Jonasam Ri-Zam, de Frange C : Enfances, Educations, Rondes..

 écouter >

Je vous salue Frères et Sœurs de Terre – je suis ému !
Mon nom est Jonasam Ri Zam et je (blpf)…Pardon je bafouille, c’est l’émotion.
…Je viens de la Frange C que vous connaissez. Notre processus d’Ascension comme le vôtre est en cours, avec comme vous le savez ses similitudes et ses différences, à ce que j’en sais.

Je suis très jeune. Je n’ai pas l’habitude de m’exprimer ainsi…
Je voudrais pourtant, comme certains de vos enfants qui sont si intelligents et capables de dire des choses extrêmement percutantes et justes aux adultes, prendre cette place – et c’est pour cela qu’on m’a invité à oser venir vous parler.

Je ne sais pas tout (loin de là !) mais je sais qu’il y a beaucoup d’injustices et d’erreurs qui chez vous, comme chez nous, encore entravent les consciences, les progrès et la juste mise en place de ce qui devrait être pour que nos vies soient plus justes et notre avenir plus harmonieux et meilleur.

– Je ne sais pas par où je dois commencer –
On m’a dit : « Vas-y, ça viendra tout seul ! ». Ce que je vais dire sera donc peut-être désordonné de votre point de vue – et si c’est le cas, vous m’excuserez !

Nous observons, nous les jeunes et les enfants dans la Frange C, qu’il y a d’énormes stupidités encore -malgré les progrès- dans certains enseignements qu’on nous oblige à recevoir pour faire de nous des individus capables de survivre et de produire, ainsi que de se reproduire, dans les normes qui sont en vigueur et qui maintiennent un certain statu-quo.
Nous sommes conscients de ces absurdités. Et je sais que les jeunes et les enfants de la Terre pour beaucoup en sont conscients, et pour beaucoup en souffrent.

Ma place n’est pas de récuser en détail vos systèmes d’éducation et d’enseignements. D’ailleurs je ne les connais pas suffisamment… Bien que j’ai eu accès à un certain nombre d’informations car cela m’intéresse énormément, moi.
Je voudrais quand je serais arrivé à l’âge adulte devenir moi-même un enseignant, un éducateur mais de la façon qui satisfera mes exigences de vérité, de limpidité, de développement…

Je ne sais pas par où commencer.
Peut-être que je n’ai pas à commencer, car il y a tout à la fois n’est-ce pas.

Prenons un exemple :
Je sais qu’aujourd’hui les enfants sont obligés de faire des devoirs lorsqu’ils rentrent chez eux pour jouer et retrouver leurs parents et leurs frères et sœurs.
Pourquoi ? ! La seule explication que j’ai trouvé à cela, c’est qu’il s’agit simplement de les empêcher d’être des enfants et de jouer.

Le Jeu est ce qu’il y a de plus créateur et de plus constructeur, mais il est libre, et l’éducation par les devoirs empêche donc les enfants d’être libres et leur inculque la notion qu’il faut uniquement travailler dans les normes pour satisfaire une hiérarchie avec des résultats conformes à ce qui est attendu…

Car n’est-ce pas les enfants sont bien assez intelligents pour comprendre, recevoir les notions qui leur sont utiles !
J’admets que la Mathématique et l’orthographe nécessitent des exercices, oui ! Et nous avons joie à les faire lorsqu’ils sont intelligents. Nous avons joie à les terminer, à les réussir, à les montrer aux adultes qui s’occupent de nous car cela est notre nature d’Enfant.

Mais nous n’avons pas joie à accumuler trop de devoirs. Cela n’est pas utile.
Cela ne sert qu’à -je crois, chez certains parents terrestres- satisfaire ces mêmes parents en leur donnant le sentiment que leurs enfants deviendront de bons travailleurs, de bons producteurs, de bons obéissants; et surtout ne les dérangeront pas trop car ils seront adaptés aux moules qui ne les dérangent pas.
– C’était un exemple, il y en a d’autres..-
Je vais poursuivre…

(soupir )
Je reprends mon souffle, mon émotion est là mais je l’accepte et elle me rend joyeux car il importe que cette émotion m’habite pour délivrer mon message.

J’aime la Mathématique, j’aime les Nombres, j’aime la Musique, j’aime la Géographie, j’aime ce que l’Histoire -lorsqu’elle est vraie- nous apprend comme expériences passées à ne pas renouveler, ou à développer.
Je sais que chez vous l’Histoire est généralement fausse. Je sais que elle sert simplement à mettre en valeur des idéologies, c’est à dire des croyances… C’est dommage car il y a de belles choses justement dans l’Histoire du passé et ces belles choses sont masquées – sont oubliées probablement !

Nous avons, nous les enfants et les jeunes de la Frange C, de nombreuses relations nocturnes avec les enfants de la Terre, nous partageons beaucoup de rêves, d’idées, de projets pour le futur et nous les construisons ensemble.

Nous avons pour cela chez nous comme sur Terre des espaces qui sont dédiés, mais qui sont des espaces de jeux, des espaces de jeux créateurs – et de jeux scientifiques ! Cet aspect scientifique échappe complètement à beaucoup de grandes personnes et c’est dommage.
Certains adultes oui en sont conscients, mais ils ont des obligations de résultats n’est-ce pas : ce qui les prive de pouvoir nous laisser jouer comme nous avons à le faire.

J’aime la Philosophie ! J’en ai déjà appris pas mal…
J’aime les langues ! J’adore les langues : c’est une ressource extraordinaire de vibrations sonores et d’intelligences multi-sources, multi-formes. C’est un jeu en soi que de pratiquer une langue dite « étrangère ».

J’aime danser car la Danse est une ressource extraordinaire pour développer nos corps, nos intelligences et nos esprits. Quand je dis nos corps, il s’agit bien sûr de l’ensemble complexe de tous nos corps individuels – ce que vous appelez « corps subtils » (nous avons une autre appellation).
La Danse nous permet aussi de faire des figures ensemble : ce qui nous entraîne à toutes les collaborations, à toutes les architectures intelligentes en mouvement et en co-création que nous serons appelés à appliquer en tant qu’adultes pour continuer à construire et faire évoluer notre Monde.

J’aime l’Enfance.
J’aime le fait d’être un enfant, tous les enfants aiment cela.

Je crois que chez vous -je ne parlerai que de ce que j’observe chez vous à travers mes contacts avec les enfants terrestres- je crois donc que beaucoup d’enfants sont malheureux car ce qui constitue justement leur état d’enfant n’est pas bien reconnu par les adultes, qui en font des « choses » pour eux : des petits jouets quelquefois, des petits jouets qui doivent être jolis, obéir, être intelligents en même temps – mais dans le sens de ce que l’on attend..!

…Je sais bien sûr qu’il y a sur Terre beaucoup de parents qui ont une autre compréhension de ce que sont leurs enfants car ils n’ont pas perdu -Dieu merci- le contact avec leur propre mémoire d’enfant et ils ont confiance dans l’extraordinaire potentiel que représente un enfant et la joie inhérente et partagée de cela.

Chez nous les enfants ont un statut à la fois semblable et différent.
Car il y a en notre monde de la Frange C des réunions d’enfants qui servent disons de façon « consultative », mais également qui ne servent qu’aux enfants – et au cours desquelles à la fois par des jeux, par des danses et par des conversations nous élaborons ensemble ce qui nous fait plaisir.

silence

Je me tais un peu car je reprends mon souffle et j’ai besoin de rêver un peu quelques instants : excusez-moi.
…C’est important de pouvoir rêver.
Je rêve de pouvoir jouer avec les enfants de la Terre. Je sais que nous le faisons bien sûr un peu, voire beaucoup, dans nos rencontres subtiles mais je serais très curieux de le faire physiquement. Cela me fait rêver..!
…Et là pendant que je vous parle, en rêve je construis un jeu, un jeu que nous pourrions faire ensemble.
J’aime ce genre de rêve.
Ce jeu me plait : j’essaierai probablement lors de l’une de nos réunions de le faire exister à titre expérimental avec mes amis. C’est un jeu mathématique, d’ailleurs (car je vous ai dit que j’aime la Mathématique).
C’est également un jeu où il y a des danses…Mais pas n’importe quoi !

…Mes parents sont des gens très bien. Et cependant je vois qu’ils sont fatigués quelquefois et qu’il y a un gros  » travail sur soi » sur eux-mêmes qui leur prend de l’énergie et c’est normal. J’essaie de les soutenir. J’essaie aussi de leur faire comprendre quelque fois comment ils pourraient avancer… Ils sont souvent conscients que j’essaie de leur faire comprendre des choses mais parfois ils ne réussissent pas à comprendre (sourire) et ils se fâchent…Ça m’amuse ! J’aime assez les mettre en colère quelquefois, ça les fait avancer, ça les éduque – et moi aussi !
Il m’est arrivé d’être un sacré garnement et je ne regrette pas : ça fait partie du jeu.
C’est un jeu aussi avec les parents..!
« Drôle de jeu !  » diriez-vous si vous êtes parent – mais c’est un jeu !

Cela nous permet à nous les enfants aussi d’explorer -comme vous dites- « les limites », mais aussi les frontières de ce qui est possible et de ce qui permet de faire reculer les possibles – car cela est important ! C’est ainsi que le monde avance n’est-ce pas..!

Nous sommes parfois beaucoup plus exigeants moralement que nos parents, nos éducateurs – et je sais que les enfants de la Terre sont exactement comme ça.
Il y a des erreurs que nous n’acceptons pas et qui nous chagrinent profondément. Il y a des bêtises que nous n’excusons pas et qui nous mettent mal à l’aise… Parfois nous n’avons pas d’autre recours alors que de nous fermer sur nous-mêmes pour pouvoir résister, continuer, passer par là et aller plus loin : c’est dommage n’est-ce pas !

Court silence

Je rêve encore un peu, excusez-moi.
Je ne sais pas me concentrer comme un adulte.

…Je pensais que ce soir je vais retrouver ma famille et que nous allons encore avoir quelques discussions peut-être ou bien simplement exécuter (soupir) les tâches quotidiennes qui bien sûr nous font être ensemble et nous sont nécessaires, mais vis-à-vis desquelles j’ai encore le droit de me révolter n’est-ce pas..!

J’aime mes parents.
J’aime mes frères et sœurs.
J’aime le Monde : il est si beau – même si ça ne se voit pas toujours.
Je suis né avec la Conscience Parfaite que le Monde est Parfait, et puis j’ai vu qu’il y a beaucoup de bêtises qui ont été rajoutées par dessus cette Perfection.
Et j’ai eu la surprise de découvrir que beaucoup de gens croient à ces bêtises.

Je pense à un jeu qui pourrait supprimer cela.
Ce serait très simple, mathématique même. Je suis en train de le concevoir… Je ne veux pas vous le raconter – je ne pourrais pas, d’ailleurs.
Mais quelquefois avec mes amis nous jouons des petits morceaux de ce jeu pour nous entraîner.
J’essaie de le partager dans mes rencontres subtiles avec les enfants de la Terre. Je sais qu’il y en a un ou deux qui ont compris – ce sont mes copains.
Il y en a un qui s’appelle Timour, je l’aime bien… Je ne sais pas où il vit mais il est très intelligent. Nous jouons donc ensemble je crois à construire ce jeu.
Je pense à lui : j’espère qu’il m’écoute… Ça serait trop bien !

Je ne sais pas..? Je crois que les enfants n’écoutent pas ce canal – mais bon, il y a bien des moyens, peut-être leurs parents le font !?

Il y a aussi la santé dont j’avais envie de parler – car la santé est un gros sujet qui préoccupe nos parents. Ils ont raison, ils sont là pour ça : nous devons être en bonne santé.
Malheureusement je crois que chez vous sur la Terre il y a beaucoup de choses qu’on fait croire aux parents comme quoi ce serait bon pour la santé des enfants alors que c’est tout le contraire.
Ça m’impressionne tellement c’est bête et c’est méchant.
Je ne sais pas ce qu’il faut faire, là, je ne sais pas quel jeu !?… Bien sûr mon jeu qui sert à détruire les bêtises pourrait aussi fonctionner dans cette direction-là mais il me manque des éléments.
Ça viendra. Peut-être que je serai scientifique pour mieux comprendre…

Je sais que les enfants de la Terre sont très intelligents, tout à fait autant que nous ! D’ailleurs nous venons des mêmes origines, il n’y a donc aucune différence.

…Chez nous il n’y a pas de vaccins, de choses comme ça : heureusement !
Il y a évidemment des choses bêtes encore, mais nous forçons vraiment nos parents à réfléchir. Quelquefois nous faisons exprès de tomber malade pour les faire réfléchir. Ça n’est pas très agréable ni pour nous ni pour eux mais ça fait vraiment avancer.
.
…Nous faisons aussi des Rondes !

C’est très important chez nous car quand on fait un Cercle, une Ronde, il se passe des choses qui nous relient vraiment à l’ensemble de l’Univers, au Cosmos, à l’Un – et ça nous en sommes conscients.
…Il me semble que les enfants de la Terre ne font pas beaucoup de Rondes comparé à nous. Il me semble qu’on leur apprend à faire des jeux solitaires.

Ça les empêche de jouer ensemble, ça les empêche de faire des rondes – c’est embêtant n’est-ce pas !
Nous essayons de faire des Rondes avec eux lorsque nous sommes dans nos communications subtiles quand nous dormons tous- et nous les faisons ces Rondes ! J’espère qu’ils en font aussi entre eux de la même façon..

C’est très important que je parle des Rondes – je savais que je devais le faire.
Très important !!

silence

…J’ai besoin de rêver, excusez-moi…

silence

J’ai encore des choses à dire – je ne sais plus ce que c’est..(?)
…J’ai parlé des mathématiques, j’ai parlé des rondes, j’ai parlé des jeux, j’ai parlé des parents, j’ai parlé de Timour, j’ai parlé de mes rêves, j’ai parlé de la santé… Est-ce que j’ai parlé de l’école ? Oui, je crois.
Je dois encore parler d’autre chose…

Je dois parler de ma mère !
J’aime ma mère bien sûr !.. Ma mère est un trésor, mais elle ne m’appartient pas et je ne lui appartiens pas. Nous sommes des compagnons de route. Nos corps sont intimement liés par le fait qu’elle est ma mère et que je suis son enfant, et cela nous permet beaucoup de choses que nous ne pourrions pas faire ensemble autrement…
Ma mère est une manifestation du Féminin Divin. Je le sais.
Elle ne le sait pas forcément aussi bien que moi je le sais car elle n’a plus le temps de penser à ça, mais cela lui permet (sauf qu’elle oublie de le faire souvent) d’être en contact avec le Féminin Divin.
C’est encore une autre grande Ronde, une Ronde entre les mères.

Bien sûr, une fois par an nos mères font une grande Ronde -grande, grande, grande !- (…chez vous je ne crois pas ?) et là c’est très important !
Mais elles devraient en faire plus souvent.
Je ne sais pas si un enfant de la Terre peut imaginer que sa mère ferait une Ronde avec les autres. Mais peut-être…
Est-ce qu’elles en font ? …Je ne crois pas !
Il paraît qu’elles lisent des « magazines féminins » – c’est complètement idiot, mais bon : c’est une forme de fausse Ronde.

…Je ne veux pas vous embêter à critiquer des choses chez vous, parce que je suis un enfant et que ça ne me regarde pas.
Je sais que c’est compliqué de construire un monde, et que ce qui se passe sur la Terre ma foi a été construit par les gens de la Terre. Je respecte aussi ce qu’ils ont pu faire car ils ont essayé. Mais il y a quand même beaucoup de bêtises comme chez nous.

Est-ce que j’ai parlé de tout ce que je voulais dire ? Je crois…

Je voudrais offrir un ballon de ma création aux enfants de la Terre.
Ce ballon, il est rempli de beaucoup de petites compositions mathématiques que j’ai joué à faire… Ça fait un peu de bruit quand on le bouge.
…(Il n’est pas là dans nos mains, vous ne l’entendrez pas !)
Mais ce ballon c’est un jeu, et tous les enfants dans beaucoup-beaucoup-beaucoup-beaucoup de planètes et d’endroits jouent au ballon.

Je suis donc très heureux de pouvoir faire connaître mon Ballon, ma création. Il est rond bien sûr comme tous les ballons mais il est spécial – je compte encore l’améliorer !

Voilà j’ai terminé !
Je vous salue, je m’appelle Jonasam Ri Zam de la Frange C.
Au revoir. Alléluia !

via Christine Anne K. le 7 juillet 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle-Atelier de co-Création n°12 : 18 au 20 aout – voir page Evènements

 

Faire un Don (clic)c’est aider et remercier ce canal et ce site,
et aussi co-créer notre abondance partagée
Merci et bravo !

1 réflexion sur « Jonasam Ri-Zam, de Frange C : Enfances, Educations, Rondes.. »

  1. Quel beau message ! il m’ émeut
    Que de vérité dans ce partage.
    Mon enfance est loin en temps terrestre mais que de résonance et c’est toujours d’actualité cette maltraitance de l’enfance

    Merci pour ce partage et cette communication vibrante

    Mo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.