Cercle Pléiadien-Intergalactique du 7 décembre

 

Ce cercle, consacré à plusieurs mouvements dans la Galaxie, nous fait observer sur la fin une élévation vibratoire des coeurs entre ses participants suite à l’évocation d’un ou plusiseurs trous noirs…

 

écoute : http://soundcloud.com/voixdelumiere/cercle-intergalactique

 

Que ce Cercle soit ouvert. Et bienvenue à l’ensemble des participants en ce jour. Je suis le facilitateur-coordonateur de ce Cercle, Janekul’h des Pléiades.

J’observe qu’il y a grand monde aujourd’hui, et nous sommes honorés par la présence d’invités venus d’une Galaxie que nous ne fréquentons pas très souvent… J’entends qu’il y a beaucoup de questions…

Je vais d’abord, très chers Frères, très chers Amis, très chers Partenaires, vous faire part de la thématique et de l’objet de ce Cercle, dont je sais que vous êtes informés et que je tiens à reformuler en ce début.

Je m’adresse à vous en langue stellaire universelle. Cela sera ensuite traduit.

intervention en langue stellaire

La thématique et l’objet de ce Cercle sont donc de recevoir les avis partagés de tous, et plus particulièrement des Peuples concernés par le mouvement, dans la Galaxie, qui conduit actuellement le Système Solaire dans une position un petit peu nouvelle. Ces mouvements, bien sûr, intéressent d’autres Systèmes qui sont également présents dans cette réunion et à qui la parole sera largement accordée.

Nous souhaitons donc en ce Cercle établir non seulement des partages d’observations, mais également des partages de propositions et de moyens de collaboration, issus probablement de certaines nouvelles positions, qui se dessinent peu à peu dans la nouvelle configuration qui est la nôtre, et qui donc se réajuste lorsque ces mouvements, quels qu’ils soient, peuvent avoir lieu.

Nous avons donc, dans ce grand Cercle, un certain nombre de représentants du Système Solaire -de par différentes Planètes- ainsi que des représentants des cinq autres Systèmes qui sont actuellement en mouvement, disons dans la même orbe de mouvement que celle qui concerne le Système cité, et qui est l’orbe principale qui nous intéresse aujourd’hui, mes Amis.

transmission télépathique

Il y a donc là une présentation intéressante et concise de la part des représentants du Système Tashal – qui est donc un des cinq Systèmes dont j’ai parlé hors le Système Solaire. Ces observateurs nous indiquent leur satisfaction de la bonne qualité de ce mouvement galactique dans lequel leur Système est inscrit, et leur observation que ce mouvement semble fluide d’après eux, pour l’ensemble des Systèmes concernés, pour autant qu’ils puissent en juger. Et leur question est donc une sorte de demande de validation de leur observation.

plusieurs interventions en différentes langues stellaires

Je vous remercie.

Je vais donc synthétiser. Nous avons effectivement eu réaction des représentants des autres Systèmes, et leur constatation -presque dans leur ensemble- est similaire à celle du premier Système qui s’est exprimé, à ceci près que le troisième de ces Systèmes (troisième sur la courbe de l’orbe dont nous avons évoqué la spécificité) considèrent, eux, qu’il y a quelque sorte de « dysfonctionnement » dans leur propre mouvement. Le mot « dysfonctionnement » n’est pas réellement approprié : c’est plutôt un manque de fluidité qui est observé, avec une sorte de non-continuité du mouvement. Il est demandé donc par ces représentants du troisième Système si ce phénomène, d’une part peut être observé les concernant, de l’extérieur, et si par ailleurs un tel phénomène a des causes et des effets qui intéressent l’ensemble de nos participants.

transmission télépathique

Je note qu’il y a une réponse assez véhémente. J’aimerais qu’elle le soit un petit peu moins..

transmission télépathique

…Voilà, par conséquent c’est la réponse d’une équipe scientifique basée sur Uranus, qui effectivement confirme de leur point de vue ces observations, mais considère que ces « dysfonctionnements » ne concernent que le Système concerné, et qu’il faut certes déléguer une équipe scientifique -pour observer ces conditions et leur sécurité disons, et évaluer le besoin ou non d’envisager des corrections- mais qu’en aucun cas cette observation ne doit interférer avec la discussion d’ensemble, que sinon elle risquerait d’envahir, ce qui n’est pas l’objet aujourd’hui de notre rencontre.

J’entends bien cette remarque. Il était cependant parfaitement admis et nécessaire de recueillir cette observation, et vous en êtes tous d’accord.

Nous allons donc effectivement procéder à une petite consultation pour déléguer éventuellement une première équipe d’observation extérieure de ces phénomènes, afin de gérer la situation dans le sens par exemple de ce qui a été proposé par nos amis d’Uranus, ou éventuellement dans une autre perspective. J’attends donc quelques instants car je pense que des propositions de collaboration vont s’établir ou du moins se noter.

silence / transmissions télépathiques

Voilà, nous notons donc que ce point a engendré la constitution d’un projet d’équipe d’observation, et éventuellement le déclenchement d’une forme d’intervention qui serait justement à étudier, au cas où les phénomènes observés ne seraient pas effectivement fluides et ne se résorberaient pas… Et je note que dans cette équipe vont figurer des scientifiques émanant de chacun des systèmes concernés par l’orbe dont il a été question, et qui appartient à notre thématique de ce jour.

Je précise donc pour les amis Terriens qui sont à l’écoute de ce canal que j’emploie pour eux, qu’effectivement des observateurs Terriens, entre autres, associés à des observateurs d’Uranus et de deux autres Planètes du Système Solaire, vont faire partie de cette équipe consultante. Et vous avez donc en quelque sorte nos félicitations.

J’entends quelques rires… comme si nos auditeurs Terriens avaient quelque peine à croire que cela est une réalité et ne serait pas une plaisanterie! Nous aimons toujours entendre des rires, et je vous laisse, amis Terriens, gérer entre vous cette circulation d’informations et discuter entre vous de sa véracité ou de sa non-véracité. Peu nous importe à notre niveau car nous allons continuer notre réunion.

intervention en langue stellaire

Merci. Nous avons eu là donc l’exposé d’un certain nombre de données précises et qui concernent toujours l’évolution de ce mouvement, qui donc – dans cette forme d’observation qui nous a été partagée – est analysée en plusieurs phases successives -de 1 à 12- et nous serions donc, dans ce système-là d’évaluation, en train d’observer le déroulement de la phase 5 de ce mouvement.

…Cette forme d’analyse présente l’intérêt d’une certaine clarté, qui peut être partagée par différents observateurs de différentes localisations, de différentes formes d’intelligence, et de différents intérêts. Nous allons donc la mettre en valeur et proposer qu’elle soit diffusée de façon plus formalisée auprès de l’ensemble des observateurs et participants de ce Cercle qui désireront en avoir, disons, un « exemplaire ».

transmission télépathique 

Voici qu’émane l’expression d’une certaine contrariété de la part d’un ensemble de localisations de notre Galaxie, qui considèrent que l’étude de ce mouvement est certes très importante, mais qu’il y a également d’autres mouvements qu’il serait important de mettre à l’ordre du jour, car selon eux -et cela concerne leurs localisations- il y a des précipitations dont ils ont besoin de partager les observations pour pouvoir consulter éventuellement des experts appartenant à des Systèmes extérieurs aux leurs… J’entends cette demande, qui n’est pas véritablement à l’ordre du jour, mais nous allons consulter rapidement l’ensemble du Cercle pour savoir son opinion au sujet de l’acceptation de cette demande.

plusieurs interventions en langues stellaires

Je synthétise une nouvelle fois. Donc nous avons eu un accueil bienveillant à cette demande d’intérêt pour un autre mouvement que celui qui nous concerne, avec la restriction que ce mouvement n’appartient pas réellement à notre conversation d’aujourd’hui. Mais la dernière intervention nous a rappelé tout à fait à bon escient que tous les mouvements sont liés et que nous ne devons pas oublier notre Unité générale, et qu’il serait bon, lorsque nous étudions ensemble tel ou tel phénomène localisé, qu’il y ait toujours une observation de la synchronicité entre ce phénomène localisé, et ce qui se produit dans les autres localisations d’où ce phénomène peut sembler absent, mais qui néanmoins par résonance sont liés d’une manière ou d’une autre, et dans une forme ou une autre.

transmission télépathique

Cette intervention nous a donc invités, de façon très posée, à considérer quelques instants la mise en relation de ce mouvement dans une autre localisation avec celui qui nous concerne aujourd’hui, afin simplement d’intégrer entre nous et d’observer quelques instants l’harmonie et les polarités qui peuvent se construire à travers la mise en observation simultanée de ces deux mouvements.

transmission télépathique

Nous avons donc un observateur particulièrement pointu sur cette façon de traiter les choses, et qui va s’exprimer car il a demandé la parole. Cet observateur appartient au système Tanash Ela’an n°3, et il a pour fonction d’être non seulement astrophysicien mais également biologiste.

…L’intervention de ce scientifique, comme vous l’entendez, se fait de façon télépathique.

silence / transmission télépathique

Merci. Merci de cette intervention. Je tiens à vous faire remarquer et noter la qualité de cette forme d’observation, et je vous invite à reconnaître à quel point il est important que nous gardions toujours à notre pensée, et dans nos décisions d’agir ou de partager quelques informations, le fait que les phénomènes sont liés, et que les interactions -même fort subtiles voire fort lointaines- entre deux phénomènes ont parfois un grand intérêt. Et qu’il nous appartient non seulement de ne pas les négliger, mais d’avoir cette approche globale lorsque nous sommes dans nos Cercles – alors que parfois il se trouve que des considérations locales se confrontent un peu les unes aux autres sans véritablement conserver ce point de vue, plus distant et Unitaire, que nous souhaitons bien évidemment ne jamais oublier.

Nous allons maintenant revenir à l’axe principal de notre rencontre, et j’aimerais avoir…  (- Oui, je vous entends, d’accord, bien, je vais vous laisser la parole dans quelques instants !- )…J’aimerais donc avoir une sorte de tour de Cercle rapide avec, disons une forme d’assentiment sur la fluidité dans le partage de nos observations et l’accompagnement également fluide entre nous de ces mouvements qui, comme nous l’avons bien observé,  intéressent au premier chef les Systèmes, les six Systèmes – Système Solaire plus cinq autres – dont nous avons parlé, mais qui intéressent ainsi que nous l’avons observé là récemment, de façon indirecte l’ensemble de notre Galaxie.

Voilà. Maintenant je laisse la parole à ceux qui l’ont demandée.

transmission télépathique suivie d’interventions en langues stellaires

Voici donc des réponses à ton intervention, mon Frère…

intervention en langue stellaire

Bien, j’espère que cela est satisfaisant pour votre question.

Je ne saurais vraiment offrir à nos amis Terriens -qui écoutent par l’intermédiaire d’un canal l’essentiel de ce Cercle-  je ne saurais leur traduire véritablement ce dont il s’est agit, car ce sont des questions qui (je le regrette) je crois échappent totalement à tous les paradigmes qu’ils sont habitués à pratiquer… Sachez simplement qu’il s’agissait d’une intervention fort utile et qui nécessitait en effet des réponses immédiates de la part d’un certain nombre de localisations très différentes de notre Galaxie. Cela ne concernait pas directement les observations sur le mouvement dont nous parlons aujourd’hui. Il s’agissait d’un autre phénomène là aussi : phénomène disons apparenté à ce que vous appelez les trous noirs.

élévation vibratoire perceptible « dans le coeur », du Cercle

Nous observons une gratitude, d’ailleurs, émanant du fait de ces dernières interventions concernant un trou noir : car ainsi sont absorbées un certain nombre de tensions, et ainsi s’allume entre nous la circulation vibrante de la Lumière qui est la nôtre et celle de chacun, et la circulation vibrante émise par nos coeurs à tous. Cela -ne l’oublions jamais- est également l’essence de ce qui fait être nos Cercles.

Soyons donc dans la Lumière de cette circulation, en oubliant le côté véhément parfois de nos discussions. Car là, nul n’est besoin d’échanger des paroles, des fréquences, des sons et des informations pour arriver à nous comprendre et à être ensemble.

silence vibrant des coeurs

Que cette union vibrante des coeurs demeure entre nous ! Et comme il est d’usage dans nos Cercles : celui-ci et ses travaux se poursuivent après sa clôture.

C’est donc le moment pour moi de remercier la présence de tous ces participants… Ah, j’entends qu’il y a encore une remarque…

silence/ transmission télépathique

Cette remarque émane du groupe des Enfants de ce Cercle, et nous l’accueillons avec joie. Les Enfants trouvent ces Cercles très ennuyeux parfois, et proposent que nous les rendions plus légers. Les Enfants se réjouissent de l’évocation qui a été faite du paysage des trous noirs (et dont je n’ai pas rendu compte à nos amis Terriens dans ses détails) car cela apporte de la joie.

Je remercie le groupe des Enfants de ce Cercle, que nous allons donc à présent clôturer formellement, dans la conscience que chacun de ses participants continue ce travail et ce partage, jusqu’à son achèvement.

Je suis Janekul’h des Pléiades, facilitateur de ce Cercle convoqué par nous, et je déclare ce Cercle clôturé.

 

 

 

via Christine Anne K. le 07/12/2011 

Ces messages sont faits pour être partagés à condition cependant, et ce dont nous vous remercions, que leur contenu et leur forme soient intégralement maintenus et leur source dûment mentionnée : http://voixdelumiere.canalblog.com.