Absaloom C de Vega -n°4. Voix Humaine : Capacités de Transmissions..

Comme d’habitude les expériences sonores scientifiques de l’équipe de Vega nous transmettent également vibratoirement de l’information variée -pour notre Intelligence Collective entre autres- y compris cette fois sur le Système Vega ainsi que des liens neufs avec notre Intra-Terre. Bonne écoute ! C.A.K

écouter >

musique informante d’ouverture

Chers Humains de Terre, je suis Absaloom C de Vega. Nous nous connaissons assez bien maintenant. C’est je pense ma troisième intervention dans votre façon de compter (c’est toutefois la n°4. NdR) et je suis donc revenu encore une fois pour quelques travaux scientifiques partagés dans le domaine des Sciences Sonores avec comme vous le savez une petite Equipe de chercheurs qui m’accompagnent et dont je suis comme d’habitude le porte-parole.
…Ils envient à vrai dire mon aisance à parler car -nous en avons ri très récemment eux et moi !- ils s’en sentent totalement incapables… Ce fut même un sujet d’interrogations entre nous, car il s’agit d’une forme de travail sonore évidemment : eh bien il parait que j’ai des aptitudes en ce domaine qui ne sont pas partagées par mes compagnons de recherche. Amusant n’est-ce pas !

Il en découle qu’aujourd’hui je vais davantage explorer la voix, la voix humaine.

Et eux, comme d’habitude, ils notent, ils enregistrent, ils analysent et ils produisent quelques résultats -comme ça, sur le vif- dont peut-être je saurai, je ne sais pas encore, vous faire bénéficier.

La Séquence sonore que vous avez entendue a pour vocation de vous rappeler, n’est-ce pas, tout d’abord certaines données qui sont nécessaires à notre bonne communication. Elle vous informe également de quelques résultats auxquels nous sommes parvenus dans la compréhension de certains Matériaux sonores qui appartiennent essentiellement à votre Système Solaire et plus particulièrement à votre Planète, mais pas exclusivement. Et cette compréhension nous l’espérons peut vous apporter, sous la forme où nous l’avons présentée ainsi, quelques éléments scientifiques dont selon nous votre Intelligence Collective saura tirer parti – on peut dire dans le développement possible de certains Travaux Sonores d’intérêt général.
C’est notre espoir, notre hypothèse : voilà..

silence / installations

J’ai donc à présent, dans cette intervention aujourd’hui, le projet d’explorer à travers la voix humaine certaines fréquences.
Nous avons donc aligné notre chère canal sur une fréquence spécifique qui nous permet d’harmoniser sa voix et son corps avec nos instruments d’analyse et je vais, j’espère sans la brusquer, lui faire faire quelques exercices – avec son consentement bien sûr !

Le but pour nous de ces expérimentations est d’une part, comme d’habitude, d’enrichir nos bases de données et par ailleurs de trouver quelques « modules fréquentiels » (on va dire ça comme ça), qui on peut dire sont propres non seulement à cette voix mais à celles d’autres êtres humains, mais également à certains animaux – et cela non seulement sur votre Planète mais également en d’autres lieux.

– Nous avons en effet observé que dans la voix humaine il y a des constantes communes avec certains groupes d’animaux – des animaux que vous ne connaissez pas, je le crains. (Et donc comme ce n’est pas un cours de zoologie galactique je ne vais pas rentrer dans des détails supplémentaires.) J’ai dit cela juste pour vous faire partager notre bagage d’hypothèses.-

Voici donc le premier exercice vocal qui est proposé:

exercice d’une série de sons vocalisés…souffles

Merci chère canal !
Cela avait pour objectif premier de faire l’ultime réglage de nos instruments d’observation et également d’explorer quelques possibilités recensées pour cette voix.

silence actif

…Je suis bien sûr aux commandes de la voix, avec une participation assez passive mais néanmoins consentante de notre canal.
Ainsi, ce qu’elle ne pourrait ou ne voudrait pas faire ne sera pas fait – c’est là aussi la marge de hasard dans notre démarche aujourd’hui.
Je vais passer donc à l’essai suivant :

deuxième exercice vocal plus lent et différents sons

– Je m’adresse à l’auditoire humain potentiel de cet enregistrement à venir : vous vous demandez probablement ce que vous faites là ?  Quel est l’intérêt pour vous d’entendre cela ?
C’est parfaitement légitime. Je vous répondrai :
« Croyez-bien que votre écoute fait partie du dispositif, d’une part. D’autre part : ce qui est transmis par moi à travers cette voix, ce sont également des données sonores qui vous sont très utiles. Je vous expliquerai un peu plus tard quelques aspects de cette transmission utile… Par conséquent je vous demande un peu de patience et d’écoute bienveillante et réceptive de ce qui se présente là et de ce qui va suivre encore un petit peu. Je vous remercie ! »

silence
troisième et nouvel exercice vocal encore autre

Merci chère canal !

silence vibrant

Je marque un silence car, d’une part cela repose tout autant votre écoute que notre canal, et d’autre part notre équipe est en train d’analyser quelques résultats immédiats.

…Et il s’avère que nous pouvons déjà observer qu’à travers cette voix humaine qui, bien sûr est parfaitement accoutumée (ce qui n’est pas courant chez vous) à utiliser différentes langues et à convertir des sons émanés de sources diverses de cet Univers sous forme vocale -c’est donc pour nous un instrument très précieux et particulier, vocal et physique-
Nous observons donc qu’il y a possibilité avec un minimum de réglages -qui seraient d’ailleurs à perfectionner mais cela nous allons l’étudier plus tard- de transmettre des données sonores qui ne sont pas en langages parlés comme cela a lieu d’habitude (même si vous ne « comprenez » pas ces langages); mais qui sont purement fréquentielles, pluri-sonores et…-quel mot employer dans votre langue ? Où est ma base de vocabulaire ?…- « distortives » : j’espère que ce mot ne vous choque pas -je pense qu’il est péjoratif pour vous ?- c’est bien pourtant le mot le plus précis que nous puissions utiliser pour cela à cet instant.

Je donne une petite explication : « distortives » parce que effectivement nous pratiquons des distorsions qui permettent -ce sont des courbures n’est-ce pas, des courbures sonores- qui permettent de faire passer des données qui ne peuvent pas circuler « en ligne droite » ou bien dans la forme courante de circulation qu’elles emploient.
Voilà, c’est très succinct et schématique ce que je vous dis mais : d’où l’emploi de la notion de distorsion et de ce mot « distortif ».
Voilà, c’est donc dans le cadre de notre pratique scientifique la forme de Courbure que nous employons.

Nous observons donc, je résume, qu’il y a possibilité de faire ces opérations-là et de transmettre des données sonores à travers certaines voix humaines… Le but étant de ne pas utiliser seulement celle-ci, qui est déjà à sa place et occupée, mais d’en utiliser un certain nombre d’autres qui appartiendront à un panel vocal dont les paramètres seront correspondants à ceux que nous employons là, dans cette expérience.

Nous allons maintenant associer le vocal et l’instrumental :

quatrième exercice combinant sons vocaux, frappes de tambour et steeldrum
Ah ! Voilà quelque chose de très intéressant !
C’est l’équipe, là, qui me renvoie immédiatement -leurs yeux brillent d’intérêt !- Ce qui vient de se produire là sur le plan sonore est hautement intéressant pour nous !
Par ailleurs sachez que cela vous transmet également, dans une autre gamme d' »intéressant », des éléments tout à fait constructifs pour certains aspects de la Science Sonore que vous êtes appelés à développer.
Je ne peux pas vous expliquer ça de façon plus claire et carrée, là – mais je sais parfaitement qu’au sein de votre Intelligence Collective certains groupes sont parfaitement en mesure d’engrammer ces résultats et de les traiter..! Nous le savons : nous les connaissons et nous savons qu’ils les reçoivent.
Je remercie encore une fois notre canal.

silence actif

Nous allons maintenant laisser se faire un Chant, un vrai chant, qui vient donc d’une source appartenant à notre Système. C’est un joli Chant que nous aimons beaucoup et nous allons observer simplement -de notre côté à nous les scientifiques- comment ce Chant est traité et transformé par cette voix humaine.
Et de votre côté vous allez simplement pouvoir bénéficier de ce Chant et de tout ce qu’il raconte, qui est tout à fait intéressant pour parler par exemple de notre Système, de la vie chez nous, de nos sentiments, de la beauté de la nature chez nous et, et des enfants, voilà. Et des animaux ! J’oubliais les animaux : pardon, excusez-moi les animaux ! (Je ne recommencerai pas, je n’ai pas l’intention de vous oublier. Voilà. Merci.)

Le Chant va se produire :

Chant végalien mélodieux gai et informant

Silence

Avez-vous aimé ce Chant ?
C’était assez mélodieux n’est-ce pas ? Rien à voir avec tous les « borborygmes » que vous avez entendu avant !
Nous l’aimons beaucoup.
Certes, là il ressemble « comme-ci-comme-ça  » à la Forme qu’il a dans notre propre système vocal, mais nous l’avons reconnu et cela nous a fait plaisir..!
C’est tout à fait intéressant d’observer comment justement ces dispositions de distorsion que nous apprenons là à installer peuvent fonctionner et comment -et cela n’est pas valable seulement pour ce chant, mais pour tous les langages ou la plupart des langages stellaires qui sont pratiqués par ce canal- comment donc le système de conversion par la voix humaine arrive à être très fidèle en créant des formes sonores qui sont parfaitement homogènes, et respectueuses de ce qu’elles doivent être pour la transmission. Et comment également les cordes vocales et le corps humain peuvent s’approprier ces formes sonores pour les restituer d’une façon qui vous est non seulement audible, mais agréable j’en suis convaincu, et qui garde tout son sens et la fidélité – vraiment impeccables dirons-nous, à part les petites distorsions « scientifiques » (entre guillemets scientifiques) dont je vous ai parlé, qui sont nécessaires… Fidélité donc au texte, à la mélodie, à l’émotion – là, dans le cas de ce chant .
Voilà. Observation très agréable et intéressante pour nous – et quant à vous un Chant de Vega qui vous a raconté des choses comme je l’ai dit sur notre vie, nos sentiments, la nature, les enfants, les animaux etc…
Merci chère canal !

…Nous ne voulons pas trop la fatiguer… Est-ce qu’elle pense pouvoir faire encore un exercice ?

…Bon, on va le faire pas trop développé. Ça a l’air d’aller. Il va de nouveau y avoir un petit peu d’instrumental avec ceci :

hochet de graines, qui se mêle à la phrase suivante…

Voilà, nous avons choisi ces petits graines car ça fait tout un groupe de sons, qui sont très amusants à analyser et qui créent une espèce de bruit sur lequel les sons que nous cherchons à obtenir vont se glisser, s’inscrire.

cinquième exercice vocal avec fond sonore de hochet de graines

Merci chère canal ! Cet échantillon sera je pense bien suffisant pour les observations que nous souhaitons en tirer.

Quant à nos auditeurs humains, ce petit échantillon va vous permettre d’acquérir quelques fils supplémentaires dans la Trame non seulement de vos connaissances échangées avec nous, mais également dans la Trame de ce qui vous relie à votre Intra-Terre : eh oui !
…Je ne peux pas être plus précis sur l’Architecture de ces fils et la façon dont cela vous relie, à quelle partie précise de l’intra-Terre et comment; mais voilà : l’information est tout à fait certaine, sûre, vérifiée, labellisée – voilà, profitez-en !
Je dirais même probablement : réjouissez-vous car vous n’aviez pas encore, du tout, l’Architecture de cette Trame et de ces fils !

Je remercie donc notre canal de ses petites et grandes prestations vocales – qui sont beaucoup plus importantes que ce qu’elles pourraient sembler être.

silence vibrant

Il importe qu’un moment de silence soit observé.

long silence vibrant informant

Cette plage de silence très précise nous permet à nous, l’équipe de Vega, d’observer d’une part au niveau du corps de notre canal ce qui a lieu suite à ces exercices, mais également au niveau du corps d’un panel de certains auditeurs ce qui a lieu.
Et même si l’écoute des auditeurs est différée, nous avons la capacité de suivre cela à travers l’enregistrement. (Ne vous demandez pas comment, c’est pas la peine.)
Nous vous remercions donc bien évidemment de votre collaboration.

Quant à vous ce silence vous a également informé de bien des dispositions qui nous permettent de communiquer réciproquement : de nous à vous et de vous à nous.

silence vibrant

Je pense que cette série d’observations est suffisante et terminée, et nous en sommes très satisfaits – et encore une fois nous remercions les participants humains.
Et nous sommes fort heureux d’avoir partagé ce Chant, qui crée également un lien « plus charnel » pourrait-on dire, entre nous, nos peuples…

Je vais clôturer cette intervention par une petite séquence sonore.

petite séquence musicale vibrante cloturée par un son vocal

Je vous salue et je vous remercie encore une fois !
Je suis Absaloom C de Vega avec l’équipe de chercheurs en Sciences Sonores que vous connaissez à présent. Nous vous remercions et nous vous saluons, et au plaisir de futures expériences partagées !
Profitez bien de ces données de même que nous allons en profiter.

Alleluia

 

via Christine Anne K. le 20 octobre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Merci de vos dons qui font circuler et manifester
l’Abondance pour nous tous (v. phase II)

.

Absaloom C de Vega, n°3 : Tests Sonores et Nouveau Seuil de Conscience Partagés

écouter >

ouverture musicale vibrante délicate
long silence vibrant et fertile

Après cette petite entrée sonore je vous fais mes salutations les plus chaleureuses et respectueuses, très chers !..Très chers Humains Terriens me revoici, Absaloom C de Vega. C’est, ma foi, ma troisième visite et toujours dans cette démarche de Recherche Musicale et de partages d’expériences et de résultats.

L’équipe qui m’accompagne est aujourd’hui un peu différente.
Nous avons donc examiné et travaillé sur les résultats très intéressants de nos précédentes rencontres – et je ne doute pas que vous avez commencé de mettre à profit les expériences sonores vibratoires que nous avons pu vous permettre de partager -assez clairement j’espère !- la dernière fois… Il y a du chemin n’est-ce pas, lorsqu’on entre dans ce genre de domaine, mais c’est tellement passionnant !

silence fertile

Notre objectif aujourd’hui à mes co-chercheurs et moi, en cette visite, est de capter quelques fréquences d’une part, dont nous aimerions utiliser des données pour constituer certains de nos travaux, et par ailleurs de vous offrir -à travers entre autres nos petits morceaux de musique- de nouvelles tentatives de partages et d’échantillons vibratoires.

silence fertile

Je serai moins bavard je pense que les fois précédentes, car j’ai mûri – et puis les chercheurs qui m’accompagnent sont plus tempérés que le groupe avec lequel j’étais venu précédemment, qui était assez agité et dont la forme de surexcitation était également en moi.

silence fertile

J’apprécierai, sachez-le, d’être avec vous et de partager ces instants en toute fluidité, en toutes musiques, en toutes recherches partagées, car j’ai goûté dans nos petits travaux en commun la Qualité de vos Présences, la Qualité de vos Intelligences (malgré les voiles qui nous séparent un petit peu ).
Je souhaite effectuer quelques tests de mesures à présent si vous permettez.
Il va donc y avoir des sons :

séquence musicale rythmée rapide

…En voici un.

Nous faisons nos observations à partir de ce test, mais vous-mêmes vous pouvez évaluer en vous l’Information qui par cette Série de sons vous met j’espère en contact avec l’une des tranches -nous appelons « tranches » ce que vous appelez des « couches vibratoires » – l’une des tranches donc dans lesquelles nous aimons beaucoup nous nourrir de certaines vibrations, de certains éléments vivants qui la composent..

long silence vibrant
Je démarre mon deuxième test :

séquence musicale de plusieurs rythmes et voix
silence vibrant
Ce test nous permet à nous de faire des mesures de variations atmosphériques dans leurs influences sur le passage, la circulation des sons.

…Je ne sais pas Ce qu’il vous procure car cela m’est tout à fait étranger, mais il me semblerait qu’il y ait un rapport, une notion relative à un certain Désir non connu de vous, qui je crois vous a été désigné (c’est ce que l’on me dit) par un Message récent…(*)

Je respecte donc par un Silence un peu prolongé Ce qui peut-être se présente à vous, et que je ne connais pas..!

long silence vibrant

 

…On me demande d’ajouter à cette Séquence -qui était pour nous un test et pour vous une information différente- quelques petits éléments qui vont je pense être enrichissants pour votre propre perception, voire pour votre Intelligence Partagée.
J’exécute :

séquence sonore de différents rythmes mélodieux
silence vibrant

 

…Je suis un peu embarrassé car notre test suivant à présent me paraît très inopportun.
– Je pense que nous allons donc y renoncer ou le reporter.-

Je suis dans une sorte d’émerveillement, croyez-moi, vis-à-vis de Ce que je perçois…

silence vibrant

Je ne comprend pas tout bien sûr, je vous l’ai dit, mais il me semble qu’il y a Quelque Chose d’extrêmement puissant et novateur – dont je n’aurais jamais soupçonné la forme ni la possibilité d’exister..!

silence vibrant

Cela m’inspire à moi et à mon équipe de vous proposer ceci :

musique vibrante mélodieuse

– C’est un Module de mise en valeur des Vibrations..-

silence vibrant

Nous souhaitons bien évidemment que cette mise en valeur des Vibrations vous permette de mieux connaître et profiter de ce qui s’est ainsi présenté.

silence vibrant

Nous allons, en ce qui nous concerne également, le prendre en compte dans nos Bases de Données car, s’il est clair que Cela est rendu possible par vous, votre Système, votre Evolution, votre Nature, c’est également Quelque Chose qui peut nous être d’un grand Apport évolutif aussi…
Nous sommes en train de l’écouter comme vous.

long et intense silence vibrant et fertile

 

Dans ce Silence n’est-ce pas, une foule de choses s’engendrent, se réalisent..!
Nous ne connaissons pas Ce qui prend forme ainsi, mais nous sentons bien que Cela immédiatement s’harmonise tant avec Vous qu’avec Nous…

…nouvelle séquence musicale intense très vibrante, différente
silence vibrant autre…

 

…Un Seuil de Conscience je crois s’est manifesté..
Et ce que nous venons d’entendre très chers Humains n’est pas produit par nous mais nous reconnaissons, et vous aussi probablement, le Son des Gardiens des Seuils de Conscience, Erinouys, qu’il est si rare de rencontrer..!

silence vibrant

 

Nous allons donc partager les Effets de ce Seuil de Conscience certainement.

Quant à nous, mon équipe et moi, nous allons bien sûr travailler avec l’enregistrement de ces Sons, leur engrammage et les trames qu’ils vont nous permettre de dérouler; et nous partagerons Cela dans notre environnement, et certainement avec les nôtres.

Je sais que Vous, l’Usage de ce Seuil de Conscience vous appartient dans la façon d’en travailler les Effets.

Mais nous sommes, n’est-ce pas, comme des Frères de Sang dans cette Entrée Partagée que je ne m’explique pas – mais ce n’est pas mon rôle de l’expliquer.

Je sais à présent que notre faim d’intervention scientifique est devenue sans objet – et mes confrères autour de moi sourient car nous sommes simplement dans la réception « extatique », peut-on dire, de ce qui s’est produit, grâce à vous certainement – et grâce  peut-être (et je l’espère) à ce que nous avons mis en Sons auprès de vous et qui peut-être a fait Synergie avec la Vibration de vos Consciences et la Nôtre.

silence vibrant

Nous allons très chers Humains en rester là.

Et c’est avec une grande joie  et une grande fierté que nous avons partagé ces moments. Je remercie également l’intervention, si inattendue pour moi, des Erinouys -Gardiens des Seuils de Conscience- et de la Manifestation Sonore qui s’est déployée pour Nous tous.

Je vous salue en toute fraternité, moi Absaloom C de Vega avec mes confrères chercheurs. Nous nous retrouverons, qui sait – ou pas! –  pour d’autres travaux.
Soyez ! Et vivons!

Alleluia

(*) il s’agit du Message de Jafar OdZe de ce 7 septembre

 

via Christine Anne K. le 12 septembre 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

Merci pour vos dons et l’Abondance partagée qu’ainsi nous co-créons !

Absaloom C de Vega -n°2- Transmissions par la Science des Sons & Musiques.

Bonjour, nous avons accès via cette canalisation à un travail et un enseignement très très remarquables scientifiquement dans le registre de la communication vibratoire (et donc télépathique idem), avec une précision et un ciblé « ultra-pointu » de trois transmissions distinctes de données pourtant très complexes et subtiles à la fois, et avec le privilège rarissime que ce soit identifié-désigné par des mots de vocabulaire suffisamment usuels – ce qui rend chaque ressenti mentalement clarifié et mémorisable…
Je dirai donc : ne ratez pas cette occasion et prenez un temps/espace d’écoute attentif dans votre corps. Et faites-vous confiance : vous engrammez pour de bon, cette équipe de Vega est superbement pédagogique… C.A.K

écouter >

 séquence de musique instrumentale (à construction spécifique)

Je vous salue, chers Amis, Frères et Sœurs de Terre.
Me revoilà, plus tôt que prévu : Absaloom C de Vega – vous  savez : la Recherche Musicale !.. J’étais là, très récemment, avec mes « co-chercheurs » peut-on dire.

Eh bien, nos résultats ont été tellement rapides et intéressants que nous avons été re-mandatés, dès à présent, pour une nouvelle rencontre.

Le morceau de musique qui vient d’être joué est une forme de synthèse de ce que nous avons pu apprendre et récolter en votre compagnie – ainsi qu’avec d’autres petites recherches et incursions dans votre monde. Et cette synthèse, il importe que nous la partagions ainsi avec vous car elle est -n’est-ce pas- le fruit de notre interaction à travers ces rencontres et ces expériences en direct parmi vous.

court silence vibrant

…Comme d’habitude je bavarde au lieu de laisser le Silence, et je m’en excuse encore !

silence vibrant

…Notez bien, et je m’excuse de l’interrompre un instant pour le dire, que ce Silence possède des qualités aussi prépondérantes et importantes que ce que la musique entendue vous a délivré.
Recevez-le donc en toute qualité.

long silence vibrant idem

Quelques sons supplémentaires doivent maintenant ajouter à ce Silence…

musique discrète reprenant à peu près la forme précédente, sur le même fond vibrant

Cette petite oeuvre musicale, sachez-le, est pour nous de toute beauté scientifique !
Car elle est d’une certaine façon entièrement mathématique et calculée avec une précision que vous trouveriez inimaginable et, en même temps, elle a le pouvoir authentique de toucher directement les cœurs..! Et cela n’est pas par un artifice mais par, véritablement, ce qu’elle a reçu dans sa conception, ce qu’elle engendre et ce qu’elle est.
C’est du moins notre ressenti et notre opinion et je pense que vos cœurs, dans la musique et le silence, peuvent également partager ce ressenti – n’est-ce pas?

silence vibrant identique

Nous sommes actuellement mon équipe et moi, sachez-le, à l’écoute de vos cœurs en cet instant post-musical, car cela va nourrir encore notre Programme de recherches et d’applications conjointes.
Nous appartenons, je précise, à un système et à disons « une culture » où la Mathématique et le Cœur ne font pas partie de domaines qui se contrarient comme chez vous, parfois, on en a le sentiment..
Il y a Harmonie Parfaite.

silence

Je vais demander à nouveau à notre canal -qui n’est toujours pas préparée mais peut-être un peu moins surprise- de nous fournir un petit rythme avec, disons : deux instruments non mélodiques, si elle veut bien.

son de « caxixi » (hochet de graines et peau)…
En voici un…

son de derbouka (tambour arabe à peau fine)
… et un autre…
– Pour nous, c’est OK !

séquence de rythmes avec les deux instruments

…C’est parfait, merci !

Nous évaluons les sonorités également de ces instruments dont les composants sont d’origine végétale et animale, et où l’hygrométrie joue sa place (car la peau du tambour encore une fois est plutôt humide, mais d’une humidité différente de l’autre fois) et nous nous réjouissons – car aujourd’hui, dans mon groupe, il n’y a pas de désaccord sur les attentes musicales que nous avons dans ce petit voyage (comme la dernière fois où certains d’entre nous espéraient rencontrer des virtuoses, ce qui n’était pas le cas en cet endroit !..) – Nous sommes donc parfaitement contents de ces rythmes !-

Et à présent cela va nous permettre d’introduire – grâce, sachez-le, à cette installation rythmée et rythmique…
(un gros frelon est entré dans la pièce et bourdonne) ..ah !… je vois que nous avons un insecte bruyant qui va se mêler à nos chants peut-être…
– Donc, cette installation rythmique avec instruments terrestres d’origine végétale et animale va nous permettre à nous, maintenant, de fournir une nouvelle série de données musicales. Et si, en apparence, ces musiques ne sont pas mêlées, sachez qu’elles le sont néanmoins, dans la – hmm… comment dire ? – … « configuration vibratoire » qui constitue… « l’enveloppe et le paysage » de cette intervention.

court silence

Voici donc :

séquence musicale douce – avec chants d’oiseaux ininterrompus à l’arrière-plan

puis un long silence vibrant intense (avec chants d’oiseaux)

…Je n’ai pas brisé le Silence cette fois par mes bavardages – mais vous remarquez, je l’espère, que suite à cette pièce musicale n°2 votre état vibratoire n’est pas du tout similaire au premier – et cela, bien évidemment, nous le savons et nous l’orchestrons.

suite silence vibrant n°2

…En effet, ce qu’actuellement vous résonnez en votre corps et en vos corps subtils appartient au registre de la « Pensée Complète, multi-Universelle »… Je sais que ce sont de grands mots mais le vocabulaire dont je dispose dans votre langue n’est pas très fourni.

Il y a une appellation dans notre langue scientifique pour cet Etat qui est ceci :
 ‘NGA-ADE  LÊ ‘Z-EGGÉ  ONTTA

court silence très vibrant (vib. n°2 toujours)

Nous avons donc projeté, et cela vient de se faire, de vous communiquer vibratoirement très précisément cet Etat, à travers cette intervention et -je vous le rappelle- avec l’introduction par des instruments terrestres à base animale et végétale..!

même silence vibrant très précis n°2

Cet Etat de « Pensée Complète Universelle » -tel que je l’appelle maladroitement dans votre langue- bien évidemment n’est pas un état où votre outil mental est sollicité – et cela est  une bénédiction pour vous !.. Il vous connecte directement, justement, à tout un Archipel de Pensées, mathématiquement construit, qui connecte à peu près l’ensemble des habitants de cet Univers (ainsi que de quelques autres, avec quelques modifications)…
Focalisons-nous juste sur cet Univers, ça sera amplement suffisant !

silence vibrant idem

Cela vous permet d’entendre beaucoup de sons, de pensées synthétisées, de modules d’intelligences partagées, de réflexions mathématiques constructives (et non pas abstraites), d’états de coeur qui appartiennent à d’autres formes de vie que la vôtre.

silence idem

…Dès lors que vous avez, comme cela a lieu maintenant en ces instants, engrammé et donc mémorisé -non pas mentalement : corporellement- cet Etat, avec précision, sachez que vous le possédez personnellement ! Puis : collectivement.
Nous l’utilisons beaucoup, nous les Scientifiques, les Artistes, les Enseignants, les …
Tout le monde, quoi !…

silence idem

On me souffle de vous suggérer que vous pouvez voir cela comme un Aspect scientifique de l’Unité… Ma foi, la phrase est dite…

silence idem

 

Eh bien maintenant, très chers Amis et Frères et Soeurs, Terriens
Vous qui m’écoutez, et puis tous les autres : dans le sein de la configuration vibratoire de cet Etat qu’actuellement vous êtes en train, très précisément, d’expérimenter et d’engrammer, nous allons vous proposer une petite intervention sonore -encore une- qui va ajouter…  Vous allez comprendre après..!

séquence musicale douce et scandée, avec ajouts de percussion et caxixi

silence vibrant (toujours « vib. n°2 »)

Vous remarquez donc que vous n’avez pas quitté l’état précédent que j’ai nommé « Pensée Complète Universelle » – et cependant il vous a été fourni par cette musique (qui n’est pas très artistique, je l’avoue) un ensemble de données complètement autres, et que néanmoins vous avez eu la capacité de recevoir au sein de cet Etat que vous avez reçu et engrammé !
Lorsque nous faisons cela, cela nous permet de partager de façon instantanée -et omnidirectionnelle évidemment- ce que nos intelligences et nos capacités scientifiques, par ailleurs appliquées, nous permettent de construire et de projeter, sur la base des informations que nous recevons et traitons individuellement, et puis en groupe, et puis plus largement .

Les données contenues dans ce petit morceau de musique-là concernaient le monde animal d’une autre planète : vous voyez donc que c’est quelque part parfaitement incongru – mais justement c’est tout l’intérêt de la démonstration.
…Et puis, également, ces données naturellement sont très intéressantes pour vous. Je n’ai pas à fournir la moindre explication, mais votre « façon » collective terrienne d’engrammer dans votre Intelligence Collective saura ce qu’elle a à en faire.

silence vibrant

Nous sommes actuellement à l’écoute, mes co-chercheurs et moi, de votre réaction vibratoire et nous recevons que : une Joie certaine à avoir rencontré ce monde animal inconnu s’est glissée dans votre Etat de Pensée Complète Universelle…
Et cette Joie se diffuse en retour, via toujours cette Pensée Complète Universelle. L’information va donc circuler, s’étendre, se partager très loin de vous !

silence vibrant

Nous vous remercions, chers Amis Terriens, chers Frères et Sœurs, de Ce que nous apportent ces rencontres.
Nous sommes très gratifiés, très heureux, d’avoir pu vous fournir avec nos instruments sonores et mathématiques ces données extrêmement précises, qui ne pouvaient pas traverser autrement les Structures encore génératrices d’illusion qui -malheureusement pour nous et probablement pour vous aussi- entourent et configurent votre Système planétaire, malgré leur évolution constante vers l’ouverture…

Nous sommes donc je le répète tout à fait gratifiés, à la fois scientifiquement mais aussi simplement en tant qu’êtres vivants, au cœur vibrant, dans la Fraternité et dans la Joie de l’Unité que nous pouvons partager.

Mes co-chercheurs s’associent à moi pour vous saluer… Je me nomme -moi le porte-parole de ce groupe- Absaloom C de Vega, et je remercie ce canal.

Nous vous saluons.
Alleluia.

 

via Christine Anne K. le 7 juillet 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Cercle-Atelier de co-Création n°12 : 18 au 20 aout – voir page Evènements

Faire un Don (clic)c’est aider et remercier ce canal et ce site,
et aussi co-créer notre abondance partagée
Merci et bravo !

Absaloom C de Vega (& Co) : Recherches Musicales Appliquées n°1

écouter >

Longue introduction par une petite musique douce

Je me présente, et c’est un honneur pour moi très chers Humains, que je ne connais pas encore de si près. Mon nom est Absaloom C de Vega. Je suis un représentant, mandaté, des Groupes de Recherches Musicales – et à vrai dire je ne suis pas seul : nous sommes venus un peu nombreux.
C’est moi qui parle..- peut-être les autres, ma foi, s’ils osent s’exprimer.
C’est donc peut-être, comme vous le connaissez, une sorte de Cercle dans la forme – même si cela ne peut se définir vraiment comme tel – Ceci étant pour me présenter.

Vous avez entendu un peu de musique, transposée sur cet instrument terrestre qui nous est bien utile et que nous aimons bien. Cette musique appartient à notre répertoire, peut-on dire…Recherches Musicales, je vous le rappelle.
Et nous observons donc à travers nos recherches les différents aspects que différentes formes de musiques peuvent développer dans différents domaines.
Vous connaissez sur Terre celui des soins, celui bien sûr du pur divertissement, et de la méditation; celui également de l’enseignement via des formes musicales très travaillées.
Je prendrai l’exemple en cela d’un musicien célèbre chez vous qui s’appelle Johann Sébastian Bach ( Il y en a d’autres…) : c’est un grand enseignant de notre point de vue mais du vôtre également, j’en suis sûr.
Il y a également des formes où la musique s’adresse à des constructions subtiles, ou matérielles, pour les faire tenir en place et les déployer également.
Il y a enfin dans le domaine de l’éducation des enfants et des jeunes une part importante où la musique -savamment orchestrée et employée- accroît et influe sur la qualité du développement non seulement des corps mais bien sûr des intelligences, et des capacités nombreuses que bien évidemment tous nous souhaitons voir se développer chez nos enfants et nos jeunes, qui que nous soyons et quelques soient nos formes, nos objectifs et nos vies…

Silence

…Je me recueille…

Silence

Voici un morceau que nous aimons communiquer pour mieux nous présenter.
Celui qui a précédé l’était d’une autre façon – mais écoutez cela :

Musique douce et légère

C’est un extrait – et nous l’avons adapté aux gammes de cet instrument.
Mais sachez néanmoins qu’ en-dessus et en-dessous des sons réellement frappés, vous avez d’autres…(quels mots pouvons nous employer, cher canal ? – Je ne sais pas.. Ce ne sont pas « arpèges ».. Ce sont des « compositions » !) Voilà : d’autres compositions à d’autres étages, qui en tant que sons subtils sont orchestrées avec ces sons audibles.

C’est une composition donc assez complexe, multi-niveaux, et dont les fonctions peuvent être appliquées dans différents domaines avec quelques petits choix musicaux précis à chaque fois – dont nous sommes naturellement assez fiers puisque nous avons choisi de vous la présenter, et qui a pour spécificité de montrer de façon très synthétique et ramassée donc la palette en quelque sorte de ce que les capacités de notre Groupe ont permis de construire, de développer, au stade où nous en sommes.

…Je me reproche de ne pas avoir observé un silence après la musique car je vous ai arrosés de paroles au lieu de vous laisser intégrer…Nous allons donc laisser maintenant cette intégration se poursuivre en silence un moment – avec mes excuses : je suis un peu impulsif.

Assez long silence vibrant d’intégration, troublé par des toussotements sur sa fin

Je constate cette toux, qui m’indique et nous indique que l’intégration n’est pas peut-être si facile pour vous.
Veuillez nous en excuser car c’est vraiment avec joie que nous sommes venus vous communiquer ce travail, et non pas de façon gratuite ni intempestive mais parce que -j’ai dit que j’étais mandaté- cela s’inscrit dans un Programme scientifique à l’égard de la Terre, qui est chapeauté par de Hautes Instances au niveau Galactique et même de cet Univers (je ne suis pas là pour vous donner leurs noms – beaucoup d’entre vous les connaissent très bien…)

Nous nous réjouissons par conséquent, nous qui sommes là, de cette Mission – et nous sommes également à votre écoute.
J’aimerais donc demander -si c’est possible bien sûr, mais je l’espère- à notre canal de nous jouer quelque chose, disons de son cru, disons du cru de l’Humanité… Cela peut être très modeste, je la rassure.

Petite musique légère et ludique

C’est une improvisation parait-il – elle ne connait pas en fait les morceaux du répertoire ! …Mais nous avons l’occasion de les entendre. Je vous ai parlé de Johann Sébastian Bach évidemment, et nous connaissons beaucoup d’autres noms de la Musique terrestre que nos archives intergalactiques nous fournissent abondamment.
Je pense que nous sommes satisfaits n’est-ce pas, mes amis ?…
– A peu près, à peu près … Il y en a qui aurait aimé entendre autre chose, mais…
– Un petit rythme peut-être ?

Petite séquence rythmée de tambour

…La peau du tambour est un peu humide…
C’est encore un rythme non-traditionnel.
Mais nos archives nous en fournissent amplement. (Certains de mes camarades sont déçus, mais ils sont un peu « touristes ») –sourire-
Ça n’a pas d’importance : nous ne sommes pas venus à un concert, les amis ! Nous sommes venus à une réunion scientifique et cette personne n’est pas du tout une concertiste, les choses étaient claires dès le départ…Il y a des rires, heureusement !
Nous n’allons pas vexer notre canal  (il lui en faut davantage, d’ailleurs) – elle ne s’attendait pas non plus à cette demande et nous la remercions.

Ceci étant donné, cela nous a permis néanmoins, avec nos petits appareils de mesures et d’évaluations et d’enregistrements, de capter quelque chose d’essentiel pour nous. Car en situation in vivo nous avons bien évidemment tout autre chose que par les archives dont nous disposons là où nous sommes…

Je laisse les un ou deux amis parmi nous qui s’occupent de gérer ces instruments faire leurs petites mesures et leurs enregistrements, et je tiens à continuer mon intervention mandatée pour vous exposer un tout petit peu plus la nature et les perspectives de nos Travaux en matière de Musique Appliquée. Je rappelle que nous sommes basés dans le Système de Vega.

Je marque un silence, car c’est là la seule façon de rendre compte d’un aspect précis de nos travaux en cours.

Silence vibrant de transmission

– Il y a donc dans cette transmission silencieuse : une partie théorique, des exemples sonores, quelques commentaires à partir de quelques expériences-type.-

Suite de la transmission silencieuse

Je ne doute pas que c’est un paradoxe pour vous de bénéficier d’un enseignement sur la Musique dans un niveau de silence, mais chez nous c’est courant – nous pratiquons énormément l’enseignement par ces modes strictement vibratoires et télépathiques. (Quelle économie de moyens par rapport à ce que vous faites encore chez vous..!)

Suite et fin de la transmission silencieuse

 

Je n‘ignore pas non plus que : ce qui est exposé est un aspect des fonctionnalités de la Musique que pour autant que je sache vous ne pratiquez pas.
Il est donc ainsi infusé à votre Intelligence Collective à travers votre écoute – et pourra certainement émerger sous une forme explicite. Et vous penserez que ça vient de vous -ce qui est vraiment l’idéal !- dans quelque temps, et même peut-être très vite.

Nous observerons avec une grande joie et un grand intérêt justement la manière dont vous vous allez pouvoir l’appliquer – car nous ne savons pas préfigurer ce que vous allez en faire sur le plan pratique. Il y a différentes hypothèses. Je ne vous les donne pas, c’est volontaire, car il importe que tout vienne strictement de vous – après cette infusion de notre Science Musicale en silence.
– Elle est terminée, là. Je me suis permis de parler car c’était la fin.

Une petite séquence rythmique (hochet pluie) débute…

Voici une petite séquence sonore très simple, en apparence.

…Continuant avec des modifications de rythmes puis arrêt

Fin !
…Là aussi c’est un exemple de composition musicale multi-niveaux : il y a donc ce que vous avez entendu et il y a également, comme j’ai dit tout à l’heure, les autres compositions à d’autres niveaux.
Il y a une complexité certes : vous avez dû remarquer que le rythme était faussement régulier -et même pas du tout, à vrai dire- mais tout cela étant parfaitement calculé et mesuré. Cela s’orchestre avec les autres plans, les autres compositions que votre oreille ordinaire n’a pas perçues.
Je vous laisse intégrer.

Assez long silence vibrant d’intégration

…J’espère que votre intégration sera réussie car ce Morceau de musique donc, que vous avez entendu, est un Programme destiné justement à l’enseignement des enfants et des jeunes – et il a pour vocation très « pointue » dirai-je de leur fournir un éventail de capacités plus ouvert dans les domaines de la création d’entreprises – ce qu’on appelle une entreprise chez vous n’est pas vraiment ce dont je veux parler, mais nous n’avons pas d’autre lexique à notre disposition – « Entreprises » au sens d’œuvres collectives partagées, avec un aspect co-création… (Chez nous, la moindre entreprise, que ce soit pour fabriquer l’équivalent de ce que vous appelez des chaussures, par exemple, a cette façon d’être réalisée.) Et il importe évidemment que nos jeunes soient capacités, et même innovants avec leur fraîche énergie et leurs nouveaux besoins… Qui dit entreprise dit projet, dit réalisation, dit envergure, dit essaimage de nouvelles formes, dit réussite, dit adaptation à un environnement, etc…- Il peut s’agir d’entreprises absolument artistiques tout autant que d’entreprises utilitaires. –

Petit silence

…L’un des nôtres me rappelle -car il a peur que j’oublie, mais je n’oublierai pas- que nous devons également présenter un Prototype.
Ça c’est plus risqué pour nous – pas pour vous… Ce Prototype en effet nous le travaillons et nous avons besoin pour le parfaire, justement, de votre écoute. Je ne sais pas si nous allons savoir expliquer pourquoi et comment, mais une transmission télépathique sera plus efficace que les mots. Donc je vous fournis cette explication dès maintenant, avant que vous écoutiez cette petite pièce Prototype : écoutez bien ce Silence…

Silence vibrant de transmission

Voilà. Vous trouvez peut-être cela saugrenu ou vous ne comprenez peut-être pas très bien de quoi il s’agit véritablement, car les objectifs évidemment appartiennent à notre vie dans notre monde à nous. Mais après ce préambule je me permets de vous faire écouter ce Prototype – ou du moins un extrait audible avec les moyens dont nous disposons.

Séquence musicale lente où les notes sonnent et se succèdent sans rythme apparent

– C’est très abstrait, n’est ce pas ?-
…Ce n’est pas de la « musique » à proprement parler, au sens mélodieux et divertissant, je suis d’accord – mais nos objectifs sont ce qu’ils sont.

…Brève suite de cette même séquence et fin.

Ce morceau suffira.

Nous allons donc enregistrer, y compris en différé, les apports fournis par non seulement votre écoute mais également celle de votre environnement – la matière autour de vous, les animaux, les oiseaux, les insectes, les plantes, et les êtres subtils de votre environnement. Cela nous permettra donc d’affiner cette création en cours.
Avec tous nos remerciements pour votre patience et votre disponibilité.

des chants d’oiseaux très mélodieux au dehors s’imposent

Nous apprécions à présent la délicatesse d’un chant d’oiseau terrestre, et la profondeur de l’écho qui enchâsse ce qu’il nous chante.
…Vos oiseaux sont très mélodieux ..!
Nous entendons également les différents niveaux de composition que fournissent leurs chants dans les gammes non audibles par vos oreilles habituelles, et cela nous renseigne très magnifiquement sur bien des choses..!

Court silence

Je pense que le temps de cette intervention est à présent compté.
Je souhaite néanmoins très rapidement vous faire profiter d’un tout petit extrait musical, pour simplement votre bonheur, j’espère, avant de nous quitter.

Musique légère et agréable

Voilà, c’est modeste mais c’est avec tout notre cœur, et joyeusement, que nous allons clôturer, en ce qui nous concerne, cette petite réunion.
Nous souhaitons donc que bien évidemment ce que nous vous avons transmis en silence comme formes et fonctionnalités musicales porte ses fruits – ainsi que, comme je l’ai dit, vous saurez le faire.

Et nous vous saluons : musicalement vôtres, et scientifiquement vôtres, très chers Humains !.. Je suis donc porte-parole : Absaloom C de Véga, avec mon Groupe – et je vous dis : « à toute autre occasion ! ».
Merci.

Alléluia

 

via Christine Anne K. le 15 juin 2014
Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.fr

 

Vos Dons sont bienvenus et joyeusement remerciés..!(cliquer)