PRATIQUE (avec le Sans Nom en tant que polarité)

Je vous invite dans ce silence à pratiquer
quelques instants, sans chercher à comprendre avec votre mental, la nature du
mouvement qui vous a été décrite par la voix du Sans Nom.

Vous n’avez aucune volonté à mettre dans
cette pratique, seule la présence.

 

Il peut vous être proposé pour cette pratique
– afin de maîtriser votre mental – de répéter intérieurement de temps en temps
le mot « Sans Nom », simplement pour poser la vibration et non pas
comme une répétition de mantra. Ne cherchez pas de résultat, laissez travailler
votre cœur.

N’oubliez pas que le Sans Nom est une polarité, et que la mise en
présence de deux polarités engendre une vibration que vous appelez un champ. Cela
est la pratique.




via
Christine Anne K. le 24/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

 

Questions/Réponses – n°6 (avec Voix de Lumière)

(Ceci fait suite aux interventions de Mikael, puis Marie, 17 mai)




Il vous est proposé de
poser quelques questions. C’est un ange porte-parole du canal Voix de Lumière qui répond…

 

Mikaël est parti, Mikaël nous a fait ses adieux, mais peut-on considérer
qu’on le garde dans notre cœur ?

 

Bien-aimée, comment
peux-tu ne pas avoir dans ton cœur ceux que tu aimes ? Et comment peux-tu
présupposer un abandon dans ce départ ? Il s’agit simplement, comme on dit,
de la « relève »… Mikaël cède la place, il ne disparaît pas. Sois en paix.

 

Qu’en est-il de la première annonce de Marie ? Est-elle imminente
comme on nous le dit d’autre part ?

 

Cette annonce doit se
faire en vos cœurs et il a été dit que vous n’en douteriez pas. Il ne m’appartient
pas de vous donner de dates, ni d’explications qui puissent satisfaire votre
mental curieux ou anxieux. Soyez en paix. Cette annonce est annoncée. Ne
craignez pas de ne pas l’entendre.

 

Nous avons constaté que les orbs se manifestent différemment selon les
personnes ? Est-ce que chaque orb correspond à l’être qui le photographie ?

 

Bien-aimé, ta question
présuppose un phénomène d’action-réaction. Il n’y a pas d’action-réaction. En revanche,
il y a – comme dans ce que vous appelez la physique quantique – des phénomènes
où l’observateur influe sur le phénomène. Que vos egos ne s’emparent pas de ces
situations pour s’imaginer que telle ou telle chose s’adresse à vous
personnellement. Cela n’est pas le chemin. Recevez, accueillez en toute
humilité et en toute joie ces manifestations de Lumière qu’il vous est donné d’observer
et de recueillir, et sachez les partager en toute humilité et en toute générosité
tant qu’elles se manifesteront. Soyez pleins de gratitude et soyez les êtres de
Lumière que chacun de vous est appelé à être. Ne tournez pas uniquement vos
observations vers l’extérieur et ces manifestations de Lumière extérieure.
Attachez-vous à votre Lumière intérieure en priorité, ce qui ne signifie pas
que vous avez à vous détourner des orbs. Cela signifie que votre Lumière
intérieure est la priorité. Les orbs vous accompagnent dans ce chemin, avec
joie, car les orbs sont des êtres pleins d’Amour et d’intelligence.

 

 

… Je souhaite encore
répondre à une question s’il en est une. Sachez que vos questions profitent non
seulement à vous-mêmes, mais à toutes les personnes qui lisent en grand nombre ce
qui se dit dans ces petites assemblées. Et beaucoup de gens se reconnaissent
dans ce que vous demandez ; cela les aide dans leur chemin. Ainsi, ne
craignez pas de poser une question.

 

Est-ce que Celui qui représente de Chemin, la Vérité et la Vie est de
retour parmi nous ?

 

En chacun de nous, en
chacun de vous. Le retour du Christ est intérieur. Vous êtes arrivés au temps
où chacun d’entre vous peut se reconnaître en Christ. Nous savons qu’il est dit
par ailleurs qu’un tel personnage pourrait se manifester au sein des hommes.
Mais il ne m’appartient pas de vous donner d’informations ni dans le sens du
vrai ni dans le sens du faux à ce propos. Cultivez votre Christ, chacun de vous
a cette capacité. C’est cela le chemin, c’est cela la Lumière, c’est ainsi que
vous vous élèverez tous ensemble.

 

Je vous remercie. Recevez
tout notre Amour. Nous sommes avec vous. Nous vous aimons. Je suis l’ange
Suraïvan, et je me retire.



via
Christine Anne K. le 17/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°5 (avec Suraïvan)

(ceci fait suite au message d’Eshtananda, un Elohim)


Il vous est offert un canal pour poser une ou deux questions
concernant ce que vous aimeriez mieux comprendre, ainsi que ce qui peut vous
préoccuper.

 

J’ai entendu parler de prédateurs, devons nous nous en
préoccuper et comment?

 

Le mot prédateur vient de l’ombre, il est donc à supprimer.
Seule la Lumière doit être dans votre langage et dans votre pensée. Vous n’avez
donc pas à vous focaliser sur des notions qui portent de telles vibrations.
Néanmoins, vous avez un rôle de soin, d’initiation (des êtres mentionnés par Eshtananda) à
cette dimension, ainsi qu’on initie un bébé, un petit enfant à l’usage de son
corps et de son environnement. Vous êtes invités à être enveloppants, et à
cultiver votre Lumière par la simplicité, la joie et la gratitude. Cela suffit
à maintenir les réseaux en bon état. Amen

 

… Restons en silence et accueillons l’intensification entre nous
et vous de ces réseaux…

 

…Je sais qu’une question se pose sur la relation entre les
orbs et ce que vous appelez les crop-circles.

Les orbs ne sont pas les créateurs des crop-circles. En
revanche, certains orbs pourront présenter des formes où vous lirez ce que vous
avez pu lire dans les crop-circles. Cela pour l’instant vous suffit. Il vous
est également dit que certains crop-circles, déjà photographiés, ont été la
représentation de l’image de certains orbs à venir. Vous pourrez les trouver
dans vos bases de données.

Il ne vous est pas utile mentalement de faire de
supputations sur ces comparaisons d’images. Néanmoins, il y a des informations
que votre intelligence supérieure peut traiter. Cette information peut donc
être communiquée ou divulguée à des personnes qui sauront l’utiliser pour faire
monter le niveau de conscience et d’intelligence de ces phénomènes, et
contribuer ainsi à la mise en place de ce qui doit l’être dans vos consciences
et dans votre réalité. Amen

 

Je me retire. Je suis Suraïvan.

Nous vous envoyons tout notre Amour.

 

Réjouissez-vous d’être ensemble, et accueillez le soleil dans
ses dernières manifestations telles que vous les connaissez.

 

 

via
Christine Anne K. le 13/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°4 (avec Voix de Lumière)

Suite à l’intervention d’Eloha, un porte-parole du canal-groupe Voix de
Lumière demande s’il y a des questions personnelles…

 

 



D’où vient cet état de grande fatigue, de brume cérébrale dans laquelle je
suis plongée depuis le dimanche 9 mai ?

 

Bien-aimée, ce brouillard
t’est une enveloppe à l’intérieur de laquelle il t’est possible, et il t’est
offert, de renaître en étant, disons, déconnectée de certains circuits –
mentaux entre autres – mais aussi physiques et subtils, qui t’attachent au
monde extérieur qui t’entoure. Ainsi, dans ce brouillard, tu as la douceur et
la latitude de te laisser aller dans les bras de la bien-aimée Mère Créatrice et
de ses anges. Ainsi, dans ce brouillard, les êtres de Lumière non perceptibles
qui t’entourent, peuvent t’entourer de leurs ailes et prendre soin de toi pour
te préparer à tes nouvelles fonctions, dans ta nouvelle forme de vie, et qui –
ainsi que pour les innombrables personnes qui t’entourent -, sont en train de
se mettre en place. Ne t’inquiète pas. Toute inquiétude concernant ces états
est dommageable à la bonne réfraction de la Lumière en vous et autour de vous.
Es-tu satisfaite de cette réponse ?

 

Je suis pleine de gratitude.

 


…Le canal-groupe s’adressant à un autre participant :

 

J’ai un message des orbs
à te transmettre, si tu désires toutefois l’entendre.

 

De l’orb que j’ai vue ce matin à ma porte et qui était plein de pureté,
bien sûr, je l’accepte.

 

Bien-aimé, tu es
choisi ! Nous sommes extrêmement joyeux de la rencontre que nous
reproduisons de nuit en nuit avec toi et tes amis. Il t’est demandé, comme tu
le sais déjà, de montrer ces images. Tu dois les diffuser par les voies des
réseaux électroniques qui dans la matière sillonnent votre planète, et qui
permettent que les images circulent à la vitesse de la Lumière. Tu n’es pas le
seul à recevoir ces visites, il importe que chacun fasse son travail.

 

Y a-t-il une relation entre ces orbs que je vois et le fait que ma maison
se remplit de gens qui me posent des questions sans arrêt et que pendant des
heures, je réponds à ces questions sans savoir d’où cela me vient ?

 

Bien évidemment puisque
tu es mandaté, messager de ce phénomène. Il t’est cependant conseillé de, mieux
encore si tu peux, faire le tri, car certaines « croyances » ou
limitations de ton propre mental – et nous ne t’en tenons pas rigueur – sont
encore en état éventuellement de distordre certaines des informations que tu as
à retransmettre. Sois aussi cristallin que tu peux et profite bien évidemment
des apports de Lumière, d’énergie, d’amour et de clarté qui à présent te sont
prodigués dans ta nouvelle relation d’amour.

Sache que tu n’es pas le
seul à faire ce travail. Ainsi, une certaine légèreté t’est donnée et cette
légèreté est importante. En effet, certains de tes visiteurs t’alourdissent de
par leurs questions, leurs croyances, leur propre état vibratoire qui n’est pas
toujours si élevé. La légèreté est donc une nourriture dont tu dois maintenir
l’existence et la réalité. Amen



via
Christine Anne K. le 12/05/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.

Questions/Réponses – n°3 (avec Suraivan)

 



Je suis Suraivan, l’un des anges de
Voix de Lumière.


Nous allons pouvoir répondre si vous le désirez à des
questions que vous vous posez. Nous vous demandons de formuler ces questions
autant que possible avec votre cœur. Ainsi elles seront déjà débarrassées de
quelques scories, qu’il n’est pas important sans doute de traiter. Nous vous en
remercions. Sachez que par ma voix s’exprime l’ensemble du canal-groupe de
Christine.

 

…Je pense que la question de votre
intelligence est intéressante. Je pense que la question de ce qui se passe dans
vos vies, dans la déconstruction, peut être utile dans certains aspects qui
vous concernent personnellement. Les questions également de vos relations, de
ce que vous quittez, de ce que vous cherchez, peuvent être aussi préoccupantes
pour vous.

 

 

Dans
très peu de mois, pour la première fois, je devrai pendre la totale responsabilité
matérielle de ma vie. Or je ne vois pas actuellement le moyen d’entrer à
nouveau dans le système pour, comme on dit, « gagner ma vie » et je
n’ai aucun savoir-faire à vendre. Pouvez-vous m’éclairer ?

 

Bien-aimée, tu es chérie de nos
cœurs. Ne t’inquiète pas pour ton avenir. Tes préoccupations bien évidemment
sont légitimes au sein de cette matrice, mais rappelle-toi que l’écho n’est pas
la forme. Cela signifiera – en s’appliquant à la réalité, comme vous dites –
que tu peux te glisser dans les échos et non pas dans les formes. Nous ne
sommes pas en mesure de te donner, comme tu t’en doutes, les conseils avisés
d’un conseiller pour l’emploi, d’une assistante sociale, sous forme de
suggestions très formalisées, mais nous t’invitons à regarder autour de toi,
car tes compétences – malgré ta certitude de ne pas en avoir – existent, et au
sein des structures et des réseaux de solidarité qui sont appelés comme tu le
sais à se déployer lorsque la matrice va s’auto-effriter dans sa forme qui
n’est plus, tes compétences donc ont leur place. Ainsi les échanges entre
personnes, entre groupes par exemple, ne peuvent que se perpétuer car personne
parmi vous n’est autosuffisant, personne parmi vous n’est abandonné non plus,
de ce fait. Nous ne savons pas prédire l’avenir pour une personne, cela n’est
pas de notre ressort. Nous savons cependant que vous allez vers la joie, la
beauté, le dépouillement des vieilles structures et que vous ne pouvez manquer
de rien de ce qui vous est essentiel.

 

Ton désir de ne pas entrer dans le
système est absolument respectable : cela ne serait qu’entretenir de l’illusion
qui te freinerait, éventuellement, dans le développement de ton Etreté.

Néanmoins, suis tes intuitions et
ton cœur pour aller chercher ce dont tu peux avoir besoin, sans t’encombrer non
plus de préjugés sur le système, au cas où par hasard celui-ci te fournirait
encore telle ou telle commodité. Cela n’a pas d’importance, n’est-ce-pas ?

La seule chose qui ait réellement une importance, c’est la véracité intérieure
et lumineuse de ton déploiement et de ton chemin. Tant que ton cœur vibre en
accord et sans gêne, tu peux te référer à certaines structures – de votre
société, s’entend – qui tant qu’elles existent fournissent encore leur travail.
Cela n’est qu’une option, cela n’est pas une recommandation exclusive. Il
s’agit simplement, dans cette remarque, de certains préjugés, oui, par rapport
aux aspects repoussants pour toi du système. Sois en paix : ce qui compte
c’est le chemin de la paix intérieure et c’est celui-là qui doit te guider. Si
tu trouves la paix dans une vie d’ermite, c’est le bon chemin. Si tu trouves la
paix dans l’insertion dans un petit fragment du système, ça n’a pas
d’importance, c’est aussi ton chemin : ce sont deux extrêmes, finalement. Nous
espérons avoir répondu à ta question.

 

 

La
déconstruction matérielle d’un lieu peut-elle symboliser la nécessaire
déconstruction de l’âme pour évoluer ?

 

Merci, Bien-aimée, de l’abandon que
tu manifestes à travers ta pensée de toi-même, dans ta façon d’exposer cette
question. Nous t’en saluons.

Tu n’es pas cependant invitée à vivre dans les
détritus ni les ruines de ta maison. Cela serait une épreuve qui n’est sans
doute pas nécessaire à ton chemin – mais il ne nous appartient pas à nous de le
savoir. La déconstruction ne concerne pas l’âme au sens où vous employez ce
mot. Votre âme doit être libre, elle n’a pas à se déconstruire, votre âme est
en quelque sorte le fil qui vous a maintenus reliés, en ces temps d’obscurité,
à la Lumière de la Source que vous ne pouviez plus ou presque pas percevoir.
Votre âme n’a pas à perdre ce qu’elle est.

 

La déconstruction dont tu parles, Bien-aimée, ne s’adresse qu’à ta famille, nous semble-t-il. Tu peux t’extraire
de cela, ton propre chemin doit être simplifié. Tu n’as peut-être pas à porter
ce que tu portes, tu n’as peut-être pas à colmater ce que tu cherches à
colmater. Peut-être que ton chemin demande plus de liberté, afin que justement
ton âme y trouve encore mieux son compte et que tu puisses rejoindre sans
encombres la famille de ton âme. Je ne sais pas si cette réponse suffit à tes
attentes, mais c’est ce qu’elle est.

 

 

Je
souhaite poser une question sur la nourriture et l’alimentation. J’ai essayé de
respecter les préceptes de changement d’alimentation en me nourrissant
essentiellement de liquides. Or j’ai constaté ces derniers jours que j’avais
extrêmement faim. Et qu’en même temps si je mange plus solide, cela ne passe
pas bien… Je ne sais plus très bien comment me nourrir. J’aimerais savoir si
cela correspond à une étape vibratoire ou si c’est un simple petit embarras
personnel.

 

Amie aimée, chérie de nos cœurs, ne
te soucie pas, respecte ton corps, sois en joie avec les besoins de ton corps,
tout simplement : tu vis encore dedans.

Bien évidemment, vos corps sont en
pleine transformation, vibratoire, cellulaire, au delà de ce que vous pouvez
imaginer. Le fait que ton corps manifeste un certain désarroi par rapport à ce
que tu as l’habitude ou non de manger et par rapport à sa façon de traiter les
aliments que tu ingères, ne doit pas te causer de grands soucis. Il convient
certainement que tu continues à respecter de ton mieux certaines
recommandations alimentaires qui sont propices à ton chemin d’ascension, mais
il ne s’agit pas de t’imposer ce qui n’a pas à l’être.

Actuellement comme vous le savez,
la partie sacrale de votre corps reçoit des influx énergétiques importants.
Cela peut entraîner une partie de ces perturbations dont tu fais état.

Ce qui
compte dans l’alimentation aujourd’hui pour vous tous, c’est de vous alléger
afin, d’une part, que votre digestion n’alourdisse pas vos processus vitaux.
C’est également de vous hydrater en raison de l’importance du feu qui ne cesse
d’entrer en vous et dans toutes vos structures matérielles et subtiles. Ce qui
compte enfin, c’est la joie et la simplicité. Votre corps est actuellement, comme
nous l’avons dit, en pleine mutation, mais c’est votre temple et à ce titre,
prenez-en grand soin. Un jour viendra où vous saurez que votre changement de
corps se fait et qu’alors vos obligations pourront évoluer autrement en ce qui
concerne votre corps de densité. Mais le jour de cela n’est pas arrivé. Amen

 

 

Je
suis balloté entre deux religions et au fond de mon cœur, je sens une nouvelle
forme de religion qui est basée sur le partage, le bien-être, la joie, la
plénitude, la sérénité. J’ai remarqué que mon alimentation changeait. Ma force
intérieure se développe encore, ça me fait un peu peur car c’est tellement
puissant que cela me marginalise. J’ai besoin d’être rassuré dans ce chemin…

 

Bien-aimé et Ami, suis ce qui en
toi émerge, car c’est cela qui est appelé à être la Vérité, ta vérité.
Actuellement, les religions peuvent être regardées comme des outils nécessaires
appartenant à la matrice, qui ont donc été nécessaires au chemin des âmes
privées du contact direct avec la Source. Mais aujourd’hui, il est juste et
indispensable que les religions ne soient plus séparées. Il est juste et
indispensable que l’émergence de la vérité christique en chacun puisse se faire
en toute liberté, en toute unité, en toute harmonie, en toute joie et en toute
puissance.

 

Ta position te permet de montrer
l’exemple de la réunification, en toi, de ce qui était séparé. Cela s’adresse à
toi mais cela s’adresse à certains autres d’entre vous. Chacun d’entre vous en a
la capacité aujourd’hui car, en vous aidant, l’ensemble des plans de Lumière et
de la Confédération Galactique vous aide à pratiquer cette réunification, à la
fois en chacun de vous, et également entre vous, au sein de vos structures, et au
sein de ce qui est subtil. Par conséquent, sois rassuré et accepte avec joie ce
qui se montre à toi comme le chemin. Amen


 

J’essaie
toujours d’agir avec le cœur et j’aimerais savoir, pour me rassurer, si je suis
sur le bon chemin.

 

Comment peux-tu être sur le mauvais
chemin, Bien-aimé, si tu essaies d’agir avec ton cœur ?

Agir avec le cœur
procure un sentiment de joie dans la poitrine qui ne ressemble à aucun autre.
Agir avec le cœur, c’est la simplicité. Agir avec le cœur est rendu parfois
très obstrué par les complications que notre mental et que notre environnement
peuvent installer en de multiples points. Agir avec le cœur appartient à
l’action spontanée dont il a été parlé.

Agir avec le cœur est une grande
liberté, c’est une liberté ultime qui parfois peut déranger autour de soi. Mais
agir avec le cœur force le respect de ceux qui t’entourent, dès l’instant
qu’ils sont obligés de le reconnaître (et ils ne peuvent qu’être obligés de le
reconnaître, passés certains moments d’illusion que certains peuvent traverser
dans leurs egos). Tu es béni si tu agis avec ton cœur. Donc, ne cesse pas
d’être béni, Bien-aimé, et continue. Amen

 

 

Je vais quitter ce canal. Recevez
tout notre Amour, la joie et les musiques de cet instant qui vous accompagnent.

Soyez un chemin et restez-y, car
votre route vous amène de plus en plus vers la simplicité, la joie, le bonheur,
la paix, l’authenticité et la Vérité.



via
Christine Anne K. le 24/04/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com.