Cercle du Simple Temps Ecoulé (…multi-Formes de Temps )

écouter >

tapotis rythmés en introduction

Je déclare le Cercle ouvert !
Cercle du Simple Temps Écoulé.
Rien de compliqué direz-vous..
Et pourtant il y a tant de Formes de Temps dans nos Univers..!

musique – notes fines vibrantes

Il y a donc un Groupe de Formes de Temps  (toux…)  Un peu à part -par là !-
Dont les besoins et les critères les réunissent et sont vraiment très spécifiques.

Alors que par ici, il y a différents représentants de différents Plans, différents Lieux de cet Univers, dont les Formes de Temps sont certes locales mais ont beaucoup de points communs. A savoir que ce sont des Temps qui s’écoulent de façon suffisamment régulière pour ne causer aucune interrogation à ceux qui les habitent.

rythme discret, rapide

Voici un exemple d’écoulement du Temps…

rythmes alternés différents

…Ainsi s’est exprimé notre Ami (là-bas) : juste pour célébrer, disait-il, sa Joie du Temps écoulé, en la Forme qui lui est coutumière.

Nous avons également des participants un peu atypiques ou isolés dont les Formes de Temps sont même parfois peu compréhensibles pour la plupart d’entre nous.
…Il y a des Temps syncopés par exemple, qui nous surprennent beaucoup car même leurs syncopes ne sont pas spécialement rythmées.
Mais voilà : nous participons tous à ces réunions car elles permettent une fluidification réciproque de nos Formes de Temps, ce qui est indispensable, vraiment indispensable dans la fluidité de ce qui meut l’ensemble des Objets de nos Univers – leurs rencontres, leurs systémiques, leurs musiques réciproques, leurs interactions… Et encore tous ces autres phénomènes dont il est difficile de rendre compte en détail à cet instant même – car le sujet qui nous occupe c’est bien le Simple Temps Écoulé et pas autre chose !

Notre Ami là-bas désire intervenir pour nous communiquer l’écoulement de son Temps…

chant grave au rythme lent en vagues

L’écoute par tous de ce Temps-là est toujours fort importante, car sa Forme a une fonction qui nous permet à tous de nous assembler et d’interagir au gré de nos différences réciproques, dans une fluidité que pourrait procurer le fait justement de partager la même Forme de Temps. Il a la faculté en effet de pouvoir en quelque sorte s’accrocher dans la plupart des Formes de Temps qui sont les plus répandues, les plus connues…

« Y a t’il donc des Formes qui nous sont inconnues ? » demande notre Ami là-bas.
…Je pense qu’il y en a. Qu’en pensez-vous?

Nous sommes plusieurs à le penser.
L’hypothèse est que justement : notre Cercle, malgré la vasteté de ce qu’il contient et  propose, n’a pas la capacité de s’introduire dans leurs Temps – et qu’ils ne peuvent donc en cela se joindre à notre Assemblée…
C’est une question fort importante – et tout à la fois marginale car sincèrement je ne sais pas ce que nous pouvons pour faire avancer cette question.
Elle est, simplement en tant que question, et réponses mises en commun.

léger rythme balancé et régulier…petit cliquetis de clôture

Voilà notre Simple Temps Écoulé !
Celui-là aussi nous le connaissons bien et il nous sert également à mieux nous réunir. Il comporte, lui, des syncopes qui sont faciles à repérer – et même plutôt amusantes, lorsque l’on se trouve extérieur à cela.

chant-mélopée

Nos Amis là-bas viennent de nous faire partager l’instant même où le Temps chez eux s’écoule et … – et meurt soudain !
Cela n’arrive pas dans beaucoup de Formes de Temps..!
Mais -d’après ce qu’il nous ont expliqué- chez eux c’est absolument, non seulement quotidien mais irrépressible, et ils en ont tous besoin pour leurs corps et leur système de Vie.
Il y a évidemment un non-arrêt de la Vie dans cela, car la mort en question n’est pas une fin : c’est une sorte -de mon point de vue, si j’ai bien compris- de remise à zéro… Oui : Ils me confirment que de mon point de vue cela peut bien se penser de cette façon-là.
– De leur point de vue ça n’a aucun sens, mais c’est ça qui est amusant parmi nous !-
Nous sommes tout à fait accoutumés à ces apparentes incompréhensions, qui sont en fait une grande ouverture à nos nombreuses Formes et Différences, et cela réjouit toujours nos Cœurs lorsque nous nous unissons…

chant et musique
court silence vibrant

Merci ! Nous avons reçu là le nourrissant témoignage de nos Frères et Sœurs très reculés qui font partie de ce Groupe très spécial, et qui en cet instant précis – je dis bien en cet instant précis ! – ont la capacité d’insérer une sorte de boucle de leur Forme de Temps à l’intérieur de notre propre Temps de Réunion.
– C’est un instant exceptionnel car leur Temps ne le permet qu’ à des épisodes extrêmement espacés !-  …Voilà que nous sommes un peu saisis par l’entrée… la présence de cette Boucle parmi notre Espace-Temps partagé coutumier !

(J’avoue que cela déboussole un peu certains de mes capteurs !)
…Mais nous avons la capacité naturellement d’intégrer avec grand intérêt et avec joie cela.
Et cela enrichit et nourrit donc la qualité de notre Réunion.

court silence vibrant

Le sujet qui nous préoccupe en principe plus particulièrement en cet instant de Réunion est celui du continuum ou du non-continuum – car il semble évident à beaucoup que le Temps ne peut être qu’un continuum.
C’est ce que nos Formes de Temps les plus répandues intègrent et font vivre.
Néanmoins il est clair et nous savons également que certaines Formes de Temps n’ont pas ce caractère de continuum.
Est-ce que pour autant ce sont des non-continuum ?
…Cela n’est qu’un débat un peu scolastique probablement, mais ce qui nous intéresse ce n’est pas tant le débat que la compréhension intelligente de ce qu’un non-continuum de Temps peut permettre comme type d’Evolution.

Nous avons donc au sein de nos propres Formes de Temps respectives pris le temps de réfléchir à cela et nous avons tenté, pour beaucoup (ceux qui le pouvaient du moins) d’observer ce qu’un non-continuum -théoriquement déjà- pouvait permettre en termes d’Evolution…
Ce qui a fourni une série d’hypothèses, que nous allons partager sous forme musicale car c’est la seule que nous pouvons réellement partager. – En effet les mots que j’emploie ne sont pas destinés à la majorité d’entre nous..-
Voici donc la série d’hypothèses :

rythmes différents alternés de hochet…cliquetis…
steeldrum et tambour se répondant…
sifflement…soufflement
puis chant et sons vocalisés avec de frappes de tambour

Nous allons marquer une petite pause car toutes ces informations sont un peu abondantes à digérer !
…Surtout pour certains d’entre nous dont les propres Formes de Temps impliquent plus de durée dans l’assimilation, que d’autres parmi nous dont les Formes de Temps permettent des assimilations extrêmement ponctuelles.

silence vibrant

chant et musique doux vibrants

Le Simple Temps Écoulé en tant que petit continuum, que nous venons de pouvoir entendre, est d’un grand secours pour nous aider à la compréhension de notre petit débat.
Et cette Forme de Temps-là que nous venons d’entendre est parfois enviée par certains, car d’un point de vue extérieur elle semble offrir une certaine perfection de l’ensemble des possibles qu’elle nous semble permettre – mais cela, vu de notre point de vue extérieur…!
(Quelquefois on croit toujours que les autres sont mieux chaussés, n’est-ce pas?)
…En tout cas cela permet que toutes les hypothèses que nous n’avons pas encore continué à développer -en tant que liste- soient déjà largement synthétisées : ce qui nous épargnera beaucoup de complications.
L’Ecoulement simple du Temps n’est-ce pas est simple pour chacun dans sa propre Forme de Temps, mais lorsque nous le partageons dans ces Réunions multi-Formes, il y a de fait -c’est paradoxal- une grande complexité de la mise en commun de ces écoulements simples !

…Et c’est toujours l’instant où nous remarquons la fatigue que nous procure cette complexité – ce qui est ma foi considéré comme sain par la plupart d’entre nous, je veux dire le fait d’être fatigués par la complexité.

Et nous revenons donc à notre Règle première de simplicité
En unissant simplement ce que nous pouvons partager de plus évident :
La Simplicité et l’Authenticité de la Présence de nos Cœurs Réunis.

silence vibrant

Et cela bien sûr est une Simple Forme de Temps Écoulé en soi !
Car chacun de nos Cœurs -quelles que soient leurs formes- a sa pulsation.
Et toutes ces pulsations réunies forment toujours une véritable Harmonie.

silence vibrant

musique délicate vibrante mêlée aux paroles…
C’est ainsi que notre Assemblée reprend le fil
Revenant de la constatation de toute une Diversité, l’expérience d’une complexité partagée, vers la simple notion d’un Ecoulement simple – que cependant nous ne savons pas ou rarement partager dans sa Forme, telle qu’Elle nous est propre à chacun.

Ce Cercle se continue après sa clôture comme tous les Cercles.
Et nous remercions nos invités d’avoir partagé avec nous également
Leur Simple Temps Écoulé de la durée, pour eux, de cette intervention.
Alléluia

.

via Christine Anne K. le 14 mai 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Participez au prochain Cercle-Atelier de Co-Création (n°11) 8 et 9 juin : « réunir des possibles » avec les Elohim & Pléiades.. 

Cercle de Ressources Infinies

écouter >

Je déclare ce Cercle ouvert.

Notre Cercle, dit de Ressources Infinies, se réunit de façon régulière – mais imprévisible dans un Temps linéaire ainsi que dans quelques autres formes de Temps… Cette régularité néanmoins nous est connue et certaine, et nous la pratiquons avec rigueur.

Nous jouons ensemble de nombreux Jeux, tant expérimentaux que déjà connus..
Et qui nous permettent de manipuler, inter-échanger, interagir… (hésite)…un mot que je ne connais pas :  « founibouler » – les très innombrables Ressources qu’il nous est donné d’utiliser, de gérer, et dont l’infinité, certes, peut être considérée comme relative.
Mais de par les Algorithmes que nous employons elle est réellement -mathématiquement- infinie. …D’où l’Appellation absolument véridique que nous donnons à ce Cercle !

Très Chers Invités, soyez bienvenus.

Silence.

Petite introduction musicale.

Nous allons débuter l’un de nos Jeux dans quelques instants.

Percussion.

Ce Jeu met en présence deux (ou trois) équipes, selon le moment.
A cet instant, trois !
Et ces équipes sont chargées de jouer justement l’Algorithme infini N° 3 qui nous permet de faire danser les Ressources dont nous disposons et que nous ajoutons, sur un rythme qui ne cesse plus, et où les échanges tantôt s’accélèrent, tantôt se pacifient, mais voient sans arrêt augmenter la fluidité de leur mouvement interactif, interagissant, inter-relié, inter-joué…

Silence vibrant.

Il y a donc quelques Règles à ce Jeu – bien évidemment ! Tout jeu a ses règles…
Et voici l’une d’entre elles : ne jamais passer à son voisin une Ressource directement mais la faire passer par un échange avec un autre voisin, puis un autre, avant de la proposer enfin à ce voisin-là  (celui du début, s’entend.)
…Cela permet que la Ressource en question soit jouée, nourrie, échangée, multipliée et interagie avec d’autres avant d’arriver entre les mains de celui qui doit à cet instant la recevoir.
Ainsi lui-même il pourra à nouveau la transmettre de la même manière après en avoir tiré ce qu’il a besoin, lui, d’en tirer.

Ainsi devraient circuler les Ressources sur votre Planète Terre, par exemple. Car vos Ressources sont bel et bien infinies dans les Algorithmes que nous pratiquons !
Vous ne manquez de rien, absolument de rien !..

Si ce n’est que vous avez fabriqué et mis en circulation beaucoup de Trop, beaucoup de superflu, beaucoup de non seulement non-nécessaire mais non-désirable… Cela gêne par conséquent la véritable mise en place d’un Jeu comme celui que nous pratiquons, car les échanges ne sont pas suffisamment authentiques !
A preuve les inégalités dont nous savons que vous subissez les effets.

Voici quelques notes de musique qui accompagnent le déroulement de ce Jeu : où les passages de plusieurs Ressources à la fois sont organisés, non seulement selon la Règle que je vous ai énoncée mais il y en a quelques autres en plus – que je ne suis pas capable de vous énoncer dans votre langue car elles mettent en jeu certains paradigmes que, ma foi, je ne saurai pas exprimer dans ce canal !
Mais ce que vous allez entendre peut vous permettre de participer, sans avoir tout compris mentalement.

Séquence musicale fluide.

… » fffuit » !…
Fin de la première Partie !
Nos trois équipes sont un peu essoufflées mais la joie circule.
Les Ressources qui ont circulé se sont multipliées d’une façon tout à fait honorable.

Et nous assistons maintenant en silence à leur envol, tournoyantes, autour de nous tous, dans les « circonvolutions » disons d’une Forme soigneusement établie, qui nous permet d’amplifier ce que nous réalisons – et qui nous échappe, bien évidemment… Car si nous sommes les Joueurs, nous ne sommes pas pour autant ni les Créateurs ni les Décideurs.

Silence vibrant

Une deuxième Partie va se jouer dans quelques instants.
Les trois équipes restent constituées.

Je ne vous ai pas expliqué que ces équipes sont composées de groupes d’êtres appartenant à des formes et à des dimensions un peu variées..!
C’est une occasion pour nous de jouer ensemble et de partager, non seulement ces Jeux, mais également les disparités – et notre Unité au-delà de ces disparités de formes et de vibrations.
Et lorsque nous échangeons ce que nous échangeons, c’est pour nous l’occasion de faire se rencontrer (dans le cadre très programmé de ces échanges-là) ce qui nous permet d’être -tant individuellement que en groupe- avec nos différences et l’homogénéité cependant de Ce qui nous unit et fait vibrer nos Cœurs dans Une seule et même Note, en général.
C’est un grand plaisir et une grande joie pour nous, à vrai-dire..!

La deuxième Partie s’engage.

Silence vibrant très nourri…

…Il y a des échanges fulgurants..!

Les Ressources employées ne sont pas les mêmes qu’au Jeu précédent, et cependant, de par les mêmes lois de circulation elles peuvent circuler à peu près de la même manière, s’inter-échanger de la même manière, être exploitées avec autant de profit, être offertes ou échangées avec autant de joie et d’intelligence.

Séquence musicale.

Ah !? Voici qu’une des équipes a loupé quelque chose !

Cela crée une espèce de bug et c’est assez amusant…
Il va falloir qu’ils se réenclenchent avec les deux autres équipes.
…Cela va demander quelques échanges plus lents, plus précis, plus attentifs.

Et voilà que la circulation avec le voisin et les autres voisins se remet à tourner et que les échanges  inter-équipes se recalent sur la même vitesse que précédemment.

Reprise musicale…

…Cette Partie-là est donc à présent terminée !

Tout cet échange, ludique certes mais extrêmement créateur, avec toutes ces Ressources, celles qui ont servi au Jeu -celles de la première Partie et puis celles de la deuxième Partie- tout cela, donc, a permis l’exploration d’un domaine complet de Ressources : tant de pensée, que de fabrication de technologies, que d’implantations de végétaux, que d’éducation des jeunes (de toutes les formes et de toutes les dimensions, s’entend), qu’également certains échanges musicaux fort appréciés et importants.

Il y a donc eu création de quelques possibles néo-systèmes.
Possibles car nos Jeux sont une sorte de laboratoire à partir duquel sont extraits des résultats par des équipes spécialisées qui, ensuite, les proposent et les font appliquer là où cela paraît judicieux et productif.

Il y a d’ailleurs actuellement pas mal de ces résultats qui sont proposés au niveau de votre planète la Terre, et votre Intelligence Collective les traite et tente de mettre en place leurs applications.
…Certains ne sont pas vraiment appropriés pour votre planète – et dans ce cas-là, ils ne sont pas employés, ou bien ils sont mis en attente pour des conditions plus précisément propices.

…Je parle beaucoup, n’est-ce pas ! C’est mon défaut..
Mais c’est aussi ma qualité.
Cela me permet, ainsi qu’à tous nos joueurs, d’être parfaitement en phase au niveau des informations que nous échangeons – car je suis n’est-ce pas très précis, du moins je le crois.

Silence vibrant.

Nous avons également, dans ce qui pourrait s’appeler notre programme du jour, une grosse pile de Ressources, dont quelque part personne ne veut car soit elles sont considérées comme pas utiles, soit comme lourdes et pas faciles à utiliser, comparées à d’autres qui sont plus légères et plus faciles.
Enfin, certaines de ces Ressources sont considérées comme obsolètes… Un peu vieillottes, quoi !

Mais notre programme du jour consiste à jouer avec cette pile de Ressources-là, pour voir ce qui se produit avec des interactions et permettre d’extraire -peut-être ?- certaines d’entre elles qui finalement sont parfaitement exploitables, et peut-être aussi des Générations ultérieures produites par la friction des échanges entres ces Ressources. Vous voyez ce que je veux dire, n’est-ce pas !?..
– La Friction, c’est important : ça génère de l’électricité, ça génère du contact, ça génère du bruit, ça génère de la forme, de la chaleur, bref, c’est très productif… Et c’est ainsi n’est-ce pas que vous interagissez pour procréer vos propres enfants.-

Nous avons donc cinq équipes qui vont se lancer dans quelques instants sur cette pile de Ressources si lourdes et si obsolètes…

La Règle de Friction est essentielle dans ce Jeu-là – et cela les amuse beaucoup : nous allons voir dans quelques instants…

Là aussi nos joueurs sont multi-formes et multi-corps, multi-vibrations. Et c’est d’autant plus amusant.

Je ne vais certes pas vous décrire cela comme un match de sport tel que vous les écoutez avec passion quelquefois.
Mais je fais confiance un peu à votre imagination et un peu également à la ressource musicale que nous pouvons employer – ainsi qu’à un petit chant qui va s’ajouter.
…Soyez donc bien attentifs à la mise en route, et aux échanges entre ces Ressources empilées et lourdes qui vont soudain se déplacer, et même virevolter pour certaines…

Ne perdez pas le fil, car vous pouvez vous aussi, par friction -ou simplement par résonance- recevoir des informations fort utiles pour vos propres gestions de Ressources, mes amis.

Attention! Les voilà qui commencent.
Cela se chante, pour commencer.

Chant. Musique, bruits, et percussions.
Frottements de mains.
Voici la première Partie réalisée.
Avouez que cela va vite quand ils s’y mettent tous..!
Même si ces Ressources sont extrêmement lourdes, ça vole !… Je peux vous le garantir.

– Il y en a donc qui sont encore en lévitation, dirais-je, et c’est assez merveilleux à observer car particulièrement l’une d’entre elles, qui était vraiment très très archaïque et… vous savez : du genre on sait même pas comment y toucher – Eh bien là, nous assistons à une sorte de révélation en voyant comment elle s’est, disons : transformée, revivifiée, a déployé des extensions que nous ne soupçonnions pas ! Et comment elle est en train de distribuer autour d’elle des quantités de possibilités que, ma foi, nous n’avions aucune idée qu’elle pouvait produire..!

C’est très amusant, c’est très musical. C’est même très joli.
Et c’est très intéressant du point de vue des résultats que nous allons pouvoir disséminer -et rejouer, d’ailleurs- Et ça va être extrêmement (je pense, j’espère du moins) bénéfique pour les engrangements de Ressources que nos équipes spécialisées, qui les redistribuent, vont pouvoir retirer de cette partie-là.

Une musique légère accompagne les propos

Avouez que c’est un peu comme un match, n’est-ce pas !
(Sauf que vous n’y comprenez rien – mais ça, …c’est juste votre mental !)

– La musique que vous entendez, c’est un autre Jeu qui se joue parallèlement –

Pendant ce temps-là, une seconde Partie du Jeu avec la pile de Ressources très lourdes est en train de démarrer.
Il n’ y aura pas de chant, cette fois.

Intéressez-vous plutôt à l’autre Jeu – dont la musique simplement vous informe…

Séquence musicale.

 

Ce Jeu-là a des règles tellement compliquées, tellement multi-formes, multi-calculs, multi-intelligences -et en plus, elles sont compactées !- …Donc ne comptez pas sur moi pour vous donner la moindre règle pour vous expliquer ce Jeu. Vous êtes malheureusement obligés d’être des spectateurs muets, aveugles mais intelligents.

D’ailleurs, voilà la fin de cet échange.
Et l’intérêt de ce Jeu-là c’est qu’il produit une très, très grande quantité de Ressources neuves : ça se fait presque comme par magie, c’est automatique. C’est même facile. Nous n’en abusons pas, car cela ferait vraiment un surplus tout à fait inutile et plutôt encombrant de Ressources de toute espèce, qui ma foi auraient besoin de beaucoup de tri après, pour qu’on puisse extraire simplement celles qui sont utiles…

Mais de temps en temps, c’est comme d’agiter les dés dans un bocal : ça fait … ça relance, ça redonne, ça fait émerger toute une pluie de petites choses qui, ma foi, stimulent l’ensemble non seulement des joueurs…En plus c’est assez amusant, c’est vivifiant, mais également ça peut produire (ici ou là) vraiment une belle, belle composition qui, elle, va servir vraiment à quelque chose – voyez ce que je veux dire…

Je suis bavard, n’est-ce pas, je parle même très vite ! Je m’en excuse.
Je suis un joueur impénitent du Cercle de Ressources, et mes paroles elles-mêmes sont un véritable déluge d’informations au-delà des mots que je produis et qui sont tout simples dans votre langue.
Méfiez-vous, vous allez avoir une indigestion d’informations..!
Pour terminer, sachez que lorsque nous avons fait un certain nombre de Parties nous nous posons simplement dans un très grand cercle de cercles de cercles multi-niveaux
Et nous écoutons, en silence, la vibration de nos cœurs réunis…
Nos mains se touchent (ou ce qui nous tient lieu de mains)
Nous vibrons ensemble cette Unité,
Cette Unicité qui résonne absolument avec l’infinité de ce que nos Jeux peuvent générer mathématiquement et dans les formes qui s’ensuivent…
Nous sommes à l’écoute de cette note unique qui se chante à travers nous tous réunis.

Nous remercions à la fois tous ceux avec lesquels nous interagissons, mais également tous ceux vis-à-vis desquels nous faisons ce Travail en commun.

Nous remercions nos créateurs et nos organisateurs de nous donner ces Jeux et ces Formes et ces Ressources, et cette possibilité de servir ainsi.

Nous remercions la Vie qui nous fait être dans la Lumière indicible, souveraine, celle de l’Un – qui se retrouve dans l’Infinité de ce que notre Cercle sans cesse démultiplie, redéploie et fait circuler.

Silence vibrant très nourri…

 

Merci de votre présence : car elle nous a permis de dégager encore certains paquets de Ressources
Et vous-mêmes ne repartez pas les mains vides – oh non !!
Prenez bien soin de ce que vous rapportez.
Non seulement chez vous dans votre maison, mais surtout à votre Humanité !
Dans son ensemble…

Ce Cercle se continue après sa clôture.

Alléluia

via Christine Anne K. le 14 avril 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr
.

Vos Dons sont bienvenus et joyeusement remerciés.

Cercle des Archontes Repentis : Confession, Pardon, Auto-Pardon…

 écouter >

… un accord musical d’introduction…

Je déclare le Cercle ouvert.

Les Archontes Repentis sont heureux et honorés de se réunir et d’avoir pu vous inviter.

Il y aurait beaucoup, n’est-ce pas, de choses à mettre à plat, à disséquer,
Des comptes à régler ou à rendre,
Des récits, parfois peu agréables ou peu valorisants pour certains d’entre nous…
(hyper-valorisants également : c’est la même chose ! )

…Ceux que nous sommes -en ce Cercle qui est nombreux et multi-niveaux- nous sommes bel et bien dans cet état de Repentir, parfois même de Confession – cela n’est pas obligatoire, mais certains souhaitent le pratiquer….

Voici d’ailleurs quelqu’un qui a ce souhait.
Est-ce pour maintenant, mon Ami, mon Frère, ou ma Soeur ?
Est-ce pour une occasion plus intime ?

… quelques notes musicales…

Cette Confession sera murmurée – mais voici un peu de musique
Non pas de divertissement, mais nous avons coutume d’accompagner ces Confessions avec quelques joies musicales, quelques baumes sonores…

Car, n’est-ce pas, le Pardon est notre façon d’être ensemble, d’agir,
De gérer tous ces comptes à régler.
Pardon, suite à éclaircissements bien sûr !
Pardon suite à Confession authentique – ou suite à discussion tout simplement.

Nous avons aussi à nous pardonner les uns les autres !
Beaucoup même
Car il est arrivé que nous nous obligions les uns les autres, réciproquement, à faire tout ce que nous avons fait comme, disons : exactions, distorsions, abus, etc…
Certains d’entre nous, donc, ont été manipulés, contraints par les autres – qui eux-mêmes ont pu l’être par d’autres. C’est même l’un des fonctionnements les plus courants qui ont été en vigueur dans notre Peuple et nos Confréries.

Accompagnons donc cette Confession !…

… musique, avec rythme ascendant…

Eh bien cette Confession met en cause la plupart d’entre nous !!

Cela est encore ‘pas si facile à passer’ en nous-mêmes..
Car nous avons dû développer beaucoup d’ego – et il nous en reste encore pas mal quelquefois ! ..Surtout, n’est-ce pas, quand on va chercher un peu plus loin..!

…Eh bien donc : voilà qu’il nous faut observer en nous-mêmes les effets dérangeants de cette Confession, qui ne nous est pas indifférente
Et qui remue un peu les blessures que l’on croyait hâtivement déjà cicatrisées !

silence vibrant

Voilà qu’une autre petite Confession, peut-être complémentaire, se glisse dans le programme…

– Nous sommes de grands adeptes de la Confession, n’est ce pas. Et nous n’avons pas trouvé d’autre procédure efficace pour gérer ces clarifications et mettre en place ces états de Pardon qui nous sont, ma foi, presque quotidiens …

Eh bien, ce Confessé-là souhaite s’exprimer à haute voix, publiquement en quelque sorte…
C’est courageux.
Nous tremblons intérieurement car nous ne sommes pas tous capables de ce courage. (même si en réalité nous l’avons – car nous sommes tout aussi bien et équipés que quiconque )
Mais…Un peu de malaise, parfois de culpabilité encore ou de honte,
Des sentiments troubles, non véritablement clarifiés complètement encore, nous agitent parfois, et nous rendent éventuellement un peu ombrageux, ou coléreux…
– Nous nous disputons, n’est ce pas…
J’espère que nous ne le ferons pas en votre présence…-

Ecoutons donc cette petite Confession – proclamée, inattendue.
Veux-tu te présenter, ma Soeur ?

– Oui !

Je suis votre sœur,
J’ai dû me plier à beaucoup de lois qu’aujourd’hui je sais perverses.
Je ne l’ignorais pas totalement, mais j’étais séduite par les aspects agréables -et valorisants pour mon ego- tant du pouvoir que de la domination sur certains autres… Tant également par la peur de déplaire à ceux qui pour moi paraissaient indispensables à ma survie, mon confort et mon plaisir.

Je réalise aujourd’hui que j’étais une esclave dont simplement la tâche consistait à parfaire les dispositifs d’esclavage de certaines masses dont j’étais chargée, à travers différentes entourloupes dont j’étais assez fière – car mon ego s’imaginait que j’étais en partie l’auteur de leur création, ce qui était totalement faux : j’étais manipulée.

A présent, j’aime faire partie de ce Cercle Repenti.
J’aime les sentiments du repentir, de l’absolution, de l’acceptation de la Vérité qui dérange.
J’aime me confronter à cela.
J’aime entendre les autres lorsqu’ils s’y confrontent. J’aime le soutien que maladroitement nous nous apportons les uns les autres, car beaucoup d’entre nous ont cultivé un tel égocentrisme qu’ils ont encore du mal  – oui, c’est vrai, et vous le savez !!… à être totalement dans l’oubli de soi, la Solidarité et la recherche conjointe du Vrai, tout simple, tout vibrant.

J’aime ce chemin que j’ai envie d’appeler un Chemin de Rédemption.
Je dirais volontiers que je regrette ce que j’ai fait : mais cela ne serait que des mots !
Car j’ai fait ce que j’avais à faire dans ces moments-là.
Le regret, si j’en ressens intimement, m’appartient.
Et je ne le proclamerai pas car cela ne serait que coquetterie, à mon sens…
Je pratique une certaine sévérité en moi-même car j’aime ce Chemin d’Evolution qui m’est proposé et je ne souhaite pas l’habiller de complaisance.

J’ai voulu m’exprimer publiquement car je souhaitais être entendue.
L’absolution et le pardon me sont nécessaires, mais je tiens aussi à ce que la recherche de Conscience dans laquelle je suis aille bousculer un peu certains – que je trouve encore un peu confortablement installés dans leur repentir égotique !…
Je ne mâche pas mes mots, j’aime cela.
Je vous dérange : nous sommes là pour nous déranger les uns les autres et avancer, n’est-ce pas ?!..

Je vous remercie d’être là autour de moi
Et je reconnais parmi vous : tant ceux qui m’ont forcée parfois, avec les artifices dont j’ai parlé, à faire certaines œuvres qu’aujourd’hui j’ai envie de récuser…
Je reconnais également d’autres que j’ai moi forcés ou manipulés, pour qu’également ils agissent au profit de ceux qui étaient pour moi nécessaires à maintenir mes privilèges.

A présent, je sens mon cœur vibrer.
Et cette expérience, cette sensation dépasse toutes les joies artificielles du pouvoir, de l’argent, de la séduction, des plaisirs, de la domination (et autres choses que je ne nommerai pas, par pudeur).

Sentir vibrer mon cœur est le plus grand cadeau de cette vie que j’accomplis
Et c’est pourquoi j’aime tout ce qui me permet de le dénuder.

Je vous souhaite, à vous tous autour de moi, de vivre cela avec autant de Joie que moi je suis en train de le faire et de le traverser..!

Encore une fois, je souhaite que ma Confession soit entendue et dérange : là où elle doit déranger.
Je m’arrête là.
Je sais que le Pardon que j’obtiendrai viendra en très grande majorité de vos cœurs.
Je me nomme : Tania Sota Ega.

… musique en sourdine…

…Eh bien nous remercions Tania Sota Ega de cette franchise, de ce courage – dont bien évidemment et certainement nous sommes tous capables en théorie
Et certainement en réalité… Je vous laisse méditer cette alternative.

… long passage chuchoté en langue stellaire…

Merci à toi qui t’es exprimé(e) en chuchotant pour sans doute que tes propos n’aient pas trop d’éclat – et que ton Repentir ne soit pas fier ou éclatant..!

Cela aussi nous montre, chers et vénérés membres de ce Cercle, ce que nous pouvons arriver à Etre dans la Qualité de Repentir que nous pouvons atteindre.

Recueillons-nous quelques instants, mes Frères, mes Amis, mes Soeurs.
Et observons en nous, toujours et encore, ce qui ne peut être laissé masqué, ignoré.
Ce qui, tant que cela n’est pas mis à jour, ne peut que nous empêcher d’évoluer – et d’être la Véritable Nature à Laquelle nous aspirons tant revenir, avec la Joie Authentique que nous souhaitons connaître – ainsi que l’a évoqué notre sœur Tania Sota…

Recueillons-nous…

… silence vibrant de partage… accompagnement musical…

Certains d’entre nous n’est-ce pas ont encore peur, appréhension,
De ce trop de Lumière qui nous oblige à ne plus rien nous cacher,
Qui nous cherche dans nos moindres replis,
Qui nous dénude
Et nous fait croire que nous nous fragilisons,
Si attachés que nous sommes à nos couvertures, nos masques,
Nos conforts de privilèges, nos fausses croyances, qui nous servent de boucliers
…Qui nous servaient et parfois nous servent encore !

Admettez-le, vous-là qui m’entourez et qui ne parlez pas.

…soupir…

Il nous est demandé, mes Frères, mes Amis, mes Soeurs, de devenir aussi limpides que tout Autre.
Et il est clair que cela effraie encore un certain nombre de ceux qui sont là…
J’aimerais comprendre, car moi, cela ne m’effraie pas.

De même, je sens la Joie, étonnante certes car je ne la connaissais pas, mais je l’aime.
Je suis donc étonné que certains d’entre nous -d’entre vous- soient encore en train de craindre cela..!
Y a-t-il de la gêne?
Ya-t-il du découragement, de la lassitude ?

Une Confession va encore se produire… Toi là-bas, mon Frère, oui…
Elle va se réaliser en musique comme ( je l’ai dit) nous le réalisons si souvent.
…C’est également une Proclamation.

… la musique reprend… elle se développe avec une intensité certaine
…Voilà que -je le sens, et cela est attesté par vos regards, vos visages, vos corps- une ouverture croissante des cœurs a été déclenchée : sans doute par cette retentissante Confession – que nous attendions au plus profond de nos attentes..!

Cela est certainement une marque d’attention pour nos invités
Et cela va engendrer des états de Pardon dont l’intensité va, j’en suis sûr, nous rendre heureux.

Je demande à ceux qui pardonnent ce Frère qui vient de se confesser ainsi, de lever leur bras.
…Merci !

Je demande à ceux qui n’osent pas, ne savent pas faire ce Pardon à cet instant
A présent de lever leur bras…
Je vous remercie.

Nous avons également le Pardon pour notre Soeur Tania Sota :
Beaucoup de bras se lèvent encore…
– il y a une sorte d’instant de grâce, ne remarquez-vous pas ?.
Cela ne nous est pas si familier…-

Le Pardon de notre Ami qui s’était exprimé en premier, est également délivré..

Et pour clôturer cela, nous en venons à cette Pratique hautement responsable, qui nous a été demandée : de chercher en nous-mêmes ce qui nous permet -en toute sincérité, humilité, acceptation, compassion- de nous auto-pardonner.
Chacun, chacune : confronté à soi-même.

Faisons Silence pour cela.

silence partagé vibrant

Cette Pratique ne nous est pas facile
Et certains ne savent pas encore comment faire, négocient intérieurement, s’embrouillent, se découragent – ou même se fustigent.
Certains croient aussi savoir le faire – mais ne sont pas allés au fond.

Cependant nous sentons jour après jour à quel point cela peut progresser,
Et comment la Vibration qui s’installe… Chante
De plus en plus – à notre surprise.!.

– Il est donc certain que ça aussi, nous finirons par en être capables –
Après sans doute quelques Confessions encore,
Quelques Repentirs,
Quelques Joies secrètes,
Quelques Vérités…

… accompagnement musical doux…

Vous êtes remerciés de votre participation.
Vous êtes reconnus dans vos efforts d’humilité et de sincérité.
Votre repentir / notre repentir, est entendu.
Mais c’est à nous qu’il appartient
Il n’est pas fait pour plaire à qui que ce soit.
…Chose que certains d’entre nous n’ont pas encore véritablement compris…

Ce Cercle est clôturé – se poursuivant après sa clôture, comme tous les Cercles.
Merci de votre Présence.

Alleluia !

 

via Christine Anne K. le 14 mars 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.

Cercle des Amis Feu et Soie Oolaz…

écouter >

introduction musicale fluide et rythmée

Je déclare le Cercle ouvert.

Nous sommes le Cercle des Amis Feu et Soie: Oolaz – Endo – Hôg.
Cela peut sembler mystérieux.
Et en effet il y a du mystère dans la composition de notre Cercle.
Nous sommes de Plans différents.
Nous sommes de Dimensions variées, parfois improbables.
Et ce qui nous fédère, nous réunit et fait l’objet et la vie de ce Cercle, c’est bel et bien notre appellation et ce qu’elle recèle.

« Feu »… »Soie »… »Oolaz ».. « Hôg »… « Endo ».

Le Feu est notre dénominateur commun.
C’est – disons, en langage terrestre – l’Élément auquel chacun des participants de ce Cercle est affilié – de par son origine, ce qu’il est, ce qu’il fait, ce qu’il réalise ou ce à quoi il appartient.
La Soie est notre liant, notre fil… La Beauté de ce que nous tissons ensemble.

Et le reste ne s’explique pas en langage terrestre…

percussions légères

Nous avons aujourd’hui dans notre Cercle à débattre d’une question qui concerne certains des Amis Feu, et certaines planètes Feu de l’Univers qui nous concerne (la plupart d’entre nous).
Ce Débat est important car il en dépend des Décisions à d’autres niveaux : nous sommes une sorte de Cercle Consultant.

chant-mélopée et notes musicales
paroles stellaires parlées-vocalisées…

silence vibrant

Le Feu est donc omniprésent dans nos préoccupations.
Et le Feu intérieur de votre Planète Terre, chers Amis, fait partie des Feux qui sont concernés dans notre discussion. D’où votre invitation dans ce Cercle, pourrez-vous penser…

Nous allons à présent -après cette intervention appréciée de nos amis Kenssa Hawa De, Maîtres du Feu dans leur propre système- envisager avec sérénité, nous tous réunis dans notre Débat : la constitution d’une Equipe formée et spécialisée pour provoquer des Rencontres-Feu – en toutes beauté, sûreté, sérendipité..!

Il y a en effet grande nécessité aujourd’hui de ces Rencontres et ma foi…

une série de frappes de tambour impératives

Cette intervention peut attendre que j’ai fini ma phrase n’est-ce pas ?!!
Je sais que nous sommes de Feu mais la patience est possible!…Je disais donc…?
…J’ai perdu le fil.
J’en appelle au Fil de Soie de notre Réunion : que mes propos se retissent !..

petits sifflements légers

Bien! Nous allons donc -avec cette Equipe que nous allons en quelque sorte préfigurer ensemble et peut-être désigner-  faire que puissent se réaliser certains Ensembles ou Constellations, actifs, dans lesquels la part Feu sera parfaitement harmonisée, créatrice, productive.
Cela, car il est certain que les Feux non contrôlés peuvent être difficiles à anticiper et à employer comme strictement créateurs ! …Nous en savons bien des choses, nous qui sommes les membres de ce Cercle Feu et Soie.

A présent nous t’écoutons Toi qui a frappé…

frappes rapides et rythmées de tambour…
phrasés vocaux chuintés et soufflés, rauques…(dragon)

Eh bien, merci!
La Joie de nos frères Dragons est considérable!
Et j’entends et je synthétise que l’établissement de cette Equipe leur donne le sentiment d’être très concernés.
Il y a donc des propositions, ma foi intéressantes : des « candidatures spontanées » diriez-vous.
Bien.

chant doux et léger clôturé par deux frappes intenses de percussion…

Cette intervention est tout à fait sage
Et nous apprécions la qualité de la Soie qui l’enveloppe et la diffuse…
Méditons cela chers Frères et Sœurs Feu…

 silence vibrant intense

percussions lentes et régulières aux rythmes alternés…
chuintements et soufflements (dragons)…
petits sons vocaux…

Je vois et je traduis que la préfiguration de notre Equipe avance.
Il y a à présent différentes sortes d’intervenants, qui sont disons pré-désignés.
Et donc, à part quelques Dragons -d’origines je précise différentes les unes des autres, et d’attributions différentes- il y a à présent quatre types d’intervention qui sont répertoriées...
– quinte de toux intense de la canal –
…Trop de Feu dans la constitution de cette Equipe !!
Il y a donc, mes très chers Frères et Sœurs dans ces quatre intervenants trop de Feu : il faut dès à présent réviser un petit peu la donne.
Nous reprenons notre méditation peut-être, n’est-ce pas!

percussions rythmées légères comme précédemment

Les différentes Qualités de Feu, n’est-ce pas, doivent être soigneusement harmonisées. Cela est délicat.
Nous le savons et cependant nous avons encore des erreurs sur notre chemin, dans nos décisions, car quelquefois nous allons un peu vite.
Avons-nous pu ré-harmoniser donc la composition – la pré-composition – de cette Equipe?..

Il y a à présent davantage de Soie et un des Feux a été déplacé – remplacé même peut-être ?  Par…? Oui : cet autre candidat qui nous paraît une sage alternative.

paroles chantonnées ponctuées de hochets brefs et secs

Bien! Cela est compris.
C’est bon !.. Je propose donc que si vous êtes tous convaincus, nous intégrions également cet aspect dans l’Equipe..?
Oui!

souffle léger

La Soie se déploie..!
La Soie est riche, fluctuante, filante… Il est bon que nous la regardions se déployer ainsi car elle nous permet tellement d’harmoniser, de lier…Il me manque un mot dans votre langue : paroles stellaires brèves et deux notes pour dire le mot manquant

Nous allons donc poursuivre car je crois qu’il y a là-bas une autre intervention, n’est-ce pas !?

court silence vibrant
claquements de langue avec petits tapotis bien rythmés… chuintement et sifflement…

silence vibrant
sons vocaux scandés-chantonnés… notes vibrantes

silence vibrant

…Ces Frères-là s’expriment si rarement dans notre Cercle que c’est toujours une certaine surprise paisible de les avoir entendus..!
Ils sont si lointains et si différents de la plupart d’entre nous !
…Cette intervention ne remet rien en question de ce qui pour l’instant s’est dessiné, mais elle apporte un autre regard dont nous ne saurons que profiter.

musique/percussions rythmées, résonnantes et vibrantes

Notre Cercle toujours mystérieux a gagné cependant dans la qualité et l’harmonisation de ses Feux mais le débat ne se poursuivra pas davantage en ces instants car…

-quinte de toux de la canal- …Trop de Feu encore une fois !!

Nous devons donc nous disperser quelque temps..!

La préfiguration de l’Equipe semble stable, et sera maintenue en tant que projet d’ici la prochaine Forme de Réunion.
Nous allons donc clôturer à présent, par un instant de Réunion de nos Cœurs
Dans la plus pure transparence de la Vibration de l’Un en chacun de nous,
En chacune de nos formes,
En chacune de nos manifestations,
En chacun de nos sous-Cercles.

long et intense silence vibrant

mélodie fine et fluide

La Soie qui nous lie fait son oeuvre
Et nous clôturons et brisons momentanément ce Cercle pour restituer le Calme – la splendeur des Horizons de Feu dans leur Beauté et leur Apaisement…

Merci de votre présence !
Alleluia

 

via Christine Anne K. le 16 février 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

.

Cercle des Retraites Inspirées – et Source Première…

écouter >

Paroles entremêlées de musique légère

Cercles des Retraites Inspirées !
Nous sommes, en ce Cercle, nombreux – et pas nombreux
– Car finalement : celui qui est en Retraite participe-t-il activement au Cercle ?..

Nous sommes réunis
Quels que soient le mode de dénombrement ou la logique d’un dénombrement…
Etant Retiré quoiqu’il en soit, chacun de Nous est présent n’est-ce pas !

Il y a cependant, bien sûr, des interventions au programme.
…Les Retirés silencieux sont néanmoins probablement à l’écoute
Et peuvent réagir, proposer, entendre, refaire, défaire…

Le principe même de la Retraite Inspirée nous échappe
Mais nous le vivons avec toute l’Inspiration et l’entrain que cela procure.
Ce qui nous échappe n’est pas tant le fait d’être inspirés
Mais ce qu’il advient des Formes de cette Inspiration
(ce qui résulte, pourriez-vous dire, vous les Humains..)
Car cela n’est pas notre fait ni notre propre résultat.
Cela n’engendre pas chez nous d’Actes Créateurs – sauf exception.
Et si nous avons des Actes Créateurs : comment avoir la certitude que c’est cette Retraite Inspirée qui en est l’origine?
Et non pas une autre ?..

Quelques notes de musique légère

Il y a une première intervention prévue :

Long chant mélodieux dans une langue stellaire
Silence vibrant

Nous recevons ton chant avec recueillement et inspiration, mon Ami.

Silence vibrant

..Voici qu’apparait un participant (émergé semble-t-il de sa Retraite) pour se présenter en remerciements
Et également pour nous proposer quelques fruits, qu’il tient à nous faire admirer.
Car il est dans l’émerveillement de ces fruits.

Nous écoutons avec intensité le son joyeux de ces fruits à pleine maturité, gorgés de leur eau savoureuse et vivante..!
Que ces fruits à leur tour nourrissent subtilement nos Inspirations partagées !
…Merci mon Frère – je vois que tu es pressé de te retirer à nouveau.

Silence vibrant

Une autre intervention préparée et programmée à présent.
Voici que notre ami là-bas, Sonekanda, a voulu nous faire partager cette Construction géométrique en multi-dimensions qu’il élabore dans sa Retraite, en écoutant et en recomposant les Sons des Univers.
Cette Forme est éphémère cependant.
Mais il a désiré nous montrer à quel point elle est vivante et comment elle peut à son tour générer peut-être, chez certains, d’autres réalisations ou co-créations de natures complémentaires.

Un peu de musique accompagne cette Forme.

Musique

…Voici que quelques-uns sont apparus, de leurs Retraites respectives
Pour admirer de plus près, sans doute, cet Objet vivant…

Et voici que cet Objet se laisse emporter, fractalisé : en tout petits exemplaires
Par ceux qui le désirent.!.
Il y a là, n’en doutons pas mes très chers Participants, un remarquable petit Oeuf de Vie – relié à de nombreux Univers, semble-t-il – puisque notre frère qui a réalisé la Forme-Mère nous l’a indiqué.

Intervention dans une langue stellaire un peu syncopée

…Je t’en prie mon Frère : tu sais que tu es chez toi !
Tu peux nous raconter ton histoire – ne sois pas timide ! Je sais que lorsque l’on est en Retraite, il devient bien difficile de communiquer avec d’autres ou un groupe assemblé, mais regarde : il n’y a personne ! Tu peux parler… Ils sont tous dans leur Retraite (ou presque) : tu ne risques pas d’être pris en difficulté de t’exprimer.

Intervention en paroles plus mélodiques et structurée 

Rires abondants

(en riant) Hé malheureusement ils sont tous un petit peu loin pour que nous puissions rire tous ensemble !! Mais je te remercie, mon Frère.

Rires encore

Aah : le rire est inspirateur n’est-ce-pas ? Nous en avons besoin !
Nous sommes parfois beaucoup trop sérieux..!

Paroles chantées – puis trois souffles nets

…Nous sommes dans les Multi-dimensions (n’est-ce pas !) et ceci se répercute -grâce entre autres, aux rires que cela peut engendrer- de Dimension à Dimension, avec élégance… Et donc nos Retraitants de Dimensions un petit peu distantes peuvent recevoir en toute quiétude les arcanes de ce rire et de cette histoire…
Que cela ne trouble pas leur Inspiration première !
Mais tout le monde dans notre Cercle sait bien que, lorsque le Cercle se réunit, les Inspirations individuelles et solitaires sont un peu perturbées par tout ce qui advient et circule dans notre Cercle quelques instants, n’est-ce-pas !

Cela également abreuve et nourrit le tronc commun de nos Inspirations.
Et cela également nourrit et féconde bien des Formes d’intelligence qui nous entourent (et dont nous faisons partie également).

Rythme tapoté léger et sons vocaux  – cloture par trois souffles rythmés

La fréquence sur laquelle tu t’exprimes, mon Ami, n’est pas facile pour nous.
Peut-être que du fond de ta Retraite tu as oublié comment la régler pour qu’elle soit mieux partageable – et ce que tu as dit n’est pas facile à comprendre..!
Je te propose -ne te vexe pas- si tu peux : de recommencer sur une fréquence qui nous soit plus aisée à entendre et à analyser.

Paroles chantées entremêlées d’un rythme semblable – cloture par trois souffles

Merci.
Cela est plus facile à comprendre et à intégrer, n’est-ce pas ?
Tu nous fais part de ce que de nombreux petits -des enfants, des petits Etres neufs- ont adopté les termes de ta Retraite pour venir te visiter et que cela est d’une grande Inspiration pour toi – car à ton grand âge tu avais cessé tout contact avec les petits Etres neufs, faute d’en avoir l’occasion et la disponibilité.
…As-tu autre chose à nous confier à ce propos ?

Paroles entremêlées d’un rythme semblable
Silence vibrant

…Il est temps à présent pour Nous, les Retraitants Inspirés de notre grand Cercle si peu dénombrable, de Nous relier tous ensemble -durant quelques instants privilégiés- à notre Source Première.
Et je vous invite : Nous, Vous, Tous – Participants et Invités de ce Cercle
A partager ces Instants uniques
Où Notre Source quasi-directement Nous influe…

Long silence vibrant

Ainsi notre Retraite Inspirée retrouve et reprend sa Source.
Ainsi nous pouvons poursuivre
Ou bien cesser – et retourner à nos Œuvres plus « socialisées » disons.

Dans les deux cas, nous sommes porteurs de cette Inspiration unique.

Silence vibrant

Cela n’a pas de fin.
Et néanmoins Cela ne s’étire pas dans le Temps…
Temps linéaire, Temps fragmenté,
Temps rebouclé, cyclique
Temps multi-plages, Temps compacté et redistribué
Temps des Vivants, Temps des Oeuvres,
Temps sans Forme,
Temps des Uns et Temps des Autres.
Toutes les Formes de Temps en cet Instant sont uniques
Car Notre Source Unique n’emploie aucune Forme de Temps
(comme nous le savons si bien.)

…Voici à présent le Chant
Qui émane spontanément de notre Rassemblement
Après cet Instant que nous venons de traverser.

Long chant simple aux voyelles étirées

Silence vibrant

Nos Retraites à présent reprennent dans leurs Cocons.

Mais Certains néanmoins, au contraire, sont à présent en marche
Vers un retour vers leur Peuple et leur famille et leurs travaux de tous les jours.

Alors que d’Autres -saisis au loin par la force de ce Chant- lâchent leurs outils, font leurs adieux et se mettent en route, pour venir à leur tour embrasser l’un de ces Cocons qui les attend
Pour qu’en Retraite Inspirée leurs pensées s’arrêtent
Leurs actes se délitent
Leur intériorité se déploie
Et leur Inspiration se démultiplie
Dans le Silence et l’Unicité de la Voie Une de notre Source…
Ceci marque la clôture temporaire de notre Réunion publique
Car à présent chacun nous retournons là où nous nous retirons.

Soyez remerciés de votre présence.
Alléluia

.

via Christine Anne K. le 19 janvier 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Chant des Cercles Infinis

écouter >

Long chant mêlé de jeux de bâton de pluie et notes de musique

un silence

Cercles Infinis – Infinité des Cercles.
Infini Infini…
Circularité
Répétée. Reconstituée. Redistribuée

Cercles Créateurs
Cercles Intelligents, Cercles
Pensants et Féconds
A l’Infini…

Le bâton de pluie accompagne et joue avec tout ce qui suit, tantôt par vagues courtes fluides ou sèches, tantôt égrènements minimes, tantôt déferlement prolongé, silences, reprises, suspensions… selon ce qui se dit, et en continu, avec des notes de musique mêlées. C’est un texte parallèle !

Chacun..
Cercles
Multi-cercles.
Infinis Cercles
Innombrables
Répétés
Constitués. Orchestrés.
– Ravis…

…chant et bâton de pluie avec musique

Ainsi rassemblés
Ainsi disséminés
Ainsi réunis malgré toutes distances et toutes dissemblances
Pas de séparation véritable

Cercle
Des Cercles.

Dans des Plans différents
Des Formes
Des Entrées et des Sorties.
…bâton de pluie incessant...
Toujours uniques
Jamais répétées – et cependant parfaitement orchestrées
Unifiées
Congruentes à l’Infini de ces Intelligences innombrables
Qui les unes avec les autres sans cesse renaissant, encore et encore
Perpétrant leur partage s’assemblent
Forment ces Cercles, les font vivre
Les reconduisent, les dansent, les chantent, les parlent
Les pensent, les vibrent.

…bâton de pluie encore discret puis s’arrêtera

Nous sommes
Toi et Moi – Nous
Nous tous
Eux – Eux là-bas
Eux ici
Vous
Nous et Vous – Nous et Eux
Eux et Vous
Eux-là-bas tout-là-bas que nous ne savons même pas entrevoir ni imaginer…
Tous : Cercles
Infini des Cercles – Chant des Cercles Infinis…

Ce Chant constitue l’un des (…quel mot employer?)
L’une des Lignes
L’une des Formes
L’une des Boucles
L’une des Arpèges
Du Chant Unique de cet Univers !

chant et musique
… sifflements
quelques chutes de graines isolées

Alleluia
C’était le Chant des Cercles Infinis, programmé pour cet Instant.
-…Intelligence des Cercles au Rendez-Vous. –

…ultime chute d’une ou deux graines imprévisibles dans le bâton de pluie.

 

via Christine Anne K. le 22 décembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle sans Joies Exprimées : re-Placement de Tous..

écouter >

courte percussion d’introduction

– Cercle ouvert !!

– quelques accords accompagnent doucement les paroles qui suivent –
En ce jour, les participants de notre Cercle sont d’un commun accord dans la Non-Expression de leur Joie.
Cela est l’authentique raison et objet de ce Cercle :
Joies Non Exprimées.
Joies, par conséquent intérieures
Joies qui se partagent dans le Silence, et la Présence des cœurs réunis.

Ce que nous exprimons, nous les Habitués de ce Cercle
Ce sont tant nos préoccupations que quelques soucis, si naturels, et beaucoup d’informations – car il y a d’innombrables sources présentes parmi nous, c’est exceptionnel !..

…silence vibrant…

Voici donc qu’un Groupe que nous connaissons bien, qui vient de loin, souhaite nous faire part de quelques Projets, cela dans la Joie non-exprimée, bien sûr.

… Long chant…

La réception, par les participants, du Chant de ce Projet – de ces Projets (pardon) car en vérité le projet principal, comme nous l’avons compris, recèle des ramifications dont le déploiement est l’un des buts… La réception donc du chant de ces Projets suscite un recueillement : de joie intérieure sans doute, mais aussi de réflexion…
Voici qu’un participant souhaite s’exprimer sans joie.

Intervention en langue stellaire…

Il y a des rires…!
-Je vous précise que les rires ne sont pas de la joie exprimée mais de la gaité ! –
…Cette intervention a égayé nos Amis là-bas – car c’est ainsi.
Ils nous font signe qu’ils reviennent à présent à leur joie intérieure.

… musique…

Ces quelques informations sont, je pense, extrêmement bénéfiques pour les ramifications n°3 et 4 du Projet de nos Amis, n’est-il pas vrai ? … oui ?…

D’autres Intelligences par là-bas souhaitent exprimer un certain courroux – et aussi des données complémentaires.
Nous vous écoutons.

… intervention en langue stellaire (un peu rude) avec quelques accords instrumentaux en accompagnement (qui reprennent autrement des bouts de la musique qui a précédé)…

La séquence est donc légèrement différente…
Il s’avère -du côté des présentateurs du Projet- que cela est une autre option qui évidemment en quelque sorte se surajoute et se superpose, mais qui n’invalide pas ce qui a déjà été proposé.

… inspiration profonde…

Intériorisons notre Joie !!

… souffle intense…

…Car en ces intants Se présente parmi nous l’un de Ceux que nous aimons particulièrement et Qui n’est pas souvent là..!

… très long souffle…

Tu sais que nous n’exprimons pas notre joie, mais tu la perçois
Comme nous percevons la tienne..!

...chuintements, long souffle…

De nombreux regards et de nombreux échanges vibratoires circulent entre nous tous.

… silence vibrant…

Il y a tant à partager
Il y a tant à être
Il y a tant à se souvenir
Et si la joie ne s’exprime pas, elle est d’autant plus manifeste dans l’échange entre nos cœurs.

…musique… toux.

Voilà une toux franche et affirmée qui marque l’expression bruyante et claire d’un courroux. Quel est donc ce courroux, mon Frère, ma Sœur ?
Qu’est-ce qui fait réagir ainsi ta fonction respiratoire ?!

…Il y a un défaut de perception de certaines notes de musique, dont tu n’es pas content, et cela est juste. Mais que pouvons nous faire pour te rendre plus satisfait ??
– Ecoute bien !

… musique (plus découpée)…

Voilà que tu sembles ne plus avoir de courroux à exprimer n’est-ce pas ?
Ta joie intérieure est perceptible, elle est éclatante…
Qu’avais-tu non-entendu de ce qui se jouait ?
Ceci…

… quelques notes…

Il manquait quelques portées n’est-ce pas ?

une percussion régulière prolongée – y compris sur les paroles qui suivent …

Ce Rythme nous permet d’échanger nos places
Dans une Danse que nous connaissons bien, très bien .

Echangeant ainsi nos places, nous faisons circuler autrement les arabesques
Et les courants – les courants de nos joies intérieures non exprimées…

le rythme se poursuit toujours…

Ainsi cette Danse nous remplit de plaisir
Et nous la réalisons avec sérieux, grand sérieux.
Car cela est notre règle.

Il y a donc réorganisation.
Redistribution de la configuration dans laquelle nous étions placés, répartis.
Cela, comme vous le savez tous, est cyclique
Et n’a pas lieu à chacune de nos réunions.
Mais là, cette Réunion-là marque le moment où Cela se produit.

… le rythme s’intensifie et s’accélère…
souffle final… inspiration profonde…

…Il semble que, comme cela arrive lors de ces re-placements, certains n’ont pas identifié avec suffisamment de précision leur nouvelle Place !..

Le chant de notre vénérable Sœur et Doyenne va les aider.
Il est demandé à tous ceux qui ont déjà leur Place de maintenir non seulement leur silence mais leur recueillement. Et que la joie intérieure vibrante de chacun nous permette d’alimenter la certitude de nos frères et sœurs qui cherchent encore leur Place.
Tu peux chanter chère Sœur !

… paroles chantées…
… puis quelques percussions qui scandent la fin…

Ceux qui ont à présent trouvé leur Place se mettent également à vibrer la joie intérieure de leur contentement.
Et également, nous le savons tous, ce véritable émerveillement qui est celui d’avoir accepté, compris et reçu cette nouvelle Place – qui se révèle génératrice, bien évidemment, de joie et d’intelligence.

Il en reste un qui n’a pas trouvé sa Place.
– Qu’as-tu à dire ? – Peut-être n’as-tu rien à dire ..?
Il n’est pas courroucé, il n’est pas désemparé…
– Tu réfléchis ?…

Je crois qu’il comprend que c’est là-bas..!
Vas-y mon frère, cours !
Nous vibrons notre joie intérieure à t’observer te précipiter avec tant de certitude
Vers cette Place qui t’attend et que tu n’avais pas encore vue..!

… brèves paroles chantées haut et fort avec percussion finale...

Je proclame qu’à cet instant
Toutes les Places sont attribuées, occupées, vibrées !

Et cela était le but le plus important de notre Réunion.

… silence vibrant …

A présent que les places sont redistribuées, quel est l’état de l’avancement des projets ?
Y a-t-il encore des éléments à partager?

Je vois que les éléments courroucés n’ont plus rien à manifester.
Je vois que les présentateurs du projet qui se sont exprimés auparavant signalent une certaine satisfaction.
Il paraît que les ramifications prévues peuvent ainsi s’appuyer beaucoup plus stablement sur la nouvelle mise en Places et les possibilités qu’elle offre.

Notre Frère qui était courroucé ne l’est pas
Il vibre sa joie intérieure et garde un silence fécond.

Toi qui toussais par manque de perception sonore, dis-nous à présent ta perception !?
– Elle est équilibrée et amplifiée par la présence de ceux qui sont orchestrés autour de toi, n’est-ce pas ?… – Oui…

… long silence…

Nous allons à présent expérimenter quelques instants la nouvelle Forme musicale issue de notre nouveau Placement.

… musique …

Vibrons la Perfection de cet Instant !
Il y a Unisson.

… silence très vibrant…

Il y a Parfaite Harmonie
Des uns avec les autres
Et de chacun avec tous.

… silence vibrant…

Nous recevons, en Silence
Et en Conjonction harmonieuse et harmonique de tous
Ce qui nous est donné
Donné d’Etre.
Donné en Beauté, en Intelligence.
Donné en Service
Donné en Charges à porter
Donné en Difficultés à résoudre
Donné en Quête de notre propre et intime perfectibilité.

Tout cela constitue l’immensité de la Joie que nous n’exprimons pas
Mais qu’en secret nous partageons
En Unité
En Silence
En Absoluité de Ce qui nous fait Être.

Nous révérons, dans le silence et la perfection de notre Mise en Place
La Forme , l’Amour, la Sagesse, la Puissance de ce Cercle
Qui nous permet, comme toujours, de nous réunir et de faire de nombreux pas
Dans l’avancée de Ce que nous sommes et cherchons à être.

Ceci sera, en cet instant, la clôture de notre Cercle
Qui, comme tous les Cercles, se poursuit même après sa clôture.

Alleluia ! …En ce canal qui prête sa voix à nos délibérations multiples.

 

via Christine Anne K. le 24 novembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle des Absents Ré-unifiés – Hesha Ho

écouter >

Introduction musicale – percussions douces en accompagnement de la voix

Je déclare le Cercle ouvert…

Cercle des Absents Réunifiés – Hesha Ho.
Absents absentés, éloignés, dispersés, démantelés.
Cependant unis, présents, associés, réintégrés.

Quelques percussions rapides et rythmées

Ils viennent de loin…

– intervention en paroles stellaires, accompagnées de petites percussions rapides

Tu as cru parler pour les autres, mon Frère Absent…
Cette erreur est fréquente dans notre Cercle pour les nouveaux venus.

Sache que parler pour les autres n’est pas le privilège d’un Absent,
Tu ne peux parler que pour ton absence.

Tambour rapide et régulier accompagne ces paroles…

Et voilà qu’un autre s’exprime…
…Il est loin.
…Il y a sagesse et désorientation, tout à la fois dans son propos,

Que l’éloignement ne soit pas un obstacle mes Frères !
Ce Cercle est justement destiné à réunifier cela, à le rendre possible.

Discrète intervention musicale suivie de souffles bruyants

Nous sommes, vous et moi …paroles stellaires
Rassemblés …paroles stellaires...

Nous sommes vous et moi lointains
Absents, désintégrés. Réintégrés pour le temps de ce rassemblement.

Tambour fort

Les distances n’existent pas dans notre Cercle
Et cependant elles sont inhérentes à notre état – et représentent la condition absolue
Pour en faire partie.

Percussions de plus en plus fortes
Quinte de toux

…Cette absence là n’est pas facile!
Et cependant tellement justifiée
Car tu es bien occupé là bas – et tu n’as pas à être ici en même temps.
…Entends Cela et soit en Paix.

chant doux accompagné de fines percussions rythmées

Percussions plus rapides et autre tambour
Silence vibrant

Merci à toi.
Il y a un apaisement des Cœurs.

Et ceux-là, qui sont si éloignés que leur Cœur seul se manifeste parmi nous (et encore avec incertitude pour certains)..?
Ceux-là ont cependant la parole n’est-ce pas ?

Nous vous écoutons !

Grand silence vibrant

Sifflement strident et fin, percussions discrètes et souffles

…Que c’est beau mes Frères là où vous êtes !!
N’est-ce pas ? Qu’en pensez-vous, vous autres ?
Oui !

Sifflements et souffles

Que ceux qui cherchent à revenir soient bien contents d’avoir été si loin
Car ainsi nous pouvons exister et nous réunir !
…Il n’y a pas d’impossible parmi nous,
Il n’y a que des limites à repousser…

Et c’est ce que nous pratiquons (musique d’accompagnement, et toux)
Même si cela impose des difficultés respiratoires également…

Je viens d’être entendu et toussé à une distance considérable -et je m’en excuse-
Mais cela s’est produit en raison d’une autre interférence.
Vous connaissez bien ce phénomène n’est-ce pas ?

Percussions de plus en plus fortes et toux entremêlées

Voilà donc une échappatoire, profitez-en, ceux que vous êtes
– Vous qui êtes là-bas, ce groupe distinct qui nous envoie depuis quelques minutes des impulsions très précises, et que nous recevons avec Joie : nous les partageons…
– N’en profitez pas pour déclencher ces toux – elles ne sont pas toujours bien vécues et vous le savez.

Notes de musique puis autre tambour mêlé aux paroles qui suivent

Beaucoup s’expriment n’est-ce pas ? (tambour)

..En fait c’est une voix autre, ainsi créée ! (tambour)
…Notre Cercle s’appelle aussi un « bistrot « -(tambour) entre les initiés qui le pratiquent depuis longtemps ! (tambour)

(steeldrum)
Nous pratiquons même certaines formes de cacophonie
Car c’est parfois la seule façon de pouvoir communiquer depuis toutes ces distances et ces plans différents, ces bandes de fréquences – qui parfois n’ont rien de commun…

Voilà notre Sœur ‘Shinsé Ha’aga qui va nous chanter ce qu’elle sait faire -même de très loin- et nous apprécions tant ces rencontres…(Elle n’est pas toujours là!..)
Ecoutons-la !

Chant mélodieux prolongé

…une toux forte interrompt le chant
Encore une interférence !…Un vaisseau est passé dans le Champ.
Nous le saluons car… Ils sont partis depuis longtemps !
…Ils ont brisé le Chant de notre Sœur – mais qu’importe, nous avons l’habitude.
Toutes ces communications sont soit éphémères, soit interrompues, soit parfois entières.

Et peu nous importe, car c’est la joie de pouvoir maintenir ce Cercle qui fait toute la valeur de ces Présences et de ces Absences faire comme nous l’avons dit.
…Il ne peut y avoir qu’Absence pour être participant à part entière de nos réunions de bistrot – Cercle des Absents Réunifiés Hesha Ho

Nous allons à présent continuer ce Cercle dans l’Absence la plus pure.
Et moi-même qui suis chargé en ces instants de vous le faire partager, je ne peux rester absent plus longtemps.
Par conséquent je vous salue

Alléluia !

via Christine Anne K. le 5 novembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle d’Auditions Subtiles

écouter >

Je déclare le Cercle ouvert.

… notes de musique légères et vibrantes…

Notre cercle en ce jour est un Cercle d’Auditions Subtiles…

…silence vibrant…

puis quelques notes de musique et percussions ponctuent les paroles :

Un défi par conséquent, de taille, pour qui veut récuser ce fait.
(Et pour qui veut entendre) !..

Nos habitués sont fort nombreux, et passés experts dans l’Art d’être là
Dans cette rencontre de sons que les oreilles ordinaires ne captent pas trop…

court silence vibrant

Néanmoins ce n’est pas un Cercle silencieux !

Voilà que l’un de nos amis à préparé toute une intervention – nous l’écoutons :

…souffles légers…percussions égrenées légères mêlées à des notes de cithare…

Et voilà qu’un autre membre désire chanter à pleine voix
– Mais ne vous y trompez pas, il y a bien d’autres niveaux sonores que ce qui sera entendu…-

…chant-mélopée doux…un peu de cithare et de percussions…paroles chuchotées…
…silence vibrant…

Joie dans notre Cercle.

Grand Assentiment…
Et surprise!

…silence vibrant avec petit bourdonnement d’insecte

Toute une discussion n’est-ce pas?

Pas de confusion !
L’audition subtile s’il vous plaît ne souffre aucune confusion.
C’est pourquoi recadrer par quelques sons audibles est toujours une excellente méthode.

…quelques notes egrenées… silence vibrant…
encore le petit bourdonnement d’insecte

Notre ami le bourdon nous explique avec beaucoup d’art et d’insistance les clés de son savoir.

…notes vibrantes rythmées…paroles chuchotées…soupirs…
chant mélodieux…musique rythmée intense…

Il y a quatre types d’Audition Subtile, Chers Amis.

Le premier repose sur une certaine Science des Sons
Et consiste à entendre dans l’au-delà de chaque son : ce qui résonne.

…court silence vibrant…

C’est donc un son subtil sur le son audible…

…Le deuxième type ressemble à celui-là – car il ne s’agit plus d’entendre un son subtil sur chaque son audible, mais plusieurs sons subtils sur chaque son audible.
(Comme une gamme d’harmoniques par exemple.)
Mais il y a d’autres formes.

…musique – percussion et cithare…

…Non ce n’est pas un cours de musique !

Le troisième type d’Audition Subtile
Se perd dans le Silence, et il présuppose en général d’avoir plus ou moins maîtrisé le niveau précédent (le 2)… Toutefois cela n’est pas absolument nécessaire, car l’écoute subtile en question repose sur d’autres récepteurs que vos oreilles de chair.
Elle peut donc être abordée autrement – et elle l’est…
…Dans le silence qui s’installe nous allons avoir quelques exemples :

…silence vibrant, délivrant un son subtil caractérisé…

Ce premier exemple était assez flagrant je pense, il a été choisi pour cela.
En voici un second…

…silence vibrant avec un 2e son subtil fort différent…

Vous constatez donc que ces sons subtils ne peuvent être confondus, n’est-ce pas, et qu’il n’est point besoin de sons audibles pour les porter.
Voici un troisième exemple:

…silence vibrant avec un 3e son subtil, encore tout autre…

…et un quatrième:

…silence vibrant avec 4e son subtil …

Voici maintenant l’exemple d’une sorte de mélodie:

…silence vibrant délivrant une architecture de sons subtils…

Certains d’entre nous trouvent cela assez dansant – question de corps – !…

…J’en viens au quatrième type de son subtil :

Celui-là se produit directement dans l’Architecture intérieure de votre Coeur
Et soit il est généré par vous-même, pour être entendu par d’autres
Soit il est issu d’un autre et résonne de la sorte en vous-même.

Voici un exemple qui vous est proposé:

…silence vibrant / son subtil perçu au coeur…

…et puis encore un autre exemple encore proposé:

…silence vibrant / autre son subtil au coeur…

…Vous observerez n’est-ce pas que ces sons subtils perçus dans votre Coeur sont absolument exempts de toute charge émotionnelle.
– Je m’adresse à nos amis Humains en cela, mais également à quelques autres. –

…un peu de musique rythmée et légère…

Avec cette séquence musicale audible nous sommes retournés sur les sons de type 1 ou 2 – mais elle a également proposé des sons du type 4, et quelques sons du type 3.
..Nous avons à présent quelque chose à débattre Très Chers Membres de ce Cercle
Et nous allons réaliser ce débat, comme sans doute vous le savez, par l’emploi de nos capacités d’écoute subtile et de transmission également : d’abord dans un Silence, puis peut-être au moyen de quelques petits cadres sonores audibles.

L’objet de ce débat concerne la mise en place d’une Structure – qui, jusque là, n’a pas été employée et n’était que disons « théorique », jamais appliquée véritablement… Il s’agit donc en ce jour de discuter non seulement de cette mise en place, mais des conditions de cette mise en place et d’éventuels ajouts ou corrections à cette Structure.

Le débat étant donc fort complexe, la méthode de l’Audition Subtile nous épargne beaucoup de discussions en paroles.
Le débat est ouvert…

…long et intense silence vibrant (chargé de compositions complexes) …

…puis sons chuchotés…souffles…percussions vibrantes…sifflements…sons vibratoires…notes de cithare…
Voilà donc que la Question qui nous a été proposée à été débattue de façon très constructive, très complète, très productive, avec une synthèse que certains jugent assez remarquable – et qui n’aurait pu vraisemblablement acquérir une telle forme aussi rapidement dans un débat parlé.
..Il y a donc peut-on dire une validation de ce projet structurel, avec des propositions d’aménagements (qui seront étudiées par les équipes en charge de cela).
Nous allons observer un Silence des Coeurs
Afin de réaliser, comme toujours dans nos Cercles, un état d’Unisson…

…silence vibrant intense…

 

L’un de nos participants souhaite chanter pour clôturer notre Cercle – et c’est avec joie que nous l’écouterons, tant audiblement que subtilement – niveaux 1,2,3 et 4.

…chant vibrant délicat…

 

Fin de notre Cercle.
Qui comme chaque Cercle se poursuit après sa clôture.

Alleluia (soufflé)

Alleluia.

 

via Christine Anne K. le 11 octobre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

.
 Cercle de co-Création n°8 -Astoyala Edj  :  17-19 novembre 2013 – 
avec participation physique ou distante active : voir en page Evènements  

.

Cercle du Temps qui Coule et du Temps qui Pulse.

écouter >

Je déclare le Cercle ouvert…

 notes douces de musique instrumentale

…Cercle du Temps qui coule et du Temps qui pulse.

musique légère et rythmée, mêlée au cours de ce qui suit

Ainsi semble couler le Temps n’est-ce pas mes frères.
Nous le connaissons bien (toux)
Nous sommes nous tous réunis,
Collaborateurs, ordonnateurs, serviteurs, musiciens du Temps
Qui coule, se déroule, compacte, rassemble, disperse, établit.

Nous sommes également : collaborateurs, serviteurs, orchestrateurs, acteurs…
(les mots me manquent dans votre langue)…
Entrepreneurs
Du Temps qui, tel un cœur battant, pulse.

Certains de notre Cercle sont de véritables Chevaliers du Temps
Affiliés à des Cohortes spéciales qui font de nombreuses Tâches,
Inhérentes à la Marche et aux Formes du Temps…

Et cependant -paradoxe sans doute, du moins dans certains niveaux de compréhension- le Temps qui coule par exemple sur la Planète Terre où nous sommes reçus est tout à fait illusoire – et la Réalité du Temps est autre que ce qui semble définir pour vous (les habitants de ces lieux) la Structuration de vos vies en termes temporels…

un peu de musique…

…Voici que tout un groupe de participants de ce Cercle sont en train de rire aux éclats !
Il leur semble si peu plausible et compréhensible que vous soyez attachés « mordicus » (disent certains, riant de plus belle) à ces Formes du Temps – qui vous emprisonnent tellement, alors qu’elles ne sont autres qu’une construction reposant sur « pas grand-chose « …!

…D’autres là-bas protestent en disant que : au moins, les cycles de vos jours et de vos nuits sont bien marqués.
Et qu’on ne va pas vous faire croire que cela n’existe pas.
(Car vous n’avaleriez pas cela, n’est-ce pas !)

Il y a confusion en effet, ajoute notre ami là-bas, Tonak A’azo Enish…
Il est vrai que vous confondez différentes notions.
Et cette alternance des Cycles jour/nuit et saisonniers, avec les mouvements du soleil et de la lune que vous connaissez en votre monde, vous les associez au Temps…

– Mais un autre là-bas ajoute que vous ne respectez pas pour autant ces Cycles de façon naturelle !..
Cela vous le savez n’est-ce pas.
… »Serait-ce pour cela qu’ils ont créé un Temps aussi artificiel ? » propose notre vénéré Trublion qui se dresse là-bas, vers ma gauche… (regard et geste vers la droite)
Car ma gauche et ma droite sont inversées n’est-ce pas : cela fait fait partie des prérogatives de notre véritable vision du Temps, qui n’est pas la vôtre.

musique et chant avec rythmes particuliers

 

Voilà donc une petite Démonstration…
Qui a été faite essayant de vous proposer un petit paradigme permettant de sortir de la confusion entre le temps que vous croyez être le Temps, et le Temps que vous ne voyez pas. Le Rythme étant bien évidemment un marqueur d’un déroulement temporel que tous nous respectons.

Mais le Rythme n’est pas pour autant constant.
C’est là que vous ne voyez pas comment vos Cycles vous proposent des Rythmes sans cesse fluidement modifiés, et sur lesquels vous ne vous coulez pas !
Vous avez adopté par dessus cela des rythmes rigides, avec un chiffrage qui n’est pas vivant.
Et cela contribue grandement à ce qui vous a emprisonné dans votre fabrication de votre Temps ! …Amis Terriens que nous aimons.

quelques notes de musique spécifiques

Eh bien cette petite démonstration était assez cohérente n’est-ce pas…Qu’en pensez-vous ?

séquence de musique et paroles, rythmes vocaux

Cette autre intervention apporte une couleur différente
Car il nous fait remarquer que certains facteurs n’ont pas été considérés dans la Démonstration précédente :
Ce sont des facteurs organiques !
Nous en tenons tous compte, nous les Serviteurs et Chevaliers du Temps.
Ils sont certes très complexes a analyser : en quelques instants c’est impossible !
(bien que chez nous les instants soient indéfinis…)

Nous avons néanmoins (et c’est  paradoxal !) un certain « temps d’intervention » dans la Forme du Temps qui appartient à votre Configuration planétaire – et qui est superposée simplement par la Forme de Temps que vous avez mécaniquement rendue collectivement imposable et imposée…
Et notre « temps d’intervention » repose néanmoins sur une plage de Temps cohérente, et limitée dans cette communication.

un peu de musique… bruits de moteur à proximité

L’un de nos participants -que nous connaissons et que nous respectons énormément- est assez courroucé car il dit qu’il n’a pas le temps de rester !
Et cela est parfaitement acceptable car il a un agenda très chargé.
Néanmoins le Temps auquel il se réfère n’a aucun point commun avec ce qu’un agenda humain peut donner comme contraintes et comme cadres, comme rythmes, comme fractionnements…
Rien de tout cela ne correspond à l’agenda de notre Ami – qui effectivement s’apprête à nous fausser compagnie en toute acceptation et courtoisie, car véritablement il est occupé ailleurs.
Néanmoins, il a cette petite phrase à communiquer – je lui passe l’amplificateur…

paroles stellaires

Eh bien Ami : tu n’avais pas le temps, mais ton intervention était essentielle !

Je ne saurais vous la traduire en langage terrestre, du moins dans mes faibles capacités, mais je suis confiant dans le fait qu’elle s’est engrammée directement dans vos intelligences.
…Pour donner une sorte de petite indication : notre ami qui à présent est parti, a fourni quelques rapides données de compactage qui proviennent de son propre Système – et qui sont extrêmement efficientes pour apporter beaucoup d’Espace et beaucoup de latitude dans un Temps qui serait compressé, et où les tâches seraient également compressées..! Ces données vous sont donc d’une grande utilité, sachez en faire usage !

quelques notes de musique

…Nous avons parlé de Temps qui pulse – et nous sommes très conscients que certains amis Humains autour de nous, là, seraient forts satisfaits d’apprendre de quoi il s’agit.

J’invite donc les membres de notre Cercle qui servent ce que j’ai appelé le Temps qui Pulse à donner quelques explications…

accords musicaux rythmés, réguliers et ordonnancés

…Nous avons donc eu un exemple tout à fait simple, basique, de Temps qui pulse
Et de cycles à l’intérieur du Cycle
Et de pulsations à l’intérieur de la Pulsation.

petit silence vibrant

Il y a un commentaire par là-bas qui nous indique…
-son langage est strictement vibratoire…-
Je suis maladroit en traductions : je vous invite à bien écouter vibratoirement.
…Je vais tâcher de résumer en quelques mots :
sérendipité – accélération – effacement – reprise – exhalaison – inhalaison – perpétuation.

Un autre commentaire :

suite de paroles douces et rythmées

Notre ami qui s’est exprimé revient d’une mission extrêmement structurée, dans laquelle la fonctionnalité pulsante du Temps a été mise à profit de façon très très pertinente et puissante – dans la Résolution peut-on dire d’un problème, mais également dans la construction d’un module.
Et il vient de nous exposer à sa manière l’essentiel de la mise en œuvre de cette structure telle qu’elle a fonctionné, car elle offre un bon exemple de mise en application de Temps pulsé – sur une configuration dont la forme du Temps était plus « étalée » peut-on dire… Cela a donc engendré d’intéressantes interactions !
Et apparemment leur mission a été bien considérée, et fructueuse dans ses résultats.

musique lente rythmée

Là je ne suis pas d’accord, car notre intervenant musicien de l’instant a introduit des notions qui vont être beaucoup trop complicatrices.
Nous allons donc passer outre ce qui vient de s’exprimer !
Toutefois cela vous ouvre à la perception que d’autres Formes peuvent s’introduire et s’articuler – nous n’en dirons pas plus.

quelques notes égrenées

 

Nous allons à présent, Nous les Chevaliers du Temps,
Unir nos Cœurs dans leurs pulsations – nombreuses et variées
Mais dont l’Architecture commune forme, par sa périodicité naturelle et complexe réunissant celle de tous :
Une Onde Cyclique et vivante
Au sein de Laquelle nous puisons
Ce qui nous fédère, ce qui nous réunit, ce qui fait nos synergies, nos amitiés, nos contemplations réciproques malgré nos différences.

long silence vibrant intense

 

Car c’est ainsi que nous œuvrons
Quelles que soient nos différences de Formes et nos différences de Temps
Dans une Forme commune …
quinte de toux
…Quelles que soient nos difficultés véritables à nous ajuster parfois – comme en témoigne la Toux qui remet en place un module rythmique là où de la confusion a pu organiquement interférer –

Nous sommes en cet Instant unis mes Frères dans une Forme harmonieuse
Sachons la faire perdurer.
Faisons que la Forme du Temps qui comporte un déroulement en direction d’un avenir partagé reste stable et fluide
Car elle nous permettra de nous réunir à nouveau – selon une Périodicité qui, elle, relève d’autres paramètres (qui ne seront pas détaillés en cet instant).

Frères Humains nous vous saluons
Et vous invitons en cet Instant à rejoindre les aspects vivants des Formes cycliques qui en votre Planète marquent un Rythme
Et des Configurations organiques liées à ce Rythme.
Ce qui est plus proche d’une Forme du Temps assez réelle pour vous permettre de vous joindre à nous et à un partage
Et qui également devrait vous soulager de certaines accélérations illusoires.
Saluts !

Saluts ! …Saluts !
Saluts ! ..Saluts ! …Saluts ! ..Saluts !

Le Cercle nommé du Temps qui Coule et du Temps qui Pulse se clôture en cet instant, mais poursuit son œuvre au-delà de cette clôture.
Car si nous avons tous nos Agendas, Nous sommes également dans une Eternité partagée !..

Alléluia

.

via Christine Anne K. le 22 septembre 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Cercle de Mille Noeuds et Dé-noeuds

écouter >

introduction musicale rythmée avec percussions

Je déclare le Cercle ouvert.
Ce Cercle -dit de Mille Nœuds et Dé-noeuds- se déroule selon les règles de la Nouaison actuelle et de la Dénouaison future, telles qu’elles sont reconnues par nos membres présents et distants.

Il y a actuellement, et nous en sommes satisfaits, des myriades de Nœuds et de Dé-noeuds vivants, actifs ou passifs.
Et lorsque les Nœuds se dénouent il y a activité.
Et lorsque les Nœuds se nouent il y a activité.

Lorsque les Nœuds sont faits il y a tantôt activité tantôt passivité.
Lorsque les Nœuds n’existent plus il y a libre espace, vierge de possibles – ou bien extinction totale de toute activité.

Cela est le schéma de base qui nous permet d’intégrer nos places dans ce Cercle.
Prenez place !

bâton de pluie…paroles chantonnées…
chant avec percussions douces rythmées

Les places sont attribuées.
Les Nœuds s’activent, les Dé-noeuds s’activent également lors de nos Cercles – qui ont lieu rarement et à des périodicités bien définies par le Grand Maître en cet Univers des Périodicités et des Phases Dirigées.
Cette Réunion par conséquent a lieu précisément dans le cadre de la périodicité fixée, et c’est l’occasion d’une remise à niveau, et à plat, d’un certain nombre de Nœuds; et une remise en circulation d’un certain nombre de Dé-noeuds.

bâton de pluie avec les paroles
Nous devons à présent nous regarder les uns les autres dans la beauté de ce que nous sommes, et observer l’infini Tissage qui nous relie les uns avec les autres.

L’activité principale que nous avons en ce Cercle aujourd’hui consiste à refaire certains Circuits et à en retisser quelques nouveaux. Il y a donc une activité principalement de Nouage mais aussi de Dénouage pour permettre ces nouveaux Nouages.
Il y a un ordre à cela.
Voici quelques fondamentaux de la mise en ordre de cette œuvre :

 séquence musicale vibrante, douce et rythmée…onomatopées chantonnées

…Voilà qui va permettre un certain nombre d’opérations dans cette architecture de Nouage avec quelques Dénouages.
Je pense que ceux qui savent quelle est leur nouvelle place vont  pouvoir entrer en action, et les Compagnons Noueurs-Dénoueurs vont se mettre à l’œuvre pour agir ce qui doit l’être.

coups secs du bâton de pluie…sifflements…chuintements

Nous allons observer le plus grand recueillement pendant cela.
Car chaque Nœud, chaque Nouage, chaque Dénouage, se réalise et s’opère dans la conscience la plus impeccable, la plus reliée, la plus méthodique et la plus légère qui puisse être.
Et chacun de nous, membres de ce Cercle de myriades de Nœuds et Dénoeuds, nous sommes dans cette qualité de Présence car la Vibration nous est partagée.

long et intense silence vibrant

Voici un premier temps :

sifflements bruts de flûte

Il va y avoir dans quelques instants serrage des premiers Nœuds de l’opération.
Accordez tous vos Cœurs et vos Conscience à ce serrage s’il vous plaît.

 percussions…soufflement fort, chuintements et sons vocaux…soupir

Et tous nous sommes satisfaits et remplis de Joie car cela est bien fait !
A présent la suite des nouveaux Nœuds et quelques Dénouages peut s’enclencher…
Les participants connaissent-ils tous leur place ?
…Il y en a un qui n’est pas ce qu’il faut..! Il y a un Nœud qui n’est pas placé, qui n’est pas serré à la juste mesure de ce qui va se faire.
…Pouvez-vous lui donner un petit coup de main, vous autres là-bas ?

Ce Nœud a quelques difficultés dirait-on.
Que se passe-t-il ?
Il a subi un serrage trop conséquent, trop appuyé, lors d’une opération un peu hasardeuse un jour…
soufflements, vifs coups de bâton de pluie
Que les Dénoueurs les plus délicats, les plus attentionnés, les plus limpides et les plus glissants soient tous en parfaite formation autour de lui …souffle et bâton de pluie
Et que tous les participants concentrent leur bienveillante attention sur l’ajustement de ce Nœud – qui semble avoir un peu souffert de constriction et de manque de circulation de ses données.

musique avec percussions douces rythmées…puis bâton de pluie léger sur les mots

Il y a une grande Joie ! Il y a une libération importante !
Il y a soulagement de beaucoup de formes qui furent prisonnières de ce serrage malencontreux.
A présent nous observons avec –soupir- certains délices cette circulation libérée, fluide : qui s’harmonise…

Et nous allons intégrer à notre opération générale la remise en place conséquente de ce Nœud-là et des Nœuds périphériques qui ont également un peu souffert de ce trop de tension -car ils ont dû supporter un léger déséquilibre chacun- et nous allons donc intégrer cette petite constellation de Nœuds dans l’Architecture neuve qui est en train de se réaliser en ce jour prévu, périodique, décidé.

saccades vives du bâton de pluie  
Tout se place. L’équipe suivante de Noueurs-Dénoueurs !
Et que les Nœuds qui doivent être défaits à présent relâchent leur énergie en douceur.

série de sons de flûte… percussions légères

Que d’espace libre a ainsi été ouvert par ces dénouages !
Que d’activité, que d’énergie ont été ainsi remises en circulation libre !
…Que d’amusement chez certains ! – Vous avez bien raison, nous ne sommes pas là pour être tristes…

Est-ce que tout a été dénoué ?
Il y a une équipe qui n’a pas terminé. Nous allons soutenir encore leur opération…

flûte et percussions rythmées…onomatopées chantées

Voilà qu’ils ont découvert en dénouant ce Nœud, qu’il y avait à l’intérieur un autre Nœud.
Cet autre Nœud n’a pas été désactivé lors d’un précédent travail… Et nous nous demandons quelle en était la raison – car l’époque où cela fut fait est tellement ancienne que notre base de données actualisée n’a pas archivé ces données-là, qui sont censées être classées…
Nous observons avec, j’avoue, un certain émerveillement ce Nœud-là car il est très vivant ! Il est très actif.
Et d’un consensus qui me semble général, il n’est pas question de le Dénouer..!

chant…percussions légères…soupir

Voilà que la contemplation (un peu stupéfaite au début chez certains) de ce magnifique Nœud, fait avec un Art que nous ne connaissions plus bien que notre Art soit tout à fait consommé – cette contemplation nous procure le sentiment d’une Sagesse que nous sommes heureux de redécouvrir sans doute.

Il se trouve que ce Nœud va s’intégrer parfaitement dans notre Architecture et que, dans la plus éclatante synchronicité, il a parfaitement sa place et va … je ne sais pas quels mots employer dans votre langue : « rehausser, magnifier, expanser, étendre les possibles » de par la vibration de son Nouage.
Ainsi, dès lors que nous lui reconnaissons sa nouvelle Place -qui est à la fois son ancienne Place mais dans une Architecture neuve, n’est-ce pas, à laquelle nous travaillons- nous pouvons continuer notre opération, avec cette grande Joie car nous avons eu (avouons-le) une belle surprise !

J’entends que certains Anciens étaient au courant.
Bien, ils sont restés discrets et nous les remercions de leur Sagesse. L’un d’eux nous dit qu’il a connu ce type de Nouage et qu’il le possède encore en son corps !
Nous aurons donc la possibilité de le réapprendre, et j’entends que certains d’entre nous sont forts excités à cette perspective…
C’est donc avec beaucoup de Joie que nous allons continuer.
Nous sommes donc à notre Phase à présent de renouage et de nouveaux Nouages.
Cela peut se mettre en route : et que les équipes concernées se mettent en place et que tous les participants concentrent leur bienveillante attention et leur Présence impeccable sur ces opérations !
Il va y avoir trois phases de nouage. Soyez donc bien avertis de ce déroulement.

musique vibrante avec percussions

A présent que la première phase de Nouage est en place nous allons nous concentrer sur le serrage de ces Nœuds : ni trop ni pas assez.
Fermeté et solidité.
Souplesse, fluidité, impeccabilité, harmonie, vibration.
Réseau parfait dans sa tension et ses échanges de données et les circulations de tout ce qui vit à l’intérieur de ce Tissage et de cette Architecture
Et la force de ces Nœuds qui fait la Qualité et l’Impeccabilité de Cela.
Nous sommes prêts, tous dans notre concentration pour ce serrage.

Souffle… saccades très vive du bâton de pluie…chuintement et sons vocaux

Serrage accompli.
Le nouveau Nœud -ancien- que nous avons intégré avec tant de Joie est à présent entouré d’une nouvelle architecture d’autres Nœuds, et nous allons continuer.

Passons donc à la deuxième Phase de nouage.
Que les équipes se placent… que les Nœuds se préparent…que l’attention de chacun soit parfaite.

musique rythmée avec flûte et percussions
les percussions rythment les mots

Intéressons-nous à cette Corde qui résiste : ce qui ne veut pas se nouer là-bas, alors que toutes les conditions sont réunies.
Il y a essoufflement des Noueurs.
La Corde a-t-elle été bien traitée ? A-t-elle été aimée, huilée, tissée avec art ?
Comporte-t-elle tous les éléments de tissage et de composition générale qui normalement la constituent ?
Tous les ingrédients ont-ils été utilisés ? Toutes les manœuvres ont-elles été faites ?
Quel est le petit animal qui a rongé certains fils ? Quelle en est la raison ?

Devons-nous abandonner le nouage de ce Nœud en cet instant de notre Réunion si exceptionnelle ?
Y a-t-il une Corde de remplacement parmi nous ? Nous en avons toujours…Y a-t-il le bon modèle ?

un peu de musique … qui se poursuit en fond sonore
Il nous est proposé une solution autre. Car le remplacement de cette Corde entraîne un certain nombre de dénouages périphériques et d’opérations qui peuvent être considérées lourdes – elles le sont.
Il s’agirait de créer à la place de ce Nœud (du moins temporairement) un Nœud Virtuel qui occuperait sa fonction dans l’Architecture.
Nous n’avons pas tant coutume d’inviter les Nœuds Virtuels dans notre assemblée mais nous apprécions leur qualité et leur travail. Nous apprécions la beauté de leur constitution et les Œuvres parfaites que parfois ils contribuent à faire exister.
…La proposition du Nœud Virtuel nous semble donc – j’entends que le consensus est certain – la solution la plus créative.

Et nous entendons que le Nœud ancien et récemment réintégré dans notre Architecture va entrer en résonance avec ce Nœud Virtuel car il en a la capacité, dans ce qu’il est et que nous ne sommes pas !…

Il va donc y avoir mise en place, au sein de ce que nous avons préparé, d’un Nœud Virtuel qui va être intégré dans l’opération de serrage que nous ferons.
Le chanteur des Nœuds Virtuels va intervenir dans quelques instants…C’est à lui !

long chant…puis paroles, sifflement et claquement de mains

Voilà qui est tout à fait fascinant pour nous qui ne sommes pas si coutumiers de la création et de l’installation d’un Nœud Virtuel.
Pouvons-nous à présent réaliser notre opération de serrage de cette série de Nœuds ? Oui ! Concentrez votre attention sur ce serrage, il inclut le serrage du Nœud Virtuel – qui se fera à sa propre manière mais intégré dans l’ensemble.

sifflement et coups brefs de bâton de pluie
…encore un coup !…
sons vocaux vifs et chuintements forts

Tous les Noueurs sont fiers. Nous sommes satisfaits.
Le serrage est réussi.
Les Nœuds sont vivants !

Il nous reste quelques Nœuds à rajouter à cette Architecture. Ce sont les plus décisifs car ils vont relier cette Architecture à plusieurs Réseaux au sein desquels elle s’intègre.
…C’est dans le plus grand silence que les Nœuds et les Noueurs vont se placer, et nous demandons à chaque participant de retenir le moindre bruit.

long et intense silence vibrant

A présent les cordes sont tendues mais souples.
Chacun de ces Nœuds est installé et le serrage va commencer…

 souffle léger, quelques sons de flûte

… les Serreurs se préparent !…

flûte très stridente…soufflements et coups vifs de bâton de pluie… sons vocaux prolongés

Ainsi donc très cher Cercle, très chers Tous, voici que nous avons accompli l’objectif de notre grande Réunion de ce jour.
Ainsi ce Tressage, ce Tissage, ce Nouage va à présent réaliser Ce qu’il doit être :
Permettant que se fassent, se défassent, se vivent, s’activent, se désactivent, se relancent et se dé-lancent, se reposent et se posent, se contemplent et se dansent les innombrables besoins qui à travers ces Maillages cheminent, s’étendent, se rassemblent, vivent et meurent – et bien d’autres choses encore que cette langue que je parle ne sait pas nommer…

musique

La fin de ce Cercle est proche. Il nous reste simplement à œuvrer en silence ensemble pour la magnification de Ce qui s’est déroulé entre nous – afin que nos descendants puissent en bénéficier dans toute sa force et sa beauté, car ce sont eux qui prendront notre place lors des prochains Cercles, comme il se doit.

quelques notes …soufflement

Ce Cercle est clôturé.
Mais notre parfait Maillage se continue et nous relie, à l’infini de la myriade de ce que nous sommes, dans la Conscience la plus pure de notre Service et dans la Joie de notre diversité, d’être l’Expression de l’Un qui à travers nous se manifeste dans son Unicité.

Fin du Cercle des Mille Nœuds et Dénœuds de ce jour-là.
Alleluia.

via Christine Anne K. le 23 aout 2013
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Ce Cercle est suivi du Chant de Résurrection des Peuples Ho-Edocliquez pour l’écouter