Des Ainés Galactiques – Section Recherche orbitale

Message du Haut Conseil des Ainés Galactiques -section Recherche orbitale-

Très aimés Frères et Soeurs de Terre nous vous saluons, en ce jour de pleine Lune pour vous… Il se trouve que votre Lune est en cours de transformation subtile et de ce fait pourrait inverser en partie certains aspects de son Cycle, sous forme disons -à votre échelle terrestre- de changements « de caps » et de déplacements dans ses orbites usuelles. La modification importante et progressive de sa masse/poids, que nous anticipons et observons avec certitude, est susceptible de causer bien évidemment des modifications d’amplitude des marées terrestres (référez-vous également à l’information délivrée par Agol Anna Hus d’Uranus il y a quelque temps), et peut-être bien de nombre de vos cycles biologiques dans leurs aspects lunaires et/ou soli-lunaires.

Rien de tout ceci n’est brutal ni inquiétant à envisager; cependant il est utile pour vos écosystèmes et leurs gestions que vous sachiez être accueillants à ces modifications, qu’il vous appartient de savoir intégrer au lieu de les traiter comme crises passagères. Nous vous invitons par conséquent à revisiter vos données cycliques, dans cette attitude d’accueil à des différences en progression et non-accidentelles.

Nous vous invitons en sus à la bonne alimentation de vos propres corps de matière et d’ « électricité » -car vous êtes, n’en doutez pas, des configurations de charges électriques diverses et pas seulement de la chair inerte-. Pour cela il nous semble un bon choix de privilégier les substances minéralisantes et les liquides -non animaux ou d’origines animales, mais végétaux et strictement minéraux-. (Les fruits secs de nature véritable, riches en minéraux transformés, sont également excellents comme transmis précédemment ).

Votre alimentation issue de vos écosystèmes naturels est capable de vous adapter naturellement aux évolutions de cycles bio-systémiques, qu’elle intègre (spontanément) par bio-résonance.

Vous êtes en train de configurer de grands changements -en votre planète, vos corps et écosystèmes naturels, et en vos configurations électriques biologiques-. N’est-ce pas formidable !?

Nous nous réjouissons de partager ces observations et évaluations et vous invitons encore une fois à les écouter pour la meilleure fluidité de vos systèmes de vie individuels et collectifs.  Alleluiah

Les Ainés, mandatés par notre Haut Conseil (section citée) et via ce canal.

 

via Christine Anne K  le 8 mars 2012

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Questions/Réponses – n°3 (avec Suraivan)

 



Je suis Suraivan, l’un des anges de
Voix de Lumière.


Nous allons pouvoir répondre si vous le désirez à des
questions que vous vous posez. Nous vous demandons de formuler ces questions
autant que possible avec votre cœur. Ainsi elles seront déjà débarrassées de
quelques scories, qu’il n’est pas important sans doute de traiter. Nous vous en
remercions. Sachez que par ma voix s’exprime l’ensemble du canal-groupe de
Christine.

 

…Je pense que la question de votre
intelligence est intéressante. Je pense que la question de ce qui se passe dans
vos vies, dans la déconstruction, peut être utile dans certains aspects qui
vous concernent personnellement. Les questions également de vos relations, de
ce que vous quittez, de ce que vous cherchez, peuvent être aussi préoccupantes
pour vous.

 

 

Dans
très peu de mois, pour la première fois, je devrai pendre la totale responsabilité
matérielle de ma vie. Or je ne vois pas actuellement le moyen d’entrer à
nouveau dans le système pour, comme on dit, « gagner ma vie » et je
n’ai aucun savoir-faire à vendre. Pouvez-vous m’éclairer ?

 

Bien-aimée, tu es chérie de nos
cœurs. Ne t’inquiète pas pour ton avenir. Tes préoccupations bien évidemment
sont légitimes au sein de cette matrice, mais rappelle-toi que l’écho n’est pas
la forme. Cela signifiera – en s’appliquant à la réalité, comme vous dites –
que tu peux te glisser dans les échos et non pas dans les formes. Nous ne
sommes pas en mesure de te donner, comme tu t’en doutes, les conseils avisés
d’un conseiller pour l’emploi, d’une assistante sociale, sous forme de
suggestions très formalisées, mais nous t’invitons à regarder autour de toi,
car tes compétences – malgré ta certitude de ne pas en avoir – existent, et au
sein des structures et des réseaux de solidarité qui sont appelés comme tu le
sais à se déployer lorsque la matrice va s’auto-effriter dans sa forme qui
n’est plus, tes compétences donc ont leur place. Ainsi les échanges entre
personnes, entre groupes par exemple, ne peuvent que se perpétuer car personne
parmi vous n’est autosuffisant, personne parmi vous n’est abandonné non plus,
de ce fait. Nous ne savons pas prédire l’avenir pour une personne, cela n’est
pas de notre ressort. Nous savons cependant que vous allez vers la joie, la
beauté, le dépouillement des vieilles structures et que vous ne pouvez manquer
de rien de ce qui vous est essentiel.

 

Ton désir de ne pas entrer dans le
système est absolument respectable : cela ne serait qu’entretenir de l’illusion
qui te freinerait, éventuellement, dans le développement de ton Etreté.

Néanmoins, suis tes intuitions et
ton cœur pour aller chercher ce dont tu peux avoir besoin, sans t’encombrer non
plus de préjugés sur le système, au cas où par hasard celui-ci te fournirait
encore telle ou telle commodité. Cela n’a pas d’importance, n’est-ce-pas ?

La seule chose qui ait réellement une importance, c’est la véracité intérieure
et lumineuse de ton déploiement et de ton chemin. Tant que ton cœur vibre en
accord et sans gêne, tu peux te référer à certaines structures – de votre
société, s’entend – qui tant qu’elles existent fournissent encore leur travail.
Cela n’est qu’une option, cela n’est pas une recommandation exclusive. Il
s’agit simplement, dans cette remarque, de certains préjugés, oui, par rapport
aux aspects repoussants pour toi du système. Sois en paix : ce qui compte
c’est le chemin de la paix intérieure et c’est celui-là qui doit te guider. Si
tu trouves la paix dans une vie d’ermite, c’est le bon chemin. Si tu trouves la
paix dans l’insertion dans un petit fragment du système, ça n’a pas
d’importance, c’est aussi ton chemin : ce sont deux extrêmes, finalement. Nous
espérons avoir répondu à ta question.

 

 

La
déconstruction matérielle d’un lieu peut-elle symboliser la nécessaire
déconstruction de l’âme pour évoluer ?

 

Merci, Bien-aimée, de l’abandon que
tu manifestes à travers ta pensée de toi-même, dans ta façon d’exposer cette
question. Nous t’en saluons.

Tu n’es pas cependant invitée à vivre dans les
détritus ni les ruines de ta maison. Cela serait une épreuve qui n’est sans
doute pas nécessaire à ton chemin – mais il ne nous appartient pas à nous de le
savoir. La déconstruction ne concerne pas l’âme au sens où vous employez ce
mot. Votre âme doit être libre, elle n’a pas à se déconstruire, votre âme est
en quelque sorte le fil qui vous a maintenus reliés, en ces temps d’obscurité,
à la Lumière de la Source que vous ne pouviez plus ou presque pas percevoir.
Votre âme n’a pas à perdre ce qu’elle est.

 

La déconstruction dont tu parles, Bien-aimée, ne s’adresse qu’à ta famille, nous semble-t-il. Tu peux t’extraire
de cela, ton propre chemin doit être simplifié. Tu n’as peut-être pas à porter
ce que tu portes, tu n’as peut-être pas à colmater ce que tu cherches à
colmater. Peut-être que ton chemin demande plus de liberté, afin que justement
ton âme y trouve encore mieux son compte et que tu puisses rejoindre sans
encombres la famille de ton âme. Je ne sais pas si cette réponse suffit à tes
attentes, mais c’est ce qu’elle est.

 

 

Je
souhaite poser une question sur la nourriture et l’alimentation. J’ai essayé de
respecter les préceptes de changement d’alimentation en me nourrissant
essentiellement de liquides. Or j’ai constaté ces derniers jours que j’avais
extrêmement faim. Et qu’en même temps si je mange plus solide, cela ne passe
pas bien… Je ne sais plus très bien comment me nourrir. J’aimerais savoir si
cela correspond à une étape vibratoire ou si c’est un simple petit embarras
personnel.

 

Amie aimée, chérie de nos cœurs, ne
te soucie pas, respecte ton corps, sois en joie avec les besoins de ton corps,
tout simplement : tu vis encore dedans.

Bien évidemment, vos corps sont en
pleine transformation, vibratoire, cellulaire, au delà de ce que vous pouvez
imaginer. Le fait que ton corps manifeste un certain désarroi par rapport à ce
que tu as l’habitude ou non de manger et par rapport à sa façon de traiter les
aliments que tu ingères, ne doit pas te causer de grands soucis. Il convient
certainement que tu continues à respecter de ton mieux certaines
recommandations alimentaires qui sont propices à ton chemin d’ascension, mais
il ne s’agit pas de t’imposer ce qui n’a pas à l’être.

Actuellement comme vous le savez,
la partie sacrale de votre corps reçoit des influx énergétiques importants.
Cela peut entraîner une partie de ces perturbations dont tu fais état.

Ce qui
compte dans l’alimentation aujourd’hui pour vous tous, c’est de vous alléger
afin, d’une part, que votre digestion n’alourdisse pas vos processus vitaux.
C’est également de vous hydrater en raison de l’importance du feu qui ne cesse
d’entrer en vous et dans toutes vos structures matérielles et subtiles. Ce qui
compte enfin, c’est la joie et la simplicité. Votre corps est actuellement, comme
nous l’avons dit, en pleine mutation, mais c’est votre temple et à ce titre,
prenez-en grand soin. Un jour viendra où vous saurez que votre changement de
corps se fait et qu’alors vos obligations pourront évoluer autrement en ce qui
concerne votre corps de densité. Mais le jour de cela n’est pas arrivé. Amen

 

 

Je
suis balloté entre deux religions et au fond de mon cœur, je sens une nouvelle
forme de religion qui est basée sur le partage, le bien-être, la joie, la
plénitude, la sérénité. J’ai remarqué que mon alimentation changeait. Ma force
intérieure se développe encore, ça me fait un peu peur car c’est tellement
puissant que cela me marginalise. J’ai besoin d’être rassuré dans ce chemin…

 

Bien-aimé et Ami, suis ce qui en
toi émerge, car c’est cela qui est appelé à être la Vérité, ta vérité.
Actuellement, les religions peuvent être regardées comme des outils nécessaires
appartenant à la matrice, qui ont donc été nécessaires au chemin des âmes
privées du contact direct avec la Source. Mais aujourd’hui, il est juste et
indispensable que les religions ne soient plus séparées. Il est juste et
indispensable que l’émergence de la vérité christique en chacun puisse se faire
en toute liberté, en toute unité, en toute harmonie, en toute joie et en toute
puissance.

 

Ta position te permet de montrer
l’exemple de la réunification, en toi, de ce qui était séparé. Cela s’adresse à
toi mais cela s’adresse à certains autres d’entre vous. Chacun d’entre vous en a
la capacité aujourd’hui car, en vous aidant, l’ensemble des plans de Lumière et
de la Confédération Galactique vous aide à pratiquer cette réunification, à la
fois en chacun de vous, et également entre vous, au sein de vos structures, et au
sein de ce qui est subtil. Par conséquent, sois rassuré et accepte avec joie ce
qui se montre à toi comme le chemin. Amen


 

J’essaie
toujours d’agir avec le cœur et j’aimerais savoir, pour me rassurer, si je suis
sur le bon chemin.

 

Comment peux-tu être sur le mauvais
chemin, Bien-aimé, si tu essaies d’agir avec ton cœur ?

Agir avec le cœur
procure un sentiment de joie dans la poitrine qui ne ressemble à aucun autre.
Agir avec le cœur, c’est la simplicité. Agir avec le cœur est rendu parfois
très obstrué par les complications que notre mental et que notre environnement
peuvent installer en de multiples points. Agir avec le cœur appartient à
l’action spontanée dont il a été parlé.

Agir avec le cœur est une grande
liberté, c’est une liberté ultime qui parfois peut déranger autour de soi. Mais
agir avec le cœur force le respect de ceux qui t’entourent, dès l’instant
qu’ils sont obligés de le reconnaître (et ils ne peuvent qu’être obligés de le
reconnaître, passés certains moments d’illusion que certains peuvent traverser
dans leurs egos). Tu es béni si tu agis avec ton cœur. Donc, ne cesse pas
d’être béni, Bien-aimé, et continue. Amen

 

 

Je vais quitter ce canal. Recevez
tout notre Amour, la joie et les musiques de cet instant qui vous accompagnent.

Soyez un chemin et restez-y, car
votre route vous amène de plus en plus vers la simplicité, la joie, le bonheur,
la paix, l’authenticité et la Vérité.



via
Christine Anne K. le 24/04/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumiere.canalblog.com. 

Questions/Réponses – n°2 (avec Anaël, Jophiel, Gabriel, Marie)




Vous pouvez posez vos
questions.

 

Quelle est
l’incidence, l’importance de la légèreté de notre alimentation dans cette
période ? Quand Mikaël nous invite à nous alimentez de façon liquide,
est-ce que cela signifie qu’il faut éliminer les fibres des fruits et légumes
que l’on transforme en liquide et boire de simples jus ? Qu’en est-il du
« processus biologique » en cours dans nos corps qu’a évoqué Marie
dans sa canalisation du 16 février ?

 

Bien aimée, que de
questions ! Tout cela est très simple. Il n’y a pas, si vous me permettez
cette expression qui va vous étonner, il n’y a pas à en faire un fromage. Le
processus que vous traversez est effectivement un processus biologique ainsi
qu’énergétique, dont la complexité n’est pas dicible en termes clairs par ce
canal. Néanmoins, la première chose est d’être confiants. Il vous est effectivement
demandé de réduire la part des solides dans votre alimentation. Ceci ne veut
pas dire pour le moment les éliminer intégralement car cela bouleverserait
peut-être inutilement vos repères, dans cette phase du processus où beaucoup de
repères déjà sont en réévaluation.

 

Il vous est demandé
effectivement, et toutefois conseillé, de liquéfier vos aliments. Cela signifie
deux choses. Un élément liquide n’a plus à être traité et métabolisé avec
autant d’énergie qu’un aliment solide, même si la mastication a fait son
oeuvre. Les fibres dont vous parler sont utiles à vos intestins mais n’ont pas
besoin d’être abondantes. Il est vrai que filtrer ce qui contient des fibres
peut-être une bonne solution. Il ne vous est pas demandé aujourd’hui d’éliminer
totalement toute matière dans ces liquides, mais simplement de rechercher la
fluidité, la liquéfaction, de garder en mémoire cette donnée que le traitement
par la liquéfaction de certains aliments est une forme de pré-digestion qui
économise par conséquent à votre organisme un certain effort.

 

Vous n’avez pas abordé la
question du cru et du cuit. Il est certain que les aliments crus sont plus
nourrissants, et que leurs nutriments sont plus purs et plus intacts, que par
conséquent dans ces processus de liquéfaction, il est bon de privilégier les
aliments crus. L’usage des huiles végétales n’est pas préconisé, cependant il
vous est utile. Dans cette phase transitoire, il est bon que vous puissiez
veiller à votre équilibre en apport nutritionnel, en maintenant les différents
postes nutritionnels qui sont les vôtres dans votre alimentation saine.

 

Quant au processus que vous
traversez, il vous conduira, sans effort, à abandonner certains aliments et à
en choisir d’autres. Il importe que vous soyez ouverts au changement, il
importe que vous soyez ouverts à la découverte, il importe que vous alliez à
votre rythme. Mais lorsqu’il vous est demandé quelque chose, ne croyez pas que
cela soit une épreuve. C’est quelque chose qui est absolument utile, non
seulement à vous- mêmes mais au processus collectif dans lequel vous êtes en
conscience, chacun pour soi et chacun à sa manière, engagés. Vous avez toute
notre bienveillance, et soyez confiants : vous ne manquerez de rien.
Trouvez la joie dans votre alimentation, c’est sans doute le guide le plus
important, la joie, la simplicité, la lumière des aliments. Ne recherchez pas
les sensations illusoires d’être ceci ou d’être cela ,que cela peut vous
procurez. Vous êtes en chemin. Amen

 

Marie se propose de
répondre à une ou deux questions qui peuvent concerner son intervention d’hier
ou d’autres questions.

 

Cela ne fait pas
beaucoup de questions, ça, Marie ?

 

Il y aura d’autres
occasions.

 

Tu as beaucoup
d’humour. J’aime te taquiner…

 

Bien aimé, tu es mon
enfant. Un enfant aime taquiner sa mère et l’amour se lit dans leurs yeux. Et
le rire de l’enfant et le rire de la mère sont la musique du Seigneur.

 

Je te vois comme
une grande sœur.

 

Tu es mon aimé. Vous êtes
tous mes aimés.

 

Et le goji, c’est
bon ?

 

Le goji est une plante
sacrée. S’il vous arrive non traité, c’est une bonne chose. Il y a également
des plantes sacrées chez vous. Ne les négligez pas. Le goji est une plante de
longévité qui a été connue également de ceux d’entre nous qui sont allés dans
les Himalayas, Jésus entre autres. Il y a des plantes sacrées tout au long de
votre planète. Certaines ont été détruites, certaines sont humbles et cachées.
L’aubépine peut vous aider.

 

L’aubépine peut
nous aider : est-ce que tu peux nous en dire plus ?

 

Il s’agit des fruits de l’aubépine.
Les petites graines qui sont à l’intérieur de chaque fruit recèlent quelques
trésors. La modestie de la fleur, les épines qui évoquent la couronne d’épines
du Christ sont autant de signes de la qualité vibratoire de cette panacée. Il y
a dans l’aubépine un canal de Lumière. Ce canal se récolte lorsque les fruits
sont mûrs. Leur macération est une façon de les employer. Boire le liquide qui
est filtré… Je ne sais pas donner les quantités ni les proportions. Ce liquide
doit être mis au soleil pour recevoir le prâna solaire. En ce qui concerne la
comparaison avec le goji, tous les fruits rouges sont des antioxydants donc le
fruit de l’aubépine appartient à cette catégorie.

 

Le liquide le plus
abondant, c’est l’eau. N’est-il donc pas vrai qu’il faut choisir l’eau que l’on
va boire avec soin ? Une eau qui est allée au soleil ?

 

Il est vrai que l’eau se
charge du prâna solaire. L’eau véhicule toutes les informations possibles. Vous
pouvez l’utiliser ainsi d’une manière générale. Ainsi lorsque vous filtrez,
lorsque vous faites tremper dans l’eau, toute plante et tout minéral, vous recueillez
des informations. D’abord des informations vibratoires et ensuite des éléments
plus lourds comme les molécules minérales et autres.

 

Un scientifique a
montré que l’eau se transforme en fonction des informations qu’on lui donne. Si
on écrit sur la bouteille « gratitude » et « amour » par
exemple, elle devient bonne à boire…

 

C’est bien ce que j’ai
dit, que l’eau est un véhicule d’information vibratoire. Ces travaux dont tu
parles ont été un grand bienfait pour l’humanité. Cela participe de l’éveil des
consciences en cette fin de matrice.

 

Mes biens aimés je vais
me retirer, ainsi que l’ensemble du canal-groupe. Recevez tout notre amour, nos
encouragements, notre bienveillance, y compris vis-à-vis des taquineries. Nous
vous saluons.


 

via Christine Anne K. le 16/01/2010

Ces
messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce
dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient
intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée :
http://voixdelumière.canalblog.com.