« Joies Exaltées de Haa » (Multi-Sources) : Féérie en ce Nouvel An – récit

Voici un Grand Cadeau pour nous tous qui a été programmé avec précision pour le soir du 31 décembre, navigant de fait ainsi sur l’Onde de Pensée collective et unifiée « naturelle » des Voeux de Nouvel An de notre Humanité conjointe – vous allez comprendre… Laissez-vous emmener, donc, dans les multi-niveaux de l’Evènement ci-dessous (Féérie, Divertissement, Extase ?) et dont cette fois Nous sommes décidément les acteurs !
…Bonne découverte et Heureux Nouvel An 2015  –  C.A.K

écouter >

un peu de musique vibrante

Holà ! …Amis Humains, où êtes-vous ?
Je vous cherche. Ecoutez-moi !
Seriez-vous si peu nombreux ? …Je ne peux pas le croire.
Entendez le Vent qui souffle et qui vous appelle..!
Il vous pousse : vous ne sauriez lui résister...

Il vous pousse en avant !
Ne reculez surtout pas, venez !
Holà !

quelques notes, hochet de graines, et un long son vocal

En voilà quelques-uns qui s’installent.
Mettez les petits là-devant oui. Oui, vous aussi !
Venez venez, il y a de la place pour tout le monde ! C’est grand ici, c’est immense, toute l’Humanité peut tenir, allez : entrez entrez, installez-vous !
Je souffle dans ma conque…

long son vocal d’appel…souffle

Bien…Nous commençons à le peupler notre chapiteau.
Entrez entrez !
Mon Cœur est grand comme l’Océan et comme la Multitude des Océans que vous n’imaginez même pas tellement elle est grande.
Mon Cœur vous contient tous ! Entrez entrez !
Entrez ! Et vous aussi là…Allez : les petits devant, les grands derrière, c’est mieux.
La dame là-bas elle a besoin de s’asseoir. Là : voilà ! Une belle place pour elle, elle le mérite !

petits sons vocaux brefs sur fond de musique

…Et voici que le premier éléphant entre. Majestueux, grandiose !
Il est, comme le veut la tradition chez certains d’entre vous, couvert de breloques.
Vous ne l’entendrez pas mais écoutez-le.
Admirez-le. Il est là pour vous !

une autre série de sons vocaux brefs

Il s’installe, voyez comme il se tient.
Je vois les petits dont les yeux brillent. Ils ne le lâchent pas des yeux.
Il est là pour vous mes Enfants, oui ! Il est là pour nous tous.

Aussi grand que soit mon Cœur, l’Éléphant lui-même a un Cœur aussi grand que le mien, sachez-le.

la musique reprend et accompagne les paroles

Quelques Jaguars sont pressés de se joindre à nous. Ne vous inquiétez pas, ils sont très très bien élevés… Mieux élevés que la plupart d’entre vous.

Et voici les Aigles… Si si – là-haut : regardez !
N’ayez pas peur, ils ne vont pas fondre sur vous, ils sont bien élevés aussi.

Les Serpents vous font-ils peur ? Nous pourrions les caser là aux pieds de certains d’entre vous, qu’en dîtes-vous ? ..Ou même sur vos épaules ?
Ah oui la dame là-bas, elle est d’accord. Mmm !
Êtes-vous charmeuse de serpents Madame dans une autre vie? – Non, même pas ! Elle a confiance la dame. Elle a raison.

Et voici quelques Ours.
Mmm, très polis aussi les Ours ! Ils ont même apporté du miel pour vous. Un grand-grand grand-grand-grand Rayon de Miel à partager entre tout le monde ! Est-ce que c’est imaginable ?
Mais oui : c’est réel !

Han ! Et le Phacochère, le voilà avec tous ses enfants… Et il fait un peu de bruit. Excusez-le, il ne pensait pas vous déranger mais il ne s’est pas rendu compte.
Là – vous allez bien pouvoir vous caser tous avec lui n’est-ce pas ? Oui !
…Est-ce que vous vous rappelez la Conférence des Oiseaux ? (*) Eh bien vous savez, ils étaient tous entrés..! Nous allons donc avoir en quelque sorte la Conférence de tous les Êtres vivants de votre Planète.
Il y a même l’Océan qui est là avec ses innombrables Créatures, y compris ses Créatures des Profondeurs que vous ne voyez jamais, que vous ne connaissez pas et qui sont si étranges à regarder.
– Comme par hasard, l’une est visible…

quelques notes vibrantes rythmées…
et de petits tapotis légers réguliers qui se poursuivent avec les paroles :

Un grand Silence est nécessaire.
Recueillement… -Vous aurez les rafraîchissements plus tard !-

Vous n’avez pas oublié n’est-ce pas que c’est le Soir du Nouvel An ?! – Hé oui !

encore des tapotis

Le plus beau Réveillon que vous puissiez connaître tous ensemble !
Multi-niveaux également…
Hé, il y a un petit groupe qui rigole là-bas en disant : « Il y a les visibles et les invisibles ! »
Hé oui..! Hé oui, on peut dire ça comme ça.
Vous, vous faites partie des visibles ou des invisibles, vous là ? – Hé oui, vous êtes des « visibles » c’est ce que vous croyez !
Eh bien maintenant : est-ce que la Féerie peut commencer ?

Cette Féerie…
– Ou bien est-ce un Divertissement tout simplement ?
Ou alors une Extase considérable..!?  A vous d’en décider. –
…Se nomme : les Joies Exaltées de Hâa. Et c’est une Représentation unique, à laquelle reconnaissez que vous avez tous été invités, accueillis.
Le Spectacle c’est Vous qui le faites, je crois.
Moi qui vous parle je suis simplement là pour vous parler.

Mais voici que les petits enfants qui sont là se sont déjà mis à danser et à faire leur petit « Pestacle » ou leur Grand Spectacle. Leur Joie est éclatante et leurs mamans se sont mises à danser avec eux. Les Papas aussi.
Bref ça fait du monde déjà !… Il reste quelques timides…

Ceux qui ont blagué sur les visibles et les invisibles, là : qu’est-ce qu’ils font ?
– Ah non, il n’y a pas d’alcool ici hein ! Ç’est pas…C’est vraiment pas utile.
Ça serait même une sorte de faute de goût, franchement ! –
(Ils viennent de s’apercevoir que leurs canettes de bière contiennent quelque chose qui n’a pas du tout la saveur, et le reste)… C’est pourtant très bon ce qu’il y a dans vos canettes de bière maintenant : c’est meilleur. Ça vous fait beaucoup de bien de le boire !
Ah du coup, tiens…Partagez, oui !
Offrez-en à tout le monde !.. Mais voilà, oui !

Aah…Un peu de musique ?

petite séquence musicale (au balafon)

Le Bal est immense.
Les jaguars dansent avec les dames, les lions et les tigres s’occupent des oiseaux.
Les éléphants occupent le terrain pour que les serpents puissent jouer avec les enfants. La cohorte invisible mais très présente des nombreuses créatures que vous ne voyez jamais mais qui sont là, s’amusent à entrelacer leurs pas et leur pensées avec les vôtres, à vous qui croyez être visibles. C’est très amusant !

La Boisson, comment s’appelle-t-elle cette Boisson ?.. C’est à vous de la nommer. … »Ambroisie » ? – Pourquoi pas !
– Mais l’Ambroisie ça n’était pas un peu alcoolisé, non ? Personne ne le sait ?..
Bref, cette Boisson circule et vous rend : les joues roses, le sourire joyeux, les yeux pétillants, la joie fleurie… Cependant elle ne vous alourdit pas n’est-ce pas?

 

Voici qu’à présent entre dans cette Assemblée, le Roi.
Quel Roi ? Il y a un Roi ? Chacun de Vous est le Roi.
Et si je vois que le Roi entre, c’est que Chacun de Vous est le Roi qui entre.
C’est comme si vous avez laissé dehors votre Roi, mais que ça y est vous pouvez L’endosser, L’être, Le porter, Le manifester, Le rire, Le jouer..!
Le Roi est là.
Il est heureux. Il est plénipotent.
Son regard balaye tout l’horizon avec joie et certitude.
Il est bienveillant, il aime.
Il attend la Reine.

– Pourtant la Reine aurait pu entrer en même temps que lui ou même avant lui – et peut-être qu’elle se pomponne un peu… Quelquefois Elles sont en retard comme ça pour des broutilles.-
Où est la Reine ?

Mmmmmmm !   Voilà qu’Elle arrive ! – Nous comprenons maintenant pourquoi elle avait un peu de retard…-
Mais quelle Splendeur cet attelage !
Ce Déploiement de mille Beautés qui tournoient et chatoient autour d’elle et la mettent en valeur, avec lesquelles sa Grâce se manifeste encore plus abondamment !
Elle rayonne d’Amour, de Beauté et d’Intelligence.
Bien sûr la Reine, c’est chacun de vous la Reine. Il n’y a pas d’exception.
La Reine a pris la main du Roi et d’un Pas conjoint, royal, ils s’avancent et se tiennent – Heureux, nobles et fiers. Humbles et bienveillants, posés. Royaux.

Bien !
Qui parmi vous a oublié de faire son entrée de Roi et de Reine ?
Y a-t-il des oublieux, des timides, des frustrés, grognons qui se dissimuleraient dans un coin, ne voulant pas jouer ? Y en a t’il ?..
Attention car les petits singes qui sont là vont vous trouver si vous vous êtes cachés ! Montrez-vous !
Ah ça y est je les vois !.. Hé bien voilà, eux aussi : Roi et Reine tout simplement.

La musique reprend et continue avec les paroles

Ce qui est très magnifique -et je me permets de le souligner !- c’est qu’il y a en même temps tous ces milliers et milliards de Rois et de Reines et seulement UN : Un Roi et Une Reine !
toux impromptue
Je tousse pardonnez-moi.
C’est que j’ai oublié l’Enfant !… Mais Lui, il arrive un peu après, c’est naturel.

Car, dans les Joies Exaltées, l’Enfant bien sûr est Celle qui surpasse !
Celle qu’on attendait – mais qu’on n’attendait jamais aussi extraordinaire que lorsqu’IL arrive véritablement..!

Voici donc que l’Instant où l’Enfant peut faire son entrée approche.
Il faut que tout le monde soit prêt.
Chacun de Vous, Chacun de Vous est cet Enfant.
Soyez prêts ! Vous devez être le plus beau, le plus surprenant, le plus attendu et inattendu. Dépassant toutes les Espérances, produisant le Miracle de sa Présence..!

Chacun de vous est Cela dans un instant. Il faut que tout le monde soit prêt pour que Cela arrive – et en même temps lorsque l’Enfant arrive il surprend : car même si il est attendu, même si il est en gestation, même s’il est en naissance, l’Instant précis où vraiment IL est arrivé surprend – soit il arrive trop tôt, soit il arrive trop tard, soit – etcetera..!
…Donc nous sommes tous suspendus à cette Entrée.
Est-ce qu’elle tarde un peu ? Est-ce qu’au contraire elle se précipite ?
Est-ce que nous sommes vraiment prêts à l’accueillir de toute notre Joie, notre Responsabilité, la Beauté que Nous sommes et que Nous lui offrons ?

Aaaaahhh ! Je sens que ça y est IL est là ! …Est-ce que vous Le sentez ?
– Est-ce qu’IL est arrivé complètement ?
Est-ce que rien ne lui manque ? Est-ce qu’IL a tout ce qu’il faut ? –
Est-ce que votre Cœur reconnait le Sien ? Est-ce que Chacun de Vous se reconnait être cet Enfant si merveilleux, si unique, si splendide, si plein de Promesses, si parfait, dans l’instant même où sa venue est certaine, manifeste, claire et visible !?
– Oui !!

Nous offrons cet Instant mes Très Chers à l’Ensemble que Nous sommes – que Vous êtes Tous les uns avec les autres, parmi les autres. Vous qui ne faites qu’UN tout en étant cette immense Multiplicité réunie dans la Vastitude de mon Cœur et de celui de Chacun.

Je vais vous chanter un peu Ce qui se produit en moi :

Long chant tranquille et simple, enveloppant…

.
Le Soleil s’élève, apparaît sur un Horizon que vous connaissez, mais qui cependant est neuf en cet Instant-là car l’Enfant que Vous êtes – ainsi que le Roi, que la Reine…
Que le Sage, que le Prophète, que le Mathématicien, que le Musicien, que le Gardien des Troupeaux, que le Chanteur et le Gardien des Fleurs, et bien d’autres encore que Vous êtes, Tous voient ce Soleil comme pour la Première Fois.
Car la Venue de l’Enfant Vous transfigure dans tous ces Aspects-là pour vous ramener à cette seule et unique Essence qui permet Tout, qui vous offre Tout.

Et c’est le plus beau cadeau que vous puissiez partager Tous Ensemble
En cette immense Assemblée où je vous ai réunis par mes quelques paroles,
Par la Joie de vous faire venir, et par l’Immensité offerte par la Capacité de mon Cœur qui n’est autre que Celle du Vôtre.
– Mais ça il y en avait parmi vous qui l’avaient oublié.-

Le Soleil donc s’élève.
…Je n’ai pas grand-chose d’autre à vous dire car j’aimerais à présent vous laisser ensemble dans cette intimité entre Vous, avec Vous, parmi Vous…
Moi j’ai fait mon travail : je vous ai rappelé que vous deviez et pouviez vous réunir.
Je souhaite à présent prendre ma flûte quelques instants
Et puis peut-être m’éloigner pour Vous laisser entre vous.

Chant de flûte joyeux, léger

Jouez bien ! Soyez bien.
Ensemble, Tous Ensemble !
Rappelez-vous ces instants !
Ne mollissez pas devant cette journée et cette année qui commencent
Car vous êtes les Rois, les Reines et les Enfants Princiers de Votre propre Essence partagée.

Je vous salue, Moi qui n’ai pas de nom.
Vous pouvez m’appeler de tous les Noms qui vous plaisent : je les accepte tous sans exception
Car je crée, j’englobe, je fais, je disparais.
Je suis toujours là, j’aime, je reçois, je donne.
Je produis, je détruis aussi.
Cela est mon Privilège et mon Jeu, mon Essence
Et je m’incline devant la Beauté Infinie de la Création dont je ne suis qu’un petit rouage Juste à ma Place durant quelques petits Instants de Vie.
Je Vous salue.

Alleluia.

via Christine Anne K. le 31 décembre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Grand Merci pour vos dons co-créateurs (clic)
et joyeux nouvel an à chacun ! 

 

(*) La Conférence des Oiseaux (titré aussi « le Langage des Oiseaux ») par Farid Ud’din Attar – fameux texte poétique soufi existant en nombreuses éditions.. NdR

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.